Publicité



Statistiques

Visites par jour

Aujourd'hui58
Hier602
12 Décembre634
11 Décembre610
10 Décembre665
9 Décembre495
8 Décembre460


30 derniers jours


Source: Google Analytics


Publicité

















Actualités



Début : Ajouter une date de fin
Fin :
Envoyer

Consultation poid des bêtes et classification

par vlc, le 13 Décembre 2018 15h27

Bonjour,

Pouvez-vous me dire s'il existe un site officiel (comme le comité du lait ) où , nous éleveur, pouvons voir le poids et classification des bêtes abatues

par Eric, le 13 Décembre 2018 15h46

www.cw3c.be 

par a g, le 13 Décembre 2018 17h38

Oui comme indiqué ci dessus www.cw3c.be,  une plateforme de classement par l'université de Liège, il faut s'inscrire et puis on reçoit une lettre avec un login et mot de passe.
On peut remonter dans un historique jusque 10 ans .
Depuis cette semaine, il est possible d'introduire une adresse email, et dès que vous avez des bêtes abattues, 3 ou 4 jours après, on reçoit les poids en mail, ce qui n'oblige plus à se connecter sur le site pour la consultation des valeurs.
Superbe évolution.

Envoyer

Communiquer sur les réseaux sociauxRester simple, factuel et persévérant : les conseils d'Étienne, alias @Agrikol

ajouté par Benoît GEORGES, le 12 Décembre 2018 00h04

Expliquer son métier d'éleveur sur les réseaux sociaux et répondre aux messages et « fakenews » des militants et associations vegans et abolitionnistes : telle est la démarche qu'a entreprise Etienne Fourmont, éleveur laitier sarthois, il y a maintenant deux ans. À force de répondre aux militants L214 et de montrer la réalité de son élevage laitier, Etienne livre ses conseils à ceux qui souhaitent se lancer.

par 42 est la réponse, le 12 Décembre 2018 18h57

Wow. Respect. C'est un véritable sacerdoce.

Envoyer

Entschädigung für die Dürrekatastrophe 2017

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Décembre 2018 22h53

Wenn Sie von der Dürrekatastrophe 2017 betroffen sind, gilt für Sie einer der folgende vier Fälle:
Wenn nach dem Lesen dieser verschiedenen Briefe noch Undeutlichkeiten bestehen, wenden Sie sich bitte an die externen Dienste oder kontaktieren Sie uns über die folgende E-Mail-Adresse : calamites-agricoles.dgo3@spw.wallonie.be

Envoyer

Un Plan Stratégique pour la filière ovine de Wallonie

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Décembre 2018 21h08

A l’occasion de la deuxième journée ovine inter-écoles, le Ministre wallon de l'Agriculture a détaillé son Plan Stratégique pour la Filière ovine, développé en collaboration avec le Collège des Producteurs. Un programme décennal mobilisant 1,3 millions d’euros avec pour objectif une croissance, d’ici 2028, de l’ordre de 50% du chiffre d’affaires actuel qui est de 100 millions d’euros.

par Billy the Kid, le 12 Décembre 2018 16h05

Je ne trouve pas dans le "plan" de M Collin comment il compte répondre aux avantages des viandes importées en termes de distribution : la sélection de morceaux uniquement nobles par les pays qui exportent, la longue durée de conservation de la viande, une offre très homogène et régulière qui séduit les distributeurs, des coûts de production pouvant être jusqu'à 5 fois inférieurs aux coûts wallons ...
Le plus gros handicap : production essentiellement saisonnière, trop peu d’agneaux donc trop peu d’organisation commerciale et trop peu d’organisation commerciale donc trop peu d’agneaux ! Et cela face à des structures irlandaises, écossaises, néo-zélandaises très professionnelles.
La mode du "consommer local" ou celle du bio pourront-elles suffire à elles seules à écouler toutes les parties moins nobles des carcasses et remettre les ragoûts à l'honneur ?
Même avec 1 million trois cent mille euros, j'ai des doutes.

par Billy the Kid, le 12 Décembre 2018 16h15

N'oublions pas que les 1.300.000 euros, c'est sur 10 ans ... donc 130.000 euros par an ! Mme Carine a vu des "aides" dans ses rêves !
Pas de quoi fouetter un chat : les études (point 1 du plan) et ONG de tout poil (encadrement technique et administration du futur groupement) mangeront le gros du budget ne laissant que des miettes à ceux qui voudraient répondre à l'appel.
Encore un mirage ...

par Henri porte des lilas, le 12 Décembre 2018 17h26

Y -a-t-il un débouché pour la laine ? Car pour la viande, avant, j'avais mes Mohamed habituels, mais voilà l' Afsca est passé aussi après St Nicolas...

Envoyer

La Wallonie en manque d'éleveurs de moutons

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Décembre 2018 21h06

Il manque de nombreux éleveurs de brebis et moutons en Wallonie. La Région wallonne a décidé de débloquer 1.300.000 € pour inciter les agriculteurs à se lancer dans cette filière ovine porteuse d'avenir.
Vidéo publiée le 9/12|175 vues

par Stechou, le 12 Décembre 2018 08h57

On nous rabote toujours plus les aides, puis, bam, on trouve 1,3m €, d'où vient cet argent, comme quoi on nous fait prendre des vessies pour des lanternes, je n'ai jamais vu qu'en changeant 36 fois de production une solution durable .

par carine D, le 12 Décembre 2018 10h25

cette aide est une profonde ineptie Au lieu d'aider les éleveurs à se reconvertir puisque l'impact de l'élevage sur les émissions de gaz à effets de serre est prouvé et le climat est une urgence planétaire. La Région wallonne n'a rien compris !

par carine D, le 12 Décembre 2018 10h25

cette aide est une profonde ineptie Au lieu d'aider les éleveurs à se reconvertir puisque l'impact de l'élevage sur les émissions de gaz à effets de serre est prouvé et le climat est une urgence planétaire. La Région wallonne n'a rien compris !

par carine D, le 12 Décembre 2018 10h25

cette aide est une profonde ineptie Au lieu d'aider les éleveurs à se reconvertir puisque l'impact de l'élevage sur les émissions de gaz à effets de serre est prouvé et le climat est une urgence planétaire. La Région wallonne n'a rien compris !

par carine D, le 12 Décembre 2018 10h25

cette aide est une profonde ineptie Au lieu d'aider les éleveurs à se reconvertir puisque l'impact de l'élevage sur les émissions de gaz à effets de serre est prouvé et le climat est une urgence planétaire. La Région wallonne n'a rien compris !

par carine D, le 12 Décembre 2018 10h25

cette aide est une profonde ineptie Au lieu d'aider les éleveurs à se reconvertir puisque l'impact de l'élevage sur les émissions de gaz à effets de serre est prouvé et le climat est une urgence planétaire. La Région wallonne n'a rien compris !

par carine D, le 12 Décembre 2018 10h25

cette aide est une profonde ineptie Au lieu d'aider les éleveurs à se reconvertir puisque l'impact de l'élevage sur les émissions de gaz à effets de serre est prouvé et le climat est une urgence planétaire. La Région wallonne n'a rien compris !

par Felix , le 12 Décembre 2018 11h10

Mais oui carine d je suis éleveur et j ai compris q avec un lavage de cerveau mediatique on fait croire et dire n importe quoi.Reflechiser.L elevage represente 15% sur l effet de serre .Pour vos vacances je vous propose d aller en Argentine au Brésil et au Usa et de retour chez nous aller visiter une ferme d élevage. Vous comprendrez peut être alors qu il faut defendre nos elevages plutôt que les supprimer .L abus nuit toujours, une biodiversité raisonnée est naturelle. Je travail je vis avec la nature et moi je ne tombe pas dans le piège du monde financier.Et si je dois me reconvertir alors je vais faire des etudes de psychologie croyez moi il y a un avenir.

par Felix , le 12 Décembre 2018 11h10

Mais oui carine d je suis éleveur et j ai compris q avec un lavage de cerveau mediatique on fait croire et dire n importe quoi.Reflechiser.L elevage represente 15% sur l effet de serre .Pour vos vacances je vous propose d aller en Argentine au Brésil et au Usa et de retour chez nous aller visiter une ferme d élevage. Vous comprendrez peut être alors qu il faut defendre nos elevages plutôt que les supprimer .L abus nuit toujours, une biodiversité raisonnée est naturelle. Je travail je vis avec la nature et moi je ne tombe pas dans le piège du monde financier.Et si je dois me reconvertir alors je vais faire des etudes de psychologie croyez moi il y a un avenir.

par Felix , le 12 Décembre 2018 11h10

Mais oui carine d je suis éleveur et j ai compris q avec un lavage de cerveau mediatique on fait croire et dire n importe quoi.Reflechiser.L elevage represente 15% sur l effet de serre .Pour vos vacances je vous propose d aller en Argentine au Brésil et au Usa et de retour chez nous aller visiter une ferme d élevage. Vous comprendrez peut être alors qu il faut defendre nos elevages plutôt que les supprimer .L abus nuit toujours, une biodiversité raisonnée est naturelle. Je travail je vis avec la nature et moi je ne tombe pas dans le piège du monde financier.Et si je dois me reconvertir alors je vais faire des etudes de psychologie croyez moi il y a un avenir.

par Felix, le 12 Décembre 2018 11h57

Non.je vais être vétérinaire pour travailler a l arsia.Faire les tests de tares sur l animal humain puisqu il n y aura plus de bovins.Mais l école nuie gravement a la santé mentale quand j écoute les jounalites, les politiques, les cons pétants qui vont sauver la planète.

par Carote, le 12 Décembre 2018 12h19

@carine D. Notre reconversion ne te regarde pas,donne des conseils à Trump,aux Chinois qui sont les premiers pollueurs et les premiers à s'en foutre.Ta mentalité me dégoûte .
@felix
Tout a fait de ton avis,

par caroloo, le 12 Décembre 2018 12h29

Combien de client sont venu me dire le docteurs a dit que le beurre c'est pas bon pour nos artères alors on se met a la margarine sous prescription du médecin cardiologue !!! et oui maintenant on sais oui on l'avoue c'est pile le contraire c'est le beurre a l'herbe le meilleurs pour la santé les cardiologue l'avoue de bon cœur seulement depuis qu'il ne touche plus rien des margariniers industriel comme pot de vin ..... sa veut simplement dire que les temps change suivant les vents..........

par Fernand, le 12 Décembre 2018 12h51

Soit, les moutons arrivent du bout du monde pour pas cher,,,
Soit, ils sont produits ici pour pas cher, avec les copains de Carine D, qui nous traitent de pollueur et de tueurs de bébés moutons…
Carine ne souhaite pas que les éleveurs se reconvertissent, elle veut qu'ils disparaissent...

par Felix, le 12 Décembre 2018 13h12

85% Energie, industrie,voyage,loisir...pour mourir15%pour se nourrir .Pour les anti elevages c est l histoire du mouton qui tombe d une falaisse et qui est suivit par le troupeauEt pour ce qui est de faire du mouton je vais demander la nationalité Néo-zélandaise..

par Popol, le 12 Décembre 2018 14h11

Je pense que si je pouvais recevoir toutes les primes que je reçois pendant 5 ans en une fois !!! Bye bye élevage ....... comme ça tout le monde serait content ....

par nonorobot, le 12 Décembre 2018 15h11

Moi aussi l’élevage bye bye ils veulent manger des céréales, ils font en bouffer
Peuple à la con

par Carote, le 12 Décembre 2018 16h18

Les éleveurs gênent?
Pas de problèmes,ils n'ont qu'à immigré sur mars,Charlot a signé le pacte.

par phil81, le 12 Décembre 2018 17h43

faut peut etre se poser les bonnes questions, si la wallonie manque d'eleveurs, et ca fait longtemps que le taux d'autoconsommation est a 13% c'est que ce n'est peut etre tout simplement pas rentable de faire du mouton avec des viandes etrangere qui rentre a des prix défiant toute concurence issu de région extensive et organisé de facon professionnelle (lot important et qualité standardisé)

par 42 est la réponse, le 12 Décembre 2018 19h01

carine D, houla on voit que tu es nerveuse, ton doigt tremble sur la touche ENTER on dirait :) Pète un coup, ça fait du bien.

par Felix, le 12 Décembre 2018 21h01

Moi cest fait exprès pour Enter car mon sang n a fait qu un tour.C est l humain (pas mes vaches)qui est responsable de toutes ses pollutions.Carine d dois je supprimer l homme?Ou peut on compter sur votre volonté de sauver le monde en disparaissent de vous même en invitant avec vous tous les illuminés qui nous pompent l air.Moi j ai des velages je peux pas vous suivre.

Envoyer

Le CRAW recrute un Responsable d'expérimentation/projet (H/F)

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Décembre 2018 19h03

Toutes les offres d'emploi du Centre wallon de Recherches agronomiques : www.cra.wallonie.be/fr/emplois 

Envoyer

Mercuriales Ciney le 7/12/2018

ajouté par Agri-web, le 10 Décembre 2018 12h25

Stationnaire.

Envoyer

Appli mobile cerise

par Pfff, le 10 Décembre 2018 08h05

Faites gaffe avec l'appli mobile ... Une merde de plus pour des prises de tête.

Un veau déclaré dans les temps se retrouve sans carte car le code robe choisi ne correspond plus à la nouvelle liste. Ma déclaration calée, personne ne dit rien, le veau a un mois ... Maintenant.

Encore une connerie de plus d'avoir changé ces codes robes, ... Dorénavant, je n'utiliserai plus l'appli mobile qui n'est visiblement pas au point ... Il me disait qu'un taureau de 20 ans était encore sur mon exploitation.


l'ARSIA peut dire ce qu'elle veut quand on sait que pendant la grève de la poste , elle a falsifié elle-même des dates de naissances pour que les veaux puissent partir .... On nous menace sans cesse mais on triche.

Ça m'exaspère à un point !!!

par l'aveugle, le 10 Décembre 2018 15h08

Si l'Arsia pouvait envoyer les documents par mail, ça éviterait les frais de la poste qui sont déjà compris dans leur administration. C'est nous qui payons tous ces frais supplémentaires pour aller sur place chercher les cartes car le veau a déjà 14 jours... Il faut donc réduire de nos factures les frais de poste et les frais de voyages...

par bilout, le 11 Décembre 2018 06h51

J'ai envoyé 3 échantillons dans la même enveloppe, un n'est jamais arrivé au labo. Il a fallu faire une prise de sang au veau, a mes frais évidemment et quand j'ai reçu le résultat, le veau avait plus d'un moi. Il a 6 mois et est toujours sur mon exploitation. Vraiment des INCOMPETANTS.

Envoyer

Le CRAW recrute un Collaborateur en recherche et essais scientifiques ( H/F)

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Décembre 2018 00h41

Le Centre wallon de Recherches agronomiques recrute un Collaborateur en recherche et essais scientifiques ( H/F)
Toutes les offres d'emploi du CRAW : www.cra.wallonie.be/fr/emplois 
www.cra.wallonie.be/fr/collaborateur-en-recherche-et-essais-scientifiques-hf-2 

Envoyer

Le CRAW recrute deux techniciens en agriculture à Libramont

ajouté par Benoît GEORGFES, le 10 Décembre 2018 00h29

Le Centre wallon de Recherches agronomiques (CRAW) recrute :
- un technicien en agriculture (H/F)à Libramont - TRANSAE - NOE2608013
www.cra.wallonie.be/fr/technicien-en-agriculture-hf-transae-noe2608013 
- un technicien en agriculture (H/F) à Libramont- TRANSAE/SYMBIOSE - NOE 2608229
www.cra.wallonie.be/fr/technicien-en-agriculturehf-transaesymbiose-noe-2608229 

Envoyer

Soirée PHYTOLICENCE à Braine-le-Comte a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Décembre 2018 19h59
Début : 11 Décembre 2018 19h00

Le Comité du Comice agricole de Braine-le-Comte Ecaussinnes a le plaisir de vous inviter le mardi 11 décembre à 19h00 à la Ferme des Nauves (Chemin de Naast 10, 7090 Braine-le-Comte) à la soirée d’information : "Optimalisation des phytos : est-il possible de faire plus avec moins ?"
www.facebook.com/events/372085853332091 
Sur base de leur expérience de terrain, Sylvain Collienne et Frédéric Muratori, agronomes au sein de l’asbl Regenacterre (www.regenacterre.be) aborderont des pistes de solutions techniques permettant d’allier réduction des phytos et rentabilité économique.
Cette soirée d’information est agréée « phytolicence », il est donc impératif de vous munir de votre carte d’identité. Pour une question d’organisation, merci de vous inscrire par e-mail à l’adresse suivant : comicebrainelecomte@gmail.com ou par téléphone au 0472/64.38.58

par Benoît GEORGES, le 11 Décembre 2018 19h59

Le comice organise une deuxième séance avec les mêmes orateurs au même endroit et à la même heure le 5 février. Info et réservation via comicebrainelecomte@gmail.com

Envoyer

Formation PHYTOLICENCE à Michamps a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Décembre 2018 17h51
Début : 20 Décembre 2018 10h00

Formation continue PHYTOLICENCE (P1, P2,P3) sur la gestion des adventices en prairie et sursemis le jeudi 20 décembre à 10h au Centre de Michamps (Bastogne). Places limitées. Réservation au 061.210.820
www.slideshare.net/BenoitGeorges/formation-phytolicence-michamps 

Envoyer

La Fiwap fête ses 25 ans cette année ! a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Décembre 2018 17h18
Début : 14 Décembre 2018 00h00

L’évènement sera fêté le vendredi 14 décembre en fin d’après-midi & soirée à Gembloux à l’Espace Senghor.
www.fiwap.be/index.php/agenda 

Envoyer

La filière biométhanisation en Wallonie a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Décembre 2018 17h13
Début : 11 Décembre 2018 09h30

Un cycle de visites inédit pour booster la filière biométhanisation en Wallonie.
11/12 à Hamois,…
valbiomag.labiomasseenwallonie.be/agenda/tour-de-la-biomethanisation-en-wallonie-visite-de-terrain-hamois 

Envoyer

Visite de deux fermes à Blegny et à Fooz a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Décembre 2018 17h08
Début : 11 Décembre 2018 10h00
Fin : 11 Décembre 2018 16h00

11 décembre 2018 à 10h. chez Jean CALIFICE à Blegny et à 14h. chez Eric COHEUR à Fooz. Organisation de l'AREDB de Stavelot-Vielsalm.
www.aredb-stavelot-vielsalm.be/ 

par steph, le 10 Décembre 2018 08h59

Des éleveurs d une autre régionnal peut il y participer?

Envoyer

Séance d’information sur la conversion à l’agriculture biologique a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Décembre 2018 16h48
Début : 11 Décembre 2018 10h00

Mardi 11/12/2018 (10-13h) à Namur (Rue du Séminaire 22)
Vous vous posez des questions sur le passage au bio ? Est-ce le bon choix pour ma ferme ? Venez à nos séances d’information pour connaitre les possibilités de cette filière et prendre connaissance des démarches pour se lancer ? Cette formation détaillera les grands principes de la réglementation bio, ainsi qu’une explication sur les aides bio. De plus, les participants recevront les toutes dernières données concernant les débouchés actuels en agriculture biologique et une présentation des filières existantes.
Vous avez des voisins, amis, connaissances qui se questionnent sur leur passage en bio, faites-leur passer le mot !
PAF : gratuit. Inscription (souhaitable) : 081/281.010 ou info@biowallonie.be
www.biowallonie.com/agenda/savoir-conversion-a-lagriculture-biologique-copy/ 

par lewallon, le 09 Décembre 2018 17h00

La plupart des laiteries ne veulent plus de nouveaux producteurs bio car il y a suffisamment de lait bio en France et en Allemagne !
Vous voilà averti !

par Felix, le 10 Décembre 2018 13h38

Le bio c est pas une production locale ?le calcul de rentabilité du bio se fait elle par les primes ou par les bénéfices engendrés par les laiteries, les marchands de semences,d aliments, les grandes surfaces,certisys et autres?on en revient au même système en donnant une "bonne conscience " aux producteurs, un ballon d oxygène. Je veux bien être producteur bio si et seulement si j ai droit à la part du fruit de mon travail mais pas pour que carrefour lidl etc cassent les prix pour en faire un appât commercial à la mode.

Envoyer

Azote liquide

par PA25, le 08 Décembre 2018 13h16

Pourquoi l' azote liquide est elle si cher , plus de 250 euros tonne , à cause d une loi anti dumping , instauré pour protéger les producteurs locaux contre l' importation bon marché . qui sont encore les pigeons de l ' histoire .

par caroloo, le 08 Décembre 2018 20h02

Le pouvoir en place vote des lois antidumping pour les copains de l'industrie pour les paysans c'est pas possible dans faire autant ....la on ouvre grand les frontière et on resserre sans arrêt vous devez être compétitif c'est la lois du marchez qui prévaut .... et sur ce temps la tu vend ta production a perte ... mais la personne veut faire quelque chose tu peut crevé c'est pas grave !!!

par alibensusons, le 09 Décembre 2018 20h44

pourquoi n'avez vous pas acheter quand ils étaient en dessous de 160 euros?????
il faut couvrir ses couts de production et NON SPECULER

par Caroloo , le 10 Décembre 2018 13h49

Alibesususone Car on est fauchez !!!!

par obelix., le 11 Décembre 2018 13h12

tu peu bloquer un prix n'importe quand et payer en saison !!!!!!!!!!!!!!!!

c'est plus facile de gueuler...

Envoyer

Indemnités relatives à la calamité sécheresse 2017 en Wallonie.

ajouté par Benoît GEORGES, le 07 Décembre 2018 23h15

Si vous êtes concernés par la calamité sécheresse 2017, que la commission de constat des dégâts de la commune a dressé un PV de constat, que vous exploitez des prairies permanentes, des prairies temporaires ou du lin, vous allez recevoir un paiement d’indemnités fixé sur base des informations dont dispose la DGO3. Différents cas de figure se présentent à vous,…
Der Text wird in deutscher Sprache verfügbar sein.

Envoyer

20/12 : Le point sur l’abattage à la ferme – vers une concrétisation en Wallonie a été ajouté à l'agenda

ajouté par parcnaturel, le 07 Décembre 2018 13h42
Début : 20 Décembre 2018 14h00

L’abattage à la ferme des ongulés d’élevage est de plus en plus revendiqué, tant par les éleveurs que par les consommateurs. Il permettrait en effet d’optimiser le bien-être animal et la qualité de la viande en évitant ou en réduisant la manipulation et le transport des animaux. Tir en enclos ou camion mobile d’abattage, des solutions existent et sont pratiquées ailleurs en Europe. Quelles possibilités pour la Wallonie ? Nature & Progrès étudie ce sujet depuis trois ans, et présentera les fruits de ses recherches et de ses contacts à travers la Wallonie.

Jeudi 20 décembre 2018 de 14h à 16h à la Maison des Baillis (rue d’Avignon 1, 5670 Nismes). Participation gratuite, verre de l’amitié en fin de séance.
Une organisation du Parc naturel Viroin-Hermeton, en partenariat avec "Echangeons sur notre agriculture".

Sur FB : www.facebook.com/events/728682824155328/ 

Envoyer

Le prix de la betterave 2018?

par Jonh, le 07 Décembre 2018 08h27

Quelqu'un à une idée ?
Et elle encore rentable ?

par Jonh, le 07 Décembre 2018 10h37

Est elle

par PA25, le 07 Décembre 2018 12h56

@ Jonh, Plantes rien du tout, y a que ca qui rapporte ...

par pipo, le 07 Décembre 2018 13h12

d apres ce que j ai entendu comme l année passé, donc avec des rdt en nette baisse par rapport a l année passée le revenu ne serra pas bon

par Jonh, le 07 Décembre 2018 13h40

Revenu dans le rouge,avec le rendement de cette année,je vais perdre de l'argent.

par PA25, le 07 Décembre 2018 16h59

@ John, dis toi que au moins que sur ton dos tu auras fait vivre l' agronome qui se promène, les transporteurs, le personnel d usine, les marchands de phyto, de semences, et encore plein d' autres post ...

par pipo, le 07 Décembre 2018 18h22

ils ont bien intérêt secouer la rt pour nous augmenter la rentabilité de la culture betteravière sinon ils peuvent a cours terme chercher un autre boulot . mais bon bcp ne s en rendent pas compte .

c est la campagne suivante qu il vont commencé a s en rendre compte mais ceux qui ont arrêté ne recommenceront plus…...

par le réaliste, le 08 Décembre 2018 08h45

le projet de la nouvelle sucrerie: où en est-il??

par sylvanou, le 08 Décembre 2018 12h07

Plus qu'à payer ses parts.... et risquer de tout perdre!

par pipo, le 08 Décembre 2018 13h11

je peux raisonnablement penser qu il y a moins de risque d investir dans des parts d une coop que comme on l a fait dans du quota bet et laitier qui n était que du vent et qui existais que par des décisions politique ( les banques étaient intéressé a prêter de l argent pour du vent, et dont la valeur est perdue a tous jamais) pour le projet de Seneffe je peux m imaginé que l usine ne sait pas disparaitre du jour au lendemain comme ont disparu la valeur des quotas certe il y a un risque mais c est au coopérateurs de métriser la coop pour qu elle ne tombe pas dans les dérives qui existe dans certaines coop laitières… vu qu on a plus d expériences sur le sujet

par l'aveugle, le 08 Décembre 2018 17h56

Un coopérateur doit être un producteur agriculteur et pas une société anonyme chinoise .. ou autre

par le réaliste, le 09 Décembre 2018 09h47

Je viens de lire rapidement le prospectus! Allez vous vous engager dans une structure coopérative lorsqu'on lit ceci:
"Il est toutefois établi que les droits attachés aux différentes
catégories de parts diffèrent considérablement et que les investisseurs en parts A et, dans une moindre mesure,B et S, encourent un risque plus important que les investisseurs en parts F dans la mesure où les parts F
bénéficient de droits préférentiels (dividendes préférentiels, droit de participation directe aux assemblées générales, droit de sortie avec rendement garanti sur l’investissement, boni préférentiel de liquidation/vente".
POUR RAPPEL,LES PARTS F SONT LES PARTS DES INVESTISSEURS FINANCIERS!!!!!

par LE REALISTE, le 09 Décembre 2018 12h33

finalement, à la relecture, je me pose la question suivante:
ne serait-il pas mieux que les financiers investissent seuls dans ce projet, d'autant plus qu'ils semblent convaincus du projet. Ensuite, à eux d'offrir aux planteurs de betteraves un prix attractif afin d'obtenir les betteraves nécessaires pour faire tourner l'outil. Dans ce cas de figure, les planteurs trouvent une marge de négociation à 100%/: ils peuvent faire jouer la concurrence aussi bien avec les usines existantes qu'avec cette nouvelle usine. C'est une opportunité unique de faire jouer, enfin, la concurrence dans ce secteur!!! à méditer….………..
L'analyse de risque, qui est très honnête, montre tout de même la limite d'un tel projet, les risques encourus par les planteurs et montre aussi une limite dans la redistribution des éventuels bénéfices au profit des planteurs.

par PA25, le 09 Décembre 2018 13h36

On n' est plus dans un pays qui privilégie le développement de l' agriculture .

par le réaliste, le 09 Décembre 2018 15h25

@PA25
On ne peut pas dire cela lorsqu'on analyse toutes les aides et les subsides octroyés par le Ministre Collin


par pipo, le 09 Décembre 2018 18h49

A REALISTE c est bien cela qui est triste si un privé a le meme projet que seneffe le monde agricole saute de joie mais maintenent qu il y a un projet en coop ou le monde agricole doit prendre ces responsabilité et un peux de risque il ne trouve pas cela oportun bref compliqué a comprendre

par LE REALISTE, le 09 Décembre 2018 19h05

@PIPO

J'ai simplement lu le prospectus. Je pense que les marrons du feu seront retirés par ceux qui vont détenir des parts F si le projet est rentable et que ce sont les planteurs perdront le plus en cas d'échec. Mais c'est simplement mon sentiment après avoir lu le texte ; ce qui ne veut pas dire qu'il est 100%exact!
Je mets aussi ma main à couper qu'aucun(s) privé(s), seul(s), ne s'aventureraient dans un pareil projet.

par benver, le 10 Décembre 2018 07h27

J'ai aussi lu, tu remplaces producteurs betteraviers (ceux qui ont les parts A et B) par Ouvriers, banques ou Investisseurs, tu ne commences même pas les réunions prévues. une seule bonne nouvelle, j'ai vu que je pouvais récupérer mes 30% de précompte sur mes parts sobape...

par pipo, le 11 Décembre 2018 08h14

je ne peux que vous conseillez de suivre une reunion d information prevue et surtout de poser les questions qui vous turlupines afin de construire votre propre opinion

par benver, le 11 Décembre 2018 08h30

@ pipo j'irais à une des réunions mais mon opinion est toute faite: c'est NON pour moi, je préfère investir mes 11000 euros minimum ailleurs...

Envoyer

Anerkennung der Dürre der Monate August 2016 bis Juni 2017 als landwirtschaftliche Naturkatastrophe – Entschädigungsvorschlag

ajouté par Benoît GEORGES, le 07 Décembre 2018 08h05

Sollten Sie Erläuterungen zu der Berechnung Ihrer Entschädigung wünschen, bitten wir, sich über folgende E-Mail-Adresse an den Dienst „Calamité agricole – SECHERESSE“ (Landwirtschaftliche Katastrophe – DÜRRE) der OGD3 zu wenden: calamites-agricoles.dgo3@spw.wallonie.be.
Das Beanstandungsformular ist bis zum 7. December per Einschreiben zu senden.

Envoyer

Sécheresse d’août 2017 à juin 2017 reconnu comme calamité agricole – Proposition d’indemnisation

ajouté par Benoît GEORGES, le 07 Décembre 2018 08h04

Si vous souhaitez des éclaircissements sur le calcul de votre indemnisation, nous vous invitons à prendre contact avec le service « Calamité agricole – SECHERESSE » de la DGO3 par mail à l’adresse calamites-agricoles.dgo3@spw.wallonie.be.
Le formulaire de contestation doit être parvenu au service "Calamités agricoles" pour le 7 décembre 2018 à l'adresse figurant sur le formulaire de contestation.

par Stechou, le 07 Décembre 2018 08h06

Bon, déjà savoir quant on va toucher, le reste ...

par Benoît GEORGES, le 07 Décembre 2018 08h14

Sécheresse 2016-2017. Les producteurs pour lesquels le montant calculé est nul recevront prochainement un courrier avec également une possibilité de contestation.

par royaumes, le 07 Décembre 2018 08h17

avec mes 2000 euro....jvais pouvoir acheter une trentaine de balles rondes....cad 15 jours de nourriture pour quelques génisses....
L hiver durent 6 mois Moisieur COLLIN.

par Benoît GEORGES, le 07 Décembre 2018 08h17

Les indemnités concernant la sécheresse 2016-2017 seront payées très prochainement aux agriculteurs qui ont reçu une proposition de notification. Les contestations seront traitées dans les meilleurs délais. Les agents intervenant pour le calcul et le paiement de l'indemnité font le maximum pour que les agriculteurs reçoivent le montant dans les plus brefs délais.

par pipo, le 07 Décembre 2018 08h27

ce qui est navrant est qu un eleveur qui a 60% de prairie et 40? culture, meme si elle sont toutes assurée contre la grele …. il est roulé dans la farine

par lewallon, le 07 Décembre 2018 09h41

Mr Georges

Est ce que cette aide sera imposable ?

par Carote, le 07 Décembre 2018 11h29

Allons lewallon,quels aides ne l'est pas!

par Felix, le 07 Décembre 2018 12h13

@ lewallon ca fait partie des responsabilités et des risques du metier.(billet mansi djone di 21 novembre)et si 2019 est une bonne année que l on touche les sécheresses 2017 et 2018 Bonjour les lois sociales.

par mansi djone, le 07 Décembre 2018 15h48

Le plus dingue c'est qu'on avait déjà reçu un courrier ordinaire puis ils envoient le même courrier mais en recommandé... Quel gaspillage de budget! On préférerait que les procédures coûtent moins chers pour toucher un peu plus... Navrant

par pipo, le 07 Décembre 2018 18h14

il faut bien justitier les250ede frais de dossier…..

par popol, le 07 Décembre 2018 18h20

Vous plaignez pas, je n' ai toujours rien reçu !!!!

par Benoît GEORGES, le 07 Décembre 2018 22h49

En ce qui concerne l'imposition fiscale de cette indemnité, je ne sais pas vous répondre précisément et je préfère le demander à un fiscaliste en fonction des décisions du SPF Finances concernant les indemnités dans le cadre des calamités agricoles.

par a g, le 08 Décembre 2018 00h39

Concernant le coté fiscal,si vous déduisez les pertes pour les contributions, les indemnités de calamités devront être déclarées.Si vous ne les déduisez pas de vos "revenus " pour les contributions, vous ne devez pas les déclarés.

Envoyer

Comment répondre à la remise en cause de la vocation de l’élevage et des éleveurs

ajouté par Billy the Kid, le 06 Décembre 2018 14h43

Nous vivons dans un monde où les repères sont chahutés et où les frontières ne sont plus nettes entre l’animal domestique et celui de compagnie. De plus en plus nombreux sont ceux qui remettent en cause la vocation même de l’élevage, donc des éleveurs.
Mme Marie-Gabrielle Miossec veut apporter des éclairages tangibles susceptibles de dédramatiser les passions et de laisser la place à un peu de bon sens. Les débats philosophiques ou idéologiques qui font rage comme de démontre encore le billet de M ardenais d'hier, recouvrent, en effet, des conséquences très concrètes pour l’avenir des élevages.
Vous trouverez un résumé de son intervention du 27/11/2018 lors de la dernière session de la chambre d’agriculture du Morbihan au bout du lien ci-dessus

par Carote, le 06 Décembre 2018 15h48

Voilà une dame qui fait bien son métier,elle est spécialisée en agricultures et parle d'agriculture,non pas comme certains médias qui nous dénigrent,la faute aux journalistes incompétents qui parlent de la pluie et du bon temps sans mettre le nez dehors, des journalistes discount en promotion,à liquider.

par Felix , le 06 Décembre 2018 19h02

Stand caresse Libramont très mauvaise idée. Comment faire manger un vol au vent au pays du terroir à un enfant alors qu il vient de caresser une poule.Il y a les jfo mais généralement se sont les voisins qui viennent.Le mieux (mais le plus dur)des politiciens responsables, des journalistes intelligents,apprende aux enfants que la nourriture ne vient pas du magasin.S ils ne mangeaient pas de viande mac do et quick seraient fermés depuis longtemps.Montrons leur la différence entre une agriculture responsable et tricatel.Prenons une longueur d avance sur le mercosur.Pour les philosophes :"l agriculture a construit l europe,l agriculture est devenu une ruine."Tant qu il y aura des hommes et pour une agriculture durable j attends l ordre de départ pour reconstruire.

par Felix, le 06 Décembre 2018 20h05

Erratum l agriculture a servit à construire l europe,l agriculture est devenu une ruine.

Envoyer

Manifestation à Ciney: "Non aux repas végétariens obligatoires à l'EPASC"

ajouté par ardenais, le 05 Décembre 2018 12h54

Des agriculteurs et des anciens élèves de l’EPASC, Ecole provinciale d’Agronomie et des Sciences de Ciney, manifestent contre les repas végétariens proposés une fois par mois à la cantine de l’école.
Une cinquantaine de personnes se sont donné rendez-vous devant les portes de l'EPASC (anciennement Saint-Quentin) afin de manifester leur opposition aux repas végétariens servis à l'école une fois par mois. Venus en tracteur, les agriculteurs jugent ce type de repas « indigne » d'une école d'agriculture.
Pierre Pirson, agriculteur à Sovet et ancien élève de l'école, explique :

par Felix, le 05 Décembre 2018 15h14

Marre des journalistes qui ne préparent pas leur interview. Il est facile de donner des chiffres d exploitations industrielles d autres continnent.A quand un ouvrier Européen est trop payé car en Chine un ouvrier gagne 1 euro par jour.Pour Ma tele et les autres grattes papiers je fait mon travail du mieux que je peux .Arrêtez de le détruire pour votre audimat.

Envoyer

Prime vaches allaitantes

par Joseph, le 05 Décembre 2018 07h41

Ces primes seront elles payées avant le 30 decembre?

par Felix, le 05 Décembre 2018 08h54

Il n y a qu un des nombreux ministres qui peut répondre .S ils ne sont pas occupé a calculer les indemnités de départ de leurs collègues .Ou demande aux Saint Dicat.Moi ce soir je mets mes chaussures devant la cheminée

par lewallon, le 05 Décembre 2018 13h23

Normalement le mois de décembre, c'est le mois des cadeaux pour les agriculteurs ! ( Indemnités sécheresse 2017, aides premier pilier ...)

par labrouette, le 05 Décembre 2018 13h38

normalement, les primes VA ils avaient dit le 15/12. Pour l'indemnité sécheresse, dans le 1 trimestre 2019

par Carote, le 05 Décembre 2018 13h54

@le wallon
Cadeaux non,c.est un dû et tu oublies de dire qu'on est dupé.

par pipo, le 05 Décembre 2018 20h55

les futures ex deputés ont des cadeaux et autrement moins mérité que nous
il est vrai que pour les anciens le moi de decembre etaint signe de se remplir les comptes pour financer la campagne(ou compagne) suivante, maitenant on serre les fesses pour avoir aser pour payer la precedante et encore eux n avais pas besoin que l etat doive nous sponsoriser

par Felix , le 06 Décembre 2018 11h38

Ce matin dans mes chaussures rien vide.Je n y crois plus j ai perdu la fwa.

par PA25, le 06 Décembre 2018 20h19

@ Félix, tiens vous n' avez pas recu votre invitation à payer votre cotisation annuelle ...

par Felix, le 06 Décembre 2018 22h43

@PA 25, désolé dans mes factures j en suis au mois de juillet.J ai reussit à payer les locations et rc de novembre pour le reste c est au bon vouloir de Monsieur Collin ou je vais devoir sevrer mes veaux mâles trop jeunes de toute façon au prix où ils sont je ne sais pas perdre beaucoup.

Envoyer

Bonne nouvelle pour les betteraviers.

ajouté par chris, le 05 Décembre 2018 06h37

La raison l'a emporté.Les néonicotinoides seront temporairement autorisés pour l'enrobage des semences.

par benver, le 05 Décembre 2018 23h33

Bonne nouvelle...?????
Si on lit la régle, c'est mauvaise nouvelle
Durant les deux années faisant suite au semis des semences traitées avec PONCHO BETA seules les cultures (y compris les cultures intermédiaires) reprises en annexe 1 de l’autorisation peuvent être cultivées. Par la suite et durant au minimum les cinq années faisant suite au semis des semences traitées seules les cultures reprises en annexe 1 et en annexe 2 de l’autorisation peuvent être cultivées. j'ai cherché les annexes, j'ai pas trouvé

par phil81 , le 06 Décembre 2018 12h06


Annexe 1
Cultures
pouvant être semées/plantées dans les deux ans suivant une culture
dont les semences ont été traitées avec PONCHO BETA
:
Ail
Aneth (consommation des feuilles et/ou tiges)
Asperge champs de production
Asperge champs de production plein air
Asperge plein air
Avoine
Avoine (production de semences)
Avoine de printemps
Avoine d'hiver
Bette (blette)
Betterave rouge
Betteraves
Betteraves fourragères
Betteraves sucrières
Carottes
Céleri (à côtes, blanc et vert)
Céleri à couper
Céleri-raves
Cerfeuil (consommation des feuilles et/ou tiges)
Cerfeuil musqué (consommation des feuilles et/ou tiges)
Chicorée
Chou brocoli
Chou Chinois, pakchoï, pakchoï en rosette et komatsuna
Chou de Bruxelles
Chou frisé (chou palmier)
Chou moëllier et chou fourrager
Chou-fleur (blanc et vert)
Chou-navet, rutabaga
Chou-rave
Choux pommés (blanc, rouge, chou cabus et chou de savoie)
Ciboulette (consommation des feuilles et/ou tiges)
Culture de graminée
Culture de graminées (production de semences)
Culture de racines de witloof
Echalote
Endives, radicchio rosso, pain de sucre
Epeautre
Epeautre d’hiver
Epeautre de printemps
Epinard
Estragon (consommation des feuilles et/ou tiges)
Fenouil
Fléole des prés/timothée
Froment
Froment d’hiver
Froment de printemps
Gazons et pelouses (à l’exception des terrains de golf)
Grand milet
Jeunes pousses (recoltées jusqu'au stade 8 vraies feuilles)

Laitues
Mâche
Mélisse (consommation des feuilles et/ou tiges)
Miscanthus (herbe à éléphant)
Navet
Oignon
Oignons de printemps
Orge
Orge de printemps
Orge d'hiver
Panais
Persil (consommation des feuilles et/ou tiges)
Persil à grosses racines
Poireau
Poireau (pépinière)
Prairies
Radis
Radis noir et radis rave
Raifort
Ray-grass anglais
Ray-grass italien
Romarin (consommation des feuilles et/ou tiges)
Roquette
Scorsonère
Seigle
Seigle de printemps
Seigle d'hiver
Tabac
Terrains de golf
Triticale
Triticale d’hiver
Triticale de printemps
Cultures intermédiaires à la condition que les

par phil81, le 06 Décembre 2018 12h08

c'est vrai que cela ne va pas ëtre évident pour certaines rotation, je vois plus le pois, l'haricot,

par benver, le 06 Décembre 2018 12h38

Merci, phil81;

A part des céréales ou des graminées, en grand culture, ne vois rien d'autres.
Casse tête pour les rotations en effet mais on devient habitués de ces âneries.

par pipo, le 06 Décembre 2018 12h44

en toute logique prevoir l assolement en bienal pour la prodution de beterraves jusqu au moment ou on verra plus clair

par pipo, le 06 Décembre 2018 12h58

pour le prix de location lin pdt et legume cela devrai en toute logique monté…

la bonne affaire pour les cinsis en col et cravates

par phil81, le 06 Décembre 2018 13h07

il manque ceci (suite de la liste plus haut)

Cultures intermédiaires à la condition que les
floraisons soient évitées de manière mécanique
Annexe 2
Cultures pouvant être semées /plantées
à partir de la troisième année
suivant une culture de betteraves sucrières dans laquelle l
es semences ont été traitées avec PONCHO BETA
Angélique
Culture de plants de pommes de terre
Lin à fibre
Maïs
Maïs doux
Pommes de terre

par phil81, le 06 Décembre 2018 13h17

a pipo
pour les contrats légumes du moment que ceux ne fleurissent pas

par pipo, le 07 Décembre 2018 07h30

normalement les pois et haricots fleurissent me semble t il

par charlie, le 08 Décembre 2018 17h58

@ pipo, Neuf petits pois tout neufs
vous remettront à neuf !
C'est la preuve par neuf
que le bonheur existe

par charlie , le 08 Décembre 2018 18h02

@pipo, elle sont fort bas au sol alors il y a pas de probleme elle ne vole pas aussi bas

Envoyer

Mercuriales Battice le 6/10/2018

ajouté par Agri-web, le 07 Octobre 2018 09h45

Les prix restent stationnaires malgré des transactions moins rapides. CdP et veaux laitiers en baisse.

Envoyer


Articles plus anciens  


Vendredi 14
Décembre 2018
Saint Odile
"Tonnerre d'hiver,
Tonnerre d'enfer"
Newsletter :
S'inscrire
  Comment avoir un nom et un code PIN pour envoyer des articles et des commentaires ?

Les infos ICI
les + commentées

La Wallonie en manque d'éleveurs de mout...

Il manque de nombreux éleveurs de brebis et moutons en Wallonie. La Région wallo...

21 commentaires

Le prix de la betterave 2018?

Quelqu'un à une idée ? Et elle encore rentable ?

19 commentaires

La planète va être Sauvée

https://www.rtl.be/info/belgique/societe/un-geste-pour-la-planete-limiter-sa-con...

16 commentaires

Sécheresse d’août 2017 à juin 2017 recon...

Si vous souhaitez des éclaircissements sur le calcul de votre indemnisation, nou...

13 commentaires

Bonne nouvelle pour les betteraviers.

La raison l'a emporté.Les néonicotinoides seront temporairement autorisés pour l...

11 commentaires

les + aimés

La planète va être Sauvée

par mansi djone

Voilà bien pourquoi je ne les ai pas rejoins hier à Bxl... continuez bien à pren...

41 j'aime

Le prix de la betterave 2018?

par PA25

@ John , dis toi que au moins que sur ton dos tu auras fait vivre l' agronome ...

39 j'aime

t'es agriculteur, tu vis de la nature et...

par obelix.

manifester avec des bobos -qui prenne 5 fois/an l'avion avec du carburant non ...

24 j'aime

t'es agriculteur, tu vis de la nature et...

par PA25

Onkeliynx , 458 000 euros d 'indemnitées de départ et Di rupo qui se représente ...

23 j'aime

Azote liquide

par caroloo

Le pouvoir en place vote des lois antidumping pour les copains de l'industrie p...

23 j'aime