MARCHÉS

Erwin Schöpges (Fairebel) : "Un vrai partenariat à construire avec la distribution !"

par Food-retail, le 18 Novembre 2020 10h21
Erwin Schöpges (Fairebel) : \

Fairebel – le lait équitable a dix ans. Le pari des producteurs laitiers de la coopérative Faircoop s'est avéré gagnant, puisque la marque qu'ils ont créée a trouvé sa place dans les linéaires de la distribution et les listes de courses du consommateur. Il forme désormais aussi un modèle pour d'autres filières qui s'apprêtent elles aussi à proposer leurs produits en supermarchés sous le logo Fairebel. Si la marque équitable belge a bien grandi, ses valeurs et ambitions n'ont pas changé, comme le prouve cet entretien avec Erwin Schöpges, Président de Faircoop.

Fairebel – le lait équitable n'est plus un petit poucet?: il se vendra en 2020 pas moins de 13 millions de litres de lait dans les briques bien reconnaissables, contre 11 millions l'année précédente. Sans même parler des autres produits laitiers comme le beurre, le fromage, le lait chocolaté, la crème glacée. Ni de la grande nouvelle de 2020...

Statistique
le 18 Novembre 2020 14h00

Votre projet est louable Mr Schopges et il a bien entendu sa place mais...

13 millions de litres en boîte sachant que rien que la Wallonie produit 1.300 millions de litres par an, bref vous représentez moins de 1% du volume wallon pour une marque qui se veut nationale...

Statistique
le 18 Novembre 2020 14h01

Votre projet est louable Mr Schopges et il a bien entendu sa place mais...

13 millions de litres en boîte sachant que rien que la Wallonie produit 1.300 millions de litres par an, bref vous représentez moins de 1% du volume wallon pour une marque qui se veut nationale...

Européen
le 19 Novembre 2020 09h16

@ Statistique . Il me semble que vous confondez des litres vendus et des litres produits. Vos calculs ne tiennent pas la route...

statistique
le 19 Novembre 2020 10h24

Europeen, Ah bon je ne savais pas que les litres produits n'était pas vendu ! ON les mets à l'égouts ?

Champion
le 20 Novembre 2020 12h43

@statistique: vous serez surpris d'apprendre que tous le lait produit en en RW n'est pas forcément commercialisé en RW et qu'il n'est pas non plus valorisé uniquement en boîte de laits de 1L

Casimir
le 20 Novembre 2020 14h39

AChampion:Statistique n'a pas dit ça !

l'aveugle
le 20 Novembre 2020 17h22

Les laiteries sont saturées de lait pour un usage industriel, feront-elles encore de la poudre comme Statistique dans ses calculs à la con ? Autant dire que les litres produits en Wallonie ne sont guère valorisés par du local mais STatistique est dans une commission laitière aveugle...

Casimir
le 20 Novembre 2020 19h26

Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut voir

Vacciné
le 22 Novembre 2020 07h21

Si vous produisez du lait et que vous le vendez à une laiterie, ce lait est transformé pour faire d'autres produits en boîte, en beurre ou en poudre. Le lait de Mr Schopges est également vendu et est uniquement mis en BOITE. Vous saisissez la différence. Casimir n'est pas Statistique ?

Wdr
le 22 Novembre 2020 08h26

Déçu de la réaction de certains producteurs, qui estiment que leur production est mal rémunérée ! Ici, même si les volumes ne sont pas à la hauteur de la production belge, fairebel permet une commercialisation equitable et rémunératrice du producteur. La critique est facile mais construire un projet est courageux ! J estime que tout ce qui permet de ramener des bénéfices, vers le premier maillon de la chaîne, est bon à prendre. Ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières !

Envoyer
Fermer

Nouveau plan stratégique pour le développement de l’agriculture bio à l’horizon 2030

par College des producteurs, le 17 Novembre 2020 11h53
Nouveau plan stratégique pour le développement de l’agriculture bio à l’horizon 2030

Le Collège des Producteurs convie l'ensemble des producteurs et opérateurs de la filière bio à la 12ème assemblée sectorielle bio– sous la forme d’une visioconférence.
>>> Venez vous exprimer sur vos priorités à donner pour l'AG et son plan de développement stratégique. Une opportunité unique de consulter l'ensemble des acteurs concernés !!!

> Quand ? Lundi 23 novembre de 10h à 12h00

> Inscription obligatoire pour recevoir le lien vers la vidéoconférence : docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScdQIkqVNT8shs8Kby4-nhSkYeaKqSq9wXgIAD_YZpSkOMxXg/viewform 

Envoyer
Fermer

Prix de base LAIT...

par philippe, le 07 Novembre 2020 21h17
Prix de base LAIT...

Moins de 30 cent.......
Et personnes,personnes ne bougent....
C est que tout beigne je pense....
ou c est la resignation total..
Certaine laiterie augmente le lait de 0.5 cent d euro...20 cent d ancien francs.....a en pleurer!
des mois d hiver en plus....

carbine
le 07 Novembre 2020 21h27

philippe, tout vas bien , plein de nouveau tracteurs, mélangeuses, robot de traite et des prix de sous location de prairies a 600 e /ha sans les primes , alors mois je ne pleure peut pour les autres

Stechou
le 07 Novembre 2020 21h31

On à assez comme ça ! Pourquoi avoir plus, qui va donner plus que personne ? Puisqu'il n'y a PAS de concurrence, c'est toujours l'histoire de l'offre et la demande, si tu ou on veut plus à nous de nous débrouiller, en Flandres ils ont doublé leur production, voilà déjà un point de départ du mauvais prix, milcobel est à combien 27 ou 28 de base du fait qu'il sont noyés de lait. Alors changer votre fusil d'épaule, les bon terrains faites des cultures les mauvais des fruitiers ou des vignes ou encore de l'élevage de volaille en pleine air ou un centre touristique..

biden
le 07 Novembre 2020 22h08

Mais bord.....! ils font comment ces flamands!! Doublé sa production,acheter de s primipares en criée en allemagne pour 2000euro voir plus...et j en passe...c est pas 1million mais 2 voir 3 millions d investissement!!!!

Stechou
le 07 Novembre 2020 22h22

Je ne sais pas, c'est un intervenant de Flandres qui m'a expliqué ça, le pourquoi ? Que gagne t'il ? Ils faut acheter de la nourriture répondre aux normes lisier environnemental les infrastructures, et le tout pour un prix aux ras des pâquerettes. Qui gagne ???

bilout
le 08 Novembre 2020 06h26

Il n'y a pas qu'en Flandre. En Wallonie aussi certain double ou triple leur production. Des producteurs viandeux se remettent à traire avec mini 2 robots et nouvelles étables . Et quand certains te disent qu'il faut minimum 200 vaches pour vivre, le prix du lait n'est pas prêt de monter. Pourquoi les laiteries feraient un effort? Elles sont noyées de lait.

Pipo
le 08 Novembre 2020 07h20

Pauvre laidron a l aube du projet d une vie,cela ne met pas en confiance...

Guy francq ( MIG)
le 08 Novembre 2020 08h54

Pour l' EMB, on sait toujours battu pour une production laitière régulée par les producteurs, on a même mis en place la "WAFAB" pour arriver à nos fin, c'est la première OP qui devait s occuper en harmonie avec l'industrie laitière . Les producteurs de lait n'ont pas suffisamment compris le message, et aujourd'hui la régulation qui se verra un jour sera mis en place par les laiteries eux même. Depuis la fin des quotas, la production est passée de 3 milliards 300 millions à 4milliards 400 millions 900 millions qui viennent encore se faire transformés en Belgique . un total de 5milliards 500 millions, alors que nous consommons 4 % de lait en moins tous les ans . Cherchez l erreur ?
Les producteurs qui pensent qui n'a qu'a mettre un robot trayeur en place pour 60 vaches et multiplier le nombre de robots par le nombre de vaches que l'on veut traire, en pensant qu'on sera un jour le plus grand et gros producteur de lait , c'est bien ceux là, qui devraient toucher des miettes pour la surproduction qu'ils mettent sur le marché, mais ils s'en foutent et sont prêt même a produire en dessous de 30 centimes pour longtemps .
Pourquoi nos laiteries payeraient plus ? Aujourd'hui même Milcobel est prêt de lâcher 3 millions de lait en collecte ..., mais aucunes laiteries e veut ce lait en plus ...
Nos laiteries n'ont besoins que de nos productions, mais n'ont rien à foutre des producteurs . Avec le comportement que nous avons .. ils en rigolent tous les jours .

Par Guy francq (MIG-EMB)
le 08 Novembre 2020 08h55

Pour l' EMB, on sait toujours battu pour une production laitière régulée par les producteurs, on a même mis en place la "WAFAB" pour arriver à nos fin, c'est la première OP qui devait s occuper en harmonie avec l'industrie laitière . Les producteurs de lait n'ont pas suffisamment compris le message, et aujourd'hui la régulation qui se verra un jour sera mis en place par les laiteries eux même. Depuis la fin des quotas, la production est passée de 3 milliards 300 millions à 4milliards 400 millions 900 millions qui viennent encore se faire transformés en Belgique . un total de 5milliards 500 millions, alors que nous consommons 4 % de lait en moins tous les ans . Cherchez l erreur ?
Les producteurs qui pensent qui n'a qu'a mettre un robot trayeur en place pour 60 vaches et multiplier le nombre de robots par le nombre de vaches que l'on veut traire, en pensant qu'on sera un jour le plus grand et gros producteur de lait , c'est bien ceux là, qui devraient toucher des miettes pour la surproduction qu'ils mettent sur le marché, mais ils s'en foutent et sont prêt même a produire en dessous de 30 centimes pour longtemps .
Pourquoi nos laiteries payeraient plus ? Aujourd'hui même Milcobel est prêt de lâcher 3 millions de lait en collecte ..., mais aucunes laiteries e veut ce lait en plus ...
Nos laiteries n'ont besoins que de nos productions, mais n'ont rien à foutre des producteurs . Avec le comportement que nous avons .. ils en rigolent tous les jours .

Par Guy Francq ( mig -emb)
le 08 Novembre 2020 08h58

Pour l' EMB, on sait toujours battu pour une production laitière régulée par les producteurs, on a même mis en place la "WAFAB" pour arriver à nos fin, c'est la première OP qui devait s occuper en harmonie avec l'industrie laitière . Les producteurs de lait n'ont pas suffisamment compris le message, et aujourd'hui la régulation qui se verra un jour sera mis en place par les laiteries eux même. Depuis la fin des quotas, la production est passée de 3 milliards 300 millions à 4milliards 400 millions 900 millions qui viennent encore se faire transformés en Belgique . un total de 5milliards 500 millions, alors que nous consommons 4 % de lait en moins tous les ans . Cherchez l erreur ?
Les producteurs qui pensent qui n'a qu'a mettre un robot trayeur en place pour 60 vaches et multiplier le nombre de robots par le nombre de vaches que l'on veut traire, en pensant qu'on sera un jour le plus grand et gros producteur de lait , c'est bien ceux là, qui devraient toucher des miettes pour la surproduction qu'ils mettent sur le marché, mais ils s'en foutent et sont prêt même a produire en dessous de 30 centimes pour longtemps .
Pourquoi nos laiteries payeraient plus ? Aujourd'hui même Milcobel est prêt de lâcher 300 millions de lait en collecte ..., mais aucunes laiteries ne veut ce lait en plus ...
Nos laiteries n'ont besoins que de nos productions, mais n'ont rien à foutre des producteurs . Avec le comportement que nous avons .. ils en rigolent tous les jours .

pipo
le 11 Novembre 2020 14h56

avec se qui se prépare chez campina cela va encore noircir le revenu latier non?

lajuro
le 12 Novembre 2020 09h09

Je ne suis pas au courant PIPO, que se passe t'il chez CAMPINA encore?

Pipo
le 12 Novembre 2020 12h28

Diminution de 1500 emplois....

Europeen
le 12 Novembre 2020 16h23

Trop de lait chez Campina et chez Milcobel. A qui la faute ? La commission laitière a aussi le Covid..

Lajuro
le 12 Novembre 2020 17h28

Avec diminution de la collecte Pipo?

Pipo
le 12 Novembre 2020 19h07

Je ne sais pas.
Soit il y avait trop de personnel
Soit il ne savent pas vendre toute leur production.
Vu au journal hier ou avant hier
Cause ....covid
Mais si qsu un sait plus on est curieux de le lire

Envoyer
Fermer

Lait

par Laidron, le 05 Novembre 2020 15h24

Que pensez-vous du secteur laitier? Rentabilité ? Prix actuel? Avenir de la filière ? Possibilité d'investissement? Circuit court? Avis constructif svp.
Un jeune en quête de réponses. Merci

Stechou
le 05 Novembre 2020 17h10

Tout métier à un revers, perso à recommencer JAMAIS plus je me dirige vers le secteur agricole !
Trop de tout et contraintes.
Sinon il y a un avenir, mais il faut être un bon gestionnaire et voir qui t'accompagne dans la vie et qu'elle accepte ton choix te suivre ou te seconde, sans ça se sera l'enfer avec tout ce qu'il va avec.
Mais tu es jeune donc tu va vivre avec ton temps et t' y adapté, il est plus facile d'avancer quand on reçoit un bien ou des sou, j'en connais plusieurs qui avaient TOUT pour réussir et qui ont tout mangé !
Le conseilleur n'est pas le payeurs. Le mieux pour un jeune est de faire des stages dans plusieurs fermes c'est comme ça que l'on découvre les avantages et les inconvénients du métier.

Pipo
le 05 Novembre 2020 17h40

Je rejoins setchou...d abord travaillé ailleurs pour apprendre et metre de côté avoir une bon esprit critique sur se que tu es habitué de voir chez toi.mais pour moi le lait c est mort....trop de contraintes de normes et de coût pour un produit standard. Il ne conserve que 3jours ds le tank et une fois passé par la laiterie des mois ou années, donc ils sont maître. Faire une etable mulifonction pour pouvoir changer d d'orientation si il faut et ne pas etre obligé de traire si cela n'est plus rentable...et avoir des couilles

Louisleon
le 05 Novembre 2020 20h41

Trouvez une qui va accepter notre vie pas gagner cela, seulement quand tu bosses ont est jaloux, car ont avance un peu, bien sur qu il faut aller bosser Avant de reprendre et voir comment les autres travaillent et avoir des idees, sans vouloir copier les autres.

lewallon
le 05 Novembre 2020 22h03

Mais si le secteur laitier est encore rentable !
Des chiffres pour Laidron .

Exemple troupeau laitier spécialisé dans le conventionnelle 50 vaches avec une production annuel de 40000 litres cela fait 120000 € avec du lait à 30 cents/litres . Vient s'ajouter les aides PAC de - 15000€ .

Un autre exemple un troupeau laitier de 40 vaches en bio avec une production annuel de 240000 litres avec du lait à 50 cents rapporte - 120000€.
S'ajoute à ça - 10000 € d'aides bio et - 10000 euros d'aides PAC
Dans les.deux types orientation j'ai oublié de mentionner la vente de vaches de.réforme qui est un peu mieux valorisé dans le bio ( - 150 € en plus ).

Personnellement et voir aussi les comptabilité s de gestions, la spéculation viandeuse est à mettre sur le côté .

Quoi que vous fassiez, avoir une conjointe pour vous aidez sera un atout non négligeable quotidiennement .

Bonne chance!

Jacques Martin
le 06 Novembre 2020 07h32

Désolé Mr le Wallon mais votre conseil n'est pas judicieux.
"Rapporte" n'est pas le bon mot.
C'est juste un chiffre d'affaire et dans votre exemple bien trop bas pour faire face aux coûts fixes d'une exploitation de base en y ajoutant les investissements et le besoin de tirer un revenu.
Les conseilleurs ne sont pas payeurs. Tout dépend si Laidron a déjà du terrain, des bâtiments et que sa question est juste dans une réflexion de reconversion.
Si oui, pourquoi pas en partant sur une production basée sur des coûts de production très bas et paturage. Je proposerais à Laidron de se renseigner sur le pâturage tournant dynamique, les velages de printemps et pourquoi pas la monotraite.
N'ayez crainte du qu'en dira le voisin ( ou les casimirs ). De faibles coûts et tjrs la possibilité de se retourner, c'est très important selon moi et vous verrez qu'il y a possibilité de faire de la marge.

Resistants
le 06 Novembre 2020 07h39

Bin sa alors le Wallon tu as oublié de parler du coup de production pouvant être très variable d'une ferme à l'autre.
Chiffre d'affaire moin toutes les dépenses = le revenu

Pipo
le 06 Novembre 2020 08h19

Je peux me tromper mais du lait a 30 en moyenne sur les dernières années on y arrive pas....on a trait un ans a 20 puis 25 ...cela veux dire que pour une moyenne de 30 il faut traire longtemps au au-dessus des 30 . Je parle en prix de base. Les primes diverses pour moi c est du bonnus . Si on y arrive pas avec le prix de base alors on est cuit.c est mon avis.

PA25
le 06 Novembre 2020 09h10

@ lewallon ; ti djeu, 50 vaches conventionnel avec une production annuelle de 40 000 litres ... spécialisé ... pas dans les calculs .

binamé
le 06 Novembre 2020 22h07

La meilleure rentabilité par rapport aux heures prestées et à l'investissement ( hormis les terrains) est de loin en culture . Si vous avez des terrains( en propriété ou en location) sans rien dessus comme infrastructure, ne jamais traire un litre !!!

Casimir
le 07 Novembre 2020 10h29

Cher Jacques, Casimir ne prend pas S puisque il n'y en a qu'un,le seul l'unique et le vrai. J ai l impression que je hante tes cauchemars.
À part ça discussion tres interessante, mais la, j'ai pas le temps.

tirelipimpon
le 07 Novembre 2020 12h24

Voici le résultat d'une enquête sur le travail dans les exploitations wallonnes.
www.cra.wallonie.be/fr/organisation-du-travail-dans-des-exploitations-wallonnes 
Produire 1000 l de lait nécessite 7,3 heures de travail, disons 7 heures.
Imaginez être payer à 30 euros de l'heure comme tout indépendant entrepreneur ( beaucoup travaillent bien plus cher que cela), cela représenterait un revenu du travail de 20 ct par litre de lait. Mais la réalité est tout autre, on est plus proche de 10 ct de bénéfice par litre (casimir parle de 1000 euros par vache de 11000 litres dans son commentaire du 13 septembre ), ce qui veut dire que l'on travaille à 14,2 euros de l'heure week-end compris. Pour un bénéfice de 12 ct, on serait à 17 euros de l'heure.
Pour peu qu'un fermier passe de 150 à 250 vaches, on voit que le bénéfice supplémentaire passera dans la main d'oeuvre et je ne parle pas du remboursement de crédit.

1000
le 07 Novembre 2020 14h33

A laidron
De 1: tu dois être un passionné de vache
De 2:tu dois IMPÉRATIVEMENT avoir de l aide de ton père et ou de ta femme ou les 2,si tu veux tenir le COUP TOUTE ta carrière.
De3:ne trait JAMAIS plus de 100 vaches..sinon tu deviendras ESCLAVE du travail..même avec de l'aide. ..et puis 100 vaches,c est déjà ÉNORME si tu veux un ferme en ordre!!!
De4:Ne regarde surtout pas ton voisin qui n arrete pas de s agrandir. ..
De5:l avenir???du lait en dessous de 30 cent prix de base...TOUT SIMPLEMENT honteux...sans parler du prix des veaux...
Voilà j en ai dis assez...mais sache bien...ceux qui réussisse et ou ça tourne c est ceux qui traient 70-90 vaches et qui investice que l essentiel et non le superflu.

un trayeur
le 07 Novembre 2020 16h56

Ne commence jamais esclave du 1er janvier au 31 décembre. Beaucoup de temps, traite, nettoyage de ta laiterie, beaucoup de contraintes et un petit salaire si tu n'as pas de gros investissements. Perso je trais 60 vaches et je compte bientôt arrêter...En élevage de poulets de chair ça a l'air de bien tourner et beaucoup ont encore un travail de représentant ou autre..

tirelipimpon
le 07 Novembre 2020 17h44

www.youtube.com/watch?v=_opjGRQk47Q 
Voilà un bel exemple d'exploitation qui tourne du tonnerre, 2250 vaches, 560 vaches à l'heure, 37 litres de moyenne. On peut pas faire beaucoup mieux en économie d'échelle. Ou devrais je dire le top mais seulement en APPARENCE.
Cherchez sur google: Van Bakel failliet
www.google.com/search?q=van  bakel faillissement&oq=van bakel failliet&aqs=chrome.1.69i57j0i22i30.10088j0j15&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Casimir
le 07 Novembre 2020 22h36

Tirelipimpon, tu as mal lu. Je disais que 150 vaches permettais de rembourser 150000 euros par an. Exemple personnel :je trais 1500000 litres de lait, ce qui me permet de dégager environ 240000 euros.
120000sont utilisés pour rembourser, le reste pour autofinancer et pour le privé.
Cela fait 16 cents le litre.
Nous trayons environ 4000 litres par jour 20 heures de travail :200 litres à l, heure.

Stechou
le 08 Novembre 2020 03h00

Bien voilà je me lève pour une bête qui vele, je suis rentré tard hier soir après avoir labouré pour les semis d'hiver dont je n'ai pas fini ! C'est dimanche un jour de repos ( logiquement et pour le quidam c'est comme ça ! )
Faut être motivé ou carrément c.. pour faire ce job, j'estime me pourrir la vie pour pas grand-chose !

Jacques Martin
le 08 Novembre 2020 12h16

" nous trayons"
Parlons revenu de travail / unité de main d'oeuvre et cash flow .
Laidron doit donc investir pour traire 1500000 l, bâtiments, matériel, génétique et terres peut-être seul et sans papa qui a monter le truc avant? Ou il va juste à la banque et dit" voilà, demain je voudrais tout cela et Casimir m'a dit que c'était rentable!"

Casimir
le 09 Novembre 2020 05h04

Oups...... Permettaient..... Désolé, je n'ai pas été beaucoup à l école.
Cher Jacques, je répondait à Tirelipimpon sur sa mauvaise interprétation de mes chiffres,ce n'était en aucune manière un conseil à Laidron
Ta haine de mon système te fait dire n importe quoi.!J ai exposé mes chiffres qui sont les résultats après 35 ans de travail. Toi, des conseils très vagues sans aucun résultats écrits. Du vent !

Stechou
le 09 Novembre 2020 07h25

Ya que des vieux sur ce site ??
Ou sont les djeuns ???

Casimir
le 09 Novembre 2020 08h36

A Stechou :moi je me sens encore très jeune et très motivé.

Casimir
le 09 Novembre 2020 08h37

Je kife ma life!

Jacques Martin
le 09 Novembre 2020 09h31

Il faut savoir lire et retenir Casimir.
Je n'ai aucune haine sur ce mode de production. J'ai écrit par le passé que deux systèmes étaient rentable : un plutôt extensif basé sur le pâturage intensif de qualité avec maitrise des coûts et l'intensification à ta sauce .
Pour moi le premier reste plus intéressant de par la Non dépendance des fluctuations divers et répond aux attentes environnementales et de l'image envoyée à la société.
Le second comme le tien demande bcp d'investissement, donne une mauvaise image, pousse à la surproduction et il faut un très bon vacher ( tant mieux pour toi si tu en fais partie mais bcp se sentent obligés de suivre cette voie et se brûlent les ailes et deviennent esclaves ).
Je suis tjrs objectif et respectueux des différences de chacun.
Par contre, ce qui me dérange ( et je ne suis visiblement pas le seul), c'est le mépris dont tu fais preuve depuis des mois pour les autres, cette manie de vouloir donner des leçons et prendre les autres pour des minables en estimant que TU sais t'en sortir et que c'est simple.
Mon système est aussi rentable que le tien mais ça je m'en fous. Ce qui est dérangeant ( mais tu as la mémoire courte) ce sont tes propos lorsque certains exprimaient leurs difficultés.
Donc oui, j'ai un souci avec les gens centrés sur eux, qui jouissent en lisant la détresse des autres et qui aiment juste balancer des chiffres qui ne veulent rien dire pour se donner un peu de plaisir solitaire.
Perso mon plaisir serait simplement que chaque type d'exploitation puisse trouver son plaisir et sa rentabilité mais surtout retrouve le respect de la population. Tes chiffres je m'en tappe. Ma ferme tourné à merveille et le secret de la réussite c'est de ne jamais copier, envier et regarder chez le voisin. ;-)

l'eleve ducobu
le 09 Novembre 2020 19h09

@casimir si je comprend bien tes chiffres, ton ebe = 240000€ et ton ebe - annuités = 120000€ c'est bien ça?

Casimir
le 09 Novembre 2020 22h38

Tout à fait !

Casimir
le 10 Novembre 2020 16h10

Non Jacques, il n'y a pas que deux systèmes rentables, tout système est rentable si il est mené correctement et en cohérence avec son environnement (structurel,géographique, cclimatique, etc...). On n 'à pas les mêmes conditions en Bretagne ou en Hesbaye. Cela s' appelle l'adaptation. Je suis moins dépendant du prix du soya que Kiko ne l'est de la pluie qui va tomber..... Ou pas ! Tu lui avais d'ailleurs prévu la pluie le 1er août pour dans 15 jours:raté !
Quant à l'image envoyée à la société, une fois dans les rayons, le consommateur n y pense plus.
En ce qui concerne les investissements, un bâtiment 100 logettes pour loger des vaches à 11000 ou à 7000,c'est le même prix. Les coûts structurels sont sensiblement les mêmes. Par contre, il faudra beaucoup plus de surface, or dans nos contrées, c'est clairement le facteur limitant !

Point suivant: n'est ce pas toi qui m'a traité de :limité, étroit, nombrilisme, et égoïste ?
Le 13 août, tu me dis :.. Des chiffres, pas de bla-bla, je les ai exposés comme personne d autre et là, ils ne te conviennent plus !!!!
JE PENSE DE PLUS EN PLUS QUE TU N'ES PAS AGRICULTEURS !!!

Casimir
le 10 Novembre 2020 20h06

A Laidron:si tu as du terrain et donc des cultures de ventes, tu fait une certaine marge à l hectare. Si tu reconvertis ces hectares en production fourragère, tu dois faire sur ces hectares une marge nettement supérieure tel le que la différence entre les 2 marges puisent te permettre de rembourser les crédits de bâtiments, silos, cheptel, machines, stock nécessaires à la production laitière ET payer ta M O.
Viser l'extensif comme le préconise certain, n'a de sens que si tu as beaucoup de surface et peu de m-o. Ce n'est que mon avis. Bonne chance et donne de tes nouvelles.

PA25
le 11 Novembre 2020 07h59

@ Casimir, tout çà est bien rédigé, pas de fautes d ' orthographes, agréable à lire, c' est bien .

Stechou
le 11 Novembre 2020 10h03

Ma grand-mère dans le temps n'a été qu'en primaire, peut-être comme certains ici hein...

obelix.
le 12 Novembre 2020 21h06

@ tirelipimpon .......... envieux, jaloux, aigris ??

la ferme dont tu parle appartient toujours au mêmes ...
la faillite, c' est un des frangins ... et c'est pas en Hollande !!

PA25
le 13 Novembre 2020 10h04

En espagne, 4000 vaches laitières, ultra moderne, allez voir sur you tube, ca donne du courage ...

Arel
le 15 Novembre 2020 22h58

où ça déprime carrément :-)

Stechou
le 16 Novembre 2020 08h01

Je connais des gens qui ont 50 ans et qui n'ont JAMAIS JAMAIS travaillé et vivent sur le système avec allocations, chèques mazout, logement social à loyer modéré ne paye pas leur connexion ou un petit prix, ils vivent au crochet de la société, ils sont fatigués rien faire ça fatigue, travailler c'est la santé rien faire c'est la conserver, je ne les jalousent pas, juste pour dire qu'ils faut de tout pour faire un monde !

Pipo
le 16 Novembre 2020 13h22

Il y en a aussi qui vivent tres bien avec les intérêts de leurs bien. Un gros coup de mou lorsque les banques se sont plantées. Mais maintenant c est de l l'histoire ancienne

Envoyer
Fermer

Sucrerie de Seneffe

par chris, le 27 Octobre 2020 21h24

www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_secteur-sucrier-en-belgique-la-cooperative-comme-alternative-au-modele-industriel-traditionnel?id=10612703 

Quelles sont les dernières nouvelles?

Louisleon
le 31 Octobre 2020 22h26

Projet ko

Louisleon
le 02 Novembre 2020 23h27

No comment des Peres fondateurs de ce projet ko Avant l heure . Ceux qui ont ete baiser en achetant des droite de productions ne se mouille plus.

PA25
le 03 Novembre 2020 07h37

Les agris vont ils etre remboursé ??? , ou l ' argent est parti en fumée dans les grandes réunions avec boissons et petits fours, bureaux d ' etudes et autres pic sous et sansue....

Louisleon
le 03 Novembre 2020 23h12

Quand ont a supprime les quotas il n y a pas eu retour du mignon. Ici c est pareil

Envoyer
Fermer

Prix du blé...

par Chevignon, le 27 Octobre 2020 07h54
Prix du blé...

Et vs qu'en pensez vous ?

Math
le 27 Octobre 2020 08h51

Je me suis fixé 240 à prendre ou à laisser... ah ah ah .

Céréalkiller
le 27 Octobre 2020 10h47

Moi je souhaiterai tellement la fin de synagra et de pouvoir jouir plainement de la bourse d'euronex. Les baisses de prix ils n'attendent pas pour les appliquer mais les hausses on ne les a jamais au complet. Finalement je ne sais même pas si ils ont une légitimité pour fixer un prix. L'europe, les politiques et les syndicats laissent en place un système très peu transparent pour le vendeur.

par Guy Francq
le 27 Octobre 2020 12h24

Surtout les syndicats majoritaires qui forment le COPA à l'EUROPE

caroloo
le 27 Octobre 2020 13h00

A Guy Franck ..Le proverbe dit....... on ne change pas une équipe qui gagne ....les syndicat majoritaire du COPA-COGECA et l' Agrobusiness gagne ........!!! mais pas leurs clients ???

Léonard
le 27 Octobre 2020 14h37

Moi, j'ai vendu une bonne partie hier...

Phil.0
le 27 Octobre 2020 20h31

Les agris français touchent les 200 départ ferme pour une destination Belgique.
Et nous qui sommes à 2 pas des usines on se fait couillonner.

PA25
le 28 Octobre 2020 12h55

@ Phi.O , merci bri et sca ...

Amora
le 28 Octobre 2020 16h40

@Phil PARTAGE nous le bordereau d achat à 200, que je puisse NEGOCIER

phil81
le 28 Octobre 2020 16h54

pour parler de la meme chose vous devez vendre depart ferme pas depart brichart ou scam

PA25
le 28 Octobre 2020 19h15

@ phil81 ; beh oui, il faut stocker chez soi, on a 15 ct en plus .

Phil.0
le 28 Octobre 2020 20h56

comparateuragricole.com/ 
@Amora
Tu ne veux pas que je te serve la soupe en plus ? ; ) ; )
Je prends 10 euros/t de com. ; ) ; )

Amora
le 29 Octobre 2020 09h12

MERCI

borderland
le 31 Octobre 2020 02h00

j'ai vu l'épeautre bien plus tantot sur wal pro

PA25
le 31 Octobre 2020 12h32

@ boderland ; il donne combien pour l ' épautre ? Merci .

Léonard
le 03 Novembre 2020 15h42

Epeautre : 265

Léonard
le 03 Novembre 2020 15h44

On vous offre combien pour stocker votre grain et le vendredi avant le 15/11?

PA25
le 03 Novembre 2020 16h25

@ Leonard, c ' est quoi la question ?

Jonh
le 03 Novembre 2020 17h50

Wal agri.250 aujourd'hui

Léonard
le 04 Novembre 2020 13h49

@PA25. On t’offre combien en plus à la tonne pour stocker toi même ton blé jusqu'au max 15/11?

PA25
le 04 Novembre 2020 14h42

@ Leonard, je l ai écris plus haut, 15 ct pour le stockage avant 15/11 , tous les kg payé, pour autant qu' il soit aux normes .

Envoyer
Fermer

Commercialiser ses bovins

par Jeune agri, le 25 Octobre 2020 09h29

Suite à un commentaire dans une publi précédente, je souhaiterais avoir échos de vos procédés de commercialisation ou de négoce dans le but évidemment de vendre au meilleur prix et dans les meilleures conditions.
Bétail gras ou maigre
1) des avis, expériences d'éleveurs qui vendent eux-mêmes sur un marché
2) des avis, expériences d'éleveurs qui vendent au plus offrant en ferme (par lot)
3) des avis, expériences d'éleveurs qui se groupent ou souhaitent se grouper pour vendre les veaux par plus gros lots
4) des avis, expériences d'éleveurs qui vendent en fixant eux-mêmes un prix de départ et négocient ensuite le prix avec un marchand
5) des avis, expériences d'éleveurs qui font entièrement confiance à leur marchand ou qui n'ont aucune idée au départ de la valeur de leurs animaux

Merci de guider, nous avons sans doute tous encore à en apprendre des pratiques des uns et des autres.

En attendant vos réponses, bonne m... à tous en cette période!
3)

1000
le 25 Octobre 2020 13h19

Tout ce qui est veaux:À COMISSION
Tout ce qui est vache pour l élevage :JE fixe le prix,et c est à prendre ou à laisser (ex:5 primipares et 2 vaches pour le prix de 10200€,donc 10200€total je suis I4 ET je ne veux pas entendre les frais du KIT ACHAT!!
Donc c est ce prix à prendre ou à laisser. ..)

Mika
le 25 Octobre 2020 15h09

Veaux noirs commissions, le reste bbb vaches noires et taureaux bbb a 10 mois c’est mon prix à prendre ou à laisser,bon mais des fois faut baisser un peu !! Faut pas être pressé pour vendre, faire jouer la concurrence et pas tjs au même marchand quitte à perdre qqs euros

Lajuro
le 26 Octobre 2020 04h26

Jeune agri, pour les gras, moi je vais directement à l'abattoir, et je graisse tout. Des fois, pour cause de surnombre, je vends dès bêtes pour l'élevage et ka je cherche directement un autres éleveur qui en aurait besoin, le prix est celui de 2 hommes content. Bonne vente....

Stechou
le 26 Octobre 2020 08h09

Plus jamais à la commission, j'avais montré une vache à plusieurs marchands et je l'ai mis à un autre, plus de 200€ de différence en moins, en fait il avait fait un lot et mis la mienne avec !
Les veaux noirs,aux prix actuels il n'y a pas grand chose à gagner, les autres sa se discute.

Léonard
le 26 Octobre 2020 09h15

Je propose un prix et petite discussion s'ensuit. Souvent pour diminuer le mien.
Pour les veaux d'un mois, il donne un prix... que l'on doit accepter.

Souvent le même marchand qui est présent sur la ferme. Déjà fait appel à d'autres. Ca s'avère souvent bénéfique. Donc, faire jouer la concurrence devrait être la norme. Mais quid lorsqu'il y une bête d'accident?

On pense souvent (probablement à tord) que le métier de l'autre est plus enviable. Mais il faut bien avouer que celui de marchand de bête ne semble pas présenter beaucoup de risque... Ils sont à mon sens, rarement perdants. Si l'un d'entre eux nous lit, son avis m'intéresse.


Par contre, le gros cliché de la grosse "bagnole" du marchand de bête ...
Quelle est la marque de voiture du vôtre (que l'on rigole un peu!)

Pour ma part, grosse allemande rutilante, qu'il faudrait la moitié de mon troupeau pour se la payer...

Pipo
le 26 Octobre 2020 13h40

Un marchand historique et qsues occasionnels, rare qd ils perdent mais comme partout des impayés je suppose
Pour la bagnole plus chere qu un nouveau telesco....mais eux ils en ont besoins....

sansan
le 26 Octobre 2020 14h19

il ne faut pas oublier que leur voiture, ils y passent beaucoup de temps à l' intérieur, pour eux c' est leur outil de travail et quasiment leur seul frais à déduire, sachez également qu' il font souvent la banque, il vous paie normalement assez vite et eux doivent attendre... la grande majorité ont pris des boites, il y a toujours moins d' agriculteurs qui ont du bétail, donc moins de bovins à commercer, ce n' est plus un métier d' avenir, je connais une dizaine de marchands qui ne paient plus les betes eux memes, c' est triste

Pipo
le 26 Octobre 2020 18h38

Si tu fait 1000h par avec ton telesco et que tu prends une moyenne de 60kmh cela fait 60000km par an et je suppose qu il y a encore qques engin qui font bcp d heure sur la ferme avec parfois un confort rudimentaire, ou il faudrait changer le siège, mais c est presque le prix d une vache....

Louisleon
le 26 Octobre 2020 20h07

Avoir plusieurs marchands, attention car ils voient vite Claire. Je montre un lot de TX pour avoir une idee, car j achete a ciney. 150 eur de difference

Math
le 26 Octobre 2020 20h11

pipo compta = 3
un télésco, 1000h, à 60km:/h de moyenne ????
Pour la voiture, on prend combien ? 240 ou 300 km/h ?

Pipo
le 27 Octobre 2020 07h28

Gros malin c est une comparaison....entre voiture et telesco...
Math mais pas futfut.....

Math
le 27 Octobre 2020 08h48

J'ai quand même des gros doutes...
Entre les fanfarons " à prendre ou à laisser" et ceux qui multiplient des heures de télescopique avec des km/h de bagnole...
Les Kings de la vente ah ah ah

Arel
le 27 Octobre 2020 09h54

Oui, "c'est à prendre ou à laisser" cette expression me plaît bien mais malheureusement si on ne veut pas accepter une petite négociation en général ça veut dire qu'on gardent ses bêtes alors car ils sont bien rares les marchands qui donnent le prix qu'on leur demande, à moins d'être vraiment très bas et ça me semble encore plus rare!

gratis
le 28 Octobre 2020 14h08

Pourquoi ne pas hebdomadairement annoncer le prix des veaux,vaches,tx vendus sur ce site pour avoir des points de comparaison par rapport à ce que les marchands veulent bien nous donner?Je suis partant

PA25
le 28 Octobre 2020 15h25

@ gratis, parce que l on n ' aura jamais la force par notre union et pourtant l ' idée est très bonne .

Envoyer
Fermer

Comment se porte la filière bovine ?

par Benoît GEORGES, le 23 Octobre 2020 10h28

Immersion dans l'élevage bovin avec l'émission Contrechamps de Canal Zoom , qui consacrait son dernier numéro aux difficultés de la filière...
- le métier d'éleveur, avec Laurent Gomand
- gaz à effets de serre et élevage, avec Catherine Bauraind
- concurrence "fausse viande"
- diminution de la race BBB dans les élevages au profit de races alternatives, avec Catherine Joie
www.canalzoom.be/contrechamps-n4/ 

anal zoom
le 23 Octobre 2020 13h33

Beaucoup de gens pour en parler et à être payés pour en parler.
Mais pour en vivre...

PA25
le 23 Octobre 2020 17h04

Les marchands de bete se portent tres bien, ils investissent dans des terres à des prix exhorbitant.

Lajuro
le 23 Octobre 2020 18h20

Pa25 pourquoi passer par les marchands, va directement à l'abattoir.....

Casimir
le 23 Octobre 2020 18h49

.... Ou fait marchand de bêtes !

PA25
le 23 Octobre 2020 19h33

Beh oui, j ' y ai pas pensé ...

Jeune agri
le 24 Octobre 2020 07h16

Existe-t-il encore des éleveurs qui se rendent directement au marché avec leur emplacement pour commercialiser leurs bêtes ?

Philippe
le 24 Octobre 2020 10h24

Oui bien sur. ..
Soit en amenant à l abbatoir d aubel
Soit au marché de battice...

agriculture
le 24 Octobre 2020 16h53

@ Philippe, ok merci et ont doit avoir des document de transport ou comment ça va exactement, merci d'avance

Philippe
le 24 Octobre 2020 18h33

@agriculture
Une bétaillère propre
Et leDI de la vache. ..

Philippe
le 24 Octobre 2020 18h37

La filière bovine se porte à merveille ! !!
Tout beigne,-veaux noir à 50-80 €
- Grosse vache noir à 800€
- Maigre 300-400€
TOUT VA POUR LE MIEUX, SUPER...

Stechou
le 24 Octobre 2020 20h05

La bétaillère doit être agréée par l'arsia au moins ou 'l'afsca ?

luc
le 24 Octobre 2020 20h12

Et pas sur que les autres marchand te donneront le meilleur prix pour que tu ne reviennes pas...
Avis personnel

PINPIN
le 01 Novembre 2020 21h00

Faudrait surtout pas qu on voie à quel prix ils vendent nos betes On verrait trop bien combien ils prennent de bénéfices et ça ça risque de nous faire mal Connais plusieurs marchands de betes qui sont loin très loin de connaitre la crise et qui ne font pas ceinture parole de fermier

Envoyer
Fermer

Le point juridique sur les contrats d’achat entre producteur de pommes de terre et industriel

par Benoît GEORGES, le 13 Octobre 2020 19h11

Alors que les arrachages ont commencé, il est opportun de faire le point sur l’évolution de la jurisprudence et de la doctrine en matière de CONTRAT D'ACHAT DES POMMES DE TERRE.
www.sillonbelge.be/6626/article/2020-10-12/le-point-juridique-sur-les-contrats-dachat-entre-producteur-de-pommes-de-terre 

le réaliste
le 14 Octobre 2020 16h47

Ceux qui font ou veulent faire de leur nez seront bannis et les pdt viendront de l'étranger (Pologne...).

Envoyer
Fermer

Revisiter le passer pour construire l'avenir

par Luc Holland, le 08 Octobre 2020 17h19

mocliege.be/ciep-verviers/forum-social-du-pays-de-herve-cine-debat-autour-de-la-guerre-du-lait/?fbclid=IwAR2cmasYOzmDFnDXZZ3t4tFUb_DqYPIAWkfV2U9GiJHZyheCCiQqFR3tjdY 

Envoyer
Fermer

Colruyt va acheter des terres agricoles...

par bernard Deconinck, le 01 Octobre 2020 13h28

www.gondola.be/fr/society/news/colruyt-se-lance-dans-lachat-de-terres-agricoles 

Pipo
le 01 Octobre 2020 15h48

La pub a la radio sur un agriculteur qui est proche de chez vous, qui fait des produits sains, c est colruyt . Dans la region flamande ils ont deja une ferme. Et par chez nous ils ont deja mis prix sur des terres....

PA25
le 01 Octobre 2020 18h03

Et quel prix, 90, 100000 euros ....

Touche pas à ma terre
le 01 Octobre 2020 20h13

Après avoir saigné les agriculteurs, les voilà jouer les vautours pour rafler les terrains.
La stratégie des gros groupes est dévoilée, affaiblir les revenus des agriculteurs pour récupérer le foncier.
Colruyt est le dernier d'une longue liste de nom bien connu...

Amora
le 02 Octobre 2020 00h03

Ils ont les COUIL*ES de dire ce qu ils font. CONTRAIREMENT à ton VETO, ENTREPRENEURS AGRICOLES, PATATIERS, Manants des GROSSES FORTUNES et..... AV*VE et autres NEGOCES

LE REALISTE
le 02 Octobre 2020 08h29

C'est peut-être une solution pou certains agriculteurs afin de continuer leur métier avec moins de pression financière !

Léonard
le 02 Octobre 2020 11h48

Le politique n'a pas le projet de légiférer la matière? Un peu comme la France...?

Jacques Martin
le 02 Octobre 2020 13h41

Personne ne s'étonne de ce scénario, c'etait annoncé. Ceci dit, même s'il serait logique et préférable que les terres restent aux mains des agriculteurs, il ne faut pas être dupe.
Le producteur qui travaille sur les terres de colruyt n'est pas moin libre que celui qui rempli son poulailler ou porcherie pour un intégrateur ou même celui qui rempli son refroidisseur et qui espère bien qu'on vienne chercher son lait au prix qu'ils voudront bien donner.

alibensusons
le 02 Octobre 2020 14h28

vous tracez pas….
2 fermes de 600 ha en France
2 élevages semi-industriel ( limousin et blonde…)
et le tour est joué…….

LE REALISTE
le 06 Octobre 2020 08h08

Compte tenu que beaucoup se plaignent de ne rien gagner, c'est peut-être l'occasion pou eux d'obtenir une rémunération plus ou moins fixe et ne plus se plaindre !!!

Darwin
le 06 Octobre 2020 16h30

Le temps des seigneurs et des serfs serait-il de retour?

Louisleon
le 12 Octobre 2020 21h02

Et oui retour des seigneurs Faute a la pac, 25 ans que je le dis, borsus pense changer cela apres.

PA25
le 13 Octobre 2020 20h28

@ Louisleon ; Faute à la mécanisation, c ' est si facile maintenant de cultivé avec tout ce matériel, imaginez arracher les betteraves à la monorang, charrue 2 socs, deux trois passages de kongskilde et puis semis ...

Paradis perdu
le 13 Octobre 2020 21h03

Drôle d'époque où il faudrait être un pouilleux et avoir le dos ruiné pour pouvoir prétendre être agriculteur.
Si l'on gagne ne fusse qu'un peu d'argent, on est regardé de travers, jalousé, conspué. C'est que l'on là sûrement volé ou pris sur le dos de quelqu'un d'autre.
L'agriculteur n'a pas le droit de s'élever socialement ou de montrer le moindre signe extérieur de richesse, Car il sera piétiné, lapidé par le peuple ingrat et trop gâté jusqu'à ce qu'il rende l'oseille, ou l'âme.
Sa seule véritable richesse étant son exploitation, ou les terrains qu'il a patiemment acquis au fil des ans ou des générations, et, sur lesquels l'état s'est déjà bien gavé en frais de succession et de précompte immobilier.
Il faut bien que les rapaces dépiaute l'animal jusqu'à l'os pour en sucer la moelle.

PA25
le 14 Octobre 2020 12h48

@ Paradis perdu ; très très beau et bon commentaire, utilisez le terme fermier c 'est plus péjoratif.

Envoyer
Fermer

Milcobel ?

par Casino, le 24 Septembre 2020 17h39
Milcobel ?

Que se passe-t-il avec la laiterie flamande ? J'entends que certains producteurs livrant chez Milcobel en ont marre de la mauvaise gestion et le prix s'en ressent. Certains décident de changer de laiterie ..

binamé
le 25 Septembre 2020 13h12

Quel est leur prix de base pour le moment ?

Qwerleu
le 25 Septembre 2020 13h40

Prix de base pour août: 27 euros.

Mika
le 25 Septembre 2020 15h51

Lda 30,5 de base

Le pompier
le 26 Septembre 2020 09h59

www.rtbf.be/info/economie/detail_milcobel-qui-produit-les-marques-inza-et-choco-choco-veut-fermer-son-usine-de-lait-de-schoten?id=10582071 
Milcobel est en crise. Ils ne savent plus écouler les marchandises et voilà les prix aux producteurs sont ratatinés..

Bena
le 26 Septembre 2020 12h36

40 pourcent de plus de lait en 5 ans retour de manivelle

Lajuro
le 26 Septembre 2020 13h43

exactement Bena nous voilà victimes de notre inconscience.... Je suis coperateur chez LDA, je crains que cela arrive aussi....

le paradis
le 26 Septembre 2020 15h46

On a déjà perdu nos quotas qui ont été mis à la poubelle et production à robinets ouverts.. Qui avait raison ? Mais on n'écoute pas le paysan de bon sens au profit de cette industrie dirigée par la CBL de bureau...

Jacques Martin
le 27 Septembre 2020 08h28

La CBL sait très bien ce qu'elle fait et pour qui elle bosse.
Les gros poids lourds du secteur laitier veulent une production régulière et suffisamment importante pour justifier un faible prix de la matière première.
Et si c'est difficile d'écouler par périodes, peu importe la marge, ce sont les plus faibles qui tomberont ( niveau laiterie comme fermier).
Tout bénéfice pour le haut du panier qui se rapproche lentement du monopole.

lewallon
le 27 Septembre 2020 13h15

le paradis

Laissez bien les quotas où ils sont ......

Jacques Martin
le 27 Septembre 2020 14h56

Il y a un ou des pro du pouce vers le bas. C'est un droit mais pourquoi ne pas s'exprimer et partager son point de vue ?

Lajuro
le 27 Septembre 2020 15h39

Pourquoi parler comme ça lewallon? Je suis sur que il y a encore des producteurs qui rembourse encore des crédits pour achat de quotas laitiers, et ils sont supprimé depuis des années. Cherchez l'erreur.... moi, personnellement, j'ai acheté pour 11 millions de francs belges pour du quotas, et maintenant ....

Basta
le 27 Septembre 2020 16h15

Ne criez pas trop fort, vous allez nous réveillez le casimir et sa horde de pouce rouge.

LE REALISTE
le 27 Septembre 2020 16h48

Milcobel a investi pour être capable d'absorber l'augmentation de la production de ses coopérateurs. Lorsque les plus gros investissements seront payés, Milcobel devrait être plus à l'aise.
Payer de lourds investissements et un prix du lait élévé=-)c'est impossible!
Les coopérateurs veulent le beurre et l'argent du beurre; de plus, ils devront participer plus encore au capital de la coopérative et idem chez certaines autres coopératives! Les fournisseurs de lait doivent être conscients qu'ils doivent participer aux investissements de leur coopérative car finalement, c'est pour leur assurer un débouché ! Sinon, il faut réduire la production ou ne pas(plus )l'augmenter !!
Un peu de patience...et je ne suis pas coopérateur ni Milcobel ni dans une autre coopérative!

Pipo
le 27 Septembre 2020 18h21

J ai quand même compris que travailler pour un outils (coop ou autre)qui ne me permets pas de gagner ma vie ne me sert a rien....faites un effort pour garder l outils qu ils disent une fois a la limite mais pas plusieurs années de suites comme en betterave. Travailler pour que les autre gardent leurs emplois devient un peux d un autre temps me semble-t-il

PA25
le 27 Septembre 2020 18h31

Que gagne le directeur de la coop, sa sécretaire et les autres ...

lewallon
le 27 Septembre 2020 19h43

@ Lajuro

Dès l'instauration des quotas dont j'ai eu une référence de 310000 litres, j'ai toujours dit que le système allait détruire un bon nombre d'agriculteurs car ils avaient une petite référence dont pas viable .
J'ai vu beaucoup de jeunes dans les années 80 qui adoraient le métier mais malheureusement il était impossible de reprendre une ferme du quota . Beaucoup d'agriculteurs on du se diversifier à l'époque et à côté d'un quota de 150000 litres, ils devaient faire un autre métier, faire de la vente direct ...... Il y avait aussi les agriculteurs mari et femme qui avaient deux fermes et devaient traire durant quelques années avant de pouvoir regrouper les deux quota .
Pour moi le système de quota était une bonne chose pour réguler le marché laitier mais malheureusement cela avait un prix exorbitant pour les transferts et là j'en veux amèrement aux syndicats agricoles d'avoir laisser les choses et que beaucoup d'agri . s'endetter .
Comme je le disais au début, les quotas ont permis de réguler la production en maintenant un prix correct aux agriculteurs qui avaient un bon quota pour vivre mais cela aussi permis de réguler un nombre de producteurs qui ne pouvait pas continuer à traire faute de petit quota . Les producteurs qui cessaient voyaient aussi une opportunité de se faire un beau pactole mais le fisc a vu claire et c'est alors que les prix ont augmenté en doublant de prix ( 20 BEF officiel et 20 - 25 BEF sous la table ) . Quelle belle escroquerie !!!!!
Heureusement qu'en 2003 une certaine commissaire (Mariane Fischer Boel ) rendait public la fin annoncée des quotas en 2015 . Je suis sûr que beaucoup ne seront pas d'accord dans ce que je viens d'écrire mais la majorité des producteurs laitiers en Europe approuveraient !
Maintenant nous n'avons plus les quotas mais nous avons les terres qui valent de l'or . C'est un autre débat.

Stechou
le 27 Septembre 2020 20h10

Avec ou sans quota, on a quand même eu 2008 pour ceux qui s'en souviennent, faut oublier le passé et aller de l'avant !

PA25
le 27 Septembre 2020 20h35

@ le wallon : les terres qui valent de l' or, c 'est peu dire ...

Pipo
le 27 Septembre 2020 21h21

Ok les terres valent de l or comme vous dites,mais pour notre génération il faut d abord les acquérir.....la différence par rapport a la forte valeur des quotas laitiers est sue si vous vendiez le q. Laitiers vous étiez encore cinsi.mais si vous vendez les terres voud etes soit pensionné, ou devenez ouvriers ou employés ds une autre vie.....

Casimir
le 28 Septembre 2020 08h04

Basta, je met des pouces rouges quand je ne suis pas d accord, mais visiblement je ne suis pas le seul !

Jacques Martin
le 28 Septembre 2020 11h26

La réalité c'est que nous n'aurons jamais le pouvoir de fixer ou exiger un prix.
Que c'est chacun pour soi (qu'on le veuille ou non ) et que le marché fait le reste.
Il y aurait bien la possibilité de faire respecter le secteur via une politique et un syndicat fort pour garder une autosuffisance alimentaire dans ce pays pour les décennies à venir...Mais cette société nombriliste (il faut nous y inclure ) ne regarde pas si loin.

par Guy Francq ( MIG)
le 29 Septembre 2020 12h07

@ jacques Martin,
viens déjà rejoindre FAIIREBEL " LAIT" OU VIANDE , ce sera déjà un super début de fixer le prix que nous avons besoin afin de payer le coût de production une rémunération...
On t attend ?

Noël
le 29 Septembre 2020 17h38

@ jacques Martin

Si tu restes dans les starting blocs, tu donnes un oeuf ou un dix à la concurrence industrielle, tu restera gros Jean comme avant mais bon avec Martin c'est plutôt comme un âne qui braie mais hihan comme ton nombril ...

Jacques Martin
le 29 Septembre 2020 19h40

Noël, merci de réécrire de manière intelligible

Basta
le 29 Septembre 2020 22h46

La commission vient d'autoriser la mise sur le marché du soja ogm résistant au roundup et de ses produits dérivés.
C'est beau l' Europe des faux-culs.
Vous vous crevez à produire pour ces cons là ?

LE REALISTE
le 30 Septembre 2020 12h56

En France, il se développe la notion de "prix bloqué", dans la grande distribution.
C'est un concept qui tend a donner du pouvoir d'achat aux consommateurs.
Il va arrivé en Belgique tôt ou tard et c'est carrément l'opposé du prix juste, équitable.... (voir concept Fairebel, le lait du patron...).
Dans la crise économique qui s'annonce, avec des milliers de perte d'emplois, il n'est pas impossible de ce concept de "prix bloqué" ne se généralise !!!

l'aveugle
le 30 Septembre 2020 17h22

@ le réaliste : que devient ce produit laitier " c'est qui le patron, le lait du consommateur" ? Le prix c'est bloqué par son chef.. Je crois que tu ne comprends pas l'offre et la demande. Il y a beaucoup trop de lait en France et ailleurs venant de Pologne. Le prix du lait aux producteurs est trop bas. L'industriel veut sa marge bénéficiaire. Si le prix est bloqué par la grande distribution, ce sera encore le plus petit qui va devoir céder, ce n'est pas réaliste...

Pipo
le 30 Septembre 2020 20h19

Le lait ne se garde que 3 jours dans le tank et d un mois a plusieurs années quand il est passe par agro industrie. Ce qui fait qu on ne sera plus jamais payé au juste prix.

le réaliste
le 02 Octobre 2020 08h34

Vous n'êtes pas très attentif !!
C'est un prix bloqué................ .vers le bas .
Tous ces labels qui veulent un prix élevé pourraient avoir de sérieux soucis !!!

Casimir
le 02 Octobre 2020 10h56

Par définition, l aveugle ne voit pas clair ????

Pipo
le 02 Octobre 2020 17h01

Mais les laiteries oui...

gillesdu01
le 10 Octobre 2020 12h00


Une chose est certaine, quand on laisse gérer l'offre par ceux qui achètent ça ne sera jamais au bénéfice de ceux qui produisent

LE REALISTE
le 11 Octobre 2020 08h56

Bientôt un appel de capital chez Milcobel après des fournisseurs c-a-d une augmentation de parts sociales !

Envoyer
Fermer

Fairebel Viande fait son entrée dans le sillage de la voie lactée!

par Benoît GEORGES, le 13 Septembre 2020 02h32

Dix ans après la création de la coopérative Faircoop, la gamme des produits laitiers vendus sous la marque Fairebel s’est fait un nom. Le moment est venu d’y atteler le wagon Fairebel Viande. Le Sillon Belge a rencontré Yves-Marie Desbruyères et Thibaut Desmet…
www.sillonbelge.be/6488/article/2020-09-09/fairebel-viande-fait-son-entree-dans-le-sillage-de-la-voie-lactee 

par Guy Francq (MIG)
le 13 Septembre 2020 09h46

Merci Monsieur Georges de relater.
J espère que les éleveurs seront plus curieux cette fois, qu'il y a plus de 10 ans lorsque nous avons lancer le "fairebel" lait ... Cette fois c'est même la survie du secteur viande qui est compromis, alors prenons nos responsabilités d entrepreneurs au niveau de tout le pays pour faire bouger les choses .
C'est vrai que Fairebel Lait a une certaine notoriété aujourd'hui, mais il faut toujours remettre couvert, afin d'assurer sa durabilité .
Nous voyons les difficultés que nous rencontrons quand l'agriculteur veut reprendre sa place au sein de la chaîne, les choses mises en place par les agriculteurs pour les agriculteurs ( exemple aussi de la nouvelle sucrerie COBT)
Rien n'est facile, mais si la volonté d aboutir est présente, on peut faire de belles choses .
Alors " ELEVEURS" de Belgique .. Réveillez-vous .... avant que le soleil vous cuisse pour de bon.

Amora
le 13 Septembre 2020 14h06

VOILÀ CE QU IL NOUS FAUT.

Européen
le 14 Septembre 2020 16h59

Avec accord de Mercosur et de ce satané de Phil Hogan qui a massacré les produits locaux pour se remplir les poches. Il était temps qu'il parte, son pantalon devenait trop petit car les bourses étaient débordantes du virus hormonal..

Envoyer
Fermer

Elevage

par claude, le 10 Septembre 2020 16h55

Qui a une idée de prix ou- pour des taureaux BBB de 350kg sur pied ?? Prix tva comprise.

sansan
le 11 Septembre 2020 12h24

1400 euros tva comprise

Envoyer
Fermer

Le FAIREBEL EN VIANDE

par Par Guy Francq (MIG), le 09 Septembre 2020 20h55

LISEZ TOUS BIEN VOTRE SILLON BELGE DE DEMAIN ... ET APRES ...
PRENEZ AU MOINS LE TRAIN EN GARE CETTE FOIS ... CAR C EST UN TGV....

fin
le 09 Septembre 2020 22h31

@Guy Francq (MIG), merci de mettre votre article ici car je n'ai plus de sillon belge enfin ces wallon ! pas belge la Flandre est un autre pays

par guy francq (mig)
le 09 Septembre 2020 22h38

clique déjà sur www.sillonbelge.be 

Stechou
le 10 Septembre 2020 06h48

D'accord avec toi " fin " la Belgique n'est plus un pays alors que l'on érige un mur de 10 mètres de hauteur avec des barbelés, et qu'ils gardent leur affaire ça ne changera rien pour moi, sauf qu'il faudrait mettre du sable de ce côté du mur avec le réchauffement climatique on aura une belle plage d'ici peu !

Envoyer
Fermer

Les plus commentés

    41 commentaires
  1. Chapeau
  2. 10 commentaires
  3. Erwin Schöpges (Fairebel) : \"Un vrai partenariat à construire avec la distribution !\"
  4. 9 commentaires
  5. Mon beau sapin, roi de la mondialisation

Les plus aimé

    22 j'aimes
  1. par Wdr: Déçu de la réaction de certains producteurs, qui estiment que leur production est mal rémunéré...
  2. 20 j'aimes
  3. par Casimir : J'ai bien l'impression que l'on va assister ici à un défilé de faux cul !!!!
  4. 20 j'aimes
  5. par La morale: Eh bien c'est très bien, payez, payez et payez encore.
    Mais arrêtez de vous plaindre à longueur d...