CULTURE

Brûlé

par Stechou , le 09 Octobre 2020 14h47

Malgré la pluie les stigmates de la canicule sont toujours là, il y a des parcelles où l'herbe est toujours rousse,hormis les "crasses " pas l'ombre d'une herbe ! Je n'ai jamais vu ça jamais ! Ça à un peu reverdi , mais très loin l'idée de faire une coupe, première année que je vois ça, ha j'allais oublier les cuch sont là pour le reste des prairies, boh c'est pas amusant de voir pareil situation, plus le temps passe plus il y a d'emmerde dans ce (beau) métier !
Courage fuyons !

Felix
le 11 Octobre 2020 12h15

Ca pousse doucement. Et si pour pallier au manque de fourrage nous pouvions avoir une prolongation de pâturage des prairies natura 2000 . Il va de soi que si des mauvaises decisions sont prises par nos ministres de l agriculture, les agriculteurs imposeront 10 "sages" professionnels du metier pour les encadrer a prendre des mesures agronomiques plutôt que de Mauvaises Réformes .

PA25
le 11 Octobre 2020 20h05

Vu ce matin sur l E42 , à hauteur de courcelles, 3 bovins mangeant de l ' herbe le long de l '
autoroute, de l autre coté de la barriiere de sécurité heureusement et il y a beaucoup de bete qui passent leurs tete par les barbelés pour manger ...
.

Touring
le 11 Octobre 2020 21h12

Ben y'a bien des moutons dans les talus du chemin de fer.
Pourquoi pas des bovins sur l'autoroute ?
J'ai moins peur des vaches dans le bas coté que des ânes qui monopolisent la bande centrale.

Envoyer
Fermer

Climat belge

par kiko, le 06 Octobre 2020 21h05

Où comment passer de la poussière à la boue en moins d'une semaine!
Après des mois de sécheresse , de chaleur et de poussière nous voici en train de patauger dans la boue. A présent on est partis pour 6 mois de pluie, je crois qu'on peut oublier les 4 saisons et s'habituer plutôt à une saison sèche et une saison des pluie
Il faut toujours nourrir car cela commence tout juste à reverdir par contre à présent pour le faire il faudra bientôt porter un scaphandre , les veaux commencent à tousser ils ne sont pas parer pour affronter une telle différence de température et de conditions climatiques sans aucune transition.
Cette année sera merdique du début à la fin dans tous les domaines.

Frank
le 06 Octobre 2020 21h23

Voilà ce que c'est que d'être climato-dépendant, c'est bien une difficulté majeure de notre métier.

1000
le 07 Octobre 2020 09h07

Et quoi kiko,toujours rien à l horizon!!!
Si tu vois ce que je veux dire...
Ils se foutent royalement de nous..

Kiko
le 07 Octobre 2020 09h26

@1000 non toujours rien, bien sûr qu'ils se foutent carrément de nous.
La preuve, j'ai lu un commentaire qui disait qu'il n'y avait qu'une seule personne affectée à ce dossier, si ça c'est pas se foutre du monde ...si c'est vrai alors on est pas près d'être indemnisés à mon avis.

Popol
le 07 Octobre 2020 12h58

Plus que 8 mois ... courage

Lucky
le 07 Octobre 2020 14h14

Chez nous c'est tout ou rien . Pas facile quand on doit subir les caprices de la météo à longueur d'année.

Jacques Martin
le 07 Octobre 2020 18h21

Mme Tellier devrait songer à l'importance de la prairie au niveau écologique et soutenir un peu d'avantage son maintien.
Les maïs ont donnés de très bons rendements malgré cette sécheresse, cela pourrait donner envie à certains d'en planter.
Et ce formidable syndicat qui dit nous défendre pourrait même taper sur le clou de manière régulière et forte ...enfin ça c'est dans les rêves les plus fous.

Casimir
le 08 Octobre 2020 05h47

Ce n est pas très autonome, ce système qui réclame des subventions !

Jacques Martin
le 08 Octobre 2020 08h03

Ce n'est pas une question de subventions Casimir. C'est une question de cohérence politique et syndicale.
Se faire critiquer de toute part et ne pas soutenir ses agriculteurs qui garde le seul système donnant une image et une réel intérêt écologique en gardant la prairie est une erreur syndicale.
Et d'un coté politique, choisir de soutenir un système écologique plutôt qu'un autre qui ne le serait pas c'est faire preuve d'une méconnaissance et d'un désintérêt pour l'agriculture.
Il est temps de donner des directions précises à des projets de long terme pour changer un système et une agriculture qui est salie en permanence par bcp.
Pour ce qui est de vous Casimir, c'est sans intérêt. À part mettre des pouces vers le bas partout et n'intervenir que pour piquer sans jamais rien argumenter de manière objective et intelligente dans un but de partage ou réflexion, vous ne servez à rien ici.
C'est mon avis et j'assume.
Pour votre petite information de limité et égoïste, ma situation me permettrait de faire sans les aides. Il se fait pourtant que j'aime ma profession, que je ne me plais pas de voir que d'autres ont moin facile, que nous sommes considérés comme des merdes ou que ce métier est decrie en permanence .
Mais je sais Casimir que cela vous dépasse. C'est ainsi pour les esprits étroits et nombrilistes comme vous.
Il ne faut pas avoir fait psy pour cerner le personnage.
Donc perso, vos remarques vous pouvez vous les garder.

Jacques Martin
le 08 Octobre 2020 08h09

Lire " de ne pas soutenir "

Frank
le 08 Octobre 2020 09h51

Tout à fait d'accord avec Jacques Martin :-)

Frank
le 08 Octobre 2020 10h02

Les pouces vers le bas sans avoir d'arguments à donner pour les justifier, C'est puéril, stupide et mesquin mais bon il y en a visiblement qui s'amusent beaucoup à cela ici.

De passage
le 08 Octobre 2020 10h10

Jacques Martin, si vous vous sentez considéré comme une merde c’est votre problème cher Monsieur merci de ne pas en faire une généralité ! Au contraire je pense que justement le public ne voit pas le monde agricole d’un si mauvais œil mais avec des commentaires tels que les vôtres c’est sûr que ..

Laverdure T.
le 08 Octobre 2020 14h04

Casimir s'est fourvoyé si il croit que son système est autonome. Il est dependant du soja de déforestation importé et de la chimie produite par l'énergie nucléaire.

Casimir
le 08 Octobre 2020 15h37

Mon très cher Jacques,vous qui vantez l autonomie fourragère d un système herbe, avouez quand même que cette année.....Or celle-ci n a de véritable sens que si elle s accompagne d une tendance vers une meilleure rentabilité, e qui n est visiblement pas le cas puisque vous réclamez encore des sous-sous.
Sil agriculture est salie, c,est aussi un peu de la faute de certains d entre nous.
Voir des bêtes dehors la boue jusqu'aux genoux est-ce positif ?
Ensuite, je met des pouces rouges quand je ne suis pas d'accord, ET je suis le seul à avoir sorti autant de chiffres.
Mon très cher Jacques, encore merci pour votre courtoisie mais sachez que je ne suis ni égoïste ni étroit ni nombriliste ni limité. BIZOUS.

Casimir
le 08 Octobre 2020 15h41

La verdure, autonomie financiere !

Jacques Martin
le 08 Octobre 2020 21h34

Franchement Casimir je ne vais pas m'abaisser à répondre. ;-)

Casimir
le 08 Octobre 2020 23h28

Tu as raison, mon Jacko, ça c'est bien argumenté.

Envoyer
Fermer

«La plantation de 1.000km de haies par des agriculteurs semble tout à fait réalisable»

par Benoît GEORGES, le 02 Octobre 2020 23h51

Les haies mixtes, que l’on retrouve notamment dans les milieux ruraux, sont de véritables havres de biodiversité auxquels les agriculteurs ne sont pas insensibles, ce que confirme une enquête du Collège des producteurs. Celle-ci souligne également que si les primes à la plantation constituent une aide certaine, ce sont bien les travaux d’entretien qui freinent le développement de ce type de projet. Il n’est toutefois pas illusoire de voir les fermiers wallons planter 1.000 km de haies à l’horizon 2023... (Le Sillon Belge)
www.sillonbelge.be/6588/article/2020-10-02/la-plantation-de-1000km-de-haies-par-des-agriculteurs-semble-tout-fait 

L'épine
le 03 Octobre 2020 20h10

0, nul, rien, nada, que dalle, pas 1 mètre chez moi.
On va planter avec des belles promesses, puis après on ne pourra plus y toucher et on regardera les botanistes auto-proclamés traverser nos champs sans autorisation pour surveiller la pousse des arbres et en imposer une taille comme ceci ou cela. Non merci.
Attrape-couillon.

Louisleon
le 03 Octobre 2020 21h00

Bien dit l epine, ils nous prennent pour des demis doux.

Stechou
le 03 Octobre 2020 21h19

Moi non plus pas un mètre en plus que du contraire, ils se sont bien moqués de nous avec les aides pour les entretenir il y a quelques années !

philippe
le 03 Octobre 2020 22h18

Pas 1 mètre!!!!
7km a taillé deja....j ai pas les moyens de me payer l entreprise pour les tailler....etant donner qu on est si bien payé pour notre lait!!
donc tout au taille haie....
Si encore je pouvais commencer le 15 juin pour avancer MAIS NON je dois attendre le 1 aout....
c est un enorme travail chaque annee pour rien gagner en plus!!!!

Stechou
le 03 Octobre 2020 22h34

Encore une fois la preuve de ce que l'on attend de nous, de la figuration et bon marché, ni plus ni moins

Envoyer
Fermer

Location Pomme de terre

par Léonard, le 24 Septembre 2020 12h08
Location Pomme de terre

Le secteur de la pomme de terre pour l'année 2020-2021 est très sérieusement compromis.
Qu'en est il dans votre coin?
Qu'en est il du prix de la location?
Même si l'implantation de la patate représente certains problèmes, cela reste néanmoins un revenu important pour les agriculteurs.

Pipo
le 24 Septembre 2020 15h42

Moins de lin pdt bcp de paille l année prochaine....

Léonard
le 25 Septembre 2020 09h31

Avez vous d'autres alternatives dans la rotation?

Louisleon
le 25 Septembre 2020 20h50

Des vignes ' je suis partant qui me suis ????

PA25
le 26 Septembre 2020 08h01

Ah oui, puis on touchera des primes pour les arracher parce qu il y a trop de vin ....

Envoyer
Fermer

Aurian de Bergeyck: «La plantation de haies allie mes passions pour l’agriculture et l’environnement»

par Benoît GEORGES, le 19 Septembre 2020 23h38

«La haie doit être un atout pour l’environnement sans être une contrainte pour l’agriculture», insiste Aurian de Bergeyck à l'approche de la prochaine saison de plantation.
www.sillonbelge.be/6503/article/2020-09-17/aurian-de-bergeyck-la-plantation-de-haies-allie-mes-passions-pour-lagriculture 

Envoyer
Fermer

Coup de gueule d'un agriculteur : "ceci n'est pas vos oignons !"

par Benoît GEORGES, le 16 Septembre 2020 19h15

"Arrêtez de prendre mes oignons. C'est du vol ! Le champ n'est pas encore fini d'être récolté. Vous arrêtez ! Vous viendrez quand ce sera fini. Maintenant, stop !", Sylvain Delannoy, agriculteur dans la région de Courcelles en a vraiment marre de voir une partie de sa récolte disparaître, emportée jour après jour, par des maraudeurs.
www.rtbf.be/info/societe/onpdp/detail_coup-de-gueule-d-un-agriculteur-ceci-n-est-pas-vos-oignons?id=10585588 

Lucky
le 16 Septembre 2020 19h29

Faut -il s'étonner de cela ? De nos jours quoi de plus normal après tout !
On se fait voler, injurier, nos terres font office de décharge
Tout ceci n'est que le reflet du respect de la société vis à vis des agriculteurs.
Lamentable, mais tellement banal . :-(

Envoyer
Fermer

Sécheresse

par Stechou , le 15 Septembre 2020 07h47

Quelqu'un à t'il des écho, informations, sur "peut-être " les interventions que pourrait éventuellement faire nos têtes pensantes pour nous soulager du déficit hydrique que nous avons connu et que l'on connait TOUJOURS actuellement ?
Sa ne pousse pas ; ça à reverdi mais c'est tout, il y a un manque de fourrage sérieux, l'hiver va être long très long...

Kiko
le 15 Septembre 2020 11h43

Pfffff TOUJOURS RIEN TOUCHÉ POUR 2018 !!!!! Faut pas venir me dire qu'ils le font pas exprès. C'est juste pour nous faire ch .... et je précise bien que l'erreur qui était dans mon dossier, ce n'est pas moi qui l'ai faite !!
Alors 2020 faut même pas y penser .
Si au moins ça a reverdit chez certains, je peux vous assurer que c'est loin d'être le cas partout, ici c'est toujours aussi cramé .
Ça fait 3 mois que je nourris mes bêtes en paririe, Il n'y a plus que ça a faire de toute façon.
Les autres secteurs qui se plaignent sont dédommagés rapidement, nous on doit attendre plus de 30 mois pour voir arriver la ridicule indemnisation qu'ils veulent bien nous donner quand ils ont fini de soustraire plus de 60 % du montant initial. La résignation vaut mieux que l'adaptation impossible à la connerie, à l'incompétence et surtout à l'incohérence des politiques.

PA25
le 15 Septembre 2020 12h04

@ kiko ; c ' est tout simple, vous devez crever, disparaitre, ne plus faire votre métier qui vous tiens à coeur, ce métier que vos parents faisaient, ce métier ou vous etes né dedans, on vous vole votre vie, On nous vole notre vie .

1000
le 15 Septembre 2020 12h21

Kiko si ça peut te rassurer. ..j ai toujours rien toucher pour 2018 !!!!
HONTEUX....

Kiko
le 15 Septembre 2020 12h27

PA25, exactement, c'est tout à fait ça, je suis un passionné de mon métier.
C'est en effet sans doute hérité depuis des générations qu'on ne fait que cela dans la famille, mais aujourd'hui j'en viens à me poser beaucoup de questions sur l'avenir de ma ferme et bien sûr de l'agriculture en général dans notre pays, pays ou plus rien ne fonctionne vraiment.
C'est totalement déprimant, Je suis combatif, d'habitude je ne baisse jamais les bras mais franchement cette année mon moral en prend un coup, après toutes les difficultés qu'on a déjà surmontées voilà maintenant que c'est le climat qui va donner le coup de grâce.
Le soleil règne en maître dans le ciel depuis le printemps, la chaleur est encore et toujours écrasante et le vent d'Est au menu tous les jours, on dirait qu'on est bloqué pour de bon, dans ces conditions celà devient tout bonnement intenable et sans aucune aide, c'est bien " crevé " que je vais faire :-(

Kiko
le 15 Septembre 2020 12h34

Oui, 1000, c'est totalement scandaleux, ils doivent bien savoir que c'est encore plus dur cette année qu'en 2018 et pourtant ils ne feraient pas le moindre geste, ils pourraient libérer une partie au moins.
À mon avis comme ils sont en télé travail le rendement ne doit pas être au top.
Peut être profitent - ils du beau soleil !

PA25
le 15 Septembre 2020 12h50

@ Kiko , TENEZ BON !!!! , c ' est triste de voir et de vivre une telle mutation dans notre métier .

Ceux qui rachetent des terrains dans mon coin, sont marchands de betes, vétérinaires, entrepreneurs agricoles, bizare des métiers qui travaillent pour les agriculteurs mais qui rachètent leur gagne pain ...

kiko
le 15 Septembre 2020 12h58

PA25, merci, je tiendrai le plus longtemps possible mais l'avenir me semble très, très sombre.
Eh oui c'est triste de voir que ce sont ceux- là même qui se sont enrichis sur notre dos qui finalement rachètent nos terres . Ainsi c'est avec " notre argent " qu'ils le font c'est un comble !

caroloo
le 15 Septembre 2020 12h59

Kiki mois non plus toujours rien pour la sécheresse 2018 ................. a mon avis la RW a payé quelque sucettes a certain pour faire le grand titre dans les journaux mais la majorité des payements
sont en suspend pour de multiples raison surtout le manque de pognon dans la caisses ....

Miam
le 15 Septembre 2020 13h08

Et pourquoi ne pas réquisitionner les sous produits de l'industrie utilisables comme nourriture plutôt que de les laisser à des businnes-boîtes comme Duynie ?
Il en existe quelques un produits en Wallonie que les gouverneurs pourraient réquisitionner rapidement.

Kiko
le 15 Septembre 2020 13h59

Oui c'est ça, Caroloo, il n'y a que devant les journalistes et devant les caméras pour les infos qu'ils ont une grande gueule, on a toujours l'impression qu'ils vont faire ce qu'ils disent mais neni, jamais ils ne tiennent parole.

1000
le 15 Septembre 2020 17h04

Kiko,le jour où tu perçois l aide sécheresse 2018,fais le nous savoir....(si on la reçois encore cette année )....juste pour info..

Popol
le 15 Septembre 2020 17h25

Pour 2017 j' avais reçu avec 9 mois de retard du fait de ma réclamation..... patience

Kiko
le 15 Septembre 2020 20h09

Ok @1000, je vous ferai savoir dès que je reçois .
Pourvu que ce ne soit pas à la saint Glinglin ;-)

1000
le 15 Septembre 2020 20h24

Merci kiko
Je te tiens au courant si je la reçois avant toi...

Stechou
le 15 Septembre 2020 20h35

Vous me faites rire, il y a quelques années, 15 ou 20 ans, j'avais oublié de payer mes loi sociale, je l'ai ai payé 2jours en retard 2jours pas 10 ni 100jours, bouf plus de 50€ pour intérêts, et si on faisait l'inverse, se ne serait que juste retour des choses pas toujours dans le même sens.. faut pas rêver..

Stechou
le 15 Septembre 2020 20h48

Et donc personne ne sait RIEN, incroyable nous sommes carrément oubliés d'un système de dictature ou le " faite ce que je dis mais pas ce que je fais " devient courant, les saisons avancent et rien ne bouge, c'est normal ????
Hé bien ma foi c'est que ça ne va si mal pour beaucoup d'entre nous !
Les prairies sont toujours cramées, sa ne pousse pas, les sie on en parle ou pas ? Et quand on va vouloir planter les céréales d'hiver si ça tombe on ne saura pas les faire tellement il pleuvra, les betteraves ont soifs, les maïs la récolte est déjà bien entamée, enfin ce que l'on peut appeler par ce nom...
Enfin tant que l'on ne tousse pas, c'est bon..

Le pape
le 15 Septembre 2020 21h38

Personne vous a mis le couteau sur la gorge pour faire ce métier, la vie est comme cela !!, Des bons et des mauvais années, personne est obligé de vous donner de l'aide ? Et toute les indépendants qui font faillite il ont des aide eux ?????

Stechou
le 15 Septembre 2020 22h07

Pas plus catholique que le pape, tiens Qui payent le salaire des curés ? Heureusement que les messes sont gratuites.... n'est-ce pas 150 € pour un enterrement ou un mariage ?
Alors avant de dire n'importent quoi, quand on met des contraintes aussi farfelues que l'on IMPOSE aux domaines agricole ça a un prix, et que les conseilleurs soient les payeurs !

Phil.0
le 15 Septembre 2020 22h25

Tout juste stechou,
Si on n'avait pas les contraintes nitrate et compagnies, nous aurions pu faire une coupe de plus ou labourer des prairies cramées dés juin. Les contraintes liées à une date fixe sont d'une stupidité lamentable. elles devraient être modulables en fonction des critères agronomiques et non de dates pondues par des illuminés de bureaux.

Kiko
le 15 Septembre 2020 22h44

Ça marche @ 1000 :-) c'est plus cool d'attendre comme ça! !!

le réaliste
le 16 Septembre 2020 18h47

Il faut avouer que le Pape a un peu raison!!

Arel
le 16 Septembre 2020 19h22

On ne dirait pas vu le nombre de pouce vers le bas.
De quoi le pape se mêle -t-il ?
Il est assis sur une fortune, Il n'a donc pas d'inquiétude à avoir !

Jacques Martin
le 16 Septembre 2020 19h28

C'est vrai que le pape a raison.
Il faut pourtant nuancer un peu.
L'agriculture,si elle n'est pas en vente directe, reste une production " organisée " par l'Europe et les accords internationaux.
Ça a tjrs été ainsi. L'après guerre et les belles années où la consommation alimentaire était un plaisir et une découverte est finie.
La population a augmenté, les moyens aussi et la consommation s'est déplacée.
Les pays riches que nous étions sont les futur pauvre. A force d'être gâtée, notre société occidentale a oublié le principal,créé de la valeur ajoutée. Elle a abandonné son industrie et ne gagne plus rien.
Ajd'h l'Europe est en faillite. C'est un modèle économique au bout du rouleau qui capote à la moindre diminution de consommation des ménages.
Et lorsque je dis consommation, cd n'est pas alimentaire.
Depuis bien longtemps,celle-ci doit être la moindre possible dans le panier de la ménagère afin de faire fonctionner d'autres secteurs...sans quoi c'est la catastrophe comme on le voit actuellement.
Alors non on n'est pas obligés de faire ce job, non pas obligé de nous aider,Non nous ne sommes pas plus mal lotis que les autres indépendants.
Par contre, les gens qui nous gouvernent devraient gérer en bon père de famille et se dire que l'autonomie alimentaire d'un pays n'a pas de prix. Que le secteur agricole pourvoit aussi de l'emploi et de la valeur ajoutée.
Mais ça,c'est une autre histoire.

Arel
le 16 Septembre 2020 20h14

Le pape n'est par définition pas agriculteur ;-)

Stechou
le 17 Septembre 2020 07h54

Et pourquoi on aurait pas droit à être indexé comme les autres métiers ?

Jacques Martin
le 17 Septembre 2020 08h19

Très juste Stechou mais si tu regardes l'indexation vient tjrs après des négociations avec les syndicats qui se battent pour ça.
Le nôtre fait quoi exactement pour cette indexation ??

Léonard
le 17 Septembre 2020 14h00

Bravo Jacques Martin.

arel
le 17 Septembre 2020 19h12

Aujourd'hui dans le plein champ la FWA se lance encore des fleurs par brassées entières ( c'est une habitude, ils le font quasi chaque semaine).
La question du jour est : que serait mon exploitation sans la FWA ?
Eh bien la mienne en serait exactement au même stade, par contre mon compte en banque, lui, serait garni d'environ 5000 euros de plus ça c'est sûr !
Pourquoi ne demandent-ils pas à l'administration de procéder immédiatement et sans plus aucun délai aux paiements des indemnités sécheresse de 2018, ils trouvent normal qu'un bon nombre d'agriculteurs n'aient toujours RIEN reçu ?
Ah oui sans eux c'est clair on est foutu !!!

chris
le 17 Septembre 2020 23h10

@ arel La FWA ne défend plus les éleveurs.Tout est pour la grande et grosse culture.A part défendre les prairies comme puits à carbone...Il faut s'adapter...

Jacques Martin
le 18 Septembre 2020 08h32

Arel,j'ai été choqué en lisant la première page aussi.
Si c'est habituel, j'ai trouvé cette fois que c'était limite supportable.
C'est un journal d'information du milieu agricole et des infos sur l'actualité. Au lieu de ralier les producteurs et les motiver peu importe le secteur, cet article est vraiment l'engueulade du syndicat aux gamins de fermiers qui râlent ou ne cotisent pas .
C'est quoi ce besoin de se justifier et glorifier ce qui a été fait afin de faire culpabiliser ceux qui ne seraient pas contents? Mais on est où là ????
Franchement j'étais en colère de lire ça.
De toute façon ce besoin de se justifier est très révélateur d'un problème entre un syndicat et ses adhérents.

pinpin
le 18 Septembre 2020 13h00

C est bien normal qu ils se jettent des fleurs eux memes avec le nombre d adhérents qu ils ont perdu Comme dit plus haut c est malheureusement devenu le syndicat des GROS fermiers donc les gros cultos des belles régions Il n y a qu à se rappeler la crise laitière de 2009 et voir comme elle a été gérée par la fwa Des petits agris ont pris les choses en main eux memes afin d essayer de gérer cette crise sans précédent La fwa a alors genée pris le train en marche mais beaucoup d éleveurs n ont pas digéré la patate et n ont pas oublié avec quel mépris ce syndicat considère les (petits) fermiers qui rament Comme de plus en plus maintenant nous ne sommes plus bons qu à ouvrir notre porte monnaie pour engraisser beaucoup de parasites et à fermer notre g....e

pinpin
le 18 Septembre 2020 13h12

Ne pas oublier TOUT absolument TOUT est payant chez eux Aucun service n est gratuit Lors de l ouverture d un dossier d aide à l installation pour un jeune renseignements pris chez eux et dans un autr e organisme Du simple au DOUBLE pour s occuper du dossier Je vous laisse deviner lequel on a choisi Une belle facture nous a été envoyée lpar la suite quand on leur a dit qu ils ne s occuperaient pas du dossier

lucky
le 18 Septembre 2020 13h46

Oui tout est payant, le moindre clic coûte 40 euros ! C'est le montant du fameux clic de validation sur pac on web .
Les prix de leurs services ne font qu'augmenter chaque année, la cotisation augmente, ce sont les raisons pour lesquelles j'ai arrêté de la payer, pour moi c'est fini puisqu'ils ne sont plus là que pour défendre les grosses structures et les grandes cultures eh bien qu'ils aillent chercher les cotisations de ce côté là . Les patatiers vont être indemnisés, c'est grâce à la FWA, ils n'arrêtent pas de se vanter pour cela, dommage qu'ils ne font rien quand beaucoup d'éleveurs n'ont toujours pas été indemnisés pour 2018 . Pas une ligne à ce sujet .
La seule chose que je regrette c'est d'avoir cotisé bien trop longtemps.

T'as pas 100 balles ?
le 18 Septembre 2020 14h32

Il ne faut pas oublier que la fwa sert de diversification pour les membres du CA. Vous n'allez pas tuer la poule aux oeufs d'or de ces pauvres malheureux .

Pipo
le 18 Septembre 2020 18h58

Ben pas si sure qu il ne font que pour les culto.ds le passé on avait les primes betterave et chico pour ceux qui le lrs cultivent, tous cela a ete couplé puis raboter raboter pour les eleveurs ardennais. Ils n avaient que 125 euro a l ha mais avec 2 vaches allaitantes a 200 euro.....donc ....
Oulala j ai mis mon doigt ou il ne fait pas...

Phil.0
le 18 Septembre 2020 20h58

@Pipo
Beaucoup ont acheté du quota vaches allaitantes lors de redistributions ou d'installations.
Quota bien raboté aussi lors de diverses restructuration du système ou du calcul. Alors non, l'herbe n'est pas plus verte chez le voisin.
Ps:
Tu peux mettre ton doigt où tu veux, du moment que c'est avec le consentement de la personne
; ) ; ) ; )

Jacques Martin
le 19 Septembre 2020 07h30

Le problème n'est pas tellement qu'ils fassent plus pour l'un ou l'autre secteur, je présume que chacun a eu son petit point.
Ce qui est embêtant c'est de pointer du doigt ceux qui ne cotisent pas ou se venter de l'un ou l'autre aquis. C'est le job d'un syndicat d'obtenir qqch.
Ils ne sont pas rassembleur! Ne parlent pas de manière positive et encourageante pour chacun, ne s'opposent pas avec vigueur et fougue face aux critiques de chaque jour sur le secteur agricole. C'est ça le problème
Et venir ressortir des résultats d'il y a plusieurs années pour faire culpabiliser est franchement petit.
Je cotise mais lorsque je lis la philosophie de la fugea et l'agriculture qu'elle défend avec pédagogie et simplicité,je sais où je vais aller.
À vouloir être trop proche des instances decideuses on se prostitue.

Envoyer
Fermer

Sprimont: les sangliers ont ravagé des cultures de maïs

par Benoît GEORGES, le 13 Septembre 2020 19h30
Sprimont: les sangliers ont ravagé des cultures de maïs

Les sangliers font énormément de dégâts que ce soit dans les jardins des particuliers ou dans des cultures agricoles. A Sprimont, ils ont ravagé une parcelle de maïs destinée à nourrir le bétail cet hiver. La chasse est autorisé en Wallonie du 1er août au 31 décembre, mais l’animal nocturne n’est pas facile à débusquer. (RTC Liège)
www.rtc.be/video/info/divers/sprimont-les-sangliers-ont-ravage-des-cultures-de-may-s-_1506444_325.html 
Il est permis de chasser le sanglier toute l'année à l'affût aussi (Jérôme Massard).
Fourrages Mieux peut vous informer sur la problématique des dégâts de gibiers en agriculture : www.fourragesmieux.be/gibiers.html 
Le Livret de l’Agriculture « Les dégâts de la faune sauvage en zone agricole : identification, prévention, gestion et indemnisation » est téléchargeable : www.fourragesmieux.be/Documents_telechargeables/livret19.pdf ...

Phil.0
le 13 Septembre 2020 20h04

Une belle connerie. Quand le sanglier sort du bois à minuit, et y rentre à 5h du matin, on ne sait pas le chasser à l'affût.
Il faut autoriser le tir dans les champs la nuit et l'utilisation des cages pour les piéger.
Ils le font bien dans les zones Peste porcine. C'est juste une lâcheté politique face au lobby des gros chasseurs.

lewallon
le 14 Septembre 2020 06h47

L'armée avec de bon tireur qu'il faut!
Et organiser régulièrement des périodes de chasse du début Août jusqu'au printemps.
Tous les responsables de chasse devraient prendre aussi à leur charge les treillis pour gros gibier afin que les agriculteurs n'aient plus à subir tous ces dégâts dans les cultures .

Mika
le 14 Septembre 2020 08h09

Je place des cheveux chaque semaine autour de mes maïs et ça marche plutôt bien faut faire un contrat avec son coiffeur car ici la demande est forte !!!

caroloo
le 14 Septembre 2020 14h19

Tout ce qui fonctionne pour venir a bout des sangliers est interdit par la Lois sauf dérogation octroyer a la DNF ..... alors c'est pas les agriculteurs ni les chasseurs qui vont devoir indemnisé les préjudicier c'est la responsables !!! LA LOIS !!!

Envoyer
Fermer

Maïs R10 et R15

par Mika , le 11 Septembre 2020 19h48

Quelqu’un a t’il des infos à ce sujet pour l’année prochaine et les dérogations possibles

Pipo
le 11 Septembre 2020 22h27

On le saura l année prochaine lors d un contrôle pour savoir se qu il fallait faire

Phil.0
le 12 Septembre 2020 13h20

@Mika,
J'ai entendu dire que pour continuer à déroger à la règle, il allait falloir mettre en place des mesures en compensation.
Peut-être du genre maïs- associé ou strip-till.
A quoi bon encore cultiver du maïs sur des R15 ?
Entre les bandes enherbées obligatoires, et l'interdiction de la fertilisation organique à effet rapide et la minérale. Et en plus la sécheresse sur un terrain mal exposé ou peu profond .

Mika
le 12 Septembre 2020 15h14

@phil je n’ai pas le choix j’ai 20 ha de maïs en r10et 15 chez moi presque tout est en pente c’est encore une loi pour foutre le bordel !!!!

Pipo
le 12 Septembre 2020 21h01

Ds notre région les maïs sont tous sur des terrains ou on ne sais rien faire d autre donc r10 r15 et plus c est la qu on voit les bon chauffeur...quand il fait humide et un peux de sport et des anecdotes a raconté

Phil.0
le 12 Septembre 2020 21h56

Vous faites comment pour la fertilisation des R15 ? A part une méga dose de fumier de bovins, on ne sait être qu'hors la loi.

Mika
le 12 Septembre 2020 22h23

40 t de fumier et 350 kg de N chaque année tjs du beau maïs

Phil.0
le 13 Septembre 2020 20h12

@Mika,
C'est bien ce qu'il me semblait ; ) : ) : )
Fais gaffe à ce que tu inscris sur ton carnet de culture ; ) ; ) ; ) Ils ne te rateront pas en cas de contrôle.

Envoyer
Fermer

Une aide pour les producteurs de pommes de terre de conservation

par Benoît GEORGES, le 10 Septembre 2020 22h29
Une aide pour les producteurs de pommes de terre de conservation

Sur proposition du Ministre de l’Agriculture Willy Borsus, le Gouvernement de Wallonie a décidé d’octroyer une aide, pour l’année 2020, aux producteurs de pommes de terre de conservation détenteurs en propriété d’un stock de pommes de terre en vente libre.
www.sillonbelge.be/6490/article/2020-09-10/une-aide-pour-les-producteurs-de-pommes-de-terre-de-conservation 

chris
le 11 Septembre 2020 11h26

Çà alors!Et nous les éleveurs?Ça fait des années qu'on trime pour rien ou pas grand chose.Enfin tant mieux pour les patatiers.

Jonh
le 11 Septembre 2020 12h04

Nous,les bouseus rien,nada

LE REALISTE
le 11 Septembre 2020 16h15

INACCEPTABLE!
Lorsque les pdt seront à 250 €/T vont-ils rembourser une partie!
Tous devant chez Borsus pour dire non!!!

Jacques Martin
le 11 Septembre 2020 19h06

Vous devez être heureux, la FWA s'auto congratule dans sa revue d'avoir obtenu qqch pour le manque de fourrages.
Sauf que cela concerne une fois de plus les régions de culture.
Celui qui ne cultive pas peut se brosser.
Je tiens à préciser que je suis herbager mais que je ne prêche pas pour moi,Je devrais avoir assez de fourrages.
Ce qui le dérange profondément ce sont tjrs ces qqs secteurs favorisés.
Mme Streel, vous êtes présidente de tous les agriculteurs !!!

Pipo
le 11 Septembre 2020 19h48

On reconnaît les secteurs bien défendu...et ou il y a de l argent pour le faire...

PA25
le 11 Septembre 2020 21h07

@Jacques Martin ; Dans son coin les terres se vendent à plus de 75 000 euros ... et c est un vétérinaire qui les a acheté .

Envoyer
Fermer

Présentation en ligne du Livre Blanc de septembre 2020

par Benoît GEORGES, le 09 Septembre 2020 22h31
Présentation en ligne du Livre Blanc de septembre 2020

La conférence du Livre Blanc Céréales sera filmée et retransmise sur internet. La conférence à l’Espace Senghor n’aura donc pas lieu. Le lien pour accéder à la présentation des résultats sera activé le jeudi 10 septembre dès 19h00. L’accueil du public aura lieu à 19h30 et la présentation des résultats commencera à 20h00.
www.cra.wallonie.be/fr/presentation-en-ligne-du-livre-blanc-de-septembre-2020 
Lien pour la conférence : www.uliege.be/live?flux=livreblanc 

Envoyer
Fermer

Un agriculteur agressé verbalement parce qu'il travaillait le dimanche.

par Fernand, le 09 Septembre 2020 13h06

www.sudinfo.be/id247071/article/2020-09-07/il-y-dautres-jours-pour-faire-ca-un-homme-agresse-verbalement-steve-wierde-parce 

Darwin
le 09 Septembre 2020 15h13

On aura tout vu ! En gros pour des cons pareils il faudrait remplir leur assiette chaque jour avec des produits de bonnes qualité mais SURTOUT pas chers, ne jamais les déranger avec le bruit, la poussière ou les odeurs, se laisser insulter sur son propre champ, qui est une propriété privée et tout ça sans rien leur répondre! Encore une preuve, s'il en fallait, du manque de respect, de considération et de compréhension envers notre profession de la part de certains citoyens .

sansan
le 09 Septembre 2020 17h24

Le jour ou les citoyens auront faim, ils comprendront beaucoup de choses, malheureusement

Phil.0
le 09 Septembre 2020 18h18

Voici le remède:
Soit vous y retournez dimanche prochain avec dix petits vieux tracteurs pour dechaumer toute la journée.
Soit vous épandez 1 tonneau de lisier bien puant par jour, pendant dix jours. ; ) ; )

Stechou
le 09 Septembre 2020 21h18

Le compte compte-rendu sur view ? Sur la deux, bien parlé le jeune .

bravo
le 13 Septembre 2020 17h27

félicitation pour votre sang froid

Envoyer
Fermer

BELCAM, plateforme collaborative pour le suivi des parcelles agricoles

par Benoît GEORGES, le 06 Septembre 2020 02h41
BELCAM, plateforme collaborative pour le suivi des parcelles agricoles

BELCAM est une plateforme qui s'appuie sur des données satellitaires à destination des agriculteurs. Financée par le programme STEREO, la plateforme BELCAM a été développée pour rendre disponible, pertinente et utilisable la richesse des informations satellitaires à tous les agriculteurs belges afin de les aider à répondre aux attentes de la société.
www.cra.wallonie.be/fr/belcam-sur-le-site-de-belspo 
L'actualité de Belspo : eo.belspo.be/fr/actualites/belcam-plateforme-collaborative-pour-le-suivi-des-parcelles-agricoles 
Identification des parcelles, application de bonnes doses d'engrais azotés au bon moment et au bon endroit, images et prévisions météorologiques, évolution de la biomasse des cultures, estimation des rendements,…

Jacques Martin
le 08 Septembre 2020 11h00

Un outil intéressant pour l'agriculteur et un fameux espion pour les contrôles à tout va.
On n'a pas fini de perdre notre indépendance.
Ce serait chouette d'avoir un tels système pour les usines de l'agro alimentaire...on peut tjrs rêver.

PA25
le 08 Septembre 2020 12h04

Et c ' est gratuit ....????

Frank
le 08 Septembre 2020 13h05

Haha rien n'est jamais gratuit !
De toute façon avec ou sans ça, ils savent mieux que nous ce que nous faisons ou pas .
C'est pour ça que c'est encore plus étonnant que certains disent qu'ils n'ont toujours pas été indemnisés pour la sécheresse 2018. Qu'est ce qu'il y a de si compliqué à trouver puisqu'ils ont toutes les données nécessaires. Il n'y a quand même pas 36000 dossiers à traiter. À mon avis il trouvent un petit plaisir mesquin à faire patienter au maximum possible.

Pipo
le 08 Septembre 2020 13h14

Un culto qui connaît ces parcelles sait ou il doit metre plus ou moins d engrais. Pour moi c est a la récolte qu on peut améliorer les rdt futur en les analysant. Mais pour les terres faite par des chauffeurs la le résonnent nest pas le même.

Envoyer
Fermer

SÉCHERESSE en France. Le déficit de production d'herbe s'est accentué en août

par Benoît GEORGES, le 05 Septembre 2020 10h26

www.mon-cultivar-elevage.com/content/le-deficit-de-production-dherbe-sest-accentue-en-aout 
« En France, au 20 août 2020, la production cumulée des prairies permanentes accuse une baisse globale au niveau national par rapport au mois précédent. Elle est estimée à 79 % de la production cumulée de référence (1989-2018) sur la même période », indique le ministère de l’Agriculture dans une publication Agreste datée du 31 août : www.grands-troupeaux-mag.fr/wp-content/uploads/2020/08/publication-Agreste-mise-en-ligne-le-31-aout.pdf 

Kiko
le 05 Septembre 2020 10h56

Et il n'y a pas qu'en France, en lorraine belge et en gaume c'est exactement pareil. Les prairies permanentes n'ont produit que 50% d'herbe pour le foin et 0 regain, jusqu'ici mes prairies n'ont pas changé de couleur c'est toujours le brun-gris qui domine et ce n'est pas près de changer puisqu'à part les 10 litres qu'on a eu la dernière fois il n'est rien tombé de plus ça fait à peu près 10 litres pour 2 mois dont une grande partie était caniculaire c'est un record absolu, mais tout le monde s'en fout car ça ne concerne pas toutes les régions. Par ici ils y en a qui ne nourrissent pas suffisamment et ça gueulent partout dans les pâtures .

Lucky
le 05 Septembre 2020 12h04

La DIFFÉRENCE avec les éleveurs francais c'est qu'eux ils seront bien INDEMNISÉS, chez nous il faut se DÉBROUILLER, j'en ai marre du mot ADAPTER.! C'est comme ça, ils ne tiennent pas compte des sous-régions et de ce qu'il s'y passe et quand viendra le moment de rentrer les bêtes et de vendre les broutards, on touchera encore moins que les autres années à cause du manque de fourrage, même si c'est loin d'être le cas partout mais ce sera à coup sûr l'argument utilisé.

Benoît GEORGES
le 05 Septembre 2020 13h31

@Kiko Je suggère d'aller voir notamment le site de l'IRM pour constater que la sécheresse de cette année a été présente dans toute la Belgique, un peu plus tardivement en Lorraine belge et en Gaume. N'auriez-vous pas déjà oublié 2015 et les indemnités payées fin 2016 ? 2015 (pour le sud de la Prov de Lux.), 2017, 2018,... 2020, les années se succèdent et cela ne doit-il pas nous faire tous réfléchir ?

Benoît GEORGES
le 05 Septembre 2020 13h45

@Lucky. je suis à la recherche d'informations concernant les décisions prises dans d'autres pays en rapport avec la sécheresse 2020. Si vous avez des infos précises concernant la France ainsi que les sources d'information, n'hésitez pas à nous les transmettre.

Lucky
le 05 Septembre 2020 15h35

Benoît Georges, Entendu aux infos du 20 heures ... et qu'est- ce que cela change pour nous que la France indemnise ses agriculteurs? Cela nous donnerait-il droit à quelque chose par hasard ? Dans ce cas je fais des recherches approfondies. .. ou plutôt non car j'attends toujours 2018 . Et vous parlez du site de l' IRM, je l'ai moi-même mentionné il y a quelques jours, j'y vais assez souvent pour savoir que la Belgique entière a été concernée au printemps,mais à présent dans les observations allant du 8 juin au 5 septembre seul le Sud est encore concerné, pour les prévisions jusqu'au 15/09 cela concerne toujours uniquement le Sud du pays, les provinces de Luxembourg et Namur surtout et ça ce n'est pas moi qui le dit mais bien l'IRM.

Goergette
le 05 Septembre 2020 15h44

Mr Georges
J ai été en recours....plusieurs erreurs dans mon dossier ! !!!
Vois toujours rien venir!!!!
En attendant j ai déjà acheté pour 10000€ de fourrages en tout genre..tandis que ma prime s élève à peine à 4000€...

Kiko
le 05 Septembre 2020 16h14

@Benoît Georges, je suis exactement dans le même cas que @Goergette moi aussi j'attends toujours, de toute ma carrière je n'ai encore jamais dû acheter autant de fourrage que cette année cela m'a déjà coûté 12000 € et je m'attends à devoir encore en acheter puisqu'il ne pleut jamais plus ici et que le vent du Nord se combine à la sécheresse pour la rendre encore plus délétère!
Je réfléchis Monsieur Georges, mais je ne trouve pas d'autres solutions que l'achat de fourrage pour palier le manque! Aidez-moi donc, que me suggérez-vous? Uniquement prairies permanentes, dont la majorité en site natura 2000 UG2, pas de labour, pas d'amendements, résultat une myenne de 6-7 boules de foin à l'hectare ( pas des grosses, diam. 125 ) et pas un brin de regain. ( regardez la photo de ma prairie, elles sont toutes dans le même état ) Alors quelle solution me proposez-vous? J'attends votre réponse avec impatience.

Kiko
le 05 Septembre 2020 16h35

Autre chose, la sécheresse n'est pas arrivée plus tardivement en lorraine et en gaume, j'ai été obligé et cela aussi pour la première fois de ma vie, de faucher les foins mi-mai car ils étaient déjà secs sur pieds à ce moment là, pour les parcelles natura, j'ai dû attendre le 15 juin pour pouvoir les faucher du coup je ne vous parle même pas de la qualité de mes quelques bottes de foin !!!!!!!

Benoît GEORGES
le 05 Septembre 2020 18h02

J'espère que Lucky et Goergette ont bien compris que je suis conscient, comme vous tous, de la situation climatique de cette année et que la sécheresse a des conséquences sur les stocks de fourrages et d'autant plus que le manque de précipitations a eu lieu dès le printemps. J'en fais régulièrement échos (cfr le message ci-dessus) et j'ai rencontré beaucoup d'agriculteurs ces dernières semaines. En ce qui concerne l'indemnité de 2018, des collègues font le maximum pour traiter tous les dossiers dans les meilleurs délais. Je n'ai certainement pas LA solution à vous proposer. Avant tout, les solutions devront être adaptées à chaque exploitation. Par contre, nous devrons tous réfléchir pour essayer de trouver ensemble des solutions pour réduire les conséquences du réchauffement climatique. Alors, très modestement, quand je lis un article, un message qui pourraient être utiles pour les agriculteurs, je me permets de le partager et j'espère qu'ainsi, je contribue aussi à mon niveau à cette recherche d'adaptation, de résilience,....

Goergette
le 05 Septembre 2020 19h12

M goerges
Promettez que ça arrive pour St Nicolas ?
Les vaches n ont pas assez...donne moins de lait....la trésorerie est au plus bas....du jamais vu.

Kiko
le 05 Septembre 2020 19h32

Ah visiblement pas de solution pour mon cas ! Dommage :-(
C'est un cas désespéré, alors vivement la pension . Quoique ;-)

Kiko
le 05 Septembre 2020 19h36

Pour la saint Nicolas ou pour Noël ? Allez savoir, moi je n'attends même plus .

Phil.0
le 05 Septembre 2020 20h14

Méfiez-vous bien, dossiers peut-être traités pour St Nicolas, mais le versement à la St Glinglin comme d'hab.
@Kiko, l'adaptation dont tout le monde parle c'est abandonner le bétail. Paraît-il que l'on sera bientôt rémunéré pour la captation de carbone dans les sols ( c'est pour ça que les gros bonnets investissent dans la terre ) alors les vaches c'est le passé.

Kiko
le 05 Septembre 2020 22h52

@Phil.0, oui je vois ils n'auront plus besoin de la viande locale une fois qu'ils auront signé leur fameux accord avec les pays du mercosur, alors si je comprends bien, en UE on sera rémunéré pour la captation de carbone produit en Amérique du sud pour élever des bovins dans des parcs d'engraissement gigantesques où les bovins sont bourrés de soja OGM et d'hormones, ainsi que tout celui qui sera produit pour faire voyager cette excellente viande .
Alors là, on nage dans un océan d'incohérences et d'aberrations, bien qu'on y soit habitués, on se s'y fait pas !!!
On nous dit aussi qu'on doit s'adapter en cultivant des plantes qui résistent mieux aux sécheresses, pour ce faire il faudrait labourer les prairies permanentes or c'est très mauvais car le carbone piégé s'échappe dans l'atmosphère ! !!! Faudrait en finir une fois pour toutes avec ces conneries.
Au début des années 80 on nous rabachait déjà les oreilles en nous disant qu'un jour nous en serions réduits à entretenir le paysage, le terme utilisé était " jardiniers de l'espace " on dirait bien qu'on y est presque !

Kiko
le 05 Septembre 2020 23h08

Et pour ce qui est des paiements qui auront lieu à la saint Glinglin, le pire c'est que les retards sont dû à des erreurs qu'ils ont eux -même commises, mais les conséquences de ces erreurs ces nous qui devons les subir.
Dans ces cas ils pourraient au minimum libérer une bonne partie de l'indemnité au lieu de garder tout en otage comme si les fautifs c'étaient nous.

Felix
le 06 Septembre 2020 12h52

La simplification administrative serait une des solutions contre le réchauffement climatique. Pourquoi se rendre deux fois à la commune pour remettre des données que le ministère possède déjà et que les constats sont faits par la commission et la RW.
Il y a un problème de stock,mais c est surtout le problème de trésorerie suite aux répétitions. Si nous éleveurs nous ne pouvons vendre avec un bénéfice par rapport aux coûts de production pour que le consommateur puisse se nourrir (faire croire et laisser croire)alors que des décisions soient prise par rapport aux sous produits de l agro industrie pour que nous puissions nourrir nos animaux. Il y a moyen de prendre le système de la viande(autorisé puisque c est la rentabilité sur l ensemble du rayon boucherie) des grandes surfaces x tonnes achetée x tonnes gratuite

Jacques Martin
le 06 Septembre 2020 19h35

Il y a clairement un manque de reconnaissance de la profession d'agriculteur,une difficulté d'obtenir un prix rémunérateur, nous sommes bien d'accord.
Mais franchement,soyez honnêtes les qqs pleur nichards, si c'est pour souffrir à ce point de faire votre métier,faut remettre aux voisins.
Mais bon,je suis rassuré car les intervenants ne sont heureusement pas représentatifs de la corporation.
Franchement c'est usant de lire autant de plainte sur tout et jamais d'intervention constructive.
Site de m...
Web-agri bien plus intéressant.

l'eleve ducobu
le 06 Septembre 2020 19h45

@ jacques martin. perso, je comprend les pleurnichards... si toi tu fais une erreur avec une carte sanitel, bardaf, pas de prime vache allaitante, amende conditionnalité, etc... il y a eu de nombreux problèmes d"encodage des dossiers sécheresse 2018. mon secrétaire fwa m'a parlé de 80 recours chez lui et 2200 au niveau wallon. les fautifs de naur seront ils pénalisés??? que nenni, cest encore le couillon de culto qui attendra ses sous. il en aurait bien besoin pour payer ses fourrages cette année.

Kiko
le 06 Septembre 2020 20h19

Jacques Martin, arrêtez de jouer au moralisateur ou cessez de venir ici .
Je vous ai déjà dis que ce site peut aussi servir d'exutoire, il n'est écrit nulle part que c'est interdit ! Je n'ai jamais lu d' allégations fausses, tout ce qui se dit ici n'est que le reflet exact de la réalité.

Phil.0
le 06 Septembre 2020 21h23

Monsieur Martin,
Lors de la chute de l'avion "agriculture" dont les politiciens ont retiré les pilotes par économie et délocalisé le guidage dans le Mercosur.
Les hôtesses ( l'administration ) hurlent de mettre les gilets de sauvetage et de prendre la position de sécurité ( s'adapter )
Les agris en première classe font les fiers en s'imaginant qu'ils ont plus de chance que les autres d'en réchapper.
Ceux de seconde classe, prient ou battent des bras comme si ils avaient des ailes,
Et ceux de la classe économique hurlent leur désespoir.
Dans tous les cas la chute va être fatale à presque tout le monde.
Ah oui, j'oubliais le mécano écolo qui dit à tout le monde que si l'avion avait été solaire, il volerait toujours... ; ) ; )

Jacques Martin
le 06 Septembre 2020 22h10

Phil.O, le principal c'est d'être conscient qu'il n'y a aucune différence entre les passagers lors du crash et j'en suis conscient.
Par contre lorsqu'on tombe, entre hurler et réfléchir calmement on peut choisir.
Kiko, l'année où qqs communes du Sud du pays ont reçu une belle somme " sécheresse ", j'ai acheté pour 15000 (comme des tas d'autres )sans pleurer afin de nourrir mes bêtes.

Kiko
le 06 Septembre 2020 22h40

Jacques Martin, Il n'y a jamais de BELLES SOMMES distribuées, mais seulement des indemnités légitimes qui ne couvrent JAMAIS LES PERTES SUBIES !
Lorsqu'on " on tombe " il est bien rare de faire autre chose que hurler c'est PHYSIOLOGIQUE ! Personne n'arrive à RÉFLÉCHIR CALMEMENT en situation de stress permanent . Si la nature vous a doté d'un optimisme à toute épreuve, tant mieux pour vous mais celà ne vous donne nullement le droit de juger ceux qui ne réagissent pas comme vous. Quand je m'exprime ici je ne vise jamais les autres intervenants et je ne les CRITIQUE JAMAIS , je vous prie donc de faire de même pour moi, ou ne me lisez plus ce sera plus simple.... ;-)
Je n'ai jamais été un pleunichard parce que je vois les problèmes s'accumuler dans notre métier là ou votre optimisme vous rend aveugle, en toute objectivité oseriez-vous dire que tout est bien et tout est beau dans le meilleur des mondes?

Casimir
le 07 Septembre 2020 05h54

Et dans un mois, c est reparti pour les subventions PAC !

Kiko
le 07 Septembre 2020 08h47

Vous n'en avez pas besoin vous? Vous en avez de la chance casimir, mais cela ne vous donne pas non plus le droit de critiquer les autres !

Lucky
le 07 Septembre 2020 09h13

Ça dépend de l'administration, les fonctionnaires sont payés pour faire leur travail, s'ils le font bien les gens devraient recevoir leurs aides en temps et en heure et dans ce cas rien ne sera "reparti", par contre dans le cas contraire ce sera amplement justifié .

Casimir
le 07 Septembre 2020 09h22

Si je devais comme vous pleurer à longueur d années, je changerais de travail !

Jacques Martin
le 07 Septembre 2020 09h28

Kiko,vous lisez ce que vous voulez lire.
Je précise le manque de reconnaissance et la difficulté d'un prix peu rémunérateur dès le début.
On vit tous la même chose bon sang!
Et vouloir être positif ou s'adapter n'est en rien du mépris pour les autres ou de la ventardise!
C'est juste que vouloir trouver des responsables ou se plaindre et demander de l'aide ne changera rien pour les années suivantes.
Bon allez pour la forme: " bordel j'en ai marre. Quatrième année de sécheresse et des achats supplémentaires. Un prix qui stagne et tout nos frais à la hausse. Je me demande a quoi on sert encore ? Sauf peut-être nourrir la population qui nous critique en permanence et enrichir l'agroalimentaire un peu d'avantage ".
Voilà, je suis solidaire, ma situation va changer ainsi que le secteur agricole! ;-)

Et le syndicat ? On en parle? Vous l'entendez?

La solidarité ce n'est pas gemir ici au milieu des autres. La solidarité ce serait de ne pas tjrs en vouloir plus, d'être content pour son voisin ou lui rendre service en cas de besoin. C'est donner un conseil à un jeune pour son bien.
Chacun sa vision...

Stechou
le 07 Septembre 2020 09h48

D'accord avec toi, Jacques.

Kiko
le 07 Septembre 2020 10h01

Jacques Martin, j'ai payé ma cotisation syndicale pendant 35 ans, là j'ai arrêté, car ils ne nous défendent pas, ils nous enfoncent .
Et NON on ne sert même plus à nourrir la population, vous ne le savez pas encore? La Belgique peut très bien se passer de toute production agricole sur son sol, ce n'est absolument PAS pour ça que quelqu'un aura faim dans notre pays!!!!! Et c'est bien pour cette raison qu'on a pas de soutien, à partir du moment où une branche de l'économie n'est plus rentable, à quoi bon encore la soutenir, c'est plus simple et moins cher de la laisser crever une fois pour toute. Ils font de beaux discours mais il n'y a aucune réelle volonté.
Je ne sais pas dans qu'elle tranche d'âge vous êtes, Mais moi franchement avec l'âge je vois clair dans leurs intentions.

Casimir
le 07 Septembre 2020 10h52

...... une branche de l économie n est plus rentable..... . Je dirais, une partie d une branche de l économie.....

Kiko
le 07 Septembre 2020 11h14

Oui, on peut jouer sur les mots.
Ça dépend si c'est l'extrémité de la branche, sinon elle entraînera le reste.

Darwin
le 07 Septembre 2020 11h43

Si l'arbre manque d'eau il finira par mourir complètement, d'abord les petites branches, puis les plus solides et pour finir la cime y passera comme tout le reste.

kiko
le 07 Septembre 2020 12h22

En effet, ce n'est qu'une question de temps .

philippe
le 07 Septembre 2020 12h38

ça ira mieux demain,ça ira mieux demain.....
j ai envie d hurler!!!!

Oeil pour oeil
le 07 Septembre 2020 13h20

Les agriculteurs avaient l'habitude de crever en silence.
C'est normal que les voir crier vous semble étrange ou inapproprié puisque vous n'aviez jamais connu ça avant.
La prochaine étape est d'entraîner avec nous le plus possible de nos bourreaux dans notre chute.
Un agriculteur qui se suicide, tout le monde s'en fiche. Mais si il fait du nettoyage avant et applique la politique de la terre brûlée, ce ne sera pas la même musique.
Si on vous oblige à arrêter, j'espère bien que vous aurez l'idée de détruire les prairies, arracher les haies, balancer tous vos reste des phytos dans le fossé,

Envoyer
Fermer

VENTE DE MAIS SUR PIED POUR ENSILAGE?

par Par Guy Francq, le 04 Septembre 2020 21h05

il va si sec partout, et je m'étonne qu'il n'y a pas beaucoup de demande d achat de mais sur pied?
Y a plus de sous à ce point ? quels seraient les prix pratiqués?
C'est le CALME plat ....

louisleon
le 04 Septembre 2020 21h22

new recolte 2020, 53 eur rendu tvac

fin
le 04 Septembre 2020 22h08

@Guy Francq, CA fait la troisième année de sécheresse, non il y a plus de sous ont ce fait manger par les vaches comme toute la communauté, ont pense plutôt d’arrêter que de produire pour au compte final pour ce faire avoir comme des piégeons et de se faire chier dessus, ont fait vivre les autres !!!, plus pour moi c’est buiten les vaches, au moins il y aura des heureux les voisins !!! plus de bruit plus d'odeur plus de mouches plus d’oiseaux, .., ont ferra des PATATES

Fv
le 05 Septembre 2020 07h20

Arrêter il y a 5 ans, aucun regret...

caroloo
le 05 Septembre 2020 08h21

Des Mais a 53€/ton rendu c'est bien mais bon, vous penser sincèrement que les coopératives laitière vont en tenir compte dans le coups de production du lait et pour la viande les chevilleurs vont aussi mettre la main au portefeuilles, pour les consommateurs c'est fait le prix a déjà monter c'est dernières semaines ....!!! ah oui j'oublie la laiterie doit faire une réserve financière pour les coups dur, et les oligarque de la viande vont changer la flotte de camions et la Mercedes....

Pipo
le 05 Septembre 2020 08h44

Avant 12 ha de mais pour vl
Maintenant 12ha pdt en location et plus de vl
Biffer la mention inutile

fin
le 06 Septembre 2020 21h19

@fv, OK moi je verrai bien pour janvier je pence avoir vendu mes vaches laitière après 21 ans de traite tout les jours je suppose que j’aurai une mailleur vie !

kiko
le 06 Septembre 2020 22h51

C'est triste d'en être réduit à devoir faire cela, j'espère que je ne serai pas trop vite contraint à dire la même chose. J'aurai sans doute bien difficile à sauter le pas .

Stechou
le 07 Septembre 2020 07h03

Tout à une fin, faut bien réfléchir, j'en connais plusieurs qui ont arrêté et n'ont AUCUN regret, mais si ils sont francs pour dire la vérité, et bien de temps à autre un petit regret pour certaines tâches qui leur manquent, a part cela ils ne voudraient plus recommencer !

Kiko
le 07 Septembre 2020 10h18

C'est de mes bêtes que j'aurai beaucoup de mal à me passer . Ah je les aime celles-là ;-)

Envoyer
Fermer

Les plus commentés

    21 commentaires
  1. Nous avons une mission
  2. 12 commentaires
  3. Comment se porte la filière bovine ?
  4. 11 commentaires
  5. Bingo : la nouvelle agriculture !

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par broutard grognon: Avant de cracher sur les agriculteurs plus agés, preoccupez vous des societes et des fortunés qui ...
  2. 17 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Totalement d'accord avec Mrs Deconinck.
    On pourrait favoriser les projet de transmission d'exploitati...
  4. 17 j'aimes
  5. par 1000: @pipo
    J en reviens à ma conclusion bien simple:
    PLUS DE QUOTA=PLUS DE LIMITES!!!
    TOUT LE MONDE TRA...