ACTUALITÉS

Envoyez une actualité, une question, un événement à venir, une offre d'emploi,...
Envoyer

Silo boudin

par Maestro , le 28 Septembre 2020 15h40

Quelqu'un pourrait il me renseigner une entreprise qui fait la mise de silo ( maïs épi)en boudin ? Merci

Casimir
le 29 Septembre 2020 08h05

Désolé, je ne peux pas t aider.

Jacques Martin
le 29 Septembre 2020 12h32

Entreprise Taserag à Lierneux.

l'élève ducobu
le 29 Septembre 2020 14h55

il y a chez Incoul de freux - libramont

Louisleon
le 29 Septembre 2020 20h45

De backer dongelberg jodoigne

ortseaM
le 29 Septembre 2020 22h59

Cherchez les firmes ou revendeurs de bâches pour les silos en boudin. Et demandez leur les entreprises qu'ils fournissent.

Envoyer
Fermer

Épandage lisier

par Quid, le 27 Septembre 2020 18h44

Que dit la législation actuelle, dérogations comprises sur l’epandage de lisier ... la période propice à l’epandage fut très courte et je doute que les fosses seront toutes vides au 30/9.

Y aurait-il une nouvelle dérogation en vue ? Sinon comment faire au delà du 30 septembre ?

Billy the quid
le 27 Septembre 2020 20h23

Méthanisation ou déshydratation.

Trayeur pr
le 28 Septembre 2020 08h53

C'est pas le 15 septembre la date limite?

Christian ROYEN
le 28 Septembre 2020 13h28

Épandage normal jusqu'au 15 septembre et maximum 80kg azote / ha jusqu'au 30 septembre. Des demandes de prolongation pour cette année ont été demandée par la FWA, mais refusée par la ministre Tellier.

Louisleon
le 28 Septembre 2020 22h20

Laisson l agriculteurs epandrent ses fumiers, lisiers. Ce n est pas aux politiques de decider cela. 16 mois sans gouvernement, mais tjs leurs salaires scandaleux

Stechou
le 29 Septembre 2020 08h38

En même temps, la ministre est du parti écologiste, faut rien attendre d'eux pour l agriculture conventionnelle et même les autres.

André l'ami
le 29 Septembre 2020 17h31

Un épandeur habituel de lisier ne veut pas polluer l'atmosphère des voisins. Il essaie de concilier avec le climat dans des conditions pluvieuses, mais quand vous avez une période de sécheresse qui va embaumer le voisinage et que la limite administrative est proche.. Je vais prendre ce parfum moi aussi sans planet parfum.. Tellier est dans les roses..

Louisleon
le 29 Septembre 2020 20h51

Tellier connait rien une parvenue rien dans la tete tous dans son cul.

bilout
le 30 Septembre 2020 06h06

Et vous auriez pas un filon pour évacuer le lisier en trop autrement que par épandage?

PA25
le 30 Septembre 2020 08h53

En produire moins .

Pipo
le 30 Septembre 2020 12h31

S arranger avec un producteurs qui ades citerne qu il n utilise plus

lewallon
le 30 Septembre 2020 20h19

Lorsque j'étais chef exploitation et éleveur laitier, je mettais mes vaches en prairie vers le 15 20 avril et elles ne rentraient que pour la Toussaint à l'étable . Pas de lisier durant 6 mois à l'étable . Très peu de boiterie . Traite en pâture durant 6 mois. Pour la complémentation durant l'été, j'avais fait coulé une.dalle de béton au milieu d'un bloc de 40 afin que les vaches puissent manger sur du dur, pas de.boue.

Maintenant dans beaucoup de ferme on rentre les vaches tous les jours ( mon dieu que du travail ..) et donc du lisier à épandre, même avant l'hiver!. Quel intérêt !???

Louisleon
le 30 Septembre 2020 21h23

Le bac se retourne sur le cochon, demerde vous avec le lisier, ont a fait crever les fermes a 30 vl, au profits des gros, je vais pas pleure.

Luc
le 30 Septembre 2020 22h20

@ Christian Royen

Le message qui suit n'est pas à prendre personnellement, j'insiste, mais la dérogation demandée par la FWA concernant l'épandage de lisier m'a vraiment interpelée. Pour preuve j'ai copié coller le mail reçu, dont voici le contenu :

Bonjour à tous,


Pour information, des mesures d’assouplissement des obligations PGDA suite à la sécheresse ont été prises :

Sécheresse: quelques assouplissements

31 AOÛT 2020

La FWA a demandé à la Ministre Tellier d’examiner la possibilité d’obtenir une dérogation pour :



à l’obligation d’implanter pour le 01 septembre un couvert après culture de légumineuse



l’obligation que le couvert recouvre le sol à concurrence de 75 %

étendre la possibilité d’épandage en prairie au-delà du 15 septembre


Le Cabinet de la Ministre Tellier nous communique les décisions suivantes :

???? Pour les couverts après légumineuses, il est proposé d’accorder un délai supplémentaire de 10 jours (soit jusqu’au 10 septembre) et ce pour autant que ce couvert ne soit pas détruit avant le 10 octobre et soit suivi de l’implantation rapide de la culture de froment d’hiver.

Pour les couverts implantés avant le 1er septembre, la date de destruction du 1 er octobre reste d’application). Le contrôle des dates d’implantation pourra se faire via le carnet de champs.

??????? Pour la couverture de sol d’au moins 75%, les conditions « circonstances météorologiques exceptionnelles » ont été reconnues par l’IRM donc l’exception prévue par la législation pourra être activée en cas de taux de couverture inférieur à 75%.???????

Pour les épandages en prairie, la Ministre rappelle l’autorisation déjà prévue d’épandre les fertilisants organiques à action rapide ainsi que de fumier mou du 16 septembre au 30 septembre inclus, à concurrence de 80 kg d'azote par hectare au maximum.

La FWA remercie la Ministre de sa réponse et vous informera du résultat de ses demandes complémentaires concernant l’assouplissement des obligat

Luc
le 30 Septembre 2020 22h44

Donc la FWA a demandé une dérogation pour des dates où il était déjà possible d'épandre... LA personne qui a fait cette demande est d'une incompétence incroyable... Ou alors elle se fiche des herbager et a demandé la dérogation sur terre de culture ...
Bref les petits éleveurs on une nouvelle FWA était les grand oubliés du syndicat...
A faire remonté à vos instances.
Merci

Envoyer
Fermer

Milcobel ?

par Casino, le 24 Septembre 2020 17h39
Milcobel ?

Que se passe-t-il avec la laiterie flamande ? J'entends que certains producteurs livrant chez Milcobel en ont marre de la mauvaise gestion et le prix s'en ressent. Certains décident de changer de laiterie ..

binamé
le 25 Septembre 2020 13h12

Quel est leur prix de base pour le moment ?

Qwerleu
le 25 Septembre 2020 13h40

Prix de base pour août: 27 euros.

Mika
le 25 Septembre 2020 15h51

Lda 30,5 de base

Le pompier
le 26 Septembre 2020 09h59

www.rtbf.be/info/economie/detail_milcobel-qui-produit-les-marques-inza-et-choco-choco-veut-fermer-son-usine-de-lait-de-schoten?id=10582071 
Milcobel est en crise. Ils ne savent plus écouler les marchandises et voilà les prix aux producteurs sont ratatinés..

Bena
le 26 Septembre 2020 12h36

40 pourcent de plus de lait en 5 ans retour de manivelle

Lajuro
le 26 Septembre 2020 13h43

exactement Bena nous voilà victimes de notre inconscience.... Je suis coperateur chez LDA, je crains que cela arrive aussi....

le paradis
le 26 Septembre 2020 15h46

On a déjà perdu nos quotas qui ont été mis à la poubelle et production à robinets ouverts.. Qui avait raison ? Mais on n'écoute pas le paysan de bon sens au profit de cette industrie dirigée par la CBL de bureau...

Jacques Martin
le 27 Septembre 2020 08h28

La CBL sait très bien ce qu'elle fait et pour qui elle bosse.
Les gros poids lourds du secteur laitier veulent une production régulière et suffisamment importante pour justifier un faible prix de la matière première.
Et si c'est difficile d'écouler par périodes, peu importe la marge, ce sont les plus faibles qui tomberont ( niveau laiterie comme fermier).
Tout bénéfice pour le haut du panier qui se rapproche lentement du monopole.

lewallon
le 27 Septembre 2020 13h15

le paradis

Laissez bien les quotas où ils sont ......

Jacques Martin
le 27 Septembre 2020 14h56

Il y a un ou des pro du pouce vers le bas. C'est un droit mais pourquoi ne pas s'exprimer et partager son point de vue ?

Lajuro
le 27 Septembre 2020 15h39

Pourquoi parler comme ça lewallon? Je suis sur que il y a encore des producteurs qui rembourse encore des crédits pour achat de quotas laitiers, et ils sont supprimé depuis des années. Cherchez l'erreur.... moi, personnellement, j'ai acheté pour 11 millions de francs belges pour du quotas, et maintenant ....

Basta
le 27 Septembre 2020 16h15

Ne criez pas trop fort, vous allez nous réveillez le casimir et sa horde de pouce rouge.

LE REALISTE
le 27 Septembre 2020 16h48

Milcobel a investi pour être capable d'absorber l'augmentation de la production de ses coopérateurs. Lorsque les plus gros investissements seront payés, Milcobel devrait être plus à l'aise.
Payer de lourds investissements et un prix du lait élévé=-)c'est impossible!
Les coopérateurs veulent le beurre et l'argent du beurre; de plus, ils devront participer plus encore au capital de la coopérative et idem chez certaines autres coopératives! Les fournisseurs de lait doivent être conscients qu'ils doivent participer aux investissements de leur coopérative car finalement, c'est pour leur assurer un débouché ! Sinon, il faut réduire la production ou ne pas(plus )l'augmenter !!
Un peu de patience...et je ne suis pas coopérateur ni Milcobel ni dans une autre coopérative!

Pipo
le 27 Septembre 2020 18h21

J ai quand même compris que travailler pour un outils (coop ou autre)qui ne me permets pas de gagner ma vie ne me sert a rien....faites un effort pour garder l outils qu ils disent une fois a la limite mais pas plusieurs années de suites comme en betterave. Travailler pour que les autre gardent leurs emplois devient un peux d un autre temps me semble-t-il

PA25
le 27 Septembre 2020 18h31

Que gagne le directeur de la coop, sa sécretaire et les autres ...

lewallon
le 27 Septembre 2020 19h43

@ Lajuro

Dès l'instauration des quotas dont j'ai eu une référence de 310000 litres, j'ai toujours dit que le système allait détruire un bon nombre d'agriculteurs car ils avaient une petite référence dont pas viable .
J'ai vu beaucoup de jeunes dans les années 80 qui adoraient le métier mais malheureusement il était impossible de reprendre une ferme du quota . Beaucoup d'agriculteurs on du se diversifier à l'époque et à côté d'un quota de 150000 litres, ils devaient faire un autre métier, faire de la vente direct ...... Il y avait aussi les agriculteurs mari et femme qui avaient deux fermes et devaient traire durant quelques années avant de pouvoir regrouper les deux quota .
Pour moi le système de quota était une bonne chose pour réguler le marché laitier mais malheureusement cela avait un prix exorbitant pour les transferts et là j'en veux amèrement aux syndicats agricoles d'avoir laisser les choses et que beaucoup d'agri . s'endetter .
Comme je le disais au début, les quotas ont permis de réguler la production en maintenant un prix correct aux agriculteurs qui avaient un bon quota pour vivre mais cela aussi permis de réguler un nombre de producteurs qui ne pouvait pas continuer à traire faute de petit quota . Les producteurs qui cessaient voyaient aussi une opportunité de se faire un beau pactole mais le fisc a vu claire et c'est alors que les prix ont augmenté en doublant de prix ( 20 BEF officiel et 20 - 25 BEF sous la table ) . Quelle belle escroquerie !!!!!
Heureusement qu'en 2003 une certaine commissaire (Mariane Fischer Boel ) rendait public la fin annoncée des quotas en 2015 . Je suis sûr que beaucoup ne seront pas d'accord dans ce que je viens d'écrire mais la majorité des producteurs laitiers en Europe approuveraient !
Maintenant nous n'avons plus les quotas mais nous avons les terres qui valent de l'or . C'est un autre débat.

Stechou
le 27 Septembre 2020 20h10

Avec ou sans quota, on a quand même eu 2008 pour ceux qui s'en souviennent, faut oublier le passé et aller de l'avant !

PA25
le 27 Septembre 2020 20h35

@ le wallon : les terres qui valent de l' or, c 'est peu dire ...

Pipo
le 27 Septembre 2020 21h21

Ok les terres valent de l or comme vous dites,mais pour notre génération il faut d abord les acquérir.....la différence par rapport a la forte valeur des quotas laitiers est sue si vous vendiez le q. Laitiers vous étiez encore cinsi.mais si vous vendez les terres voud etes soit pensionné, ou devenez ouvriers ou employés ds une autre vie.....

Casimir
le 28 Septembre 2020 08h04

Basta, je met des pouces rouges quand je ne suis pas d accord, mais visiblement je ne suis pas le seul !

Jacques Martin
le 28 Septembre 2020 11h26

La réalité c'est que nous n'aurons jamais le pouvoir de fixer ou exiger un prix.
Que c'est chacun pour soi (qu'on le veuille ou non ) et que le marché fait le reste.
Il y aurait bien la possibilité de faire respecter le secteur via une politique et un syndicat fort pour garder une autosuffisance alimentaire dans ce pays pour les décennies à venir...Mais cette société nombriliste (il faut nous y inclure ) ne regarde pas si loin.

par Guy Francq ( MIG)
le 29 Septembre 2020 12h07

@ jacques Martin,
viens déjà rejoindre FAIIREBEL " LAIT" OU VIANDE , ce sera déjà un super début de fixer le prix que nous avons besoin afin de payer le coût de production une rémunération...
On t attend ?

Noël
le 29 Septembre 2020 17h38

@ jacques Martin

Si tu restes dans les starting blocs, tu donnes un oeuf ou un dix à la concurrence industrielle, tu restera gros Jean comme avant mais bon avec Martin c'est plutôt comme un âne qui braie mais hihan comme ton nombril ...

Jacques Martin
le 29 Septembre 2020 19h40

Noël, merci de réécrire de manière intelligible

Basta
le 29 Septembre 2020 22h46

La commission vient d'autoriser la mise sur le marché du soja ogm résistant au roundup et de ses produits dérivés.
C'est beau l' Europe des faux-culs.
Vous vous crevez à produire pour ces cons là ?

LE REALISTE
le 30 Septembre 2020 12h56

En France, il se développe la notion de "prix bloqué", dans la grande distribution.
C'est un concept qui tend a donner du pouvoir d'achat aux consommateurs.
Il va arrivé en Belgique tôt ou tard et c'est carrément l'opposé du prix juste, équitable.... (voir concept Fairebel, le lait du patron...).
Dans la crise économique qui s'annonce, avec des milliers de perte d'emplois, il n'est pas impossible de ce concept de "prix bloqué" ne se généralise !!!

l'aveugle
le 30 Septembre 2020 17h22

@ le réaliste : que devient ce produit laitier " c'est qui le patron, le lait du consommateur" ? Le prix c'est bloqué par son chef.. Je crois que tu ne comprends pas l'offre et la demande. Il y a beaucoup trop de lait en France et ailleurs venant de Pologne. Le prix du lait aux producteurs est trop bas. L'industriel veut sa marge bénéficiaire. Si le prix est bloqué par la grande distribution, ce sera encore le plus petit qui va devoir céder, ce n'est pas réaliste...

Pipo
le 30 Septembre 2020 20h19

Le lait ne se garde que 3 jours dans le tank et d un mois a plusieurs années quand il est passe par agro industrie. Ce qui fait qu on ne sera plus jamais payé au juste prix.

Envoyer
Fermer

COMMENT PASSER MA FERME EN BIO ?

par Benoît GEORGES, le 24 Septembre 2020 12h25
COMMENT PASSER MA FERME EN BIO ?

25/09/20 (13h) à Chevron chez Pierre Yves Bodson à Chevron en Poly-culture et élevage lait ;
RENDEZ-VOUS DÈS 13H. (PLUSIEURS DATES ET LIEUX). Formation PHYTOLICENCE P1 et P2.
PAF : gratuit ; places limitées. Informations, contacts et inscription souhaitée (avec gsm et/ou mail) : 081/281.011 ou info@biowallonie.be
• mardi 6 octobre chez Pascal-Catherine Lesplingart - Jeuniaux à 7972 Quevaucamps, Chaussée Brunehaut, 100, ferme en Poly-culture et élevage lait, oeufs, grandes cultures et légumes en bio ;
• vendredi 9 octobre chez Thierry Lavis à 5580 Briquemont (Rochefort), Rue de l'Espérance, 17, ferme en poly-culture et élevage lait bovins.
www.biowallonie.com/agenda/sc25-09/ 

Jacques Martin
le 24 Septembre 2020 20h11

Bien réfléchir surtout. Il faut avoir envie et non besoin.

Géant vert
le 24 Septembre 2020 20h19

@jacques Martin
C'est pas la perpétuité non plus, ce n'est que des contrats de 5 ans.
Et si votre organisme certificateur vous cherche des poux, vous pouvez en changer chaque année.

Jacques Martin
le 25 Septembre 2020 15h36

C'est avec ce genre de motivation qu'un secteur finira par se casser la figure.
Il y a un cahier des charges qui est valable pour tous et peu importe l'organisme de contrôle.
Mais bon, c'est vrai qu'une série de rageur préfèrent voir le secteur décrédibiliser ou s'y lancer pour 5 ans histoire de " se refaire " ( pensent ils). :-)

Pipo
le 25 Septembre 2020 17h23

Ben ne plus pulvériser

Fernand
le 25 Septembre 2020 21h27

Pourquoi est-il si tabou ou scandaleux d'admettre que l'agriculture biologique est faite d'agriculteur aux motivations de départ diverses et variées ?
La raison de choisir l'agriculture biologique est-elle si importante ? L'objectif n'est-il pas que les agriculteurs s'y retrouvent financièrement et y développent une activité qui les satisferont au niveau du bien être tant physique que morale ?
Si vous voulez combattre l'idée que le bio est une religion, il faut éviter de demander aux agriculteurs de faire une profession de foi avant de se lancer.
Ceux qui pensent que en bio, on ne pulvérise plus vont être très déçu. On pulvérise parfois plus, mais avec des produits différents. Il faut tordre le cou à l'idée simpliste que l'agriculteur qui est avec un pulvérisateur est forcément un pollueur de l'agriculture intensive.

Envoyer
Fermer

Location Pomme de terre

par Léonard, le 24 Septembre 2020 12h08
Location Pomme de terre

Le secteur de la pomme de terre pour l'année 2020-2021 est très sérieusement compromis.
Qu'en est il dans votre coin?
Qu'en est il du prix de la location?
Même si l'implantation de la patate représente certains problèmes, cela reste néanmoins un revenu important pour les agriculteurs.

Pipo
le 24 Septembre 2020 15h42

Moins de lin pdt bcp de paille l année prochaine....

Léonard
le 25 Septembre 2020 09h31

Avez vous d'autres alternatives dans la rotation?

Louisleon
le 25 Septembre 2020 20h50

Des vignes ' je suis partant qui me suis ????

PA25
le 26 Septembre 2020 08h01

Ah oui, puis on touchera des primes pour les arracher parce qu il y a trop de vin ....

Envoyer
Fermer

LibramontOnTour - S1E01 - Raffinerie Tirlemontoise

par LibramontOnTour, le 23 Septembre 2020 20h31

De la betterave au sucre en passant par le gel désinfectant, avec la Raffinerie Tirlemontoise.

Louisleon
le 24 Septembre 2020 21h20

Chouette les bett a 40 eur a vous to ses deboucher

Amora
le 27 Septembre 2020 19h31

A quand la VASELINE de betterave estampillée RT ??? Ça pique déjà mais on y est presque !!!

Stechou
le 27 Septembre 2020 20h07

Je l'ai, j'arrive prépare toi Amora ...

Stechou
le 28 Septembre 2020 19h41

Dju vous êtes a deux, va falloir que je prenne du viagra...

Envoyer
Fermer

Abattre les animaux à la ferme : lancement d’une étude de faisabilité.

par Benoît GEORGES, le 23 Septembre 2020 18h03

L’abattage à la ferme devrait constituer une étape supplémentaire en vue de maitriser la philosophie des circuits-courts dans sa globalité. Afin d’étudier les conditions de faisabilité techniques, économiques et légales des différentes méthodes, la Ministre du Bien-être animal, Céline Tellier et le Ministre de l’Agriculture, Willy Borsus ont débloqué un budget de 100.000 euros pour financer une étude scientifique sur le sujet qui devra objectiver sa pertinence…
L’objectif est d’identifier concrètement les opportunités de développement de l’abattage à la ferme en Wallonie par espèce. Une analyse des éventuelles complémentarités entre le modèle d’abattoir classique et les méthodes d’abattage à la ferme sera également réalisée…
Les universités ou Hautes écoles intéressées ont jusqu’au 9 octobre 2020 pour répondre à l’appel à projets
borsus.wallonie.be/home/presse--actuali...

I want my money back
le 23 Septembre 2020 18h54

La Suisse ou la France ont plus d' 1 an d'avance. Pourquoi dépenser 100.000 euros pour une étude dont les résultats seront des copiés-collés des pays voisins ?
Vive l'Europe des dépenses inutiles.

chris
le 23 Septembre 2020 19h41

Nature et Progrès a déjà fait cette étude et une enquête à ce sujet!

Nono
le 23 Septembre 2020 20h06

Quand afsca passera, abattage finit

Nono
le 23 Septembre 2020 20h08

100000eur en demandant aux acteurs du terrain, et en leur partageant la somme......

Envoyer
Fermer

Ollignies : "Le Comptoir de la ferme", projet de deux frères, l'un éleveur, l'autre artisan boucher

par Benoît GEORGES, le 21 Septembre 2020 01h15

Pierre et Rémy Couvreur sont deux frères, l'un est agriculteur éleveur et l'autre artisan boucher. Ils ont créé à Ollignies "Le comptoir de la ferme", du 100% circuit court. Un concept qui plaît aux consommateurs.
www.notele.be/it61-media85003-ollignies-le-comptoir-de-la-ferme-projet-de-deux-freres-l-un-eleveur-l-autre-artisan-boucher.html 

Envoyer
Fermer

Formations informatiques & numériques

par Benoît GEORGES, le 20 Septembre 2020 15h28
Formations informatiques & numériques

[FORMATION] Vous êtes agriculteur en Brabant wallon et vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner à l'informatique et aux outils numériques ? ???????? Le CPAR organise différents modules durant la période hivernale.
???? www.brabantwallon.be/bw/apprendre-se-former/formations-et-seminaires-en-agriculture/cours-d-informatiques/ 

Envoyer
Fermer

[Synthèse] Le travail en élevage, un facteur de production à davantage prendre en compte dès l'installation.

par Benoît GEORGES, le 20 Septembre 2020 15h14

Alors que la production de lait a de plus en plus de mal à attirer des jeunes pour remplacer les éleveurs partant à la retraite ou répondre au besoin de main-d'œuvre du secteur, notamment salariée, de nombreux organismes agricoles planchent sur le travail en élevage, l'un des principaux freins à l'installation et au salariat dans les exploitations laitières. Retrouvez ici les différents articles, parus sur Web-agri ces derniers mois, sur cet enjeu majeur pour la pérennité de la filière.
www.web-agri.fr/actualite-agricole/economie-social/article/le-travail-en-elevage-un-facteur-de-production-a-prendre-en-compte-des-l-installation-1142-170958.html 
En outre, un guide pour vous aider à réfléchir, quantifier et anticiper votre temps de travail avant de vous installer " Travail : Testez-vous avant de vous installer !" : hautsdefrance-sinstallertransmettreenagriculture.fr/fileadmin/user_upload/Hauts-de-France/079_Eve-De...

Envoyer
Fermer

Aurian de Bergeyck: «La plantation de haies allie mes passions pour l’agriculture et l’environnement»

par Benoît GEORGES, le 19 Septembre 2020 23h38

«La haie doit être un atout pour l’environnement sans être une contrainte pour l’agriculture», insiste Aurian de Bergeyck à l'approche de la prochaine saison de plantation.
www.sillonbelge.be/6503/article/2020-09-17/aurian-de-bergeyck-la-plantation-de-haies-allie-mes-passions-pour-lagriculture 

Envoyer
Fermer

Enquête : disponibilités en fourrage

par Benoît GEORGES, le 19 Septembre 2020 23h30

Biowallonie souhaite évaluer la situation par région et faire un état des lieux pour proposer le service le plus adéquat possible. L’objectif premier est de mettre en relation l’OFFRE avec la DEMANDE de fourrage. Pour cela, vous devez être un maximum à répondre en remplissant le formulaire en ligne via bit.ly/2FE4g6Z.  Pour ceux qui auraient du mal avec l’outil informatique, veuillez imprimer le document (en pièce jointe de ce mail), le remplir à la main et nous le renvoyer (scanné via info@biowallonie.be ou par courrier postal au 22, boîte 1 rue du Séminaire à 5000 Namur ou via fax 081/281.019). Les formulaires doivent nous parvenir avant lundi prochain 21 septembre à 12h.
www.biowallonie.com/enquete-sur-vos-disponibilites-en-fourrage/ 

Le légionnaire
le 20 Septembre 2020 13h57

Tiens voilà du bon foin, voilà du bon foin, voilà du bon foin !
Pour les ardennais, les famennois et les gaumais.
Pour les bio, y'en a plus
Pour les bio, y'en a plus
Ce sont des tireurs au cul ; ) ; ) ; ) ; ) ; ) ; )

titeuf
le 20 Septembre 2020 16h45

voilà encore un commentaire très relevé

Le légionnaire
le 20 Septembre 2020 19h31

Ah les grincheux, c'est de l'humour...
Un peu d'autodérision ne fait pas de mal...
Si vous comptez sur biowallonie pour vous trouver du fourrage, il va vous en falloir.

Pipo
le 20 Septembre 2020 20h24

Dans le monde mondialisé ds lequel on a instauré l agriculture n est ce pas au plus offrant....c est de l humour ...

Felix
le 21 Septembre 2020 11h24

La biomethanisation est aussi en chasse .
Priorité aux digestats ou aux animaux ?

Lili
le 22 Septembre 2020 11h16

Sur 2.main.: balle ronde foin luzerne bio
.... 150 € .....

PA25
le 22 Septembre 2020 11h41

@ lili ; 600 kg à 250 euros .....

Européen
le 24 Septembre 2020 17h22

J'ai quelques prairies éloignées où je ne mets jamais d'engrais et je fauche 2 fois l'année pour du foin naturel. Je dirais que ce foin est bio. Je suis honnête et pourquoi pas l'analyser pour le vendre bio. Je n'ai plus de bêtes mais je ne suis pas bêtes ! Qu'en pensez-vous ?

arel
le 24 Septembre 2020 17h59

Le fourrage doit être certifié bio, par un organisme certificateur.
Il faut se renseigner pour voir si une analyse de fourrage peut être suffisante.

Felix
le 24 Septembre 2020 18h33

@Européen pourquoi pas,de la viande étrangère arrive bien certifiée sans hormones par des personnes honnêtes.

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Les robots désherbeurs sont testés au Centre wallon de Recherches agronomiques.

par Benoît GEORGES, le 19 Septembre 2020 23h02

www.dailymotion.com/video/x7w87kq?playlist=x6l5w5 

Envoyer
Fermer

BIOTAGUNG in ST. VITH

par Benoît GEORGES, le 19 Septembre 2020 22h29
BIOTAGUNG in ST. VITH

Am 21. September ab 13.00 Uhr auf dem Betrief Frauenkron. Wie kann ich meinen Betrieb auf biologische Landwirtschaft umstellen? Ist Bio für meinen Betrieb überhaupt die gute Wahl?
www.biowallonie.com/agenda/sc21-09/ 
Diese Veranstaltung zählt ebenfalls als Weiterbildungskurs für die Phytolizenz P1 und P2.
www.biowallonie.be 

Envoyer
Fermer

[Vidéo] Les robots désherbeurs sont testés au Centre wallon de Recherches agronomiques

par Benoît GEORGES, le 19 Septembre 2020 09h39

www.dailymotion.com/video/x7w87kq?playlist=x6l5w5 

Envoyer
Fermer

Les plus commentés

    28 commentaires
  1. Milcobel ?
  2. 17 commentaires
  3. Sécheresse
  4. 14 commentaires
  5. Épandage lisier

Les plus aimé

    45 j'aimes
  1. par Lucky: Faut -il s'étonner de cela ? De nos jours quoi de plus normal après tout !
    On se fait voler , injur...
  2. 29 j'aimes
  3. par arel: Aujourd'hui dans le plein champ la FWA se lance encore des fleurs par brassées entières ( c'est une ...
  4. 27 j'aimes
  5. par Bull: Ah , petit DÉRAPAGE verbal on dirait !
    TOUJOURS un peu limite question POLITESSE !