Lait

par Laidron, le 05 Novembre 2020 15h24

Que pensez-vous du secteur laitier? Rentabilité ? Prix actuel? Avenir de la filière ? Possibilité d'investissement? Circuit court? Avis constructif svp.
Un jeune en quête de réponses. Merci

Stechou
le 05 Novembre 2020 17h10

Tout métier à un revers, perso à recommencer JAMAIS plus je me dirige vers le secteur agricole !
Trop de tout et contraintes.
Sinon il y a un avenir, mais il faut être un bon gestionnaire et voir qui t'accompagne dans la vie et qu'elle accepte ton choix te suivre ou te seconde, sans ça se sera l'enfer avec tout ce qu'il va avec.
Mais tu es jeune donc tu va vivre avec ton temps et t' y adapté, il est plus facile d'avancer quand on reçoit un bien ou des sou, j'en connais plusieurs qui avaient TOUT pour réussir et qui ont tout mangé !
Le conseilleur n'est pas le payeurs. Le mieux pour un jeune est de faire des stages dans plusieurs fermes c'est comme ça que l'on découvre les avantages et les inconvénients du métier.

Pipo
le 05 Novembre 2020 17h40

Je rejoins setchou...d abord travaillé ailleurs pour apprendre et metre de côté avoir une bon esprit critique sur se que tu es habitué de voir chez toi.mais pour moi le lait c est mort....trop de contraintes de normes et de coût pour un produit standard. Il ne conserve que 3jours ds le tank et une fois passé par la laiterie des mois ou années, donc ils sont maître. Faire une etable mulifonction pour pouvoir changer d d'orientation si il faut et ne pas etre obligé de traire si cela n'est plus rentable...et avoir des couilles

Louisleon
le 05 Novembre 2020 20h41

Trouvez une qui va accepter notre vie pas gagner cela, seulement quand tu bosses ont est jaloux, car ont avance un peu, bien sur qu il faut aller bosser Avant de reprendre et voir comment les autres travaillent et avoir des idees, sans vouloir copier les autres.

lewallon
le 05 Novembre 2020 22h03

Mais si le secteur laitier est encore rentable !
Des chiffres pour Laidron .

Exemple troupeau laitier spécialisé dans le conventionnelle 50 vaches avec une production annuel de 40000 litres cela fait 120000 € avec du lait à 30 cents/litres . Vient s'ajouter les aides PAC de - 15000€ .

Un autre exemple un troupeau laitier de 40 vaches en bio avec une production annuel de 240000 litres avec du lait à 50 cents rapporte - 120000€.
S'ajoute à ça - 10000 € d'aides bio et - 10000 euros d'aides PAC
Dans les.deux types orientation j'ai oublié de mentionner la vente de vaches de.réforme qui est un peu mieux valorisé dans le bio ( - 150 € en plus ).

Personnellement et voir aussi les comptabilité s de gestions, la spéculation viandeuse est à mettre sur le côté .

Quoi que vous fassiez, avoir une conjointe pour vous aidez sera un atout non négligeable quotidiennement .

Bonne chance!

Jacques Martin
le 06 Novembre 2020 07h32

Désolé Mr le Wallon mais votre conseil n'est pas judicieux.
"Rapporte" n'est pas le bon mot.
C'est juste un chiffre d'affaire et dans votre exemple bien trop bas pour faire face aux coûts fixes d'une exploitation de base en y ajoutant les investissements et le besoin de tirer un revenu.
Les conseilleurs ne sont pas payeurs. Tout dépend si Laidron a déjà du terrain, des bâtiments et que sa question est juste dans une réflexion de reconversion.
Si oui, pourquoi pas en partant sur une production basée sur des coûts de production très bas et paturage. Je proposerais à Laidron de se renseigner sur le pâturage tournant dynamique, les velages de printemps et pourquoi pas la monotraite.
N'ayez crainte du qu'en dira le voisin ( ou les casimirs ). De faibles coûts et tjrs la possibilité de se retourner, c'est très important selon moi et vous verrez qu'il y a possibilité de faire de la marge.

Resistants
le 06 Novembre 2020 07h39

Bin sa alors le Wallon tu as oublié de parler du coup de production pouvant être très variable d'une ferme à l'autre.
Chiffre d'affaire moin toutes les dépenses = le revenu

Pipo
le 06 Novembre 2020 08h19

Je peux me tromper mais du lait a 30 en moyenne sur les dernières années on y arrive pas....on a trait un ans a 20 puis 25 ...cela veux dire que pour une moyenne de 30 il faut traire longtemps au au-dessus des 30 . Je parle en prix de base. Les primes diverses pour moi c est du bonnus . Si on y arrive pas avec le prix de base alors on est cuit.c est mon avis.

PA25
le 06 Novembre 2020 09h10

@ lewallon ; ti djeu, 50 vaches conventionnel avec une production annuelle de 40 000 litres ... spécialisé ... pas dans les calculs .

binamé
le 06 Novembre 2020 22h07

La meilleure rentabilité par rapport aux heures prestées et à l'investissement ( hormis les terrains) est de loin en culture . Si vous avez des terrains( en propriété ou en location) sans rien dessus comme infrastructure, ne jamais traire un litre !!!

Casimir
le 07 Novembre 2020 10h29

Cher Jacques, Casimir ne prend pas S puisque il n'y en a qu'un,le seul l'unique et le vrai. J ai l impression que je hante tes cauchemars.
À part ça discussion tres interessante, mais la, j'ai pas le temps.

tirelipimpon
le 07 Novembre 2020 12h24

Voici le résultat d'une enquête sur le travail dans les exploitations wallonnes.
www.cra.wallonie.be/fr/organisation-du-travail-dans-des-exploitations-wallonnes 
Produire 1000 l de lait nécessite 7,3 heures de travail, disons 7 heures.
Imaginez être payer à 30 euros de l'heure comme tout indépendant entrepreneur ( beaucoup travaillent bien plus cher que cela), cela représenterait un revenu du travail de 20 ct par litre de lait. Mais la réalité est tout autre, on est plus proche de 10 ct de bénéfice par litre (casimir parle de 1000 euros par vache de 11000 litres dans son commentaire du 13 septembre ), ce qui veut dire que l'on travaille à 14,2 euros de l'heure week-end compris. Pour un bénéfice de 12 ct, on serait à 17 euros de l'heure.
Pour peu qu'un fermier passe de 150 à 250 vaches, on voit que le bénéfice supplémentaire passera dans la main d'oeuvre et je ne parle pas du remboursement de crédit.

1000
le 07 Novembre 2020 14h33

A laidron
De 1: tu dois être un passionné de vache
De 2:tu dois IMPÉRATIVEMENT avoir de l aide de ton père et ou de ta femme ou les 2,si tu veux tenir le COUP TOUTE ta carrière.
De3:ne trait JAMAIS plus de 100 vaches..sinon tu deviendras ESCLAVE du travail..même avec de l'aide. ..et puis 100 vaches,c est déjà ÉNORME si tu veux un ferme en ordre!!!
De4:Ne regarde surtout pas ton voisin qui n arrete pas de s agrandir. ..
De5:l avenir???du lait en dessous de 30 cent prix de base...TOUT SIMPLEMENT honteux...sans parler du prix des veaux...
Voilà j en ai dis assez...mais sache bien...ceux qui réussisse et ou ça tourne c est ceux qui traient 70-90 vaches et qui investice que l essentiel et non le superflu.

un trayeur
le 07 Novembre 2020 16h56

Ne commence jamais esclave du 1er janvier au 31 décembre. Beaucoup de temps, traite, nettoyage de ta laiterie, beaucoup de contraintes et un petit salaire si tu n'as pas de gros investissements. Perso je trais 60 vaches et je compte bientôt arrêter...En élevage de poulets de chair ça a l'air de bien tourner et beaucoup ont encore un travail de représentant ou autre..

tirelipimpon
le 07 Novembre 2020 17h44

www.youtube.com/watch?v=_opjGRQk47Q 
Voilà un bel exemple d'exploitation qui tourne du tonnerre, 2250 vaches, 560 vaches à l'heure, 37 litres de moyenne. On peut pas faire beaucoup mieux en économie d'échelle. Ou devrais je dire le top mais seulement en APPARENCE.
Cherchez sur google: Van Bakel failliet
www.google.com/search?q=van  bakel faillissement&oq=van bakel failliet&aqs=chrome.1.69i57j0i22i30.10088j0j15&sourceid=chrome&ie=UTF-8

Casimir
le 07 Novembre 2020 22h36

Tirelipimpon, tu as mal lu. Je disais que 150 vaches permettais de rembourser 150000 euros par an. Exemple personnel :je trais 1500000 litres de lait, ce qui me permet de dégager environ 240000 euros.
120000sont utilisés pour rembourser, le reste pour autofinancer et pour le privé.
Cela fait 16 cents le litre.
Nous trayons environ 4000 litres par jour 20 heures de travail :200 litres à l, heure.

Stechou
le 08 Novembre 2020 03h00

Bien voilà je me lève pour une bête qui vele, je suis rentré tard hier soir après avoir labouré pour les semis d'hiver dont je n'ai pas fini ! C'est dimanche un jour de repos ( logiquement et pour le quidam c'est comme ça ! )
Faut être motivé ou carrément c.. pour faire ce job, j'estime me pourrir la vie pour pas grand-chose !

Jacques Martin
le 08 Novembre 2020 12h16

" nous trayons"
Parlons revenu de travail / unité de main d'oeuvre et cash flow .
Laidron doit donc investir pour traire 1500000 l, bâtiments, matériel, génétique et terres peut-être seul et sans papa qui a monter le truc avant? Ou il va juste à la banque et dit" voilà, demain je voudrais tout cela et Casimir m'a dit que c'était rentable!"

Casimir
le 09 Novembre 2020 05h04

Oups...... Permettaient..... Désolé, je n'ai pas été beaucoup à l école.
Cher Jacques, je répondait à Tirelipimpon sur sa mauvaise interprétation de mes chiffres,ce n'était en aucune manière un conseil à Laidron
Ta haine de mon système te fait dire n importe quoi.!J ai exposé mes chiffres qui sont les résultats après 35 ans de travail. Toi, des conseils très vagues sans aucun résultats écrits. Du vent !

Stechou
le 09 Novembre 2020 07h25

Ya que des vieux sur ce site ??
Ou sont les djeuns ???

Casimir
le 09 Novembre 2020 08h36

A Stechou :moi je me sens encore très jeune et très motivé.

Casimir
le 09 Novembre 2020 08h37

Je kife ma life!

Jacques Martin
le 09 Novembre 2020 09h31

Il faut savoir lire et retenir Casimir.
Je n'ai aucune haine sur ce mode de production. J'ai écrit par le passé que deux systèmes étaient rentable : un plutôt extensif basé sur le pâturage intensif de qualité avec maitrise des coûts et l'intensification à ta sauce .
Pour moi le premier reste plus intéressant de par la Non dépendance des fluctuations divers et répond aux attentes environnementales et de l'image envoyée à la société.
Le second comme le tien demande bcp d'investissement, donne une mauvaise image, pousse à la surproduction et il faut un très bon vacher ( tant mieux pour toi si tu en fais partie mais bcp se sentent obligés de suivre cette voie et se brûlent les ailes et deviennent esclaves ).
Je suis tjrs objectif et respectueux des différences de chacun.
Par contre, ce qui me dérange ( et je ne suis visiblement pas le seul), c'est le mépris dont tu fais preuve depuis des mois pour les autres, cette manie de vouloir donner des leçons et prendre les autres pour des minables en estimant que TU sais t'en sortir et que c'est simple.
Mon système est aussi rentable que le tien mais ça je m'en fous. Ce qui est dérangeant ( mais tu as la mémoire courte) ce sont tes propos lorsque certains exprimaient leurs difficultés.
Donc oui, j'ai un souci avec les gens centrés sur eux, qui jouissent en lisant la détresse des autres et qui aiment juste balancer des chiffres qui ne veulent rien dire pour se donner un peu de plaisir solitaire.
Perso mon plaisir serait simplement que chaque type d'exploitation puisse trouver son plaisir et sa rentabilité mais surtout retrouve le respect de la population. Tes chiffres je m'en tappe. Ma ferme tourné à merveille et le secret de la réussite c'est de ne jamais copier, envier et regarder chez le voisin. ;-)

l'eleve ducobu
le 09 Novembre 2020 19h09

@casimir si je comprend bien tes chiffres, ton ebe = 240000€ et ton ebe - annuités = 120000€ c'est bien ça?

Casimir
le 09 Novembre 2020 22h38

Tout à fait !

Casimir
le 10 Novembre 2020 16h10

Non Jacques, il n'y a pas que deux systèmes rentables, tout système est rentable si il est mené correctement et en cohérence avec son environnement (structurel,géographique, cclimatique, etc...). On n 'à pas les mêmes conditions en Bretagne ou en Hesbaye. Cela s' appelle l'adaptation. Je suis moins dépendant du prix du soya que Kiko ne l'est de la pluie qui va tomber..... Ou pas ! Tu lui avais d'ailleurs prévu la pluie le 1er août pour dans 15 jours:raté !
Quant à l'image envoyée à la société, une fois dans les rayons, le consommateur n y pense plus.
En ce qui concerne les investissements, un bâtiment 100 logettes pour loger des vaches à 11000 ou à 7000,c'est le même prix. Les coûts structurels sont sensiblement les mêmes. Par contre, il faudra beaucoup plus de surface, or dans nos contrées, c'est clairement le facteur limitant !

Point suivant: n'est ce pas toi qui m'a traité de :limité, étroit, nombrilisme, et égoïste ?
Le 13 août, tu me dis :.. Des chiffres, pas de bla-bla, je les ai exposés comme personne d autre et là, ils ne te conviennent plus !!!!
JE PENSE DE PLUS EN PLUS QUE TU N'ES PAS AGRICULTEURS !!!

Casimir
le 10 Novembre 2020 20h06

A Laidron:si tu as du terrain et donc des cultures de ventes, tu fait une certaine marge à l hectare. Si tu reconvertis ces hectares en production fourragère, tu dois faire sur ces hectares une marge nettement supérieure tel le que la différence entre les 2 marges puisent te permettre de rembourser les crédits de bâtiments, silos, cheptel, machines, stock nécessaires à la production laitière ET payer ta M O.
Viser l'extensif comme le préconise certain, n'a de sens que si tu as beaucoup de surface et peu de m-o. Ce n'est que mon avis. Bonne chance et donne de tes nouvelles.

PA25
le 11 Novembre 2020 07h59

@ Casimir, tout çà est bien rédigé, pas de fautes d ' orthographes, agréable à lire, c' est bien .

Stechou
le 11 Novembre 2020 10h03

Ma grand-mère dans le temps n'a été qu'en primaire, peut-être comme certains ici hein...

obelix.
le 12 Novembre 2020 21h06

@ tirelipimpon .......... envieux, jaloux, aigris ??

la ferme dont tu parle appartient toujours au mêmes ...
la faillite, c' est un des frangins ... et c'est pas en Hollande !!

PA25
le 13 Novembre 2020 10h04

En espagne, 4000 vaches laitières, ultra moderne, allez voir sur you tube, ca donne du courage ...

Arel
le 15 Novembre 2020 22h58

où ça déprime carrément :-)

Stechou
le 16 Novembre 2020 08h01

Je connais des gens qui ont 50 ans et qui n'ont JAMAIS JAMAIS travaillé et vivent sur le système avec allocations, chèques mazout, logement social à loyer modéré ne paye pas leur connexion ou un petit prix, ils vivent au crochet de la société, ils sont fatigués rien faire ça fatigue, travailler c'est la santé rien faire c'est la conserver, je ne les jalousent pas, juste pour dire qu'ils faut de tout pour faire un monde !

Pipo
le 16 Novembre 2020 13h22

Il y en a aussi qui vivent tres bien avec les intérêts de leurs bien. Un gros coup de mou lorsque les banques se sont plantées. Mais maintenant c est de l l'histoire ancienne

Envoyer
Fermer

Comment accroître la résilience des prairies face aux sécheresses?

par Benoît GEORGES, le 21 Novembre 2020 11h33

Article de JEAN-PHILIPPE LAROCHE, agronome, professionnel en nutrition et fourrages, Département des sciences animales, Université Laval, Québec Les sécheresses peuvent avoir des répercussions d

Erwin Schöpges (Fairebel) : \"Un vrai partenariat à construire avec la distribution !\"

par Food-retail, le 18 Novembre 2020 10h21

Fairebel – le lait équitable a dix ans. Le pari des producteurs laitiers de la coopérative Faircoop s\'est avéré gagnant, puisque la marque qu\'ils ont créée a trouvé sa place dans les linéair

Nouveau plan stratégique pour le développement de l’agriculture bio à l’horizon 2030

par College des producteurs, le 17 Novembre 2020 11h53

Le Collège des Producteurs convie l\'ensemble des producteurs et opérateurs de la filière bio à la 12ème assemblée sectorielle bio– sous la forme d’une visioconférence. >>> Venez vous exprimer

Le lait, cet élixir assassiné.

par Benoît GEORGES, le 16 Novembre 2020 02h17

Un livre de 252 pages que vient de publier Gustave Wuidart, dont les révélations, selon l\'auteur, ne laisseront personne indifférent et… dont les propos n\'engagent que l\'auteur,… \"Le lait de

Pourquoi le \"plein champ \" ne relate pas le projet \"FAIREBEL VIANDE\"?

par par Guy FRANCQ , le 02 Novembre 2020 19h18
Pourquoi le \"plein champ \" ne relate pas le projet \"FAIREBEL VIANDE\"?

A l\'initiative de certains éleveurs de viande , le projet \"fairebel viande \" est mis sur les rails à l\'image et à la copie du \"fairebel lait\" qui après 11 ans d existence n\'a plus à démontrer so

MARCEL JEANPIERRE, le sourcier d\'Ardenne, l\'agriculteur, est décédé ce 27 octobre.

par Benoît GEORGES, le 27 Octobre 2020 21h37

Sur l\'entête du faire-part, la famille a indiqué \"Ses dons étonnants, son amour de la nature, son dévouement et sa générosité resteront à jamais gravé dans nos cœurs.\" Marcel était vraiment

Les plus commentés

    41 commentaires
  1. Chapeau
  2. 10 commentaires
  3. Erwin Schöpges (Fairebel) : \"Un vrai partenariat à construire avec la distribution !\"
  4. 9 commentaires
  5. Mon beau sapin, roi de la mondialisation

Les plus aimé

    22 j'aimes
  1. par Wdr: Déçu de la réaction de certains producteurs, qui estiment que leur production est mal rémunéré...
  2. 20 j'aimes
  3. par Casimir : J'ai bien l'impression que l'on va assister ici à un défilé de faux cul !!!!
  4. 20 j'aimes
  5. par La morale: Eh bien c'est très bien, payez, payez et payez encore.
    Mais arrêtez de vous plaindre à longueur d...