JOBS

Enquête TRAVAIL et MAIN-D’ŒUVRE en agriculture.

par Benoît GEORGES, le 09 Septembre 2020 22h54
Enquête TRAVAIL et MAIN-D’ŒUVRE en agriculture.

Agriculteurs, à vos claviers ! Les projets Interreg FWVL CowForme et Agreen-Job s’associent pour mettre en ligne une enquête commune auprès des agriculteurs et des éleveurs de bovins sur les territoires respectifs des deux projets, soit la province de Flandre Occidentale, la Wallonie, le département des Ardennes et la région des Hauts de France. Cette enquête a pour ambition d’identifier les besoins des agriculteurs dans leur recherche de main d’œuvre et plus précisément vis-à-vis des profils recherchés (formations, aptitudes) mais également du type d’accompagnement nécessaire à leurs démarches.
www.cra.wallonie.be/fr/enquete-travail-et-main-doeuvre-en-agriculture 
L’enquête est accessible sur bit.ly/3lOjExV  jusqu’au 30/09/20. A diffuser.

Envoyer
Fermer

Greenotec recrute un agronome

par Benoît GEORGES, le 07 Septembre 2020 09h04
Greenotec recrute un agronome

CDI à temps plein dès que possible pour développer l'Agriculture de conservation en Belgique.
Plus d'info : www.greenotec.be/  ou www.greenotec.be/medias/files/poste-agronome-greenotec.pdf 

Amora
le 07 Septembre 2020 16h20

Du VU, RE VU et RE RE VU. Il y a suffisamment de PERSONNELS dans les SATELITTES wallons qui POMPENT et s ARROSENT de SUBSIDES inutilement. Il FAUT des DÉBOUCHÉS. on sait produire EFFICACEMENT. Il faut qu on nous dise où et comment VENDRE pour ÊTRE rémunérés.

Envoyer
Fermer

L’agriculteur, un homme comme les autres !

par Benoît GEORGES, le 31 Août 2020 21h45

Qui a dit que les agriculteurs devaient forcément être les esclaves de leur ferme ! Qui a dit qu’il n’y a pas de place pour la vie de famille, pour les sorties ou pour les hobbies ????
Portrait de famille avec Alexandre Lakaille et Delphine Pesser.
www.foireagricole.be/une-homme-comme-les-autres/ 

Benoît GEORGES
le 31 Août 2020 21h48

Alexandre, le comédien dans une grange. Mais quelle grange ?? A une autre époque, on,... y entassait le foin en vrac avec des souffleurs, le travail de vacances,... le foin qu'il fallait arracher en hiver,...puis ce fut les ballots et enfin vive les boules rondes,... Maintenant, elle est vidée chaque année pour y jouer une pièce de théâtre en wallon.

Arel
le 31 Août 2020 22h35

Personne n'a jamais dit ça! !!!!! Heureusement que l'agriculteur est un homme comme les autres, la différence c'est qu'il fait souvent des journées à rallonge, cela lui laisse moins de temps et comme il a souvent dû investir beaucoup pour se lancer ou se mettre aux normes ( eh oui ça coûte très cher ) il doit travailler de plus en plus pour rembourser les banques . Résultat, c'est son temps libre qui se réduit . Il ne peut pas quitter sa ferme en plein boulot quand il a fini ses 8 heures pour aller boire l'apéro avec les copains!!!! Et de nos jours le foin est peut être en boule, mais il ne se fait pas tout seul ;-)

Benoît GEORGES
le 01 Septembre 2020 01h19

Le lien de la vidéo : youtu.be/mXE4zyYVYS8 

PA25
le 01 Septembre 2020 07h00

L ' agri est esclave de sa passion, son métier .

Casimir
le 01 Septembre 2020 08h24

Passionné, oui; esclave non !

Amora
le 01 Septembre 2020 11h01

D accord avec Casimir. La fille de BULL va nous expliquer ce qu est d être ESCLAVE dans la campagne CHINOISE !!

Jacques Martin
le 01 Septembre 2020 11h04

Esclave pour un certain nombre de par des difficultés financières et un travail très (trop) important.
Mais très dépendant et tenu par un métier qui reste très particulier et plus encore pour l'élevage (traite,oeufs,et autres qui demandent une présence énorme ).
Mais en effet, c'est très bénéfique de partir et il faut le faire dès que possible . Nous ne sommes pas tous égaux face à ce besoin. Certains ont de la famille ou amis gratuitement ou pas chère mais perso, 1 semaine de vacances lorsque je laisse du boulot pour l'ouvrier du service c'est 1200 euros . Si cela fait partie de mon budget depuis longtemps,je trouve que ce n'est pas rien.

Bull
le 01 Septembre 2020 11h38

Ma fille te fait l'honneur qu'on fait aux fous !

Mulan
le 01 Septembre 2020 13h29

Vous êtes bien content d'avoir les chinois pour importer vos productions agricoles.

Milou
le 01 Septembre 2020 13h32

Haha, je l'ai toujours dit qu'il n'y avait pas que des agriculteurs par ici !!!!!

PA25
le 01 Septembre 2020 13h39

Beh oui, comment les reconnaitre ...

Kiko
le 01 Septembre 2020 13h57

Ce sont majoritairement eux qui distribuent les pouces rouges à mon avis ;-)
Quand ils écrivent, ils ne s'incluent pas donc ça ne doit pas les concerner !

Amora
le 01 Septembre 2020 14h19

En effet Mulan, il nous faut une CONTRE PARTIE. nous voulons EXPORTER un maximum de viande WALLONNE, en échange de l IMPORT MASSSIF de tous les gadgets et SALOPERIES CHINOISES issus de l ESCLAVAGE, pour lesquels l EUROPE et la RW ferment les yeux.

Felix
le 01 Septembre 2020 14h37

Nul åne, on ne doit pas importer nos productions puisque par définition elles sont produites chez nous. C est pas chinois à comprendre pour quelqu'un avec votre connaissance de l agri business.

Mulan
le 01 Septembre 2020 15h02

La Chine importe vos productions. Elle pourrait très bien se fournir ailleurs et vous resteriez avec sur les bras. L'argent est roi, la démocratie c'est une excuse pour les perdants.

maman
le 01 Septembre 2020 15h26

En effet le document est bien fait
Mais mooooooman qui est derriere le fiston pour l'aide et pour les aides oups ils ont oubliés de la filmé

mansi djone
le 01 Septembre 2020 17h12

@mulan : le marché chinois, tout le monde en parle mais personne n'y a jamais goûté!!! C'est de la poudre aux yeux. Et qu'en bien même, ils se foutent bien pas mal de la production agricole d'une tête d'épingle au niveau mondial……..

En agriculture (belge) en tout cas, tout agriculteur qui se respecte et qui connait un minimum le marché le sait !

Pipo
le 01 Septembre 2020 21h43

Je ne pense pas que les cinsis sont des personnes comme les autres....pas de congés payés, 13 et 14 mois, pécule de vacance, pensions a la moyenne des autres,période de gros horaires, des contrôles et règlements a n en plus finir,taches administratives en forte hausse,... dans d autre corporation il y a une personne par tâche spécifiques....
C est le bonheur de notre métier de devoir etre au top sur tous mais c est usant. Mais bon on est passionné donc tous cela ne compte pas...et nos acheteurs le savent...

PA25
le 02 Septembre 2020 07h27

@Pipo ; exctement les cinsis ne sont pas des personnes comme les autres, on doit savoir faire de tout .

Casimir
le 02 Septembre 2020 08h22

Des surhommes quoi !!! Et après, on dira que Casimir a le gros coup...

Envoyer
Fermer

Le CePICOP engage un TECHNICIEN AGRICOLE ou BACHELIER en AGRONOMIE

par Benoît GEORGES, le 20 Août 2020 21h51

onedrive.live.com/?authkey=!AMASzrQsUjJk7QI&cid=42D598C9A360001B&id=42D598C9A360001B!120105&parId=42D598C9A360001B!120104&o=OneUp 

Envoyer
Fermer

L'ASBL CRABE RECRUTE un.e formateur.rice en maraichage biologique.

par Benoît GEORGES, le 19 Août 2020 22h30

Les candidatures sont à remettre pour le 15 septembre.
www.crabe.be/content/lasbl-crabe-recrute-une-formateurtrice-en-maraichage-biologique-cdi-temps-plein-ou-45eme 

Envoyer
Fermer

Le Centre de Michamps recherche un bachelier en agronomie.

par Benoît GEORGES, le 18 Août 2020 19h12
Le Centre de Michamps recherche un bachelier en agronomie.

Offre d'emploi dans le cadre de ses missions de vulgarisation, d'encadrement et de recherche appliquée en haute Belgique,

Amora
le 20 Août 2020 18h18

Il reste de l herbe la bas on dirait

Envoyer
Fermer

Le Collège des Producteur RECRUTE un(e) chargé(e) de mission "agriculture biologique"

par Benoît GEORGES, le 13 Août 2020 09h50
Le Collège des Producteur RECRUTE un(e) chargé(e) de mission \

Contribuer à faire valoir l'avis des producteurs bio auprès des institutions publiques, du grand public ainsi qu'au sein des filières !
filagri.be/actualites/offre-demploi-charge-de-mission-agriculture-biologique/ 

Envoyer
Fermer

Devenirs ASBL recrute un·e chargé·e de mission

par Benoît GEORGES, le 11 Août 2020 15h02
Devenirs ASBL recrute un·e chargé·e de mission

° OFFRE D'EMPLOI ° Création d'une "Halle de producteurs locaux et d’un point de vente de produits locaux à Huy". Les candidatures sont à remettre pour le 26 août.
www.reseau-pwdr.be/content/lasbl-devenir-recrute 

Envoyer
Fermer

Amis ARCHITECTES - Construction ou extension d'un bâtiment pour le SPW Agriculture de MALMEDY

par Benoît GEORGES, le 07 Août 2020 17h15

!!! Amis ARCHITECTES ????????

marchespublics.wallonie.be/notices/4060752.html 
Un marché public vient d'être lancé. Une proposition d'offre est attendue pour le 2 septembre à 12h.
Une visite du lieu (avenue des Alliés 13) est organisée ce jour ainsi que jeudi 13 août après manifestation auprès du fonctionnaire gestionnaire.
Nous espérons que le talent de notre région aura l'opportunité de se manifester.

LAIT
le 07 Août 2020 18h29

Pourquoi un nouveau batiment? il n y aura bientot plus d'agriculteur ?

Phil.0
le 07 Août 2020 21h33

Un bâtiment en forme de cerceuil pourrait faire l'affaire.

Phil.0
le 08 Août 2020 13h02

On pourrait aussi utiliser une église désacralisée pour faire les bureaux, car prier dans le vide en attendant un miracle, les agriculteurs savent faire aussi ; ) ; )

Benoît GEORGES
le 08 Août 2020 16h01

La construction ou l'extension d'un bâtiment en service extérieur, c'est avant tout pour permettre de continuer à vous accueillir pour remplir la déclaration de superficie, pour vous expliquer les décisions prises concernant vos dossiers, pour vous donner dans les meilleurs conditions des conseils administratifs, règlementaires, techniques, économiques,... pour continuer à gérer le patrimoine forestier qui dans notre région est une source de recettes pour les communes, pour transmettre à l'administration centrale dans la mesure du possible les spécificités d'une région au niveau de l'agriculture et des ressources naturelles,...

PA25
le 08 Août 2020 17h02

De tel batiments servent surtout a fournir de l ' emploi sur le dos des agriculteurs, de l ' administratifs et toujours plus d' administratifs, quel en est réellement le bénéfice pour l' agriculteurs, etre recu dans d ' immenses bureaux surchauffé . A qui cela profite t il réellement, à Cofinimo qui les loue, aux architectes qui prennent 7 % de commission et un tas d ' autres profession qui vivent sur le dos dde l' agriculteurs . VIVEMENT QU IL N Y AI PLUS D ' AGRICULTEURS, ainsi les gens se rendront que nous étions TOUS NECESSAIRE, et pas des boites comme agriland .

PA25
le 08 Août 2020 17h03

De tel batiments servent surtout a fournir de l ' emploi sur le dos des agriculteurs, de l ' administratifs et toujours plus d' administratifs, quel en est réellement le bénéfice pour l' agriculteurs, etre recu dans d ' immenses bureaux surchauffé . A qui cela profite t il réellement, à Cofinimo qui les loue, aux architectes qui prennent 7 % de commission et un tas d ' autres profession qui vivent sur le dos dde l' agriculteurs . VIVEMENT QU IL N Y AI PLUS D ' AGRICULTEURS, ainsi les gens se rendront que nous étions TOUS NECESSAIRE, et pas des boites comme agriland .

PA25
le 08 Août 2020 17h06

De tel batiments servent surtout a fournir de l ' emploi sur le dos des agriculteurs, de l ' administratifs et toujours plus d' administratifs, quel en est réellement le bénéfice pour l' agriculteurs, etre recu dans d ' immenses bureaux surchauffé . A qui cela profite t il réellement, à Cofinimo qui les louent, aux architectes qui prennent 7 % de commission et un tas d ' autres profession qui vivent sur le dos de l' agriculteurs . VIVEMENT QU IL N Y AI PLUS D ' AGRICULTEURS, ainsi les gens se rendront que nous étions TOUS NECESSAIRE, et pas des boites comme agriland .

1000
le 09 Août 2020 10h44

@LAIT
T as raison à 100%, pourquoi un nouveau bâtiment ? Du n importe quoi?
Vous n avez pas la climatisation dans votre bureau mr Georges? Pauvre chou va....
On se moque littéralement de l'agriculture.

Benoît GEORGES
le 09 Août 2020 11h18

Nous n'avons pas de climatisation dans nos bureaux et je pense qu'il n'y aura aucune climatisation prévue dans l'extension ou le nouveau bâtiment. Si vous jugez que des services extérieurs sont inutiles pour l'agriculture et les agriculteurs, dites-le avant de faire des dépenses. Par contre, si vous pensez le contraire, dites-le également. Alors, pourquoi plus de 60% des agriculteurs passent pour la déclaration de superficie à Malmedy, pourquoi plus de 1000 agriculteurs différents se rendent dans les bureaux dont un certain nombre plusieurs fois chaque année,,... D'autre part, on va rassembler le personnel se trouvant sur trois sites différents. C'est également une forme de rationalisation. Si vous connaissez un architecte extraordinaire qui peut proposer ses services avec le meilleur rapport qualité/prix, afin de concevoir un bâtiment adapté pour l'accueil des agriculteurs, en rapport avec la nature, la forêt et pour favoriser au maximum le travail, le bien-être et l'épanouissement du personnel au service du SPW et des usagers, alors n'hésitez pas à lui transmettre l'info. Non, au contraire, je pense qu'on ne se moque pas de l'agriculture, des agriculteurs, des forestiers,...
Vendre des bâtiments publics et ensuite les relouer n'est pas une solution financièrement acceptable pour les services publics.
Oui, notre traitement est payé par les pouvoirs publics et donc via les recettes. Si nos missions paraissent inutiles pour certains et que nous sommes des employés sur le dos des agriculteurs, je suis convaincu que d'autres secteurs accepteraient très volontiers que nous soyons à leur service,...

Lucky
le 09 Août 2020 11h23

Absolument @pa25 vous avez synthétisé la vérité en quelques lignes .
C'est tout à fait exact, quant aux fameuses recettes communales générées par le patrimoine forestier notamment, il serait bon que les fonctionnaires sortent de leurs supers bâtiments climatisés pour se rendre sur le terrain car au rythme où vont les choses, le patrimoine forestier aura sécher sur pied et sera réduit à 0 car je ne sais pas si ailleurs en région wallonne c'est comme ici Mais il y a urgence les arbres meurent !!!!!!! DOMMAGE ILS N'ONT PAS REUSSI À S'ADAPTER.

Arel
le 09 Août 2020 11h38

Peut être est- il prévu de renforcer les lignes téléphoniques? J'espère en tout cas! Car non je ne me rends jamais dans ces bâtiments, trop loin, par contre quand je téléphone il n'y a jamais personne qui répond, ou si ça répond c'est l'accueil qui après de longues minutes de recherche me répond qu'il n'y a personne dans tel ou tel service, c'est du vécu et du re- vécu !!! À mon avis la machine à café a de beaux jours devant elle :-) bon je sais c'est un cliché!
Mais quand même ;)

Benoît GEORGES
le 09 Août 2020 11h43

En ce qui concerne les forêts, l'agriculture, l'évolution climatique est indéniable et les conséquences sont visibles sur le terrain par tous. Oui, je pense aussi qu'il y a urgence. Nous devons rester modestes, personne n'a la solution. Par contre, quels sont les éléments de solution à mettre en évidence, à proposer. Vu les conditions climatiques de ces dernières années, nous allons tous être contraints de nous adapter. Quelles sont vos propositions constructives ?

PA25
le 09 Août 2020 14h17

A Mr Georges, bonjour, pourquoi un certains nombre d ' agriculteurs se rendent plusieus fois par année dans ces bureaux, eh beh , pour toucher un max de primes ... des 100 000 euros et plus , pour pouvoir acheter des terres à prix d ' or . Pas évident de remplir tout ces papiers, deux, trois marres par ci, laissez quelques bandes de froment à gauche à droite, semer des fleurs par ci par là et ces fameuses tourniéres qui servent à la proliférations des chardons et rumex et surtout de terrain de jeux pour quad moto et 4X4 ...
Je n en veux pas aux employé, toujours été bien recu à wavre .
Les citoyens ne se rendent pas compte à quel point on entretien bien la nature, regardez le long des routes, ce ne sont que chardons, laiterons rumex qui viennent en semences, imaginez nos champs dans un tel états, il y en aurait des asmathiques en plus, avec toutes ces semences qui volent au gré du vent .
On doit payer pour évacuer nos plastiques, vu encore ce midi à la télé, laché de milliers de ballon plastiques qui finiront leurs courses dans les océans ....

Amora
le 09 Août 2020 19h42

Les services publics WALLONS, ASBL satellites (protecteau... ) et écoles agricoles utilisent l argent de l Europe dans un souci de TUER l agriculture productiviste WALLONNE au profit de l environnement. Alors OUI Aller faire vos discours de respect de l'environnement AILLEURS, dans les autres services wallons dont vous parlez (routes..). Les services agronomiques wallons sont en declin et aussi influencés par d ou viennent les subsides, toujours en lien avec la réduction des phytos, engrais... D ailleurs s il n y avait pas d intrants agricoles, quels seraient les thèmes de vos nombreuses réunions ??? Apprenez de la FLANDRE Mr Georges, il faut valoriser et transformer nos récoltes en WALLONIE. Pour développer ces filières on a besoin de politiques constructifs et pas répressifs à l extreme

Benoît GEORGES
le 10 Août 2020 08h12

@PA25 Je suis d'accord avec vous que ce n'est pas évident pour beaucoup de règlementations de remplir tous ces papiers, sans commettre d'erreur. Je suis d'accord avec vous qu'il faut progressivement éviter de demander deux, trois fois la même chose. Alors faites des propositions constructives en citant une démarche administrative qui vous convient pour encourager l'administration à aller dans ce sens et celle que vous souhaiteriez voir le plus à améliorer en proposant une modification positive et concrète pour pousser l'administration a proposé une amélioration qui satisferait les usagers que vous êtes et les agents qui doivent traiter les dossiers. En outre, les agriculteurs, en plus de leur travail dans les champs, les prairies, les serres, les étables,.. doivent appliquer une multitude de règlementations.

Benoît GEORGES
le 10 Août 2020 08h26

@Amora Je suis d'accord avec vous quand vous dites qu'il faudrait valoriser et transformer les récoltes en Wallonie, qu'il faut des politiques constructives pour développer des filières. Les initiatives, les décisions politiques sont nécessaires. Pour lancer le développement d'une filière complète, les subsides publics sont les bienvenus. Toutefois, on remarque très souvent que pour certains beaux dossiers du passé ou actuels, il est impossible de trouver une équipe, des agriculteurs, des producteurs, des gestionnaires motivés (ou ayant le temps) pour fonder, mettre en place, gérer, développer des structures qui pourront créer de nouvelles filières wallonnes dynamiques. Très souvent, vous dites que les pouvoirs publics ne gèrent pas de manière optimale alors c'est le bon argument pour dire également que ce n'est pas le rôle des pouvoirs publics de gérer ces nouvelles structures et qu'il faut des personnes disponibles pour pouvoir le faire. Je suis également d'accord de dire que de nombreux autres éléments peuvent influencer la réussite ou non d'un nouveau projet et que j'ai été un peu simpliste en mettant en évidence uniquement la nécessité de trouver des personnes motivées, compétentes et disponibles mais c'est une condition indispensable.

Benoît GEORGES
le 10 Août 2020 08h56

Je vais me permettre d'écrire un petit message que vous allez certainement sanctionner avec le pouce vers les bas,...
Jusqu'à une certaine époque, les subsides donnés par les pouvoirs publics étaient considérés comme des aides à l'agriculture, aux agriculteurs. Depuis une vingtaine d'années, la société change. On parle de plus en plus d'évaluation, de management, d'efficacité, d'efficience, de bon utilisation de l'argent public,... La société devient de plus en plus réticente à donner des "primes"
Les agriculteurs aussi souhaitent à juste titre que les impôts soient bien utilisés. Par contre, les pouvoirs publics acceptent ou "doivent" payer pour des services prestés. Chers agriculteurs, en termes de communication, n'exigez plus des "primes", des "aides", vendez des services, négociez avec celles et ceux qui vous payeront pour des services rendus à la société. Ecouter les messages justifiés ou non de tous les citoyens? N'hésitez pas à profiter de certains nouveaux "besoins" ou "attentes" de la société, pour proposer, pour "vendre" de nouveaux produits, de nouveaux services. De nombreuses initiatives ont déjà été prises. De nombreux agriculteurs travaillent déjà dans ce sens mais il ne faut pas hésiter à poursuivre, la 1ère fonction de l'agriculture étant de nourrir la population.
Ce matin, à la radio, j'ai encore entendu que les agriculteurs ne sont pas assez encadrés,...
PS : ce message concernait les "primes" ou les "aides" mais ne concernait pas les indemnités,....
En outre, il est clair que les messages erronés, faux, suscitant l'agribashing sont inacceptables.

chris
le 10 Août 2020 10h05

Bravo Benoit George!

PA25
le 10 Août 2020 12h36

@ Benoit georges ; Dubbel pouce vert .

Amora
le 11 Août 2020 13h16

@Mr Georges, ce sont des FINANCEMENTS pour des USINES où on TRANSFORME dont on a besoin en WALLONIE. Pas d un bureau on nous accueille comme des ALLOCATAIRES SOCIAUX, pour les PRIMES et AIDES PAC. Pas assez d équipes, de personnel ??? Il doit bien y avoir 50 personnes qui tournent pour Natagriwal et Protecteau. Utilisez ces financements et ces cerveaux pour RÉFLÉCHIR, MODÉLISER, VALORISER et PROMOUVOIR et EXPORTER nos PRODUITS WALLONS, Bio et conventionnels.

Pipo
le 11 Août 2020 13h34

Quand on voit comment la coop senneffe a du mal ce n est pas gagné...

Benoît GEORGES
le 11 Août 2020 14h49

@Amora RÉFLÉCHIR, MODÉLISER, VALORISER et PROMOUVOIR et EXPORTER nos PRODUITS WALLONS, bio et conventionnels, je suis absolument d'accord. Je crois plus en la valorisation des produits que simplement exporter les produits de base sur des marchés très volatiles. Si vous lisez bien mes messages, vous comprendrez que ce n'est pas incompatible avec ce que j'ai dit. Oui il faut des financements mais relisez aussi mon message ci-dessus. Pour moi, le point qui empêche d'atteindre l'objectif est bien souvent qu'il est impossible de trouver une équipe, des agriculteurs, des producteurs, des gestionnaires motivés (ou ayant le temps) pour fonder, mettre en place, gérer, développer des structures qui pourront créer de nouvelles filières wallonnes dynamiques.
En outre, vous êtes nombreux à réagir négativement au message de départ. Je pense qu'à long terme, l'extension du bâtiment sera plus judicieuse que de continuer à louer deux autres bâtiments. En outre, je ne perçois pas les réactions par rapport à un service extérieur dont un des objectifs du personnel est d'accueillir au mieux les agriculteurs, de les accompagner au maximum dans leurs démarches administratives pour bénéficier dans les meilleurs délais des aides qui peuvent également contribuer indirectement à créer de la valeur ajoutée, à investir dans des coopératives,... Certains vont répondre que malheureusement les prix sont trop bas et que les aides sont indispensables pour survivre. C'est vrai, la solution nous ne l'avons aucun mais nous devons tous contribuer à en chercher et à échanger de manière constructive pour être à l'affut d'idées, de projets, d'initiatives,... C'est de la responsabilité de chacun de nous.

Arel
le 13 Août 2020 13h59

Les prix sont trop bas, ça c'est la seule chose dont on peut être absolument certain, cela démotive et à mon avis ce qui manque le plus au plus grand nombre c'est le temps. En effet, les journées deviennent de plus en plus chargées et souvent il serait impossible de s'investir et mener à bien un nouveau projet ! Autre obstacle, la constance des consommateurs, comment être sûrs que les clients seront fidèles, quand on sait que le budget que les ménages consacrent à l'alimentation est en baisse constante, celà ne veut pas dire qu'ils mangent moins bien sûr, mais bien qu'ils recherchent toujours les produits les moins chers ainsi que toutes les offres promotionnelles dont regorgent les grandes surfaces. Il serait bien difficile pour ne pas dire impossible d'être compétitif. Reste bien évidemment le principal, LA QUALITÉ, Mais celle -ci à un prix que tout le monde ne VEUT ou ne PEUT pas donner.
Pour finir je voudrai juste redonner encore, malgré que tous ici le savent, un exemple criant, en 1980 une grande surface a ouvert tout près de chez nous à l'époque on allait faire nos courses et avec moins de 2000 francs, en général 1800 frs, on remplissait notre caddie à ras bord, aujourd'hui avec 45 euros on ne sait même plus remplir un seul sac de courses .
Pourtant mes parents vendaient leurs produits quasiment au même prix qu'aujourd'hui et pour certains même plus chers, le blé à 8 frs, le lait à 10 frs et pour les meilleures bêtes il n'était pas rare de toucher 80000 frs ou plus !
PARLANT !!!!!!

PA25
le 13 Août 2020 20h18

@ Arel, c ' est exctement çà .

Bull
le 15 Août 2020 09h31

Ou sont passés messieurs les grands défenseurs de l'état? Je ne vais pas les nommer, Ils se reconnaîtront !
Ils n'ont plus rien à dire pour justifier ça? Pourtant à les entendre tout est toujours normal voyons . Bien sûr que le système n'est absolument PAS CONTRE NOUS, tout va bien, il faut arrêter de se plaindre . Pourtant, @Arel, je suis 100% d'accord avec vous.

Envoyer
Fermer

Chargé.e de mission "Appui à la Coopérative fermière d’Ardenne Méridionale"

par Benoît GEORGES, le 04 Août 2020 21h49
Chargé.e de mission \

Le Parc naturel de l'Ardenne méridionale recrute un.e chargé.e de mission "Appui à la Coopérative fermière d’Ardenne Méridionale" !
www.ardenne-meridionale.be/actualites/249/offre-d-emploi/ 

Envoyer
Fermer

Fourrages Mieux recherche un(e) BIO-INGENIEUR(e)

par Benoît GEORGES, le 04 Août 2020 21h29
Fourrages Mieux recherche un(e) BIO-INGENIEUR(e)

Dans le cadre du développement des activités du Centre pilote, l'ASBL Fourrages Mieux recherche un(e) BIO-INGENIEUR(e)
Plus d'infos en cliquant sur l'image.

Envoyer
Fermer

Cherche exploitation agricole nord namur fernelmont

par lejeunecinsi, le 11 Juin 2020 23h11

je suis un jeune futur agriculteur , et je cherche une ferme av ou louer j attend vos propositions

PA25
le 12 Juin 2020 12h31

Vous allez avoir de la chance, il y en a une qui va s' y vendre

lejeunecinsi
le 12 Juin 2020 13h26

@ pa25 . ah, combien d ha ? et quel village ?

PA25
le 12 Juin 2020 16h01

Une cinquantaine, tout des curieux qui seront là, pour voir encore partir des terrains agricoles à des industrielles qui veulent investir leur dividendes ...

Arel
le 12 Juin 2020 17h01

Les vautours planent

Phil.0
le 12 Juin 2020 17h26

Qu'est ce qu'un jeune peut faire avec 50 hectares à acheter et à amortir ?
Des poulets? Du lait? Maraîchage et vente à la ferme?
A part garder un autre boulot bien payé à côté, je vois pas.

PA25
le 12 Juin 2020 17h32

Et devenir esclaves de l' agro alimentaire .
@ Phil.0

Casimir
le 12 Juin 2020 19h12

Esclave sans chaîne, vous pouvez partir quand vous voulez !!!

1000
le 13 Juin 2020 12h36

EN 1 QU IL SE CHERCHE UNE FEMME QUI VEUX BIEN L AIDER PLUS TARD!!
C EST LÀ BASE DE TOUT!!
ÊTRE AGRICULTEUR SEUL C EST FOUTU D AVANCE...

lejeunecinsi
le 13 Juin 2020 17h04

@ 1000 trouver mfi

louisleon
le 17 Juin 2020 23h40

@ pa25 les financiers d interbrew vont sortir le chequier alors ????, ou autres argentiers .!!!!

PA25
le 18 Juin 2020 07h24

@ louis leon, ou autres argentiers ; anciens engraisseur , chevilleur, marchand de bete, veterinaire … pour le milieu agricole, transporteur, cariste, industriel pour les autres, le notaire doremifasol touchera une jolie rénumération ………………………………………………………….

lejeunecinsi
le 21 Juin 2020 22h42

@ pa25 donc plus de fermes pour les cultos familiales alors !!!!

Envoyer
Fermer

Recherche ouvrière agricole

par Totoyvon, le 11 Juin 2020 15h10

Bonjour nous recherchons une femme pour faire la traite des vaches et soins des petits veaux possibilité de logement sur place nous sommes dans le brabant wallon tel. 0478758643

par guy francq
le 12 Juin 2020 17h04

Même si vous voulez une ouvrière ( il est obligatoire de laisser l'annonce également au masculin ( recherche ouvrier(e)?
C'est pas l'amour dans le près avant l'heure ????

Sabrinaboysboys
le 14 Juin 2020 20h37

Pas gagner trouver une qui va mott les vaches, nous ne sommes plus en 1950 totoyvon. A moins d une demi douce, les filles d aujourd hui des personnage tres superficiel, bonne chance toto

Envoyer
Fermer

Amélie Plennevaux, Agent contrôleur laitier à l’AWE

par Benoît GEORGES, le 24 Mai 2020 22h20

Derrière cette jeune femme de 23 ans, Amélie Plennevaux ess une « fille de ferme » comme elle dit si bien. Elle est née au milieu des vaches laitières et viandeuses, à Tongrinne (Elevage de Tongrenelle).
Cet amour pour le bétail l’a conduite tout naturellement vers son métier : Agent contrôleur laitier à l’AWE.
https://

Benoît GEORGES
le 24 Mai 2020 22h22
Envoyer
Fermer

La base aérienne de Florennes en accord avec le DNF cherche un éleveur d'ovins

par Benoît GEORGES, le 17 Mai 2020 09h56
La base aérienne de Florennes en accord avec le DNF cherche un éleveur d\'ovins

Contrat de pâturage 25 ha sur 5 ans. Intéressé ?, contactez Loïc HUAUX lhuaux@natagriwal.be ou www.facebook.com/loic.huaux.3 

Envoyer
Fermer

Les plus commentés

    21 commentaires
  1. Nous avons une mission
  2. 11 commentaires
  3. Bingo : la nouvelle agriculture !
  4. 10 commentaires
  5. Prime pac

Les plus aimé

    30 j'aimes
  1. par broutard grognon: Avant de cracher sur les agriculteurs plus agés, preoccupez vous des societes et des fortunés qui ...
  2. 17 j'aimes
  3. par Jacques Martin : Totalement d'accord avec Mrs Deconinck.
    On pourrait favoriser les projet de transmission d'exploitati...
  4. 17 j'aimes
  5. par 1000: @pipo
    J en reviens à ma conclusion bien simple:
    PLUS DE QUOTA=PLUS DE LIMITES!!!
    TOUT LE MONDE TRA...