Publicité



Statistiques

Visites par jour

Aujourd'hui21
Hier636
18 Février619
17 Février502
16 Février421
15 Février581
14 Février581


30 derniers jours


Source: Google Analytics


Publicité

















Actualités



Début : Ajouter une date de fin
Fin :
Envoyer

Formation PHYTOLICENCE à Anthée - Conseils de printemps en culture de maïs a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 20 Février 2019 02h54
Début : 26 Février 2019 13h30

Mardi 26 février 2019 à 13h30 à 5520 Anthée (Salle le Mazamet, Place Docteur Jacques). Saison culturale très particulière de 2018, contrôle des adventices, bandes tampons, lutte intégrée, ravageurs, résultats d'essais, sous-semis, engrais starter, choix variétaux,… avec le CIPF et le Centre pilote Maïs
agriculture.wallonie.be/documents/47285/0/Anthée  séance phytolicence 16 février.pdf/

Envoyer

4ème Journée multidisciplinaire le 26 avril 2019 au Centre des Technologies Agronomiques de Strée (CTA)

ajouté par Benoît GEORGES, le 20 Février 2019 02h12

Le Centre des Technologies Agronomiques de Strée (CTA) vous propose, avec ses partenaires, une journée de terrain gratuite consacrée à de multiples sujets liés à l'agriculture. Cette journée est consacrée à vos étudiants agronomes et se déroulera le 26 avril 2019. La participation à cette journée est gratuite. Néanmoins, dans un souci d'organisation, veuillez nous confirmer votre présence le plus rapidement possible (date butoir pour inscription, le 22 avril).

Envoyer

Après-midi Agriculteurs/-rices, maraîchers/-ères, paysan/ -nes a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 20 Février 2019 00h54
Début : 24 Février 2019 14h00

Dimanche 24 mars 2019 (14-17h) au Restaurant Vole au Dessus, place Emile Dupont 1, 4000 Liège.
Cette activité est dédiée plus particulièrement à ceux qui sont les premiers maillons de la filière alimentaire, l’ensemble des producteurs de la province de Liège (et au-delà). Elle est néanmoins ouverte à toute personne intéressée par les thématiques agricoles abordées.
Interventions de:
- Daniel Collienne (Ferme bio du chemin des Meuniers à Sprimont: poulaillers mobiles et lait)
- Claude Bodson (Moulins Bodson à Awans: céréales/agriculture raisonnée)
- Eric Michaux (Une Gaufrette Saperlipopette à Liège : boulangerie/pâtisserie)
=> Intervention menée en trio où l'accent sera mis sur la synergie
www.facebook.com/events/2193860880666710/ 

Envoyer

Journée d'info autour de l'élevage a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 20 Février 2019 00h46
Début : 22 Février 2019 10h30

22 février dans la section FWA de Waremme -Verlaine. Inscrivez-vous !
www.facebook.com/FederationWallonneDeLAgriculture/photos/a.392410807510398/2044845535600242/?type=3&theater 

Envoyer

La Blanc Bleu mixte

ajouté par chris, le 19 Février 2019 23h09

La Blanc Bleu Belge de type mixte (ou la Bleu du Nord pour nos voisins français) invitée d'honneur du salon de Paris.Signe du temps,reconnaissance presque posthume d'une race tant les éleveurs sont peu nombreux.Race qui a encore de beaux jours devant elle car de part sa rusticité ,elle nécessite peu d'intrants,peu de frais vétérinaires.Petit bémol,sa facilité de traite.Race 100% durable(adjectif très à la mode...)

par le siffleur, le 20 Février 2019 00h55

c est dommage que à cause de copinage au sein de l'AWE et du choix de taureaux chez invariablement les même éleveurs on aie pu conserver une souche vraiment mixte et non à tendance pseudo viandeuse
quand j'ai repris l'exploitation il va y avoir 30 ans on produisait 6800 litres de moyenne maintenant à peine 3500 litres et pourtant j ai toujours utiliser les taureaux conseillés par le centre d'insémination, ,,,

Envoyer

Beau temps: les agriculteurs du bio ravis

ajouté par Benoît GEORGES, le 19 Février 2019 18h59

La hausse des températures, une bonne nouvelle pour certains éleveurs.

par pipo, le 19 Février 2019 19h28

et les autre il puent………………..

Envoyer

Un homme averti en vaut deux, un céréaliculteur aussi ! a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 19 Février 2019 15h13
Début : 21 Février 2019 20h00

Lutte intégrée et avertissements, produits phytopharmaceutiques autorisés en céréales, projet « Générations Terre ». Formation PHYTOLICENCE dans le cadre de l'AG du Comice agricole d'Arlon le 21/02/19 (20h) à Attert (Salle Robert Schumann)
www.comicearlon.be/invitation-assemblee-generale-21-02/ 

Envoyer

La filière métiers verts de Devenirs Asbl recrute!

ajouté par Benoît GEORGES, le 19 Février 2019 15h09

Vous êtes intéressés par la création et l'entretien des parcs et jardins, le maraîchage ou encore la floriculture ? Cette formation est faite pour vous.
Deux séances d'information les 21 et 28 février de 9h à 11h, rue de la Charmille, 16 à 4577 Strée (Modave). Pour plus d'information au 085/413191. N'hésitez pas à diffuser.
www.facebook.com/225411267569770/photos/a.254409261336637/2005343979576481/?type=3&theater 

Envoyer

Mercuriales Ciney le 15/02/2019

ajouté par Agri-web, le 18 Février 2019 13h47

Légère hausse.

Envoyer

Optimisation de l'exploitation maraîchère - Formation a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 18 Février 2019 09h31
Début : 18 Février 2019 09h00
Fin : 21 Février 2019 17h00

Biowallonie vous propose une formation de quatre jours en trois volets indépendants, visant à optimiser votre exploitation maraîchère. Les 18, 19, 20 et 21 février de 9h à 17h à Namur (rue du Séminaire 22)
www.biowallonie.com/agenda/formation-optimisation-de-lexploitation-maraichere/ 

Envoyer

Formation continue PHYTOLICENCE à Chiny

ajouté par Benoît GEORGES, le 18 Février 2019 09h01

Lundi 18 février à 13h30 à la Maison du village de Chiny, rue de Lorrène, 1.
Gestion de la prairie afin d’éviter la prolifération des adventices (Par Christian Goffin d’Agra-Ost) Comment réagir en cas d’accident avec un PPP et comment éviter l’accident ? (Par Prevent’agri).
Conférence gratuite, pas d’inscription requise mais nombre de places limité, ouverture des portes à partir de 13h. Se munir de sa carte d’identité pour faire valider la formation organisée par la FUGEA, le comice d’Etalle et la Direction Recherche et Développement (DGARNE Libramont) avec le soutien de la Wallonie en collaboration avec Agra’Ost et Prévent’Agri. Infos: 081/23.00.37 ou info@fugea.be
agriculture.wallonie.be/-/gestion-de-la-prairie-afin-d-eviter-la-proliferation-des-adventices 

Envoyer

Comment positionner son produit ? a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 18 Février 2019 08h55
Début : 19 Février 2019 20h00

BASTOGNE – 19 FEVRIER 2019 à 20h00 – Mise en évidence des particularités et de l’histoire de votre production pour un marketing efficace.
www.parcnaturel.be/fr/diversification-agricole-formations-fevrier-et-mars-2019.html?IDC=1257&IDD=7694 

Envoyer

Herve-Société recherche un(e) responsable de production pour la fromagerie

ajouté par Benoît gEORGES, le 18 Février 2019 08h17

OFFRE D'EMPLOI. Intéressé(e)?

Envoyer

Découverte d'un cas à Léglise. La PPA s'étend vers l'Ardenne.

ajouté par Benoît GEORGES, le 17 Février 2019 19h38

Après des cas découverts ces deux dernières semaines à Orsinfaing (commune de Habay), cette fois, c'est entre Mellier et Les Fossés qu'un sanglier positif à la peste porcine africaine a été découvert…

Envoyer

Un tout nouveau fromage belge vient de voir le jour! "Ça va être un succès extraordinaire"

ajouté par Benoît GEORGES, le 17 Février 2019 19h14

La Province de Liège compte un nouveau fromage en plus du Herve! L’odeur est différente, la texture aussi. Il s’agit d’une meule inspirée du Comté français, un produit qui a nécessité la création d’une toute nouvelle fromagerie qui ouvrait ses portes ce week-end.

Envoyer

PAC post 2020 : haro sur l'élevage intensif ?

ajouté par Billy the Kid, le 17 Février 2019 11h56

"Dans un élevage ou les animaux sont confinés, il ne sera plus possible de toucher le type de financement prévus par l’article 68", se félicite Marco Contiero de Greenpeace.
Cela fait suite au vote des députés européens de la Commission environnement.
Pour rappel, l'article 68 est celui qui permet aux EM de distribuer une partie du budget de la PAC à des types particuliers d’agriculture. Surtout utilisé pour les aides couplées chez nous.

par LE REALISTE, le 17 Février 2019 14h49

il est temps de débrancher la prise !!

par pipo, le 17 Février 2019 16h08

je ne vois dans notre région aucune aide couplé qui va vers un élevage intensif quelconque ……….la seul qui reste couplé sont les VA

par Fernand, le 17 Février 2019 21h08

@pipo,
vous avez la bonne question:
Que va t'il arriver si il y a découplage des VA après 2020 ?

par Felix, le 18 Février 2019 10h43

Découplage ou pas, l europe a t elle encore besoin d élevages ?L élimination se fait par des réglementations et des restrictions économiques au profit du libre échange.Et dire que les défenseurs climatique qui en voulant supprimer les élevages leurs donnent un coup de main pour le mercosur!Qu ils sauvent notre type d elevage pour sauver la planète plutôt que d aider les gros industriels européens. Que Greenpeace et autres réfléchissent bien aux conséquences de leurs actions.

par l'objectif, le 19 Février 2019 06h10

Le secteur bovin vit des heures sombres. Motif: diminution de la consommation, surproduction au niveau de la Belgique, importation de en importante, difficulté de faire consommer les bons morceaux...Solutions entre autre: produire de la viande moins chère c-a-d arréter d'engraisser toute la chaîne en amont(marchants, cheville et en partie les grandes surfaces)et diminuer le nombre de vaches primées car celles-ci empêchent la production de s'adapter au marché

par l'objectif, le 19 Février 2019 06h12

Je voulais dire bien sûr la chaîne en aval.

Envoyer

Peste porcine: les zones de protection élargies après la découverte d’un cas positif

ajouté par Benoît GEORGES, le 17 Février 2019 10h36

Une carcasse de sanglier, retrouvée en zone de vigilance, a été testée positive au virus de la peste porcine africaine. A la suite de cette découverte, les limitations des zones noyau, tampon et d’observation renforcée ont été revues, indique samedi soir le ministre wallon de la Forêt, René Collin.

par Stechou, le 17 Février 2019 11h59

Enfin une bonne nouvelle, les autorités n'arrive pas â
contrôler la pandémie,ouf avec le temps on sera débarrassé de ces bêtes .

par phil81, le 17 Février 2019 15h11

au début ils ont réfléchi longtemps avant de predre les premieres mesures

par 1000, le 17 Février 2019 19h35

maisbordel!!!!!
une destruction totale de c est sangliers qui ne font que des enmerdes à tout le monde!!!!
allooooo colin réveille toi bonsang!!!!!

par Fernand, le 17 Février 2019 20h51

Il fallait prendre les mesures radicales dés le début, on la bien fait pour les malheureux cochons…. Maintenant, il n'y a plus que des déçus, et des gens ulcérés de tout ce micmac. Il n'y en a plus pour très longtemps avant qu'un petit malin trouve un sanglier malade mort et lui fasse faire le tour de la Wallonie.

par pipo, le 18 Février 2019 13h28

ou de la flandre……….

Envoyer

Soins attentifs et contrôles stricts, pour des plants de qualité!

ajouté par Benoît GEORGES, le 17 Février 2019 09h25

La Belgique recense quatre producteurs de plants de pomme de terre bio, tous wallons. L’un à Mouscron, trois à un jet de pierre de la frontière belgo-allemande. Parmi ceux-ci, Quentin Goffinet s’est lancé dans l’aventure en 2013. La réussite se mêlant à la passion, il a progressivement étendu la surface dédiée aux tubercules. Aujourd’hui, il combine cette activité avec ses autres cultures et l’élevage d’un troupeau laitier. (Le Sillon Belge)

Envoyer

Les consommateurs européens friands de produits locaux

ajouté par Benoît GEORGES, le 17 Février 2019 09h10


Les consommateurs européens sont très friands de produits locaux et «bousculent» les grandes entreprises afin qu’elles en proposent davantage, mais sont freinés par la «problématique du prix», selon une étude conduite dans 17 pays par l’Observatoire Cetelem. (Le Sillon Belge)

Envoyer

Le "nudging", technique marketing efficace aussi pour inciter à consommer plus sain

ajouté par Benoît GEORGES, le 17 Février 2019 09h03

Un groupe de chercheurs de l'Université catholique de Louvain a détourné la technique marketing de "nudging" pour démontrer qu'elle fonctionnait également avec des aliments sains, et pas qu'avec les bonbons, a indiqué l'UCL mercredi dans un communiqué. Par plusieurs études, ils sont parvenus à augmenter "de façon spectaculaire" le choix pour la soupe de salsifis dans leurs restaurants universitaires.

Envoyer

Peste porcine africaine: quatre millions d'euros pour indemniser le secteur forestier

ajouté par Benoît GEORGES, le 16 Février 2019 19h46

Le ministre wallon de la Forêt, René Collin, a annoncé en marge du Salon des mandataires à Marche-en-Famenne, qu'une enveloppe de quatre millions d'euros avait été dégagée pour soutenir les exploitants et propriétaires forestiers qui ont subi les conséquences de la peste porcine africaine.

Envoyer

Sondage sur l'agrivoltaïque

ajouté par MarieR, le 16 Février 2019 15h16

Bonjour,
Dans le cadre de la création d'une StartUp, nous réalisons un sondage sur l'agrivoltaïque en Belgique.
L'agrivoltaïque est la pose de panneaux photovoltaïques à 5 mètres au dessus des cultures.
Cette technologie existe déjà dans plusieurs pays et nous voulons savoir si c'est réalisable en Belgique.
Le sondage ne vous prendra pas plus de 5 minutes, et n'hésitez pas à commenter si vous avez des remarques ou des idées qui ne sont pas reprises dans le sondage.
Merci!

Envoyer

Herbe sur pieds

par Vf, le 15 Février 2019 13h43

Bonjours, qu'elle le prix du ray-grass sur pieds en première coupe , engrais a charge de l acheteur . Merci

par bibio, le 16 Février 2019 00h05

200

par Fab, le 16 Février 2019 08h07

350 € avec les années e sécheresse dernière...

par pipo, le 16 Février 2019 08h56

avec 100u d n 40 de p et 100 de k cela va vous couter cher, ou vous ne mettez que un peux d azote…..

par PA25, le 16 Février 2019 14h07

Et tout ca pour produire de la viande que les gens ne veulent plus ...

par mansi djone, le 18 Février 2019 15h00

@ PA25 : quel optimisme... méfiez-vous, la dépression vous guette!!!

Envoyer

La mode vegan : effets sur l'agro-alimentaire ...

ajouté par Billy the Kid, le 15 Février 2019 13h07

Jeudi, à l’occasion de la publication de ses résultats annuels, le boss de Nestlé a annoncé vouloir vendre la marque de charcuteries et produits carnés Herta au slogan bien connu "le goût des choses simples", ses 680 millions de FS de chiffre d’affaires et ses 2.100 employés, parce que, selon lui, "L'alimentation végétale est beaucoup plus prometteuse que les aliments carnés" ...
Nestlé, c'est le numéro un mondial de l’alimentaire avec 91,4 milliards de francs suisses de chiffre d’affaires ...

par phil81, le 15 Février 2019 19h27

ben oui, l'industriel en une journée il transforme des végétaux, blé soya, pois haricot en un produit qui coute le prix de la viande (voir le prix des substitus de la viande en grande surface. alors qu'il faut pres de 24 mois pour un agriculteur de transformer les végétaux en viande

par le réaliste, le 17 Février 2019 09h04

Qi a financer ce projet? La région wallonne encore une fois!
On arrête pas de saupoudrer l'argent public dans des projets "marginaux".

Envoyer

Venez découvrir les secrets de la MEULE DU PLATEAU

ajouté par benoît GEORGES, le 15 Février 2019 12h13

La Fromagerie du Plateau ouvrira ses portes pour le grand public les 16 et 17 février 2019 (10-18h) à Herve (Rue de Charneux 32). Ne ratez pas une occasion unique de découvrir les secrets de la MEULE DU PLATEAU, un fromage belge à pâte pressée cuite, au lait cru, à l’affinage naturel de six mois sur des planches d’épicéa. Ce fromage est l’aboutissement d’un projet local et collaboratif ambitieux qui s’est concrétisé avec la construction d’une nouvelle fromagerie. Animation avec Jean-Philippe Darcis, Julien Lapraille,…
www.meuleduplateau.be/ 

Envoyer

Herve: "La Meule du plateau" se dévoile peu à peu

ajouté par Benoît GEORGES, le 15 Février 2019 11h48

Une nouvelle fromagerie va très bientôt ouvrir ses portes, elle se situera rue de Charneux, à Herve, juste à côté de Herve Société. On y produit un fromage tout à fait unique en son genre. « La Meule du plateau » se présente sous forme d’une meule, on l’a compris. Il s’agit d’un fromage de garde au lait cru affiné 6 mois. Il y a un peu plus de quatre ans que le projet a été lancé. Jusqu’à présent, il a été gardé secret, un secret qui sera complètement dévoilé le vendredi 15 février, lors de l’inauguration officielle de la Fromagerie du Plateau et du week-end portes ouvertes (16 et 17 février).

Envoyer

Peste porcine: quatre millions pour la filière bois

ajouté par Benoît GEORGES, le 15 Février 2019 09h03

Les forestiers interdits de forêt en zone infectée attendaient ce geste du gouvernement wallon. Mais il sera sans doute insuffisant.

Envoyer

Prix des veaux noir et croisés bbb!!!

par emilie, le 12 Février 2019 17h11

l hécatombe!!!!!

par chrostif, le 13 Février 2019 08h45

Dans les faits, cela veut dire quoi au juste ?

par LE REALISTE, le 13 Février 2019 10h21

….les prix ne sont pas bons !!

par Felix, le 13 Février 2019 11h09

Nous ne sommes plus des exploitants agricole nous sommes des exploités agricole.Travaillez prenez de la peine c est le fond qui manque le moins.C est juste une fable pour ?e producteur pas pour ceux qui profitent de notre travail.

par le réaliste, le 13 Février 2019 12h50

NON, ll y a trop d'offre!!

par gratis, le 13 Février 2019 12h53

quel prix pour les veaux?

par perdu, le 13 Février 2019 17h14

20 à50 !!!!!!!!!!!!!!!!

par perdu , le 13 Février 2019 17h14

et encore si on veut les prendre

par lewallon, le 13 Février 2019 21h43

Ce n'est pas avec les veaux que l'on gagne sa vie mais bien le lait !!
Faire véler un maximum durant le mois de mai à novembre !!!

par Fernand, le 14 Février 2019 00h10

Sérieusement, je n'ai pas envie de jouer le rabat-joie, mais entre:
les zozos de Greenpeace qui pensent créer un cercle vertueux utopique en utilisant des vaches mixtes pour produire lait-viande-veaux pour la reproduction-et matières organiques pour l'engrais des légumes, en ne mangeant que de l'herbes et des coproduits tombés du ciel…
et l'industrie laitière qui fait semblant d'ignorer le fait qu'il faut une gestation et une naissance pour obtenir du lait, et qui préfère fermer les yeux et laisser aux éleveurs le sale rôle de "gérer" les veaux...

Je vous souhaite bien du courage… quoi qu'il arrive vous allez vous faire couillonner…
Je vais sûrement me prendre une volée de contestation, mais pourquoi les collecteurs et coopératives laitières ne prendrait-ils pas quelques centimes sur le lait pour mutualiser et garantir un prix minimum par veau vivant à X jours ? après tout n'ont-ils pas besoin faire sortir des vaches vos veaux pour faire leur beurre ?
Et au niveau du public, se serait sûrement mieux perçu que de se voiler la face...

par LE REALISTE, le 14 Février 2019 08h50

VACHES MIXTES: lait-viande-veaux………….c'est le plus rentable

par docky, le 14 Février 2019 08h57

et pendant ce temps la....le prix de l insémination ne cesse d AUGMENTER!!
merci qui? merci l AWE....

par Felix, le 14 Février 2019 10h20

L awe fait comme nos fournisseurs. Ils nous font payer leurs augmentations de frais de production.il n y a que l agriculteur qui peut vendre a perte sans répercuter les augmentations des prix du carburants,des aliments,entretien du materiel,vétérinaire,mise aux normes , bien être animal, contribution afsca...Ils vident nos bourses.

par pfff, le 14 Février 2019 11h28

C l'optique que j'ai choisi : elevage mixte orienté paturage, valorisation des plus petits males en veaux au particulier,
retour à la saillie naturelle pour mieux concentrer les vélages,
tous ce qui est extérieur monte chaque année, s'équiper en demandant des aides devient pratiquement impossible,
d'ailleurs, je ne sais pas comment font les plus gros pour continuer à construire et s'équiper à ce rythme ... a moins qu'ils ne soient tenus par la banque...
je vais la jouer économique au max mais bon faut un min et même le minimum de confort semble inaccessible tant on arrive à vous raboter primes et aides ... certes, on s'en passerait philosophiquement volontier mais financièrement, on n'a pas le choix.

Envoyer

Les Saveurs de chez nous : la Ferme Demoitié

ajouté par Benoît GEORGES, le 12 Février 2019 00h36

L’endroit est magnifique, la campagne y est vallonnée et les vieilles fermes en pierre de pays y sont magnifiquement conservées… C’est là, à Ouffet qu'Irène Brône a rencontré Sébastien Demoitié dans sa belle ferme où il fabrique du beurre au lait cru, des yaourts, du lait… Le tout en bio !

Envoyer

Sucrerie de Seneffe

ajouté par chris, le 11 Février 2019 23h07

La région wallonne octroie le permis et la commune de Seneffe introduit un recours.Il faudra donc encore 3 à 4 mois pour savoir si la sucrerie peut être construite.25% du montant des parts doit être libéré pour le 20 février.Prochain rebondissement pour quand?

par LE REALISTE, le 12 Février 2019 08h42

Les banques sont-elles d'accord? Qui à des nouvelles à ce sujet ?

par le réaliste, le 12 Février 2019 14h35

ce midi, j'ai entendu dire que les banques ne suivraient pas le projet!
est-ce exact?

par Carote, le 12 Février 2019 16h03

Tu poses la question et tu y réponds
Blagues à part où as tu entendus cette nouvelle

par chris, le 12 Février 2019 16h23

www.dhnet.be/regions/centre/un-recours-emis-par-la-commune-contre-le-projet-de-sucrerie-a-feluy-5c62a5039978e2710e4d281d 

par pipo, le 12 Février 2019 19h22

je peux me tromper mais il me semble que certaine banque sont quand meme fort intéressé pour que cela se fasse .

par LE REALISTE, le 12 Février 2019 22h06

@carote:Info d'une grande banque !!!

par Amora, le 12 Février 2019 23h14

Dure réalité, on revient les pieds sur terre... les banques sont maîtres dans la coop....

par Pipo, le 13 Février 2019 07h54

Elles sont maître de toute l économie et we chaqu un de nous

par Chevalier Franz, le 13 Février 2019 13h04

"la commune de Seneffe qui répète ne pas être opposée au projet mais qui aimerait fixer une série de conditions"
Arrêtez de colporter des messages négatifs, vous vous détruisez !!!

par pipo, le 14 Février 2019 19h50

nos amis allemand ferme 2 sites en France chez st louis sucre pour un total de 36 000 ha en 2020 soit 500 000 t de sucre sur 700 000 annoncé dans leur restructuration . donc pour la formation du prix sz4 l apport de pays ou le cout de production est le plus faible et donc le prix de vente du sucre, augmente se qui va encore tirer le prix sz4 vers le bas
En augmentant la production sous l influence des dirigent de sucrerie le betteravier c est fait harakiri tous seul .que cela serve de lecon pour le futur

par LLE REALISTE, le 15 Février 2019 13h28

Avez-vous entendu ce midi ce qu'il se passe dans le secteur du sucre, en France!! Fermetures d'usines pour cause de surproduction et baisse du prix du sucre. Alors….

Envoyer

Viande bovine : perspectives européennes 2030 ch 4, page 59)

ajouté par Billy the Kid, le 11 Février 2019 16h24

L’élevage européen de bovins viande sera fortement concurrencé par les productions américaines et océaniennes. La Commission européenne n’entrevoit pas de mesures pour contrecarrer cette tendance. Elle anticipe tout au plus une stabilisation des prix vers 2030.
Une analyse de Wikiagri : wikiagri.fr/articles/perspectives-europeennes-2030-la-viande-bovine-sacrifiee-sur-le-banc-des-accords-de-libre-echange/19665 

par Carote, le 11 Février 2019 18h24

Bonne nouvelle pour le climat,la viande déjà tant décriée viendra par avions ou bateauxj'espère qu'ils voteront sa dans la loi climat.
Un petit pas pour l'homme mais une grande avancée dans la connerie !

par Chrostif, le 12 Février 2019 08h37

Le BBB va devoir se trouver un commerce de niche pour ne pas se faire bouffer par la concurrence ... Merci encore à nos politiciens de nous soutenir avec tant d'ardeur !

par Felix, le 12 Février 2019 12h40

Chrostif il ne faut pas s attendre a ce que des commerciaux mondialiste fassent du protectionnismes.Que représente le bbb dans le monde?Si les dirigeants européens avaient besoins de la production agricole,ils défendaient celle ci mais tout est fait pour suivrent leurs règles. Les agriculteurs subissent, plus personnes ne se défend même José Bové est devenu un commercial.Enfin d ici 2030 a voir les tarés qui dirigent partout dans le monde on deviendra tous libre échangistes même si nos épouses ne sont pas d accord.

par tirelipimpon, le 12 Février 2019 18h37

www.contrepoints.org/2019/01/16/334800-chaque-emploi-agricole-sauve-couterait-375-000-euros-par-an-au-contribuable 

Selon cette étude de la KUL, chaque emploi sauvé couterait 375 000 euros par an au contribuable européen ! C’est bien plus que les salaires mirobolants des hauts fonctionnaires de Bercy. Il serait beaucoup moins coûteux pour le contribuable de subventionner des allocations chômage confortables à ces personnes que de continuer cette gabegie improductive.

« Les Européens doivent apprendre à acheter leur vin en Australie ou en Californie, leur viande en Argentine ou au Mexique, leur blé en Ukraine ou aux États-Unis » (Pascal Lamy, août 2003).
Vive le libéralisme. Vive le marché.
C'est bien la preuve que le marché a raison, même face au bon sens des scientifiques de l(INRA

par pipo, le 12 Février 2019 19h55

pour bcp d entreprise meme des multinationales souvent pour le contribuable cela couterais moins cher de payer des chômeurs que de donner plains de subsides et ne recevoir rien en retour. Et de plus devoir dépolluer les sites une fois qu ils sont partis quand la sources est tarie ….
mais bon soyons positif(expliquer par un économiste)

par gillesdu01, le 14 Février 2019 20h38

La solution est pourtant simple, payer les produits au juste prix et plus besoin de subventions ……. Mais voilà :"C'est plus compliqué que cela " le système nourrit bien du monde avant d'arriver aux producteurs, et eux ne peuvent s'en passer ...

par Sogrunap, le 15 Février 2019 09h14

@ gillesdu01
non, la solution c'est d'abroger la loi de l'offre et de la demande ...

Envoyer

Covercrop

par Vf, le 11 Février 2019 07h39

Bonjour , vous connaissez quelqu'un qui loue dans la région de Tournai . merci

Envoyer

Wal'Holstein Open Show a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 23h08
Début : 16 Février 2019 12h00
Fin : 16 Février 2019 18h00

Le 16 février 2019 dès 12 h. au Hall Manifagri à 1300 Wavre, avenue Solvay 5.
www.facebook.com/events/2052931061434245/ 

Envoyer

Réduction d'intrants respect des zones tampons

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 22h56

Formation PHYTOLICENCE le 15/02/19 (13h30) au Centre culturel de Beauraing avec Jean-Luc Herman (CRA-W) et de Christel Houtet (Protect'eau). Se munir de la carte d'identité.

Envoyer

Les clés de la réussite d'un projet de coopérative agricole a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 22h52
Début : 20 Février 2019 19h00
Fin : 26 Février 2019 22h00

Soirées de formation les 20 et 26 février 2019 (19h) à Gembloux.
Infos et inscriptions : www.facebook.com/events/762579344128602/ 
Soirée 1 (mercredi 20/02) : "Les grandes étapes de la création d’une coopérative - Focus sur les modes de gouvernance" www.csa-be.org/spip.php?article1254 
Soirée 2 (mardi 26/02) : "La gestion économique d’une coopérative – Focus sur les recherches de financement" www.csa-be.org/spip.php?article1255 

Envoyer

Journée technique en pommes de terre a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 22h39
Début : 18 Février 2019 09h30
Fin : 18 Février 2019 18h00

le 18 février 2019 (9h30) à Estrées-Mons en France. Retour d'expériences de culture de pomme de terre en Agroécologie. Greenotec intervient. Plus d'infos et inscription : agricultureduvivant.org/journee-pomme-de-terre/ 

Envoyer

2ème Journée PHYTOLICENCE du centre Pilote Pomme de terre a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 22h33
Début : 10 Février 2019 08h30
Fin : 10 Février 2019 17h00

Le jeudi 14 février 2019 à Gembloux.
Deux sessions prévues (matin à 9h et après-midi à 14h).
www.fiwap.be/index.php/news/81/30/Journee-de-restitution-du-Centre-Pilote-Pomme-de-Terre-CPP 
Infos et inscriptions uniquement en ligne : goo.gl/forms/AXU10sA6vpURhWcu2  ou sur www.fiwap.be,  rubrique actualité.

Envoyer

Assemblée Générale de Greenotec a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 22h21
Début : 14 Février 2019 09h00

Le 14 février 2019 (9h) à Biesme (Mettet)
• Des intervenants de qualité ayant fait le déplacement de France
• La matinée compte pour la #PHYTOLICENCE
• Inscription obligatoire pour l’organisation du diner : dessart.f@greenotec.be
• Membres : Gratuit, Non membre : 20 euros
www.greenotec.be/agenda/assemblee-generale-greenotec.html 

Envoyer

Elle est une "Farmer for Climate" et s'engage pour la planète…

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 16h24

Un beau témoignage de Floriane Dethier de Reculémont (Malmedy).
[Vidéo Facebook]

Envoyer

Scénarios pour la production animale en Belgique à l’horizon 2050

ajouté par Benoît GEORGES, le 10 Février 2019 15h54

Pour votre information, l'étude complète (en anglais), le résumé de l’étude (42 pages), la brochure publiée par Greenpeace (15 pages) et la présentation powerpoint sont disponibles et téléchargeables.
Les objectifs de l’étude sont :
• d’étudier la situation actuelle au sein du secteur de l’élevage, en rendant compte de la diversité des systèmes de production, que ce soit au niveau des pratiques, des niveaux de productivité ou des impacts environnementaux ;
• d’évaluer différents scénarios possibles pour le développement du secteur et leurs implications en termes de production, de consommation et d’impacts environnementaux.

Envoyer

Un avis scientifique de l'INRA au sujet de la consommation de viande

ajouté par Billy the Kid, le 08 Février 2019 15h02

La consommation de viande est mise en cause par de nombreuses études pour ses effets délétères supposés sur le réchauffement climatique, sujet qui occupe une place importante dans l'esprit du public, traduit par ces marches du jeudi des élèves, des "lundis verts" soutenus dans certaines villes, etc ...
Des commentaires sur ce site montrent une grande incompréhension de plusieurs éleveurs (voir les commentaires postés suite au billet de Chris du 3 janvier, à mon billet du 15 novembre, d'autres aussi ..), commentaires parfois virulents ...
L'avis scientifique présenté dans l'article référencé est à ce sujet intéressant.

par Billy the Kid, le 08 Février 2019 15h04

On lira aussi avec intérêt sur ce sujet ceci : www.interbev.fr/fiche/trouver-des-synergies-entre-les-sources-de-proteines-plutot-que-renoncer-a-la-viande-article-danalyse/ 

par l'aveugle, le 08 Février 2019 17h51

Pour ceux qui ne mangent que peu de viandes.. Il faudra alors légaliser le cannabis médical, ainsi ils auront du végétal réglo...

par Carote, le 08 Février 2019 18h44

Il y a 30 ans, il ne fallait pas manger de beurre mais de la margarine maintenant c'est le contraire.Des milliers d'enfants ne mangent déjà pas de viandes faute de moyen, combien meurt ou sont en malnutrition.i
Ils se battent tous les jours pour survivre alors les donneurs de leçons que faut-il faire?Vivre ou mourir.

Envoyer

Nourrir l'Humanité ou préserver la planète ?

ajouté par Billy the Kid, le 08 Février 2019 14h43

Une tribune de M Léon Guéguen, Directeur de recherches honoraire de l’INRA, publié dans la La Revue de l'Académie de l'Agriculture - N°17, et reprise par Interbev.
Où l'on se rendra compte de l'inanité des "faits" qui servent de base aux sophismes de M tirelipimpon.
La production agricole repose sur des notions de base que les sauveurs autoproclamés de la planète ne veulent pas reconnaître, notamment
- la fertilité des sols dépend de sa richesse en éléments minéraux qu'il importe de maintenir en restituant les exportations,
- la préservation des récoltes, et donc la rentabilité des exploitations, dépend de la capacité de les protéger des prédateurs,
- qu'une production végétale intensive sans recours aux engrais minéraux ne peut pas se développer sans élevage d’animaux fournissant les engrais organiques,
- qu'il sera possible de produire plus, ce qui est indispensable si l'on veut alimenter la population en croissance, en adop ...

Envoyer

COINS DE HANGAR 2019 (13h30) a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 07 Février 2019 03h15
Début : 08 Février 2019 13h30
Fin : 28 Février 2019 16h30

Techniques de conservation, conservation 2018-2019, construction des bâtiments, ventilation, bilan phytosanitaire saison 2018 et perspectives 2019, ....
- Vendredi 08/02/19 chez Benoît et Sylvie Delcourt-Dermaut à Anseroeul,
- Lundi 18/02/19 chez Lionel et Marc Joly à Dour,
- Mercredi 20/02/19 chez Yves et Nicolas Grammen à Verlaine,
- Jeudi 28/02/19 chez Jacques et Denis Sulmon à Virginal
www.fiwap.be/uploads/File/Agenda/Coins  de hangar janvier-février 2019.pdf

Envoyer

Appellation « FERME PEDAGOGIQUE » - Demande d'autorisation

ajouté par Benoît GEORGES, le 06 Février 2019 17h35

Les fermes pédagogiques constituent des outils particulièrement bien adaptés pour l’accueil des enfants dans le cadre scolaire ou hors scolaire. L’AGW du 08/06/2017 autorisant l’appellation « FERME PEDAGOGIQUE », paru au Moniteur le 14/07/2017, permet à toute les fermes pédagogiques actuelles ou en devenir (qui en font la demande et répondent aux conditions d’octroi) de garantir leur qualité d’accueil et la sécurité des lieux aux futurs utilisateurs.
La ferme pédagogique qui était déjà active avant le 14/07/2017 bénéficie d’une disposition transitoire. Concrètement, elle doit donc introduire dans les 2 ans, à daté de la parution au Moniteur, une demande d’autorisation de l’usage de la dénomination « ferme pédagogique». Si vous êtes concernés, il est urgent d'introduire la demande d'autorisation pour utiliser la dénomination "ferme pédagogique".

par Felix, le 06 Février 2019 20h47

Un drôle de monde.Ils envoyent leurs enfants prendre un bol d air chez les personnes accusées de polluer la planète .N oubliez pas les pinces nez dans la valise des têtes blondes pour qu ils ne respirent pas les gaz et odeur de Marguerite la vache.Dans quelques années il ne faudra plus dire ferme pédagogique mais musée de l élevage.

par le réaliste, le 09 Février 2019 09h12

On complique tout!! Bonne chance pou être en ordre avec tout ce bazar de réglementation!!!Cela va en décourager plus qu'un.

Envoyer

La ministre flamande de l'agriculture démissionne

par Carote, le 06 Février 2019 08h35

Bravo madame pour avoir dit la vérité.
A elle seule elle a plus de corones que tous les politicards wallon

par PA25, le 06 Février 2019 08h51

Si l 'agriculture wallonne était soumise au meme normes environnementale qu en flandre, c ' est les trois quarts des agri wallons qui passeraient à la trappe .

par Casino, le 06 Février 2019 10h58

On ne peut pas continuer avec des insupportables mensonges politiciens. Fake news sur le climat venant d'infos faussées disant venir de la sureté de L'état pour faire avaler à un public agricole...

Envoyer

Rapport Greenpeace: méconnaissance profonde des réalités de l'agriculture wallonne

ajouté par Benoît GEORGES, le 05 Février 2019 18h42

Envoyer

Vous s'en dite quoi?

par Carote, le 05 Février 2019 08h57

www.rtl.be/info/belgique/societe/greenpeace-veut-reduire-la-production-de-viande-belge-de-83--1097631.aspx 

par chrostif, le 05 Février 2019 09h02

Elle se réduit d'elle même tant les prix sont mauvais. Si la bêtise de greenpeace pouvait aussi se réduire ce ne serait pas du luxe !

par mansi djone, le 05 Février 2019 09h26

J'en dis qu'on peut diminuer la consommation de viande, pas de problème... Mais faut pas s'attendre à des résultats drastiques sur le climat avec des mesurettes pareilles... Pauvre planète, pauvres humains,...

par Fernand, le 05 Février 2019 09h58

C'est totalement contre-productif, puisque les premières à payer la chute de la consommation de viande et des prix sont les petites structures familiales.
Ce qui renforce encore un peu plus l'élevage industriel, seul à encore pouvoir baisser ses coût de production, et a réussir à financer des nouvelles installations ultra performantes.

De plus, tout le monde se félicite, des retombées économiques et sur l'emploi de multiplier par 2 le trafic aérien tout les dix ans. Il est donc certain que l'argent économisé par les consommateurs qui mangent moins de viande va être utilisé pour des voyages… et le bilan pour la planète: NUL

par mansi djone, le 05 Février 2019 10h39

NUL, vous êtes gentil. C'est très certainement plus négatif encore... La viande rouge "classique" de chez nous est produite majoritairement avec des fourrages et co-produits. Très peu de concentrés et soja... La viande industrielle c'est tout le contraire. Plus l'accroissement des transports qui vont aller avec. Le bilan sera PIRE! Mais bon, tout est la faute de la viande... Comme vous le dites si bien, tout le monde se félicite de l'accroissement du trafic aérien. Ils en ont encore parler lors du départ du directeur de l'aéroport de Charleroi dont le bilan était très positif selon ses pairs et les médias. Pourvu que ça dure... Le v'la parti se racheter une conduite en sauvant la pandas à pairi daiza!

par Carote, le 05 Février 2019 12h49

Sa conforte l'union européenne de diminuer les élevages,du pain béni, de l'eau à leurs moulins.Junkers se prépare déjà pour rencontrer Trump pour négocier des échanges. En attendant l'agriculteur en Europe est un homme à abattre,un pollueur à éradiquer.

par pipo, le 05 Février 2019 13h56

il faut au plus vite réintroduire les ours dans les bois les bisons dans les plaines les castors comme les sangliers il y en a déjà pour que tous ces bobos ecolos puisse revivrent sans polluer Alors évidement sans chauffage (la chasse pour s habiller et se nourrir )et surtout sans vacances multimédia, gsm,voiutre,...Si je lit bien l équivalent de notre pollution avec l élevage correspond a un vol Bruxelles NY Quelle est la pollution des autre élevages dans le monde rendu chez nous dans le magasin Bref encore un article sans queue ni tete pour faire peur au gens et nous discréditer

par Amora, le 05 Février 2019 16h08

Concrètement qui peut me citer un organisme/satellite en Wallonie qui puisse être créatif, et financer une pub pour la promotion de la viande dans les médias : APAQ-W ?

par Chevalier Franz, le 05 Février 2019 20h53

Venez rejoindre le groupe de Anne Franck si vous croyez encore en quelque chose.

par Felix, le 06 Février 2019 08h07

Les agriculteurs sont les méchants, ils sont les gentils. Mais nous mangeons bien,qu est ce qu ils bouffent mal,ils y en a même qui passent au mc do pendant qu ils manifestent pour sauver la planète. Quand je suis a la ferme,je respire,quand j approche d une ville je sent la pollution,mais c est sûrement dû aux agriculteurs urbains.Comment n ont ils pas encore créé Pollution sans frontière ?On arrête bien un virus avec du fil ursus.

par Billy the Kid, le 06 Février 2019 11h08

Cher, chère carote,
M tirelipimpon vous expliquera que sa méthode scientifique imparable établit cela comme un FAIT et qu'il faut donc l'accepter, même si les arguments utilisés sont fallacieux ...

par Billy the Kid, le 06 Février 2019 16h41

www.levif.be/actualite/environnement/urgence-environnementale-le-secteur-du-commerce-de-la-viande-pret-a-se-remettre-en-question-mais/article-normal-1088427.html 
M tirelipimpon va devoir se tordre les méninges pour justifier le "FAIT" que les messages au sujet de la viande sont en réalité des "fake news" dont le but est d'effrayer et culpabiliser le public ...
Ou alors c'est la FNCB qui est dans le mensonge ...

par tirelipimpon, le 06 Février 2019 22h00

En 30 ans, le secteur agricole a perdu les deux tiers de ses éleveurs. Oû est le problème puisque pour la filière agroalimentaire et dans le cas présent pour la filière de la viande, les éleveurs restants travaillent e investissent bien plus pour ne rien gagner, leur seul bénéfice pour a plupart n'étant que leur prime pac. Est ce que la filière s"est remise en question pour mieux payer les éleveurs. Ben, c'est la faute au marché . N'empêche que tous ceux qui vivent en amont et en aval du travail de l'éleveur réussissent bien. Mais voilà que des agitateurs en tout genre viennent gripper le système. Des gens qui défendent le bien ètre animal, la qualité de l'air, de l'eau, les haies bordant les prairies, la provenance de la nourriture animale, le temps de sortie des bovins, la façon d'abattre les bètes, etc, etc... Les éleveurs qui se faisaient traiter de chasseurs de primes qui ont survécu au libéralisme se font maintenant traités de pollueurs, de tortionnaires, d'empoisonneurs, de salisseurs de route, …. Trop is teveel. Ce pourrait être les gouttes d'eau qui font déborder le vase ou dégouter les derniers éleveurs conventionnels. Sans éleveurs, plus de viande, plus de filière. Je me méfie des gens qui veulent notre bien, ces personnes ont besoin de nous pour faire des profits sur notre dos.
Est-ce que la filière de la viande se demande si ceux qui ont abandonné la production ont trouvé un boulot pour survivre, j'en doute .
D'ailleurs que disait Billy the Kid à ce propos:
Malheureusement les agriculteurs n’ont plus besoin d’être aussi nombreux par exploitation agricole qu’auparavant ...
Les métiers d’hier tendent à évoluer, changer, se réinventer pour survivre à ces changements. Mais rassurez-vous quand la technologie fait disparaître un métier, elle en créé un nouveau.
Qui pleure la disparition des allumeurs de réverbères et des coupeurs de glace de nos jours?

Encore une preuve qu'on défend la filière mais pas les éleveurs

par tirelipimpon, le 06 Février 2019 22h25

Et que faire des prairies non labourables?
Des biocarburants à base d'herbe? C''est ce qu'ont découvert des chercheurs néerlandais.
Un groupe de chercheurs de l’Université de Gand, en Belgique, a mis au point un nouveau biocarburant pour avion à base d’herbe. Un procédé potentiellement révolutionnaire qui pourrait, au regard de l’abondance de cette ressource, réduire considérablement le coût de production du biocarburant, et offrir au secteur du transport aérien une véritable alternative au kérosène
lenergeek.com/2017/04/11/biocarburant-herbe-chercheurs-neerlandais/ 

par Stechou, le 07 Février 2019 08h12

Ma grand-mère, dans les années 30, les garçons travaillent aux champs mangeaient les lards et les filles "ramassaient" les poêles avec une tranche de pain la sauce, elle ne mangeaient pas de la viande TOUT les jours .

par Felix , le 07 Février 2019 10h37

Et oui Stechou,elle mangeais aussi les oeufs frais,du pain sec trempé dans la soupe,le soir le reste de midi et même ceux du jour avant.Aucun aliments finisaient dans une poubelle.Maintenant les "civilisés "mangent de la saloperie mangeable grace aux epices et E 4.. réchauffé dans un micro-ondes les restes et les emballages remplissent les poubelles. Ils prennent des douches,des bains tous les jours,ils tirent des chasses d eaux plusieurs fois par jour,ils veulent tous une piscine et vont au car wash.Il est plus facile de dire a son voisin qu il pollue que de faire le trie chez soi.A quand une étude de comparaison de la pollution inutile humaine par rapport à la production agricole?Vivre dans la luxure a toujours amené la décadence. Plutôt que de faire une semaine sans ci et cela qu ils essayent une semaine sans déchets et choses inutiles du quotidien.

Envoyer

Rencontre transfrontalière GLEA à Attert a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 05 Février 2019 08h02
Début : 06 Février 2019 20h00

Mercredi 6 février à 20h00 à Attert en collaboration avec le comice d’Arlon.
L'invitation détaillée : agriculture.wallonie.be/documents/47285/0/Invitation  GLEA.pdf
Le centre de coordination GLEA va régulièrement à la rencontre des agriculteurs en vue d'entendre leurs questions concernant des thématiques transfrontalières auxquelles les différents partenaires apporteront des réponses. Infos sur GLEA : www.glea.net/ 

Envoyer

Une invention belge : un robot cueilleur de fraises

ajouté par Billy the Kid, le 04 Février 2019 21h49

Réponse à la concurrence exercée par les pays à faible coût de main-d'oeuvre ?
C'est ce que pense Tom Coen, le concepteur de ce robot cueilleur de fraises.
En utilisant des algorithmes intelligents de vision artificielle et une "main" imprimée en 3D, sa machine parvient à déterminer et à détacher du plant les fruits mûrs à raison d'une fraise toutes les cinq secondes. "C'est moins rapide que la main humaine, mais notre robot peut fonctionner sans relâche, la nuit, les week-ends et les jours fériés", explique le patron.

par phil81, le 06 Février 2019 14h49

si le robot se développe encore en performance, il va ranger la fraise au rang de fruit industriel rentable que pour certaines grosse sociétés

par tirelipimpon, le 06 Février 2019 15h55

Où Mr Coen explique t-il que c'est pour faire face à la concurrence des pays à faible cout de main d'œuvre? C'est ce que veut nous faire croire Billy. C'est lui-même le malhonnète, l'hypocrite. La réalité c'est que le secteur manque de main d'œuvre, de moins en moins de gens veulent encore cueillir des fraises, comme le dit Mr Coen. Devant ce constat, il s'est dit pourquoi ne pas robotiser la cueillette afin de sauver le secteur de la fraise. D'ailleurs il avoue que son robot n'est rentable qu'à condition de le faire travailler toute l'année.
Comme les robots de traite qui fonctionnent jour et nuit 365 jours par an. Et pourtant les comptabilités le démontrent, ce sont ceux qui travaillent avec des robots qui ont le cout de production le plus élevé.

par Billy the Kid, le 06 Février 2019 17h13

Remarquez, M le sophiste, que j'introduis le commentaire avec une question (traduite par un point d'interrogation à la fin de la première phrase), pas par une affirmation ... comme vous le présentez.
Mais bon, tout est bon pour vous pour dénigrer ceux qui osent mettre en doute vos "raisonnements" qui, au mépris de ma vérité, sont conçus pour tromper ou faire illusion.

par tirelipîmpon, le 06 Février 2019 20h53

Vous avez commencé, supporter les conséquences. Je ne faisais que relater un article de réussirlait concernant la consommation de lait non ogm et je me suis vu recevoir une volée de bois vert.
Une question suivie d'une affrmation.
Réponse à la concurrence exercée par les pays à faible coût de main-d'oeuvre ?
C'est CE que pense Tom Coen, écrit Billy the Kid
Alors que peut bien penser Tom Coen ? que l'été sera chaud ou que la facture d'électricité continue d'augmenter?

Envoyer

Conseils de printemps en culture de maïs a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 04 Février 2019 06h57
Début : 03 Février 2019 18h43

CARLSBOURG – 13 février à 13h30 – Formation PHYTOLICENCE avec le CIPF organisée par le Comice agricole de la Semois ardennaise en collaboration avec la Direction de la Recherche et du Développement du Service Public de Wallonie.

Envoyer

Le coût de production en agriculture : une base pour la gestion des risques

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 22h29

[Vidéo du Québec] Comme productrice ou producteur agricole, savez-vous combien vous coûte la production d’un veau, d’une tonne d’orge, d’un kilo de tomate ou d’un autre produit? Le calcul qui vous permet d’obtenir ce genre d’information clé pour votre entreprise s’appelle le « coût de production ». Il vous donne une idée précise de la rentabilité d’une production et vous aide à vous fixer des objectifs d’affaires.

Envoyer

Le secteur de l'élevage porcin est reconnu en crise

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 21h52

Le Ministre de l'Agriculture s'apprête à reconnaître la filière porcine comme secteur en crise, suite à la crise de la peste porcine africaine. Il proposerait cette semaine de pouvoir réduire ou suspendre les cotisations sociales.

par par caroloo, le 04 Février 2019 14h30

Quand tu suspend tes lois sociale tu peut plus rien avoir car tes plus en ordres de cotisation administrativement et tes devenu un or la lois !!! i!l faut pas fumé du cannabis en mode industriel !!! pour comprendre que certain décideurs on jamais vécu ce que nous les éleveurs on nous fait subir !!!

par L'aveugle, le 04 Février 2019 16h18

Si le porc est en crise et que cette crise est reconnue par le ministre Fédéral car on ne s'y retrouve plus avec tous les ministres Belges qui parlent de viandes.. Le gouvernement est aussi en crise, c'est le Roi qui décide. Donc il n'y a qu'une personne qui peut sauver la filière porcine......................................

par par caroloo, le 05 Février 2019 14h07

Après une longueur pareil pour la... les criseS que le secteurs agricole vit ou subit on peut plus appeler sa une crise le Ministre doit appeler sa un SYSTÈME.

Envoyer

Conseils de printemps en culture de maïs a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 18h43
Début : 21 Février 2019 20h00

Formation PHYTOLICENCE le 21 février 2019 (20h) à Sprimont (Le Parc, rue du centre). Saison culturale très particulière de 2018, résultats des essais, contrôle des adventices, bandes tampons, lutte intégrée, ravageurs, choix variétaux, fertilisation,… avec le CIPF et le CPL Végémar. Info et inscription f.huart@skynet.be ou 0476/214357. aredb-oa-tv.be/ 

Envoyer

Rapport d'activité 2016-2017-2018 du Centre wallon de Recherches agronomiques (CRA-W)

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 16h48

Envoyer

Produire des protéines à la ferme a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 13h15
Début : 03 Février 2019 12h51

Séance d'information le jeudi 07 février 2019 à 19h30 dans les locaux du GAL (Rue de la Pichelotte 9D à 5340 Gesves). Les cultures protéagineuses ainsi que la culture de la luzerne seront abordées par Mme Cartrysse (APPO) et M. Falys (UCL faculté des bioingénieurs).
www.tiges-chavees.be/events/event/seance-dinformation-produire-des-proteines-a-la-ferme/ 

Envoyer

Comment commercialiser à plusieurs ? a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 12h51
Début : 07 Février 2019 20h00

FAUVILLERS – 7 FEVRIER 2019 à 20h00 – Présentation des dimensions réglementaires et pratiques de la coopération adaptée à la vente de produits locaux. www.parcnaturel.be/fr/diversification-agricole-formations-fevrier-et-mars-2019.html?IDC=1257&IDD=7694 

Envoyer

Catalogue des formations de la Fédération des Jeunes Agriculteurs (FJA) 2019

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 08h42

Envoyer

Quel Temps ! 29.01.2019 partie 1

ajouté par Benoît GEORGES, le 03 Février 2019 00h43

Découvrez les coulisses du climat chez nous et à l'autre bout du monde. Rencontre de trois cultivateurs wallons suite à la sécheresse de 2018 : Henry Lhoest, Jean-Pierre Van Puymbrouck, Etienne Ernoux.

Envoyer

Burdinale: les fermiers mobilisés pour diminuer les pesticides.

ajouté par Benoît GEORGES, le 02 Février 2019 16h50

René Collin, ministre wallon de l’agriculture et de la nature, a lancé ce lundi le projet pilote «Générations Terre» en collaboration avec le Parc naturel des vallées de la Burdinale et de la Mehaigne, celui de la vallée de l’Attert et le Parc naturel des Plaines de l’Escaut.

Envoyer

De l’état des sols à la qualité du fourrage : l’utilité des analyses et de leur bonne utilisation

ajouté par Benoît GEORGES, le 02 Février 2019 15h10

Réunion Autonomie le lundi 4 février à 19h30 au Centre culturel de Beauraing avec Christian Dawance de l’OPA

Envoyer

Tournai Agridays a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 02 Février 2019 12h13
Début : 02 Février 2019 09h00
Fin : 03 Février 2019 18h00

Plus de 90 exposants, des dizaines d'animaux les 2 et 3 février 2019 (9-18h) à Tournai Expo www.tournaiagridays.be/ 

Envoyer

C'est bon, c'est wallon a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 02 Février 2019 12h06
Début : 02 Février 2019 11h00
Fin : 03 Février 2019 18h00

Le marche des produits du terroir wallon les 2 et 3 février 2019 (11-18h) à Liège (Halles des Foires)
www.cbon-cwallon.be/ 

Envoyer

Le numérique agricole doit encore faire sa révolution.

ajouté par Benoît GEORGES, le 02 Février 2019 11h28



Envoyer

Coûts de production. Un indicateur de prix de revient de la viande bovine enfin validé par Interbev

ajouté par Benoît GEORGES, le 02 Février 2019 10h21

Les représentants de l'interprofession bovine ont trouvé un accord jeudi 31 janvier 2019 sur une méthode de calcul d'un indicateur de prix de revient de la viande bovine. Pour une vache allaitante, cet indicateur s'établit à 4,64 €/kg.

Envoyer

Le CER Groupe recherche activement un(e) Conseiller(-ère) agricole pour sa BU Agri-développement.

ajouté par Benoît GEORGES, le 02 Février 2019 09h42

Envoyer

Food Evolution : le film qui va peut-être vous faire changer d’avis sur les OGM

ajouté par Protagoras, le 31 Janvier 2019 18h03

Ce n'est un secret pour personne : les OGM destinés à l'alimentation sont très controversés !
Dans ce débat public exacerbé, marqué par l'émotion, la passion, la suspicion, les "fake news" et la confusion, le réalisateur Scott Hamilton Kennedy, nommé aux Oscars, explore cette contestation sociétale et la diabolisation des OGM dans nos assiettes.
Sollicitant des militants anti-OGM, des experts, des agriculteurs et des scientifiques du monde entier, FOOD EVOLUTION, mené comme une enquête policière, examine le dossier de "l'accusé OGM" pour voir ce qui se trame en coulisses et pourquoi il continue de susciter la défiance de l’opinion publique. CE FILM nous démontre avec quelle facilité, la désinformation et la peur peuvent étouffer la vérité, et comment les pires arguments émis par des experts au pédigrée douteux viennent contredire les faits pourtant avérés et mille fois démontrés par des universitaires aux CV longs comme le bra ...

par Billy the Kid, le 31 Janvier 2019 18h51

Une étude récente menée par des scientifiques de la "Leeds School of Business" de l'Université du Colorado à Boulder, l'Université Washington à St. Louis, l'Université de Toronto et l'Université de Pennsylvanie conclut que les personnes qui défendent les points de vue les plus extrêmes opposés aux aliments dérivés d'OGM pensent connaître le plus la science de ces aliments, mais en réalité la connaissent le moins.
Effet de la science "FaceBook" : les personnes qui en savent le moins sur des questions scientifiques importantes risquent de le rester, car elles ne chercheront pas à comprendre, ancrées sur leurs certitudes et ne seront pas ouvertes à de nouvelles connaissances ...
www.sciencedaily.com/releases/2019/01/190114114221.htm 

par Billy the Kid, le 31 Janvier 2019 18h56

L'avis d'un agriculteur : fr.euronews.com/2018/12/20/en-interdisant-les-ogm-et-les-pesticides-l-ue-cede-aux-croyances-dangereuses-point-de-vue 
"Au lieu de soutenir des innovations qui peuvent contribuer à nourrir une population mondiale en pleine explosion, les dirigeants européens s'érigent en adversaires du progrès scientifique."

par Fernand, le 01 Février 2019 15h00

La commission européenne n'a rien à envier aux groupes occultes ;
Quand on voit qu'elle bride les agriculteurs européens mais qu'elle autorise l'importation de soja américain pour les biocarburant, dans le but de sauver temporairement les exportations de voitures vers les usa, y' a de quoi avoir la rage.
Elle flingue la culture de colza et les biocarburants de 1ère génération chez nous, et donne du grain à moudre pour les anti ogm et anti glyphosate.
C'est un jeu de dupes où les perdants sont toujours les mêmes...

par paturage, le 03 Février 2019 14h15

SOIT!!

Que les produits phytos ou encore les OGM présentent un risque pour la santé ou non n'est pour moi pas la question primordiale. Ce qui est important pour moi, c'est que la majorité des gens n'en veulent pas ou plus. Et vouloir argumenter que ce qu'ils pensent est faux ne fera que grandir leur peur de ces "technologies". La Belgique est un petit pays, avec des coûts de production parmi les plus élevés au monde. Pourquoi vouloir produire pour le marché mondial?
N'oublions pas que le client est roi. Alors pourquoi ne pas aller beaucoup plus vers ce que les gens veulent vraiment : moins de produits phytos, pas d'OGM, des produits bios, des circuits courts. Si vous produisez ce que les gens veulent, ils seront déjà nettement plus favorable à payer un prix juste.
Saisissons cette opportunité!

par tirelipimpon, le 03 Février 2019 17h50

Sans OGM : le standard de demain ?www.reussir.fr/lait/actualites/sans-ogm-le-standard-de-demain:ZAOD6T9W.html 

En Allemagne, plus de 50 % du marché est sans OGM

En Allemagne, « le sans-OGM représente plus de 50 % du marché des produits laitiers », indique Benoît Rouyer, économiste au Cniel. « Lidl ne propose dans ses rayons que du lait sans OGM », ajoute Philippe Leseure, de la Laiterie Saint Denis de l’Hôtel (LSDH). Dans d’autres pays européens, le sans-OGM représente aussi un gros marché. « Nos clients distributeurs tchèques ne proposent aux consommateurs que du sans-OGM. En République tchèque, il y a une forte orientation pour que tout le lait produit soit en filière sans OGM. En Autriche aussi, avec une forte proportion de bio, de lait de foin, de montagne et autres démarches, le « nourri sans OGM » représente une grosse part des produits laitiers. Idem en Europe du Nord », décrit Gérard Maréchal, de Lactalis.

« L’Allemagne est le premier client de la France à l’export, notamment pour les fromages. Cet engouement des consommateurs allemands est donc un enjeu majeur pour les transformateurs laitiers français », souligne Benoît Rouyer

par Billy the Kid, le 04 Février 2019 09h33

Monsieur Tirelipimpon illustre parfaitement l'effet de la science "FaceBook" : les personnes qui en savent le moins sur des questions scientifiques importantes risquent de le rester, car elles ne chercheront pas à comprendre, ancrées sur leurs certitudes et ne seront pas ouvertes à de nouvelles connaissances ...
Combien de vaches, de porcs, de poulets morts, d'humains morts en ayant consommé des OGM ?
Les agitateurs de peurs ont réussi à embrumer les cerveaux !
citation-celebre.leparisien.fr/images/citation/citation-karl-kraus-27503.png 

par carote, le 04 Février 2019 15h20

Billy arrête de manger trop d'OGM,tu deviens accroc,ton cerveau s'embrume

par Protagoras, le 04 Février 2019 16h56

Avec le temps, je pensais que l'on apprenait de ses erreurs et que l'être humain devenait plus sage ...
Malheureusement je dois constater, au vu des commentaires, illustrés par carote notamment, que c'est le contraire : c'est stupide qu'il devient. Il se laisse facilement tromper par les discours populistes, par les pires arguments émis par des experts au pedigree douteux qui viennent contredire les faits pourtant avérés et mille fois démontrés. Et la seule réponse, c'est se réfugier dans le dénigrement et rabaisser !

par tirelipimpon, le 04 Février 2019 18h48

Cher Protagoras, vous oubliez Billy the Kid avec sa citation, ou le lien qui va avec, où chaque lecteur d'agriweb peut se sentir traité de bête..
La science facebook, c'est la science du petit, peuple, des manuels tandis que la science LinkedIn c'est la science des élites, des intellos, des scientifiques, ceux la même qui ne supportent pas qu'un consommateur avec tout son pouvoir de choisir selon ses envies, puisse refuser le progrès. Alors vous les traitez de populistes, de gens qui ne connaissent pas grand chose, etc Bravo. Si les scientifiques décident de ce que les gens doivent manger et que les consommateurs n'ont plus la liberté de choix quel qu'il soit, alors nous ne sommes plus en démocratie.
Comme disait Attali: «?Si le marché l'emporte sur la démocratie, il orientera la science dans des directions qui menaceront l'humanité"
Encore une personnalité populiste au pédigree douteux?

par Protagoras, le 04 Février 2019 21h31

Chapeau M Tirelipimpon !
Vous êtes le Roi des sophistes : malgré une apparence de vérité, votre raisonnement est fallacieux et il est délibérément conçu pour tromper ou faire illusion.
La méthode scientifique n'a rien a voir avec les élites. Un scientifique ne va jamais décider ce que "les gens" doivent manger, contrairement aux agitateurs de peurs autoproclamés sauveurs de la planète ...
La "science Facebook, c'est ceci : arriver aux conclusions avant de faire la recherche et ensuite rejeter tout ce qui est contraire à vos conclusions préconçues ...
Illustration de la différence : www.pensee-unique.fr/images/methode.jpg 
Illustration de votre vision populiste : 2.bp.blogspot.com/-COC5fjqPVrY/W9QLNou49MI/AAAAAAAAHUA/vR3xw3Cj0q8VujJPG76tGsGzk_SmsdBhACLcBGAs/s1600/7.png 
J'en resterai là devant votre mauvaise foi : je vous souhaite de ne jamais avoir besoin d'injections d'insuline. C'est grâce aux OGM qu'elle est produite à faible coût. Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Mais bon, vous avez toute liberté de refuser le progrès n'est-ce pas.

par tirelipimpon, le 05 Février 2019 00h07

la méthode scientifique. de Tirelipimpon.
Voici les faits. Quelles conclusions en tirer?
Les faits : En Allemagne, 50 % du marché est sans ogm, en Tchéquie c'est 100 %, en Autriche et pays de l'Europe du Nord, une grosse part de sans ogm, la semaine dernière deux marchands d'aliments me parlent d'un projet d'une filère sans ogm en Belgique. Un client de mon marchand de bètes avec 5 robots a été remercié par Campina pour cause de non respect pour les normes paturage.
Conclusion : Si le consommateur en a l'occasion, une grande part achète du non ogm. Il est aberrant de produire du lait conventionnel pour un marché du lait issu d'une alimentation à base de soja ogm, un marché qui est en recul, alors produisons pour un marché qui a le vent en poupe. On a beau ètre un grand producteur, si on ne veut pas s'adapter à des critères de qualité différenciés, la laiterie peut vous mettre à la cour du jour au lendemain et ce n'est pas Monsanto ou Bayer qui va me sortir d'affaire.

La méthode idéologique., celle de Billy et de Protagoras
Voilà la conclusion, trouvons des faits pour la rendre crédible.
Conclusion : de plus en plus de consommateurs achètent du non ogm et des producteurs satisfont leur demande
Les faits? La faute aux agitateurs de peur qui font du lavage de cerveau, la faute aux sauveurs de la planète qui veulent interdire le glyphosate, la faute aux consommateurs pas assez instruits, as assez rationnels.

En fait, quelqu'un qui veut telle ou telle couleur pour sa nouvelle voiture, est ce rationnel? Ne dit on pas, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

par Fernand, le 05 Février 2019 13h09

Je crois que le véritable problème de l' ogm, c'est que le produit phare est un gène résistant au glyphosate. Monsanto a vu son portefeuille et a mis la charrue avant les bœufs. Si il avait commencé par vulgariser, avec un gène qui fait pousser du blé dans le désert, ou résistant aux maladies, ou porteur d'une protéine stimulant les systèmes immunitaires, l'histoire aurait-été probablement différente. L'histoire est faite de rebondissement, et il faut parfois reculer pour mieux sauter…
Et comme le client à toujours raison, et que le client est connu pour être versatile et avare...

Envoyer

Notification d’attribution des droits définitifs au paiement de base

ajouté par Benoît GEORGES, le 31 Janvier 2019 16h11

La DGO3 annonce qu’une nouvelle notification d’attribution des droits définitifs au paiement de base wallons pour la campagne 2018 ainsi qu’une notification de ces mêmes droits pour la campagne 2019 seront envoyées à partir du 28 janvier 2019 aux agriculteurs détenteurs de droits au paiement de base.
Concernant la campagne 2018, une réduction linéaire complémentaire de la valeur de ces droits est nécessaire, afin de financer la réserve régionale wallonne de droits au paiement de base, pour les jeunes et les nouveaux agriculteurs…
Par ailleurs, afin de se conformer à la règlementation européenne, l’agriculteur n’a plus la possibilité de déterminer lui-même l’ordre d’utilisation de ses droits…

Envoyer

Paiement du verdissement - Campagne 2018.

ajouté par Benoît GEORGES, le 31 Janvier 2019 16h06

La Direction générale de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement a exécuté ce mardi 29 janvier le paiement de la première tranche (95%) du verdissement 2018 en Wallonie…

Envoyer

Elevage, consommation de viande et GES ...

ajouté par Protagoras, le 31 Janvier 2019 11h34

Une analyse qui incite à la réflexion ...

par Protagoras, le 31 Janvier 2019 16h10

Ne manquez pas de clicker le lien vers l'avis scientifique de l'INRA, notamment le chapitre "Des données pour comprendre"
institut.inra.fr/Recherches-resultats/Strategie/Tous-les-dossiers/Consommation-de-viande-avis-scientifique-de-l-Inra 
"À l’échelle mondiale, l’élevage contribue à faire vivre 800 millions de personnes pauvres dans les pays du Sud et il a un rôle essentiel pour l’amélioration du statut des femmes. Il contribue à la sécurité alimentaire mondiale en valorisant des surfaces qui ne sont pas cultivables. La suppression de l’élevage entraînerait un accroissement de la pauvreté, une augmentation de l’insécurité alimentaire et une recrudescence de la sous-nutrition et des maladies de carences alimentaires."

par Carote, le 31 Janvier 2019 18h15

C'est pas à nous qu'il faut le dire,mais aux sauveurs de la planète qui déambule dans les rues en trainant leurs pieds.

par Billy the Kid, le 31 Janvier 2019 19h23

Cher - Chère Carote
Ne campez pas sur vos certitudes ... M Peyraud vous invite aussi à balayer devant votre porte.
Relisez aussi l'article du 26 octobre : www.agri-web.eu/2018-10-26_viande-pacte-pour-un-engagement-societal 

par carote, le 31 Janvier 2019 20h49

Billy,la seule certitude est qu'on veut faire disparaître l'élevage et l'agriculture européenne au profit des pays outre-mer.Vive le libéralisme

par Billy the Kid, le 31 Janvier 2019 21h11

"ON" ? Qui c'est ? Encore un groupe occulte agissant dans l'ombre ?
L’industrie du complot est une machine à exploiter les peurs, elle spécule sur nos doutes et nos croyances. Théories du complot et fake news vont de pair : les unes et les autres sont fabriquées pour consolider nos préjugés et verser de l’huile sur le feu. Elles cherchent à transformer nos peurs ressenties en réalité vécue.

par Carote, le 01 Février 2019 09h00

´Tu as raison Billy mais les faits sont là,le nombre de fermes qui disparaissent l'acharnement sur l'agriculture d'hier ce n'est pas une utopie mais une réalité

par Billy the Kid, le 01 Février 2019 16h28

Un jour les voitures se conduiront toutes seules ... Des robots reconnaîtront les herbes indésirables et les arracheront ... On "construira" des tissus humains avec des impimantes 3D ...
Le métier de fermier est menacé, non par d'obscures forces occultes, mais par les les avancées technologiques qui chamboulent un peu plus le monde que nous connaissons : les nouvelles technologies permettront de cultiver efficacement en optimisant le rendement. Malheureusement les agriculteurs n’ont plus besoin d’être aussi nombreux par exploitation agricole qu’auparavant ...
Les métiers d’hier tendent à évoluer, changer, se réinventer pour survivre à ces changements. Mais rassurez-vous quand la technologie fait disparaître un métier, elle en créé un nouveau.
Qui pleure la disparition des allumeurs de réverbères et des coupeurs de glace de nos jours ?

par Amora, le 01 Février 2019 17h21

Billy, sauvage réalité en effet que tu évoques. n'empêche à technologie équivalente c'est des conneries de penser que les robots et autres vont rendre de la compétitivité à l'agriculture végétale belge et européenne face aux immensités du parcellaire en Ukraine, Brésil, Indes, USA... Ces matières premières sont produites là bas à des niveaux de coût de production imbattables et ne respectent pas les cahiers de charge qui nous sont imposés ici.. J'appelle çà de la distorsion de concurrence. Ce qui TUE le métier d'agriculteurs et l'installation des jeunes ici c'est l'hyper libéralisation du marché EU pour les commodités agricoles : c'est çà LE problème. Le prix de vente mondialisé n'est pas en adéquation avec nos coûts de production, et même l'optimisation du rendement que tu suggères avec les robots n'améliorera rien. A

Envoyer

SUCRERIE DE TIRLEMONT A LIRE ATTENTIVEMENT

par le réaliste, le 30 Janvier 2019 16h48

TOUT VA BIEN DANS LE SECTEUR DU SUCRE!!
www.sudinfo.be/id99196/article/2019-01-30/craintes-de-pertes-demploi-au-sein-du-personnel-de-la-raffinerie-tirlemontoise?fbclid=IwAR3JeWZJJeApFK4joAeVqv2_pYqHiPNaeYKuBWKwTCDNWdaQY-yVxjG3Xi8 

par L'aveugle, le 30 Janvier 2019 16h53

Qui se sucrent sur le dos des producteurs de betteraves et des travailleurs des usines ?

par PA25, le 30 Janvier 2019 18h08

L' action Sudsucker à prit 30 % en 1 mois, pour 5000 euros investit, 1500 euros de plus value .

par PA25, le 30 Janvier 2019 18h09

L' action Sudsucker à prit 30 % en 1 mois, pour 5000 euros investit, 1500 euros de plus value .

par PA25, le 30 Janvier 2019 19h39

L' action Sudsucker à prit 30 % en 1 mois, pour 5000 euros investit, 1500 euros de plus value ….

par tirelipimpon, le 30 Janvier 2019 21h32

Autre pays, autre méthode
www.youtube.com/watch?v=nJZYdiWkC7A 

par feeb, le 31 Janvier 2019 12h47

Reçut aujourd'hui SMS:
Raftir: Pour votre information : Dans le plan de restructuration SudZucker, il n y aura pas de fermeture usine de la Raffinerie Tirlemontoise.

par pipo, le 31 Janvier 2019 13h51

on vient d y apporter 18 000 000 d euro de capital…..cela aurait été un peut limite…(avec une promesse de le doublé)

par Carote, le 31 Janvier 2019 18h21

Vive la Cobt

par Feeb, le 31 Janvier 2019 20h19

La cobt sera devant les mêmes problèmes que les autres sucriers et les investisseurs privés de la cobt ne seront intéressés que par de grosses dividendes.
Il faut arrêter d'opposer cobt et tirlemont. Il faut espérer que les 2 sociétés durent dans le temps.

Envoyer

Indemnité sécheresse

par Vda, le 29 Janvier 2019 09h37

Bonjour
J’ai entendu que certaines exploitations ont reçu le versement de l indemnité. Avez-vous reçu l indemnité ?

par titeuf, le 29 Janvier 2019 16h13

oui il y a un mois

par Par Caroloo, le 29 Janvier 2019 16h39

Les indemnité sécheresse sont illégale car 50% on été déduit pour non assurance contre la grêle ... un contracte grêle existe pas pour les prairies donc c'est Fallacieux ... Dans les boites a outils de la PAC les contractes assurance climatique sont prévu mais certain état membres non pas prévu la couverture qui est remboursé a 50% par la PAC ... Donc si les états on pas fait leurs boulots c'est pas a nous a se faire plumé de 50% SUR NOS indemnité ... préparer vous pour 2018 car il a 4x plus de dossier et deux x moins d'argent dans le fond des calamité que 2017 .....

par pipo, le 29 Janvier 2019 19h38

tous va ou est déjà fait pour nous obliger a prendre une assurance récolte avec le montant des primes pac . les grands gagnants sont la RW et les assurances (qui ne travaille pas pour si il n y a pas un bénéfice derrière)

par Benoît GEORGES, le 30 Janvier 2019 12h25

Je suggère à Vda de contacter le service extérieur de la Direction de la Recherche et du Développement de sa région pour en connaître la raison ou envoyer un message à calamités-agricoles.dgo3@spw.wallonie.be

Envoyer

Présentation de la nouvelle coopérative « Vent de Terre » a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 29 Janvier 2019 02h35
Début : 31 Janvier 2019 18h30

le 31 janvier 2019 (18h30) à la Ferme d’Embourg (rue du Curé Bosch 13)
www.facebook.com/events/415499218990310/ 

Envoyer

Les éleveurs participent au développement durable !

ajouté par Benoît GEORGES, le 29 Janvier 2019 02h23

[#Agriculture et #environnement] Elevage, transport et émission des gaz à effet de serres : des méthodes de calcul différentes qui faussent les rapports mondiaux publiés ... Et si on vous disait comment les éleveurs participent au développement durable…

Envoyer

Journées Fermes Ouvertes 2019 : appel aux candidatures

ajouté par Benoît GEORGES, le 29 Janvier 2019 00h21

Rappel rappel rappel ! ! ! ????????????
Candidature à rentrer avant le le 31 janvier ! ????
Vous êtes agricultrices, agriculteurs ? Ou vous en connaissez autour de vous ? Vous appréciez le contact humain ? L’organisation d’un événement ne vous effraie pas ? Vous êtes débordant d’enthousiasme à l’idée de partager votre savoir-faire ? Ce week-end sera donc le vôtre !
Pour postuler, c'est ici : www.apaqw.be/Inscription-JFO.aspx 

par popol, le 29 Janvier 2019 10h56

Les pollueurs en ont marre …….

par Felix, le 01 Février 2019 07h56

Si c est pour avoir un contrôle afsca pour les tartes les fromages et la soupe que l on sert.Peut on faire manger de la viande aux visiteurs?

Envoyer

Les agriculteurs marchent aussi pour le climat

ajouté par Benoît GEORGES, le 28 Janvier 2019 23h53

[Video] Enorme mobilisation pour l’environnement ce dimanche à Bruxelles. Parmi les dizaines de milliers de manifestants, un groupe d’agriculteurs: les "Farmers For Climate"!



Envoyer

Elever des vaches, c'est polluant? Une expérience menée chez Adrien, éleveur belge, tempère cette croyance

ajouté par Benoît GEORGES, le 28 Janvier 2019 22h25

Parmi les revendications de celles et ceux qui s'inquiètent pour la planète: la consommation de viande. Depuis quelques années, des appels sont lancés pour en manger moins afin de réduire son empreinte écologique. Une étude scientifique menée chez un éleveur belge apporte cependant des nuances sur l'impact de l'élevage. D'après la fédération agricole, consommer une viande d'origine locale est la première piste pour réduire l'impact environnemental.

par Benoît GEORGES, le 29 Janvier 2019 00h22

D'après la Fédération Wallonne de l'Agriculture,...

Envoyer

Mercuriales Battice le 6/10/2018

ajouté par Agri-web, le 07 Octobre 2018 09h45

Les prix restent stationnaires malgré des transactions moins rapides. CdP et veaux laitiers en baisse.

Envoyer


Articles plus anciens  


Mercredi 20
Février 2019
Saint Aimée
"Eau de février,
Eau de fumier"
Newsletter :
S'inscrire
  Comment avoir un nom et un code PIN pour envoyer des articles et des commentaires ?

Les infos ICI
les + commentées

Vous s'en dite quoi?

https://www.rtl.be/info/belgique/societe/greenpeace-veut-reduire-la-production-d...

15 commentaires

prix des veaux noir et croisés bbb!!!

l hécatombe!!!!!

13 commentaires

Sucrerie de Seneffe

La région wallonne octroie le permis et la commune de Seneffe introduit un recou...

11 commentaires

Viande bovine : perspectives européennes...

L’élevage européen de bovins viande sera fortement concurrencé par les productio...

7 commentaires

PAC post 2020 : haro sur l'élevage inten...

"Dans un élevage ou les animaux sont confinés, il ne sera plus possible de touch...

6 commentaires

les + aimés

Vous s'en dite quoi?

par Fernand

C'est totalement contre-productif, puisque les premières à payer la chute de la ...

37 j'aime

prix des veaux noir et croisés bbb!!!

par Felix

L awe fait comme nos fournisseurs. Ils nous font payer leurs augmentations de...

33 j'aime

prix des veaux noir et croisés bbb!!!

par pfff

C l'optique que j'ai choisi : elevage mixte orienté paturage, valorisation des p...

32 j'aime

Vous s'en dite quoi?

par chrostif

Elle se réduit d'elle même tant les prix sont mauvais. Si la bêtise de greenpeac...

29 j'aime

Viande bovine : perspectives européennes...

par Carote

Bonne nouvelle pour le climat,la viande déjà tant décriée viendra par avions ou ...

23 j'aime