Rip

par Stechou , le 24 Novembre 2022 13h16

Dans le journal plein champ, je viens de voir qu'il y a moyen d'acheter un terrain a Faimes pour la somme de cent dix mille € de de l'ha , je viens de décéder... Il y a un problème entre l'offre et la demande a des prix pareil c'est impayable et jamais rentable, qui peut m'expliquer comment rentabiliser a des prix pareil ??? On y plante quoi , et qui met des sommes d'argent aussi élevée, s'y il faut emprunter ce sera sur la vie des enfants et petits enfants ?

Pipo
le 24 Novembre 2022 14h53

Et rip si tu ne sais pas faire cela c est que tu as rater ta vie.....
Non je blague .... cela veux dire pour moi qu il est temps a ce prix de se demender si il ne fzut pas mieux prendre sur la hausse du foncier et faire autre chose dans la vie.....
En conclusion si vous trouvez que c est un prix hors norme alors si vous ne vendez pas les votres c est que ce n est pas chere assez.... dur cas de consience je l accorde

Jacques Martin
le 24 Novembre 2022 15h16

Très juste Pipo mais vu la situation actuelle, que faire avec l'argent ( j'ai bien un idée en attendant le retour de belles opportunités) ?
Mais c'est un choix très difficile qui mélange amour du métier, besoin de transmission, fierté, prix alléchants, besoin de souffler, spéculation sur un prix futur,...bref, l'éternel paradoxe qui est souvent vécu dans la profession.

Phil.0
le 24 Novembre 2022 16h57

C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer les frais de successions sur des prix pareils, ils vont crever et les pourritures de l'état se remplir les poches sur le dos des générations d'agriculteurs.

PA25
le 24 Novembre 2022 17h51

Phil . O et les notaires ......

Pipo
le 24 Novembre 2022 17h52

N en deplaise mais un paradoxe... que faire de l argent...mille et une chose pour le faire fructifier sans se crever manuellement mais cela est aussi un metier a aprendre avec des echecs et des reussites

PA25
le 24 Novembre 2022 17h58

La semaine passée, un beau bloc de plus de 6 ha, de tres bonne terre libre d occupation, retiré de la vente, une seule offre, tout est possible .

tirelipimpon
le 27 Novembre 2022 20h06

Fini les contrats d'électricité à prix fixe depuis cet été. Bientot, en 2023, les banques ne proposeront plus de crédit à taux fixe non plus, ordre de la Banque centrale européenne. Je suppose que ce qui sera valable pour la France, le sera aussi en Belgique.
www.capital.fr/economie-politique/credit-immobilier-la-bce-pousse-a-ladoption-des-taux-variables-en-france-1452734 

Envoyer
Fermer

Rappel : Expiration des phytolicences

par Benoît GEORGES, le 20 Novembre 2022 11h04

Pensez à renouveler vos phytolicences avant le 24 novembre en vous inscrivant à des formations continues. Sans celle-ci, vous ne pouvez ni acheter, ni stocker, ni vendre, ni utiliser, ni conseiller

SPW

par Frank, le 18 Novembre 2022 11h16

J\'ai payé la taxe sur les eaux usées au mois d\'août et , surprise... ce matin ladite taxe est déjà de retour à payer pour le 14 janvier 2023 !!!! ça devient carrément du harcèlement là. Ils

Coin de prairie - Rénovation de prairie permanente de fin d\'été

par Benoît GEORGES, le 09 Novembre 2022 22h16

Mardi prochain le 15 novembre à 10h sur une parcelle située à Tohogne (Durbuy), présentation de l\'essai mis en place en septembre dernier relatif à la rénovation de prairie permanente de fin d\'

L\'application Fumier - Pour gérer l\'enregistrement du stockage des engrais de ferme

par LEON, le 09 Novembre 2022 14h12

Aujourd\'hui je vous parle de l\'application FUMIER. Très pratique si vous stockez vos fumier au champs car vous devez alors enregistrer cela dans un cahier. Avec LEON, enregistrez vos tas simplement.

Cartographie du risque d’érosion des parcelles agricoles en Wallonie

par Benoît GEORGES, le 31 Octobre 2022 15h02

agriculture.wallonie.be/-referentiel-cartographique-de-sensibilite-a-l-erosion  La cartographie du risque d’#érosion des parcelles agricoles sera le référentiel utilisé dans le cadre de la #

Guerre en Ukraine et sècheresse : des dérogations accordées au secteur agricole en Wallonie.

par Benoît GEORGES, le 30 Octobre 2022 10h47

Le Gouvernement wallon a adopté, à titre exceptionnel, pour l’année 2023, les décisions suivantes : 1. BCAE 7 : Les agriculteurs pourront semer ou planter en 2023 la même culture qu’en 2022.

Les plus commentés

    14 commentaires
  1. SPW
  2. 14 commentaires
  3. Inflation
  4. 8 commentaires
  5. Location panneaux coffrage

Les plus aimé

    19 j'aimes
  1. par Phil.0: C'est bien joli de laisser monter les prix par des spéculateurs mais quand nos enfants devront payer...
  2. 16 j'aimes
  3. par lajuro: E oui STECHOU, ici c'est 40 euros TVA , et une césarienne de 22heures à 6 heures du matin c'est 14...
  4. 15 j'aimes
  5. par Paturage: Les engrais azotés, mieux vaut ne pas en être dépendant. Rien de tel qu'une ferme en polyculture ...