2023 = 2009

par Spirou, le 18 Juillet 2023 18h01
2023 = 2009

Ça y est les amis, avec un tel prix du lait (38 cents) et ce que l'on nous annonce pour cet hiver (jusqu'à des 36 et même 35 cents) nous revoici tout droit partis comme en 2009.

Vf
le 18 Juillet 2023 18h53

Pas mal continue à invertir devant pourtant

Bena
le 18 Juillet 2023 20h51

Arla est déjà en dessous de 35 34,85 bsr

lewallon
le 18 Juillet 2023 21h02

38 cents pour juin chez LDA ?

Spirou
le 18 Juillet 2023 22h15

Oui 38 cents chez LDA

Ditch
le 18 Juillet 2023 23h30

On va tous crevé....la météo, le prix du lait
Mais où en est on arrivé !!!!!!

prairie
le 19 Juillet 2023 09h51

Je viens de parler avec un représentant de la laiterie, il me dit que le prix va encore descendre, cause il y a trop de production de lait , la production augmente d'année en année
malgré les sècheresses, m' a t'il dit . Je ne sais pas si vous avez regardé sur le bulletin du comité du lait la moyenne de la RW pour les taux de MG et protéine, c'est beaucoup descendu chez nous aussi pourtant quand je regarde la crème au dessus de mon pot de lait à la maison, je n'ai pas l'impression que le taux de MG soit diminué si bas que notre analyse du comité du lait. C'est quand même dommage de subir tout le monde une chute du prix du lait à cause d'une surproduction de lait, à qui la faute? Mais rien ne changera dans le bon sens, l'agriculture est devenue folle et incompréhensible.

lewallon
le 19 Juillet 2023 11h40

Posez vous la question chacun !
Combien est ce que je trayais de vache avant la fin des quotas et combien j'en trais maintenant ?
Même avec le nombre conséquent de producteurs qui ont arrêté de traire, la production national est passée d'un peu plus de 3 milliard de litre à -4,5 milliard à l'heure d'aujourd'hui.
Plus que probable IDEM dans les autres pays européens.
Maintenant d'après ceux qui font les comptabilités de gestion et l'administration fiscale, les fermiers auront mis un paquet d'argent de côté dont ça devrait aller pour cette année.
Je n'ai qu'une chose à dire aux plus faible, courage à vous.

Cash
le 19 Juillet 2023 11h46

Un paquet d'argent de côté ? C'est sans compter sur les impôts. Ils ne t'oublient pas eux.

Fantasio
le 19 Juillet 2023 12h39

Vous avez gagné un peu, vous pouvez bien perdre maintenant. Quel discours lewallon ! La laiterie devrait vous engager comme porte-parole.

PA25
le 19 Juillet 2023 12h56

Les bon laitiers on reinvesti leur petit paquet d argent de coté, 2 eme ou 3 eme robot de traite, robot racleur et autres matérielles de production, pour etre au top quoi ...

Stechou
le 19 Juillet 2023 16h01

Pa25 et dans les engrais...

Stechou
le 19 Juillet 2023 16h04

Pa25 et le fourrage également, perso j'y ai mis des sous ( les 2 cumulé), et dix mille € c'est vite parti :-((

Jacques Martin
le 20 Juillet 2023 10h40

Les laiteries disent que trop de lait?
Et le CBL fait son boulot en criant que le lait a de l'avenir, qu'il va manquer. Le plan se déroule sans accro. Pousser ceux qui le peuvent à investir, les faire entrer dans le cercle infernal et puis donner le prix juste pour tenir la tête hors de l'eau. L'avenir est au lait, on nous dit cela depuis tjrs mais le prix n'a pas évolué sur mes plus de 30 ans de carrière.
De plus, on a inventé le robot. Vous avez remarqué ? Lorsque qqun met un robot c'est rarement pour son troupeau actuel. Il y a 1 puis 2,puis 3robots. Là aussi c'est le cercle viscieu, les coûts augmentent,un peu moins de marge, les rendements sont à la hausse alors vous êtes les rois du monde et on vous flattent. Du coup vous agrandissez, étables, robot racleur, repousseur, note d'électricité, d'eau, d'entretien,...vous avez autant de boulot qu'avant mais de gros rendement, une ferme moderne, vous êtes un gars à la pointe, vous avez doublé votre production....et???? Vous gagnez plus ???
Non, il y a trop de lait...et on ne sait pas pourquoi.
Mais c'est pas fini,vu cet équipement et le fierté que cela procure, un article, , des vaches dans le classement de l'awe, des visites, plus de traite matin soir, le fiston est d'accord de continuer le secteur laitiers. De plus, on fait bcp de tracteur pour stocker des silos toute l'année. On a plein d'invitations pour libramont, on fait le jean Jacques en criant qu'on ne doit pas rentrer pour la traite,...bref, pas besoin de trop réfléchir pour avoir l'image de ce que je décris.
Fiston reprend la ferme donc, papa a des sousous et donc on va encore faire les jean Jacques, on va acheter des terrains car on doit augmenter pour tout ce que j'ai déjà cité. Alors on va trouver les propriétaires des voisins, on tape 25000 pour des patures qui se vendaient 8000 il y a 5 ans.
On est endetté mais on s'en fout, on a une société, on a une ferme au top, on produit bcp, on parle de nous, on fait partie des " g

PA25
le 20 Juillet 2023 11h59

@ Jean jacques ; tout y est bien écrit bravo, mais on va nous traiter de jaloux . PS dans ma région les prairies c est 3 X plus, mais le prix du lait reste le meme .

lewallon
le 20 Juillet 2023 12h12

Excellent Jacques !
Ce que vous venez d'écrire rejoint mon avis personnel.

1000
le 20 Juillet 2023 13h21

Jacques Martin, toi au moins, t as tout compris! Bravo....et SURTOUT CRIE LE HAUT ET FORT A TOUT CES PTITS JEUNES QUI INVESTISSENT A TORD ET A TRAVAIR....
Ton article devrais en première page en rouge dans TOUTE les revues agricoles..

freddy
le 20 Juillet 2023 13h53

Excellent commentaire Jacques Martin sauf au moment où tu dis " et puis donner le prix juste pour tenir la tête hors de l'eau" parce que comme le dit si bien Spirou "2023=2009" je rejoins également complètement Spirou parce que avec tous les frais que nous subissons et un tel prix du lait, moi, je bois carrément la tasse...

Casimiro
le 20 Juillet 2023 21h50

Revoilà la même rengaine,vouloir limiter la production pour influencer le prix du lait.
Allez expliquer ça à travers le monde.
Je l'ai déjà expliqué maintes fois ici.
La clef de la rentabilité est pour beaucoup dans l efficacité de la main d œuvre et des capitaux investis.
Personnellement, j' ai moins de travail maintenant avec 200 vaches qu il y a 30 ans avec 50 vaches et beaucoup plus à l'aise financièrement.
Plutôt que rabâcher toujours les mêmes choses,posez vous les bonnes questions.

PA25
le 21 Juillet 2023 09h12

Pourquoi tant de pouce rouge, alors que est la realité .

Jacques Martin
le 21 Juillet 2023 09h25

Complètementmiro, il faut essayer de comprendre le sens d'un texte avant de jouer les professeurs.
Je dis plusieurs choses différentes.
- l'industrie laitière joue son rôle en essayant de s'assurer une production pour alimenter son outil et ne pas devoir payer un prix élevé sous pression.
- Le secteur agricole qui vit grâce aux producteurs fait de même.
- Le prix du lait n'évolue pas depuis des dizaines d'années.
Faut dire si je me trompe jusqu'ici!!!
- je me fais la remarque que certains investissements demandent, afin d'être rentable, une augmentation de production.
Je pose d'ailleurs la question ici: l'achat d'un robot pour une exploitation de 60 vaches et rien d'autre ne devrait il pas être rentable sans autre spéculation ou augmentation de production ?
- je fais la remarque que très, trop souvent, les exploitations entrent dans un système viscieu qui pousse à l'agrandissement car la marge est moindre et les investissements à la hausse.
- j'explique aussi que la folie des grandeurs poussent à la dépense de manière non réfléchie et non rentable au détriment d'autres producteurs. Je me trompe ?

Mais je veux bien me tromper ! Donc si je comprends bien la théorie du maitre, si je combine une bonne technique avec une bonne efficience de mes investissements, en passant de 50 à 200 vaches, je dois avoir un revenu multiplié par 4 et pas plus de travail. Vous pouvez nous prouver ça casimiro ?
Si c'est le cas, les investisseurs ont loupé un truc!
Si vous ne gagnez pas 4× plus qu'avec 50 vaches, vous avez mal investi et il aurait fallu investir votre argent dans autre chose.

Mais bon, je peux comprendre qu'après 50 ans, bien installé, on pense être un grand champion en regardant derrière soi...ça ne fait pas de soi un champion de l'économie visiblement.


lewallon
le 21 Juillet 2023 09h34

Personnellement je trouve que la production laitiere national devrait être produite avec - 10000 fermes que maintenant avec -2500 fermés dont la grosse majorité se trouve en Flandre .

Maintenant où je suis entièrement d'accord avec casimiro c'est que la modernisation de son outil lui a permis de gagner du temps et de se faciliter la vie.

Spirou
le 21 Juillet 2023 10h32

Impossible d'avoir 4x plus de revenus parce que le cheptel a fait x4. Notre bénéfice se fait manger par l'évolution du prix de tous les frais que nous subissons, rien qu'à voir le prix des aliments et ça n'arrête pas de grimper. Je pense aussi à l'électricité qui ne reviendra jamais plus au tarif de 2021. Maintenant ce sont les contributions qui se sucrent sur notre dos. De toute manière si le cheptel n'augmente pas avec le temps, la ferme deviendra malheureusement trop petite et ne sera plus rentable.

Pipo
le 21 Juillet 2023 11h44

A pa 25 c est comique tu donnes raison à 1 qui a des pouces rouge et toi tu as des verts... tu dois absolument faire de la politique ta carrière est assurée

PA25
le 21 Juillet 2023 12h51

@ Pipo ; politique, certainement pas chez les verts et les autres non plus d ' ailleurs

Bonne journée Pipo, la moisson se passe bien ?

Phil.0
le 21 Juillet 2023 13h45

Casimir a raison ( j'en reviens pas de dire ça ;-)))) )
Il oublie juste de préciser que le temps qu'il gagne vient d'avoir délégué une partie du travail aux entrepreneurs et l'autre aux banques.
Car investir pour gagner du temps coûte de l'argent. Et s'investir pour gagner de l'argent coûte du temps...

Complique
le 21 Juillet 2023 19h20

Jai pas vu quil a dis je gagne 4 fois plus.

Pinot
le 21 Juillet 2023 23h09

T'en fais pas de toute façon, si le lait était rentable pour le producteur, colruyt le ferait lui-même comme il fait son vin maintenant.

Casimiro
le 21 Juillet 2023 23h18

@ Compliqué:tout à fait,je n'ai pas dis ça.
Je vais réexpliquer pour ceux qui dormaient au fond de la classe.
La marge au litre diminue sans cesse,si vous produisez toujours la même quantité sans évolution de volume,votre marge globale diminue au cours des années.
Si vous ne consacrez pas une partie de vos marges pour améliorer votre outil de travail,celui ci perdra de son efficacité.
Et plus vous attendrez plus vous aurez du mal à rattraper le retard .
D où frustration et jalousie envers ceux qui ont tenté et réussi.
Ne pas confondre EBE, revenu,...
En résumé,je ne prélève pas 4 fois plus,mais je gagne beaucoup plus à l heure de travail .
@jacques :je ne te confierai pas la gestion de mon exploitation.

PINPIN
le 22 Juillet 2023 10h58

Certains n ont pas encore l air de comprendre Que vou gériez bien ou pas, que vous vous agrandissiez ou pas, là n est pas vraiment le problème Le problème, c est qu on gène, et qu on ne veut plus de nous, un point c est tout La bouffe, ils sont en mesure de la trouver bien moins cher ailleurs L agriculture coûte cher, ils le disent à la moindre occasion Vous n avez pas encore compris???On est destiné à faire le paysagiste, un point c est tout Vous voyez quand même bien que vous n avez plus AUCUNE liberté dans votre exploitation, même pour cultiver, vous devez demander l autorisation, on nous oblige à laisser une partie de nos terrains non cultivés au nom de la biodiversité, ce qui peut être une bonne chose, eh oui, moi aussi je veux préserver la Terre pour l avenir de mes petits enfants, mais ce que je veux dire c est qu on ne s occupe pas si vous avez beaucoup ou déjà trop peu de terrains pour vos bêtes Bref, en nous noyant de contraintes trop drastiques, et en nous privant de plus en plus de nos outils de travail, eh bien on tend à nous faire crever, pour le dire tout platement Plus de repreneurs pour succéder à papa maman,et le travail se fait tout seul, petit à petit, sans en avoir l air, et ils pourront dire qu ils sont désolés, que ce n est pas leur faute,qu ils ne sont pas responsables Bien, très bien joué, très finement

lewallon
le 22 Juillet 2023 13h23

Lorsque la jeunesse devra reprendre vos exploitations avec 200 vaches et voir plus, ils vont s'amuser avec des montants de reprises exorbitant.... et les banques ......vont elles accepter de prêter l'argent......?

Casimiro
le 22 Juillet 2023 14h41

@ wallon:la banque prête en fonction de la capacité de l entreprise à rembourser,d où l importance de l efficacité des capitaux investis. Le rapport EBE sur capitaux est crucial.
Néanmoins,en production traditionnelle,aucune n'est capable de le faire,mais certaines s en approchent.
Et toi, Wallon as tu remis au prix du marché à ta fille?

lewallon
le 22 Juillet 2023 20h31

Mon exploitation ( bétail et matériel) mon épouse et moi l'avons donné à notre fille. Nos 3 autres enfants ont été aidé de la même façon. Nous ne faisons pas partie des parents qui n'hésitent.pas a étranglé leur enfant dans des reprises ou bien de s'acquitter de.dette..

C'est la question que je me pose avec les grandes exploitations et des reprises à plus d'un million d'euros .....???

My million
le 23 Juillet 2023 00h16

Un million ? T'as plus rien pour un million. Même pas 10ha dans des régions.

Casimiro
le 24 Juillet 2023 19h41

Elle a de la chance ta fille et c'est bien.
Mais imagine que dans 5 ans elle arrête et qu elle remette à une tierce personne au VRAI prix.
Ou qu un de tes enfants plus jeune désire aussi s installer et qu il soit alors obligé de se débrouiller ?

Pipo
le 24 Juillet 2023 21h27

La vérité d un jour n est pas celle du lendemain surtout de notre métier

lewallon
le 24 Juillet 2023 22h04

Casimiro

Aucune chance car c'est la plus jeune de mes 4 enfants
L'aînée de mes filles est assistante sociale, l'aîné de mes fils à repris mon commerce de fourrage l'entreprise des travaux agricoles et le plus jeune de mes fils travail dans une grande concession Case IH dans le nord de la France.
Ma plus jeune de mes filles adorent ses vaches et en ayant facilité son installation, elle a pu modernisé son outil en faisant construire un nouvel étable pour 50 vaches semi paillé avec salle de traite 2x4.
Tout le fumier est composté et la paille elle se le procure chez ses cousins dans la Marne à un prix défiant toute concurrence. On travaille beaucoup en famille et l'Entente est merveilleuse.
Elle a 23.ans et son papa est très fier d'elle .

Télé-réalité
le 25 Juillet 2023 10h37

Mon dieu ce n'est plus lewallon, c'est les kardashian.

Pipo
le 25 Juillet 2023 16h24

Curieux de voir la famille au bord de la piscine avec les maillots au couleur de case ih....

Complique
le 26 Juillet 2023 07h51

Et son copain travail chez Fendt oh la boulette

vlc
le 02 Août 2023 19h32

Casimiro

Tu m'intrigues ....
Comment as-tu su améliorer l'efficacité ?

Robot ou grande salle de traite ?
200 vaches je suppose que tu as un ouvrier temps plein ?

Son salaire va aussi augmenter chaque année ?

Il faut donc que à vous 2 vous augmentiez le nombre de litres produits

Mais va t-il chaque année faire 5% de plus ?

Ou devras-tu toi, faire 10% pour compenser c'est 5% d'augmentation salariale ?

Enfi la pression et le stress sont différents pour 50 ou 200 vahces non ? (vêlages, bouclé, somme beaucoup plus importante, ia et pattes x 4 ou x8) etc

vlc
le 02 Août 2023 19h33

Casimiro

Tu m'intrigues ....
Comment as-tu su améliorer l'efficacité ?

Robot ou grande salle de traite ?
200 vaches je suppose que tu as un ouvrier temps plein ?

Son salaire va aussi augmenter chaque année ?

Il faut donc que à vous 2 vous augmentiez le nombre de litres produits

Mais va t-il chaque année faire 5% de plus ?

Ou devras-tu toi, faire 10% pour compenser c'est 5% d'augmentation salariale ?

Enfi la pression et le stress sont différents pour 50 ou 200 vahces non ? (vêlages, bouclé, somme beaucoup plus importante, ia et pattes x 4 ou x8) etc

Envoyer
Fermer

\"Ça y est : ma première faillite\" (copié / collé de la publication de Mr Jean-Pol BOONE sur Linkedin, entepreneur wallon \"extra-agricole\"

par SEWE, le 12 Juillet 2024 10h07

Ça y est : ma première faillite. J’ai longtemps hésité à partager cette nouvelle. Il y a quatre ans, je me suis lancé dans le monde agricole. J’y ai découvert un autre monde, le vrai. Un m

Avez-vous bon de travailler ?

par Pfff, le 03 Juillet 2024 19h16

Il me semble que c\'est la première année où je commence à subir mon travail ! Pas bon de voir nos bêtes en prairie, compliqué de faire du lait à l\'herbe, les cultures très difficiles à impla

Je vous trouve très beau

par Pfff, le 30 Juin 2024 18h27

C\'est le titre d\'un film et c\'est aussi le titre de la petite série à suivre avec un certain nombre de candidats aux élections. Ce weekend, le monde agricole est magnifique, il doit être soutenu,

Être grossier, ça libère !

par Oeil, le 21 Juin 2024 14h52

Vous nous faites chier avec vos formations, vos journées d\'études, vos projets à la noix sur moins d\'émissions, moins de ceci, plus de cela, ... Mais on ne voit aucune aide pour nous aider à sor

Formation éleveurs ovins : classification et abattage

par College des producteurs, le 18 Juin 2024 11h06

Pour les éleveurs ovins qui souhaitent apprendre à mieux finir leurs agneaux et comprendre les problématiques de l\'aval de la filière ainsi que l’impact de leurs pratiques sur la qualité de la

J\'observe...et vous...

par Jacques Martin , le 18 Juin 2024 10h10

Ayant dans mon entourage des jeunes dans le milieu agricole, école ou autres, j\'observe une évolution et je me demande quel est l\'avenir des fermes de production lait, viande,...bref avec des animau

Les plus commentés

    31 commentaires
  1. Avez-vous bon de travailler ?
  2. 24 commentaires
  3. Ça se tente
  4. 10 commentaires
  5. Pipeau magistrale.

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par Frank: Après tous les aléas, qui sont déjà très nombreux, de notre métier maintenant on peut en rajou...
  2. 23 j'aimes
  3. par Humour: Une merde heureuse, c'est déjà ça : )
    C'était une prairie il y a 50 ans, je n'ai fait que de la rem...
  4. 23 j'aimes
  5. par pinpin: Chaque matin, au saut du lit, on regarde par la fenêtre pour constater qu il pleut encore et toujou...