Publicité



Statistiques

Visites par jour

Aujourd'hui625
Hier670
21 Mai544
20 Mai426
19 Mai425
18 Mai538
17 Mai531


30 derniers jours


Source: Google Analytics


Publicité

















Actualités



Début : Ajouter une date de fin
Fin :
Envoyer

Alimentation bio: le Belge peut mieux faire

ajouté par Benoît GEORGES, le 23 Mai 2018 11h57

Un rapport de Biowallonie montre la croissance de l’agriculture bio, singulièrement au sud du pays. Quant aux consommateurs, ils dépensent davantage pour cette alternative alimentaire. Mais dans l’assiette et dans les champs, les Belges peuvent encore mieux

par Gingko, le 23 Mai 2018 17h24

Extrait de l'article
- "la filière bovine bio ne nous rassure pas. Elle connaît une explosion depuis deux ans. Et, aujourd'hui, sa production viandeuse est trois à quatre fois supérieure à la demande. Du coup, des bovins élevés selon le cahier des charges bio finissent dans la filière traditionnelle. Cela représente un manque à gagner notable pour les producteurs qui ont dû assurer des coûts d’élevage bio plus élevés que dans le traditionnel."
A noter que l'article recommande par ailleurs de "manger moins de viande" ... Soyez donc prudent avant de vous lancer : bien s'assurer au préalable des débouchés et d'un bon système de commercialisation ! Chez Colruyt, le beurre de baratte bio est moins cher que le beurre de baratte IGP Ardenne Carlsbourg ...
Intéressant aussi le graphique relatif aux canaux de distribution
- fermes et marchés, soit les circuits que "les consommateurs plébiscitent" représentent 6%
- supermarchés traditionnels et hard discount représentent 56% ...
Combien de millions d'euros encore ?

Envoyer

2 Spécialistes en matière agricole et agroalimentaire (M/F/X)

ajouté par Benoît GEORGES, le 23 Mai 2018 02h21

Le Service Public de Wallonie recherche 2 Spécialistes en matière agricole et agroalimentaire (M/F/X) au sein de la DGO de l'Agriculture, des Ressources naturelles et de l'Environnement (DGO3). NIVEAU A (universitaire ou supérieur de type long).

par bilout, le 23 Mai 2018 05h31

C'est quoi X?????

par Résistants, le 23 Mai 2018 07h11

Ce sont des humains 50%mâle et 50% femelle

par obelix., le 23 Mai 2018 07h19

mort de rire ......
vous avez fait ma journée les gars !!!!!!! ;-))

Envoyer

1 Expert - Collaborateur en matière agricole (M/F/X)

ajouté par Benoît GEORGES, le 23 Mai 2018 02h12

Le Service Public de Wallonie recherche 1 Expert - Collaborateur en matière agricole (M/F/X) au sein de la Direction du Développement Rural pour la DGO de l'Agriculture, des Ressources naturelles et de l'Environnement (DGO3), NIVEAU B (graduat - baccalauréat).

Envoyer

1 Spécialiste en matière agricole et agroalimentaire (M/F/X)

ajouté par Benoît GEORGES, le 23 Mai 2018 02h11

Le Service Public de Wallonie recherche 1 Spécialiste en matière agricole et agroalimentaire (M/F/X) au sein de la DGO de l'Agriculture, des Ressources naturelles et de l'Environnement, NIVEAU A (universitaire ou supérieur de type long). Lieu de travail : DGO3 - DPC - Direction des contrôles – Namur.

Envoyer

La laine dans tous ses états à la fête de la Maison du Parc-Botrange

ajouté par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2018 23h58

Transhumance de moutons, tonte des mêmes ovidés, atelier de tissage ou projet Interreg Défi-Laine, c’est la laine dans tous ses états qui était proposé aux participants de la grande fête annuelle de la Maison du Parc-Botrange, "Culture-Nature".

Envoyer

La Truite de Freux: Die erste belgische Bio-Räucherforelle

ajouté par Benoît GEORGES, le 22 Mai 2018 23h47


Envoyer

Prix du baril de pétrole

par Lalcool, le 22 Mai 2018 20h52

À quand le retour au prix du baril de pétrole

par Henri, le 23 Mai 2018 06h50

Bonjour,

Ce n'est pas prévu pour le moment. Cela prenait du temps de le mettre à jour manuellement tous les matins. Vous pouvez le retrouver sur d'autres sites : prixdubaril.com 

Cordialement.

par Lalcool, le 23 Mai 2018 09h27

Merci

Envoyer

(Enquête) Avis aux agriculteurs en activité et/ou installation : quels sont vos besoins en matière de recherche, encadrement et formation agricoles ?

par collège des producteurs, le 22 Mai 2018 17h38

Quels sont vos besoins en matière de recherche, encadrement et formation agricoles ?

En tant que personne active dans le secteur agricole (ou en projet d’installation), pouvez-vous prendre quelques minutes pour répondre à cette enquête qui concerne les besoins du monde agricole en terme de recherche, d’encadrement, et de formation ?

Répondre à l’enquête , disponible en ligne jusqu’au 30 juin 2018 : bit.ly/2s0iVQh 

par Stechou, le 22 Mai 2018 22h18

Comme déjà dit, un meilleur prix pour les produits que nous avons élaboré c'est et se sera toujours là le vrai problème.

par Jeune agri, le 23 Mai 2018 07h53

Thème de recherche possible : comment travailler beaucoup pour un revenu en dessous de tout, sans burn-out et avec très peu de congés par an ?

par figaro3, le 23 Mai 2018 13h31

Encore une usine à vent, au moins l'agriculture créé de l'emploi, régulièrement on change de nom ou le statut de tous ces satellites du monde agricole, mais on ne créé toujours pas de valeurs ajoutées pour l'agriculteur..... mais on fait semblant d'agir pour défendre les agris

Envoyer

Mercuriales Battice le 19/05/2018

ajouté par Agri-web, le 22 Mai 2018 13h06

Ventes plus faciles en boucherie et plus fermes en bétail de commerce ainsi que pour les veaux.

Envoyer

Mercuriales Ciney le 18/05/2018

ajouté par Agri-web, le 22 Mai 2018 13h05

Hausse jeunes taureaux ordinaires.

Envoyer

Voyage d'étude sur les méthodes agri-environnementales collectives aux Pays-Bas a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2018 16h59
Début : 25 Mai 2018 07h15

Organisé par le Réseau wallon de Développement Rural. Départ de Namur en car le 25 mai à 7h15.
www.reseau-pwdr.be/event/voyage-détude-mae-aux-pays-bas 

par Stechou, le 22 Mai 2018 12h46

La Hollande, ce beau pays avec les tulipes, . Plus blanc que blanc, c'est pas eux qui onte repris sur la mer et qui jette leur crasses chez les voisins. ....

Envoyer

La base de données centralisée de REQUASUD, un outil incontournable pour des informations fiables. a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2018 15h54
Début : 31 Mai 2018 13h30

31/05/18 (13h30) à Beez.
www.requasud.be/fr/nouvelles/conference-la-base-de-donnees-centralisee-de-requasud-un-outil-incontournable-pour-des-informations-fiables 

Envoyer

Le Centre de Michamps réalise actuellement un suivi de différentes cultures au sein du Parc naturel Haute Sûre Forêt d'Anlier.

ajouté par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2018 15h19

Il recherche des agriculteurs qui cultivent de l'avoine et de l'orge de printemps, du froment et du seigle. D'autres cultures sont suivies également. Ces suivis ne sont pas contraignants pour l'agriculteur et le Centre de Michamps peut également offrir différents services, notamment la pesée des récoltes. Intéressez, contactez-les au 0498737367 ou au 0472038092. Un tout grand merci.
Page Facebook : www.facebook.com/centredemichamps/ 

Envoyer

La Ferme Colyn à Herve : des produits du terroir !

ajouté par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2018 14h54

Ils y pensaient depuis longtemps, mais depuis le 14 avril c’est chose faite: la Ferme Colyn a ouvert son nouveau magasin!

par LE REALISTE, le 22 Mai 2018 08h20

un de plus!

par fact, le 22 Mai 2018 19h59

Beaucoup de succès !

Envoyer

Témoignages d'agriculteurs en Condroz

ajouté par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2018 10h35

Exemples de bonnes pratiques qui tendent vers l'agroécologie. (Vidéo Facebook)

Envoyer

„Natürlich Hunger“: Ziegenzucht in Kettenis

ajouté par Benoît GEORGES, le 21 Mai 2018 09h26

An der Aachener Straße in Kettenis entsteht zur Zeit ein pädagogischer Ziegenhof mit eigenen Produkten und Erzeugnissen von Produzenten aus der Region. Auf einem 8.000 Quadratmeter großen Gelände nimmt das Projekt "Natürlich Hunger" Formen an.

Envoyer

80 000 plants de céleri rave plantés dans un champ de Gembloux

ajouté par Benoît GEORGES, le 20 Mai 2018 15h42

Le retour du beau temps marque le retour du travail des agriculteurs dans les champs. À Gembloux, Jérôme Haubruge s’est lancé dans la culture du céleri rave. En tout, ce sont deux hectares qui ont été plantés cette semaine.

par LE REALISTE, le 20 Mai 2018 19h09

et tout le monde va faire la même chose...en plus grand ... et noyer le marché!!!

par pipo, le 20 Mai 2018 20h10

si c est le long de la N4 il va y avoir du vol pour revigorer qque clients de qque auberges

par fact, le 22 Mai 2018 20h05

rave dans un champs de Gembloux... je connais 2 ou 3 djeuns intéressés...

Envoyer

Au Chant du Coq - service de remplacement agricole

ajouté par Benoît GEORGES, le 20 Mai 2018 14h31

Coup de projecteur sur le service de remplacement agricole qui existe depuis de 40 ans en Wallonie. En cas de maladie, de coup dur ou d'une simple envie de détente, 80 agents de remplacement se déplacent dans les fermes membres du réseau. Nicole Lathuraz, agricultrice à Rosée (Florennes) nous partage son expérience. Depuis le décès de son mari, un agent de remplacement vient régulièrement chez elle. Reportage également dans une ferme à Lorcy (Saint-hubert) avec le témoignage de Benoît Jardon, agent de remplacement. La séquence Comment ça marche s'intéresse à la gemmothérapie à Vielsalm et Ludovic Vanackere propose une recette de pesto à l'ail des ours.

Envoyer

Davantage de céréales locales pour l’alimentation humaine : des initiatives à découvrir ! a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoit GEORGES, le 19 Mai 2018 11h10
Début : 19 Mai 2018 14h00
Fin : 10 Juin 2018 12h00

Visites d’initiatives wallonnes. Ils sont agriculteurs, boulangers, brasseurs, malteurs, meuniers… Et ils ont décidé de valoriser les céréales wallonnes.
agriculture-natpro.be/2018/04/23/davantage-de-cereales-locales-pour-lalimentation-humaine-des-initiatives-a-decouvrir/ 
- 19/05/18 (14h-16h) à Gouvy, le Moulin de Cherain.
Dans le cadre de la Semaine bio, du 2 au 10 juin 2018
- 03/06/18 (10h-12h) à Meix Devant Virton, la Ferme du Hayon.
- 04/06/18 (10h-12h) à Beloeil, la Malterie du Chateau.
- 05/06/18 (19h30-22h) à Lantin, la Brasserie Coopérative Liégeoise.
- 08/06/18 (14h-16h) à Bertogne : Graines de Curieux, dans les cultures de la Ferme du Château de Rolley.
- 09/06/18 (10h-12h) à Tournai, le Domaine de Graux où sont cultivées les orges utilisées par la Brasse ...

Envoyer

Foire Agricole d'Eghezée "Terroir et gourmandise" a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoit GEORGES, le 19 Mai 2018 10h44
Début : 19 Mai 2018 10h00
Fin : 21 Mai 2018 20h00

19-20-21 mai 2018 (10-20h). Entrée gratuite
www.foire-eghezee.be/ 

Envoyer

Wallons des villes ou des champs, personne n'échappe aux pesticides qui flottent dans l'air

ajouté par Benoît GEORGES, le 18 Mai 2018 18h23

Ce sont les conclusions d'une étude réalisée par l'Institut scientifique de service public (ISSEP) sur l'exposition des Wallons aux pesticides.
Des études devraient être réalisées pour toutes les molécules, particules fines et autres composants présents dans l'air. Les résultats de ces études devraient également être publiés.

par Gingko, le 18 Mai 2018 19h08

Quelques nanogrammes par mètre cube, bref de quoi une fois encore affoler le peuple ! Selon les localités, de 9 à 28 pesticides ont été retrouvés dans l’air. Au total, sur les 46 substances chimiques étudiées, 33 ont été identifiées, 9 détectées mais sans qu’il ait été possible de les quantifier. Seuls 4 n’ont jamais été repérées. C'est à Oupeye que les concentrations les plus élevées ont été détectées
Quels risques la population encourt-elle ? Les chercheurs ont effectué leurs calculs. "Il n’y a pas de risque aux concentrations mesurées", indiquent-ils.

Quand on est riche, on a peur de mourir empoisonné par des pesticides …
Quand on est pauvre, on a peur de mourir de faim ...

par Jonh, le 18 Mai 2018 20h04

Bien dit gingko,la semaine passée à la sortie d'un champs de froment que je pulvérisais un riverain m'a interpellé en me demandent la nature du produit(un fongicide )et m'a fait comprendre que s'était innoportun de pulvériser à une telle heure(20heures).Pour le calmer,je Lui ai dit que je ne faisais pas sa pour l'ennuyer et que la prochaine fois si le temps me le permettait j'irai le matin

par Fernand, le 18 Mai 2018 21h35

wallons des villes, wallons des champs,
personne n'échappe aux ondes électromagnétiques...
je serais curieux de savoir si les gens renonceront à leurs téléphones portables et à la connexion haut débit internet si, il y a un risque pour la santé...

@ jonh, vous êtes trop gentil: la prochaine fois, le matin gênera aussi votre voisin...
mon voisin, qui se bouche le nez, chaque fois que je le croise avec mon pulvé, ma fait la même tirade.
je lui ai fait remarquer ( pas calmement ) que son kilo de sel et le vinaigre sur ses allées n'étaient pas meilleurs pour le sol. Brûler ses poubelles le samedi soir, à 30 mètres de mon hangar à paille, pas terrible aussi ! et ses eaux usées qui vont directement dans le ruisseau, pas mieux...
Je ne me suis pas fait un ami, mais à un moment, faut recadrer les
éco-opportunistes.
Sinon, on pourra seulement sortir les pulvérisateurs pour halloween...

par Benoît GEORGES, le 19 Mai 2018 11h29

Communiqué de presse : diantonio.wallonie.be/home/presse--actualites/publications/resultats-de-letude-expopesten-sur-lexposition-de-la-population-wallonne-aux-pesticides---des-premiers-resultats-qui-en-appellent-dautres.publicationfull.html 

par Phil.0, le 19 Mai 2018 15h10

Monsieur Georges,
Sur la carte de répartition des stations d' échantillonnage, ????
Il n'y a pas de mesure prévue dans la zone de production des sapins de noël !!!!
Le ministre Di antonio veut son sapin gratuit pour noël ?
On place les stations pour ne pas déranger les copains des copains ?
Ca ne fait pas très sérieux !

par flo, le 19 Mai 2018 16h56

le sapin de noel est une pollution inutile et en plus pour les envoyé au en asie
mais il faut du commerce inter national

par Phil.O, le 19 Mai 2018 21h22

www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/3426061/2018/05/18/Fourny-devoile-sa-liste-apolitique-a-Neufchateau.dhtml 

J'AVAIS RAISON !!!!!!!!!!!!
Le président de l'union ardennaise des pépiniéristes est sur la liste CDH de Neufchâteau !!!!!!!!!

LAMENTABLE !!!!!!!!
MINABLE, PITOYABLE, !!!!

par Gingko, le 20 Mai 2018 10h00

M Georges ne peut résister à relayer les communiqués politiques des ministres CDH !
Je pensais q'un fonctionnaire se devait d'être neutre ...

par pipo, le 20 Mai 2018 12h25

je me répette pour quel parti voter pour ne plus avoir le cdh a cause de di antonio

par mr, le 20 Mai 2018 15h55

MR

par pipo, le 20 Mai 2018 20h13

ben a la region il sont avec le CDH referont il alliance avec le ps? ou ecolo....

par PA25, le 21 Mai 2018 13h05

PTB

par fact, le 21 Mai 2018 19h03

Heu... Ginko... Comment dire... La paranoïte ça va 2 minutes... L'administration relaie les communiqués du ministre en charge, hein... Il s'avère qu'il est CDH... Il qu'il ferait tout pareil s'il était d'un autre bord. Evidemment, ça ne crée pas de polémique, ça n'attire pas des "j'aime" indispensables à ta nourriture égo-virtuelle... Mais c'est plus proche des faits.

par fact, le 21 Mai 2018 19h09

@ pipo
Le parti pris ? :-)

Envoyer

Bonne nouvelle ?

ajouté par Gingko, le 18 Mai 2018 17h45

Au cours du dernier comité de gestion, près de 42.000 tonnes de poudre du stock d'intervention ont été adjugés, après la vente de 24.000 tonnes mi-avril dernier.
A un prix minimum de 1.155 €/t, soit 100 euros de mieux que l'adjudication d'avril dernier ...

par megan, le 19 Mai 2018 09h50

et si seulement ça se repercuterai sur notre prix du lait....
mais helas non,,,que du contraire lorsque je regarde mon prix payé de ce mois!!
aie aie aie je viens de recevoir les factures d entreprise pour la 1 coupe..et
je dois me contenter de ce miserable prix du lait.....
les années se suivent et se ressemblent.....;

par perdu, le 19 Mai 2018 15h43

c'est "AU SECOURS" quand en finira-t-on avec des prix aussi bas et que tout le reste augmente sans cesse

par pipo, le 20 Mai 2018 12h23

cela durera tant qu il y aura du lait dans les tanks avec des prix si ridiculement bas ( exemple quand le prix de base etait a 20 cent il y a qque annee jamais le camion est reparti vide d une ferme ) Mais il est impossible de fortement diminuer la production qque temps et de redemarer au quart de tour des qu il y a une embellie sur le prix .Cela nos acheteurs le savent bien......

par tirelipimpon, le 20 Mai 2018 15h06

Mais on peut transformer la production agricole à destination humaine et la destiner pour l' alimentation animale.
Observez ce que fait l'industrie de la pomme de terre. Cette année, elle ne travaille que les quantités contractées, le fermier n'a plus qu'à se démerder avec le surplus de production. Comme j'ai vu des dizaines d'hectares de choux passés à la fraise.

Pourquoi nos laiteries nous payent la matière grasse et la protéine au même prix? En fait, en payant la protéine au double du prix du marché, elles nous incitent nous les éleveurs à produire de la protéine plutôt que du beurre et nous traînons ce stock comme un boulet afin de maintenir un prix bas.
Le prix de base pour un litre à 42° aujourd'hui est de 29 ct. Le prix d'une tonne de beurre, dans le sillon belge, 580 euros. Comme il faut 20 litres à 42 ° pour faire un kg de beurre, chaque litre de lait contient rien que dans sa part de matière grasse pour 29 ct , le reste c'est la protéine.
Si le lait écrémé était payé à sa vraie valeur, soit bien en dessous de ce qu'il est payé actuellement, serait-il compétitif par rapport au soya? Que penseriez vous de mettre du lait écrémé dans votre mélangeuse plutôt que du soya.

par radja, le 21 Mai 2018 13h28

pire encore...
dans le magazine lait-elevage
on nous explique comment on doit s exprimer au monde exterieur la facon dont on doit s y prendre pour parler de la chute du prix du lait a venir!!!
on est vraiment des ASSISTES!!
pauvre mais pauvre eleveurs laitiers!!!

Envoyer

Un coup de pouce en faveur des coopératives agricoles

ajouté par Benoît GEORGES, le 18 Mai 2018 17h04

Sur proposition du Ministre wallon de l’Agriculture, René COLLIN, le Gouvernement wallon a mobilisé, dans le cadre du conclave budgétaire, un montant supplémentaire de 2 millions d’euros visant à encourager la création ou la prise de participation dans des coopératives agricoles. Ces dernières permettent d’assurer en commun l'utilisation d'outils de production, de conditionnement, de stockage, la commercialisation ou la transformation des produits de leurs exploitations.

Envoyer

Une exposition consacrée aux phytos s’ouvre en plein Paris

ajouté par Gingko, le 18 Mai 2018 16h20

Visite à recommander à M Di Antonio ...
Quand on est riche, on a peur de mourir empoisonné par des pesticides …
Quand on est pauvre, on a peur de mourir de faim ...

par fact, le 21 Mai 2018 19h26

... et quand on est pragmatique, l'un n'empêche pas l'autre...
C'est vraiment le degré zéro de l'argumentation.

Envoyer

Le comportement des consommateurs ...

ajouté par Gingko, le 18 Mai 2018 15h50

En quelques chiffres, Comeos dresse le tableau noir d’un secteur en transition. Est mis en cause, notamment, les "nouvelles habitudes d’achat des consommateurs", nouvelle expression magique pour expliquer les difficultés des uns et l'avenir brillant qui est promis aux autres.
Or, "le consommateur moyen", cela n’existe pas ! Les comportements divergent de l’un à l’autre : tout dépend, en effet, des caractéristiques qu’il recherche. Ce qui est important dans un produit pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. Ce qui est attendu en termes d’informations n’est pas identique d’un consommateur à l’autre.
Par ailleurs, il faudrait aussi s’interroger sur ce que le consommateur est prêt à payer pour les changements que certains "devinent" ou prétendent déceler en prônant le tout aux circuits courts .
Dans la pratique, il semble,en effet, qu’il y ait dissonance entre ce que le consommateur dit être prêt à payer et ce qu’il fait ré ...

par perdu, le 19 Mai 2018 16h09

de toute façon le premier a prendre la grande partie des bénéfices sera toujours COMEOS

par Gingko, le 20 Mai 2018 09h57

M perdu,
que vend donc Comeos pour "prendre la grande partie des bénéfices" ?
Pouvez-vous m'indiquer où se trouvent leurs boutiques ?
Merci d'avance.

Envoyer

Agriculture : enjeu géopolitique mondial

ajouté par Protagoras, le 18 Mai 2018 15h34

La civilisation, l’humanité, la technologie ont progressé… Mais un besoin basique est intemporel : chaque humain doit toujours se nourrir quotidiennement pour vivre !
Ceux qui ne doivent plus se battre pour trouver de quoi manger ont oublié à quel point ce besoin, lorsqu'il ne peut être satisfait, génère des déséquilibres terribles dans une société : violences, insécurité, conflits, guerres, migrations.
A la lecture de cet article, on peut se demander si opposer circuits courts et circuits longs, agriculture bio et agriculture conventionnelle, alors que la la France (et aussi votre RW) est exportatrice et contribue ainsi à la stabilité des régions qui sont ses clientes, est vraiment opportun.
Prétendre que renouer avec l’agriculture locale et vivrière permettrait de revenir à un "avant", qui était forcément mieux, c'est une fable. Il suffit de regarder sa table ...

Envoyer

WELLIN Commune anti-fermiers? Non, selon elle

ajouté par rural, le 15 Mai 2018 22h24

La famille Bihain, de Lomprez, se plaint de ce que la Commune de Wellin est «toujours sur le dos des fermiers». Celle-ci estime que c’est faux.
Pour Gabriel Bihain et son fils Willy, «la Commune de Wellin fait tout pour ennuyer les fermiers sur son territoire». Le père et son fils avancent des arguments qui prouvent ce qu’ils avancent.

par popol, le 16 Mai 2018 17h58

commune de Wellin ecolo quand ça arrange ! Il faut voir les litres d' essence pour les tondeuses et souffleuses, les litres d engrais pour les fleurs, ... Mais bon c' est joli ! hum

Envoyer

Vos productions labellisées "Prix Juste Producteur" ?

par college des producteurs, le 15 Mai 2018 15h33

L’objectif principal de la certification « Prix Juste au Producteur » est de valoriser toutes les initiatives qui garantissent une rémunération correcte à leurs producteurs.
Il ne s’agit pas d’une marque à part entière, mais d’un processus d’identification de démarches existantes : sur demande spontanée, les producteurs/groupements de producteurs devront satisfaire au cahier des charges basé sur 15 critères (voir www.prixjuste.be),  afin de caractériser la qualité des relations commerciales qui le(s) lient avec leur(s) premier(s) acheteur(s).

Pour les producteurs actifs dans la vente directe, le processus de certification est quasi immédiat, à partir du moment où le producteur prend en compte ses coûts de production pour calculer son prix de vente.

- prixjuste.be/ 
- www.prixjuste.be),  afin de caractériser la qualité des relations commerciales qui le(s) lient avec leur(s) premier(s) acheteur(s).

Pour les producteurs actifs dans la vente directe, le processus de certification est quasi immédiat, à partir du moment où le producteur prend en compte ses coûts de production pour calculer son prix de vente.

- prixjuste.be/ 
- www.facebook.com/Prixjusteproducteur/ 

Processus de certification gratuit jusqu'en septembre

par LE REALISTE, le 15 Mai 2018 17h01

vous croyez vraiment que les consommateurs vont vouloir payer tout et tout le temps plus chers et que tout le monde va courir vers les points de ventes directes? je pense qu'il va y avoir un grand bug un de ces jours !!

par college des producteurs, le 18 Mai 2018 09h46

Bonjour @LE REALISTE, vous avez raison!
Il ne s'agit pas d'être déraisonnable, et effectivement tout le monde ne payera pas plus cher ou n'ira pas en vente directe dès demain :-(.

Mais l'idée de cette reconnaissance "prix juste producteur", c'est d'épingler toutes les initiatives et les produits qui existent déjà et de répondre à ceux qui se le demandent "tiens ça c'est donc un produit qui rémunère correctement le producteur".
L'objectif est de capitaliser sur un segment de marché potentiel de 15% de consommateurs qui sont favorables à cette démarche, et ce dans le cadre des études réalisées.
L'idée derrière cette initiative c'est d'avoir un maximum de producteurs qui adhèreront à la démarche, cela poussera un maximum vers le haut :-)
Pour ceux qui font déjà de la vente directe, et ceux qui le souhaitent, il suffit de demander votre label à info@prixjuste.be et vous n'aurez pas de démarches fastidieuses :-)

par college des producteurs, le 18 Mai 2018 09h46

Bonjour @LE REALISTE, vous avez raison!
Il ne s'agit pas d'être déraisonnable, et effectivement tout le monde ne payera pas plus cher ou n'ira pas en vente directe dès demain :-(.

Mais l'idée de cette reconnaissance "prix juste producteur", c'est d'épingler toutes les initiatives et les produits qui existent déjà et de répondre à ceux qui se le demandent "tiens ça c'est donc un produit qui rémunère correctement le producteur".
L'objectif est de capitaliser sur un segment de marché potentiel de 15% de consommateurs qui sont favorables à cette démarche, et ce dans le cadre des études réalisées.
L'idée derrière cette initiative c'est d'avoir un maximum de producteurs qui adhèreront à la démarche, cela poussera un maximum vers le haut :-)
Pour ceux qui font déjà de la vente directe, et ceux qui le souhaitent, il suffit de demander votre label à info@prixjuste.be et vous n'aurez pas de démarches fastidieuses :-)

par college des producteurs, le 18 Mai 2018 10h05

Bonjour @LE REALISTE, vous avez raison!
Il ne s'agit pas d'être déraisonnable, et effectivement tout le monde ne payera pas plus cher ou n'ira pas en vente directe dès demain :-(.

Mais l'idée de cette reconnaissance "prix juste producteur", c'est d'épingler toutes les initiatives et les produits qui existent déjà et de répondre à ceux qui se le demandent "tiens ça c'est donc un produit qui rémunère correctement le producteur".
L'objectif est de capitaliser sur un segment de marché potentiel de 15% de consommateurs qui sont favorables à cette démarche, et ce dans le cadre des études réalisées.
L'idée derrière cette initiative c'est d'avoir un maximum de producteurs qui adhèreront à la démarche, cela poussera un maximum vers le haut :-)
Pour ceux qui font déjà de la vente directe, et ceux qui le souhaitent, il suffit de demander votre label à info@prixjuste.be et vous n'aurez pas de démarches fastidieuses :-)

par college des producteurs, le 18 Mai 2018 10h06

Bonjour LE REALISTE, vous avez raison!
Il ne s'agit pas d'être déraisonnable, et effectivement tout le monde ne payera pas plus cher ou n'ira pas en vente directe dès demain :-(.

Mais l'idée de cette reconnaissance "prix juste producteur", c'est d'épingler toutes les initiatives et les produits qui existent déjà et de répondre à ceux qui se le demandent "tiens ça c'est donc un produit qui rémunère correctement le producteur".
L'objectif est de capitaliser sur un segment de marché potentiel de 15% de consommateurs qui sont favorables à cette démarche, et ce dans le cadre des études réalisées.
L'idée derrière cette initiative c'est d'avoir un maximum de producteurs qui adhèreront à la démarche, cela poussera un maximum vers le haut :-)
Pour ceux qui font déjà de la vente directe, et ceux qui le souhaitent, il suffit de demander votre label à info@prixjuste.be et vous n'aurez pas de démarches fastidieuses :-)

par college des producteurs, le 18 Mai 2018 10h06

Bonjour LE REALISTE, vous avez raison!
Il ne s'agit pas d'être déraisonnable, et effectivement tout le monde ne payera pas plus cher ou n'ira pas en vente directe dès demain :-(.

Mais l'idée de cette reconnaissance "prix juste producteur", c'est d'épingler toutes les initiatives et les produits qui existent déjà et de répondre à ceux qui se le demandent "tiens ça c'est donc un produit qui rémunère correctement le producteur".
L'objectif est de capitaliser sur un segment de marché potentiel de 15% de consommateurs qui sont favorables à cette démarche, et ce dans le cadre des études réalisées.
L'idée derrière cette initiative c'est d'avoir un maximum de producteurs qui adhèreront à la démarche, cela poussera un maximum vers le haut :-)
Pour ceux qui font déjà de la vente directe, et ceux qui le souhaitent, il suffit de demander votre label à info@prixjuste.be et vous n'aurez pas de démarches fastidieuses :-)

par LE REALISTE, le 18 Mai 2018 13h18

je veux bien admettre qu'il y a un potentiel de 15% de consommateurs intéressés (une étude reste une étude ;il faut voir comment les données ont été collectés et la qualité des sondés).
Vu l'incitation au plus grand nombre de lancer dans les ventes directes, j'ai bien peur que l'effet de dilution joue son rôle et fasse en sorte que la plupart des nouveaux entrants courent vers une désillusion!
sans compter le travail que cela exige peut-être au détriments d'autres travaux qui seront négligés!
à voir....

par college des producteurs, le 22 Mai 2018 17h34

C'est évident : il ne faut certainement pas que tout le monde se lance dans le circuit-court au risque de désservir ses atouts ! Par contre, que tous ceux qui y sont déjà actifs se revendiquent "prix juste producteur" cela permettrait peut-être d'attirer encore l'attention des consomacteurs. Et puis, motivons les groupements, coopératives :-) Maios il faut y croire, et toute initiative qui porte le secteur vers le haut est bonne à valoriser et à encourager ;)

Envoyer

Rouille joune en ble

par pipo, le 14 Mai 2018 22h07

bsr avez vous aussi une attaque de RJ en blé meme sur variété normalement résistante les quelles et y a t il une différence avec la date de semis sur l ampleur de l attaque

par PA25 , le 15 Mai 2018 16h13

Variéte Anapolis semé fin octobre rien à signaler .

par ally, le 17 Mai 2018 19h35

anapolis, dakota, kws smart, r a s

Envoyer

Comment demander le soutien couplé «brebis»?

ajouté par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2018 21h30

La Direction générale de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement communique la procédure administrative pour bénéficier du soutien couplé « brebis » en 2018. Elle s’adresse à tous les producteurs qui ont demandé cette aide via la déclaration PAC 2018.
Communiqué de presse : agriculture.wallonie.be/-/communique-de-presse-relatif-aux-demarches-administratives-pour-le-soutien-couple-ovin-pour-la-campagne-2018 
www.sillonbelge.be/2430/article/2018-05-08/comment-demander-le-soutien-couple-brebis 

Envoyer

A Gerpinnes, on fête Ste Rolende (avec "e" !)

ajouté par Gingko, le 13 Mai 2018 19h02

C'est lundi en 8, le 21, n'hésitez pas à y aller : le pèlerinage et la marche Sainte-Rolende sont reconnus Chefs-d’œuvre du Patrimoine Oral et Immatériel de l’Humanité. (UNESCO)
Nombreux sont ceux qui chaque année entendent honorer sainte Rolende, cette princesse lombarde, fille du Roi Didier, qui, sur le chemin de l’exil et de la foi, mourut d’épuisement vers 774-776 à la ferme de Villé (Villers-Poterie), une dépendance du domaine carolingien de Gerpinnes (on voit encore dans la chapelle de ce château une pierre sur laquelle est gravée, en lettres gothiques, l'inscription suivante : "hic obiit Virgo Rollendis").
Le tour emprunte son tracé actuel de /- 30 km depuis la fin du XVIe siècle : Hymiée, Hanzinne, Tarcienne, Bertransart, Les Flaches, Joncret, Acoz, Villers-Poterie, Gougnies, Fromiée, et rentrée solennelle à 18h au départ de la plaine de Sartia vers l’église de Gerpinnes-Centre, le tout accompagné des tambours et fifr ...

Envoyer

L'Argentine pourrait nourrir 660 millions de personnes en 2020

par tirelipimpon, le 13 Mai 2018 15h34

wikiagri.fr/articles/largentine-pourrait-nourrir-660-millions-de-personnes-en-2020/10575 
par Frédéric Hénin, celui qui prédit pénurie alimentaire en cas de relocalisation de l'activité agricole et d'agriculture bio. Tout le monde peut se tromper.
wikiagri.fr/articles/largentine-pourrait-nourrir-660-millions-de-personnes-en-2020/10575 
Septembre 2015. Les prévisions
Avec 149 millions d’hectares de SAU, le pays n’a pas encore atteint son potentiel de production. Après le dirigisme de Kirschner, le nouveau gouvernement de Macri libéralise sa politique d’exportation pour inciter les agriculteurs à produire plus. . Et un vaste programme de modernisation de l’agriculture est ...

par Esprit critique, le 13 Mai 2018 18h47

Cher tirelipimpon,
vous avez oublié de copier et coller ceci :
" la compétitivité de l’ensemble de l’agriculture argentine et la croissance des exportations de produits agricoles reposent sur l’intégration de l’agriculture familiale dans l’économie de marché. Pour le nouveau gouvernement en place, il est temps de mettre fin à la dualité qui oppose ce secteur à la grande agriculture exportatrice. L’agriculture familiale profitera des bénéfices de l’ensemble des programmes d’investissements (innovations pour gagner en productivité ; amélioration des infrastructures; normes sanitaires élevées) rendus incontournables concurrencer ses voisins brésilien et nord américains. Les produits exportables doivent monter en gamme.
Enfin, l’essor de l’agriculture argentine liera performance écologique et performance économique pour limiter l’impact des émissions de gaz à effet de serre et pour atténuer, à son niveau, le réchauffement climatique. Pour les Argentins, la généralisation des cultures OGM n’est pas incompatible avec les engagements écologiques du gouvernement.
Une adoption rapide et massive des organismes génétiquement modifiés caractérise l’Agriculture argentine, mentionne une étude du ministère de l’agriculture française. 98 % du soja, 20 % du coton et 40 % du maïs étaient produits à partir des semences OGM."
Et aussi "Les discussions ont été initiées sur la manière de travailler ensemble pour renforcer l’économie de l’Argentine et vont se tenir très rapidement", a assuré, mardi, la patronne du FMI, Christine Lagarde. En effet, l’instrument d’urgence du FMI ne nécessite en théorie aucune contrepartie ni réformes structurelles ...
C'est donc raté pour une fois encore décrier le capitalisme que vous honnissez !

par tirelipimpon, le 13 Mai 2018 23h22

Toutes ces belles promesses faites en 2015. Qu'en est-il trois ans plus tard. L'Argentine est au bord de la faillite. Le peso argentin a perdu 63 % de sa valeur en un an, ce qui signifie une baisse de pouvoir d'achat énorme pour chaque argentin, une inflation de 20 à 40 % par an, la pauvreté qui touche un tiers de la population, le gouvernement qui doit offrir jusqu'à 40 % d'intérêt aux investisseurs pour qu'ils veulent bien encore prêter de l'argent tellement cela devient risqué. La Grèce avait payé jusque 25 % d'intérêt au pire de la crise. Le FMI qui va aider la population en théorie et la conduire tout droit en enfer en pratique disent les travailleurs argentins
www.youtube.com/watch?v=1pz8ycZWSXw  Si vous êtes fier du bilan d'un tel capitalisme, c'est justement que vous n'avez pas l'esprit critique, endoctriné que vous êtes, incapable de vous remettre en question.
On dit que le capitalisme est le moins mauvais des systèmes économiques, moins mauvais signifie qu'il faut encore y apporter des améliorations sinon il ira à sa perte.


par tirelipimpon, le 14 Mai 2018 10h37

Dans son entretien avec Apolline de Malherbe, François Lenglet ne prédit plus un retour au protectionnisme, il le constate depuis la crise de 2008. Le système multi échangiste a provoqué des désordres, il aurait fallu trouvé un réglage optimal, mieux l'organiser pour éviter l'augmentation des inégalités. On ne l'a pas fait, du coup, on va partir de l'autre coté
www.youtube.com/watch?v=JYdiHSeK-wo 
à regarder entre la 4 eme minute et la 8 eme.

par pipo, le 14 Mai 2018 12h50

et bien qu elle commence par d abord nourrir son comme il le faudrait......avant de prendre la tartine des paysans des autre régions du monde avec leurs ogm et viandes hormonnées

par pipo, le 14 Mai 2018 12h56

......son peuple comme....DJU

par tirelipimpon, le 15 Mai 2018 19h46

www.kimt.com/content/news/475735483.html 

1) Etats-Unis. Lorsque certains producteurs laitiers du Nord-Est ont reçu leur paye de lait le mois dernier, leur coopérative laitière a inclus une liste de services de santé mentale et une ligne téléphonique de prévention du suicide. C'est un signe alarmant du stress financier que subissent les petites fermes laitières…
Les agriculteurs font face à leur quatrième année de paiements bien en deçà de leur coût de production, en partie à cause d'une offre excédentaire de lait à l'échelle nationale et mondiale. Le Minnesota a mis en place une ligne d'assistance confidentielle gratuite 24 heures sur 24 pour les agriculteurs.
2) L'Europe stocke de la poudre de lait à ne plus savoir qu'en faire.
3) Argentine: 38% des enfants vivent dans une pauvreté intense, on assiste au retour des soupes populaires grâce à cette agriculture performante.
www.youtube.com/watch?v=xPKsqv-CFE0 

Voilà trois situations qui démontrent toute l'absurdité d'un système.

par tirelipimpon, le 16 Mai 2018 11h05

Ah j'allais oublier de faire remarquer que l'indice boursier argentin, le merval, a monté de 170 % en l'espace de deux ans et demi, depuis l,élection du libéral Macri. Apparemment, la fortune des plus riches n'a pas ruisseler vers les plus pauvres.

par ValChamp1968, le 16 Mai 2018 15h32

Dites M tirelipimpon, n'avez-vous pas oublié tous les méfaits du glyphosate, cette molécule utilisée par le capitalisme pour tuer le peuple, notamment en Argentine ?
Allez, vous avez encore du boulot !
Vous ne pourrez jamais occulter le fait que grâce à ce capitalisme que vous vomissez, le niveau de vie s’est progressivement amélioré, non seulement pour les riches, mais pour pratiquement tout le monde, au point que la majorité des sociétés occidentales auraient été considérées comme riches selon les normes du XIXe siècle. Ni que depuis 1970, le pourcentage de la population mondiale qui survit avec un dollar ou moins par jour (selon l’inflation) a diminué de 80 %, comme le souligne Arthur Brooks, président de l’American Enterprise Institute, un changement qu’il attribue à la propagation du système de libre entreprise dans le monde entier. Ni que les régimes socialistes, communistes et collectivistes, qui ont tenté de déraciner le capitalisme, ont échoué culturellement et économiquement, tuant plus de 100 millions de personnes à travers les différents régimes totalitaires du XXe siècle.
Essayez pour une fois d'être positif et de nous parler de l'économie coopérative ...

par pipo, le 16 Mai 2018 20h13

on peut bien admettre que le capitalisme a fait de bien bonne chose pour elevr les conditions de vie de bien des peuples mais comme tous système il ce peut qu il arrive au bout de son cycle . A force que l entonnoir se rétrécit il fini par débordé ( le bas de l entonnoir c est les 5% qui aujourd hui vivent avec plus de richesse que les 95% de petites gens C EST UNE IMAGE) Et l agriculture en est un bon exemple me semble t il

par pipo, le 16 Mai 2018 20h14

on peut bien admettre que le capitalisme a fait de bien bonne chose pour elever les conditions de vie de bien des peuples mais comme tous système il ce peut qu il arrive au bout de son cycle . A force que l entonnoir se rétrécit il fini par débordé ( le bas de l entonnoir c est les 5% qui aujourd hui vivent avec plus de richesse que les 95% de petites gens C EST UNE IMAGE) Et l agriculture en est un bon exemple me semble t il

par tirelipimpon, le 16 Mai 2018 23h12

Le capitalisme fait des miracles parce qu'il est sous perfusion de crédit. Le graphique du merval, (finance.yahoo.com/quote/^MERV?p=^MERV  ) illustre très bien ce que j'affirme. Depuis que le FMI a promis d'aider les argentins à rembourser leurs dettes avec un crédit de trente milliards, la bourse argentine a monté de quinze % en une semaine.
Quand la dette d'un pays européen dépasse les 100 % du PIB, ce pays encourt des sanctions de la part de Bruxelles. La dette mondiale dépasse les 300 %, la plus volumineuse qui n'est jamais existé. Chaque homme, femme et enfant sur cette planète détient une dette de plus de 31.000 dollars ? Or, comme près de 3 milliards de ces gens survivent avec moins de 2 dollars par jour, eh bien en réalité, la dette qui leur revient est beaucoup plus importante. Charles Gave disait:La génération de mai 68, la plus bête de l'histoire, non seulement elle a bouffé le capital de ses parents, le sien, mais aussi celui de ses enfants et de ses petits enfants. Le capitalisme des années 70 jusqu'à maintenant fait la même chose.
www.businessbourse.com/2016/10/01/michael-snyder-la-dette-mondiale-depasse-300-du-pib-de-la-planete/ 
Il est facile pour les élites de faire croire aux bienfaits du capitalisme quand elles repoussent les échéances sur les générations futures.

par tirelipimpon, le 16 Mai 2018 23h18

On me reproche tout le temps de détester le capitalisme, d'être un pro socialo, etc., c'est totalement faux. C'est plutôt les intellos qui ne veulent pas s'adapter ou se remettre en question.
Un exemple. Le vétérinaire est chez un éleveur occupé d'opérer un retournement de caillette. Le véto fait remarquer que pas mal de bêtes ont un foie trop gras, qu'il faudrait mieux gérer le tarissement. L'éleveur lui répond qu'il est un des meilleurs de la province avec ses 12000 l de moyenne, alors quand on est à ce niveau on n'est pas un imbécile. Le véto : oui mais vous avez trop de fièvre de lait et votre taux de réforme et très élevé. L'éleveur : c'est pas un problème, j'achète des génisses. Le véto : oui mais financièrement ça va coincer. L'éleveur : j'ai su obtenir un nouveau crédit moins cher pour payer l'ancien, j'ai fait une bonne affaire, du coup je vais renouveler mon tracteur.

Alors ValChamp1968, le véto déteste t-il les animaux ou les éleveurs ?
Je suis comme ce véto qui pointe ce qui ne va pas et vous le défenseur du capitalisme comme cet éleveur qui n'a plus rien à apprendre mais qui s'endette plus qu'il ne crée de richesses.

par titeuf, le 17 Mai 2018 11h37

a tirelipimpon
tout juste

par ValChamp_1968, le 18 Mai 2018 14h32

M tirelipimpon, vous dites "être comme le véto". Bien, j'en prends note.
Personnellement je pense plutôt que vous faites partie de la caste de ceux qui dénoncent, refusent de voir les progrès et améliorations apportées depuis plus de 60 ans et sont incapables de proposer la moindre alternative.
Vous êtes scotché à vos diatribes ant-capitalistes, anti européennes et, comme ceux qui vous abreuvent et dont vous recopier à l'envi les textes, totalement incapable de proposer la moindre alternative que ce soit aux systèmes qui ont fait leurs preuves.
Le mouvement anti/altermondialiste, dont vous reprenez les arguments, n’a, depuis vingt ans, pas produit la moindre unification idéologique de ses abondantes théories, ne pouvant in fine que se raccrocher aux vieilles branches gâtées de la faconde communiste et de la gauche populiste dont vous êtes le porte-voix sur ce site.

par tirelipimpon, le 18 Mai 2018 22h40

Le FMI alarme aussi sur le niveau de la dette mondiale 12 %plus élevé que lors de la crise de 2008. Le FMI serait t-il communiste, anti capitaliste???
Charles Gave, celui qui disait de la génération 68 qu'elle était la plus bête de l'histoire, un communiste??? Il est président d'un think tank libéral français, l'Institut des Libertés.
J'ai pris pour exemple la dette américaine depuis 1980.
En 1980, leur dette est de 909 milliards, en 2016 elle est de 20825 soit 22 fois plus. Avec une dette qui augmente de 47 % par an, ce n'est pas compliqué de profiter des progrès technologiques de ces 40 dernières années. Voir les progrès c'est une chose, les payer c'en est une autre. Si un entrepreneur avait toujours besoin de plus de crédit pour faire tourner sa boîte, je dirais que sa situation n'est pas tenable, c'est pourtant ce qui se passe avec l'économie mondiale.
Vous pouvez me traiter de tous les noms, ce n'est pas cela qui fera disparaitre cette dette record.

par tirelipimpon, le 18 Mai 2018 22h53

Au Japon, le pays des robots, le gouvernement est en route pour mettre les fonctionnaires à la retraite à 80 ans. Pour l'instant c'est pour les volontaires, mais faut bien se dire qu'à l'avenir cela deviendra la norme, les caisses sont vides. Le Japon est le pays industrialisé le plus endetté du monde. CQFD.
references.lesoir.be/article/la-retraite-des-fonctionnaires-japonais-repoussee-a-80-ans-/ 

Envoyer

Rendez-vous champêtre... à la découverte du monde agricole près de chez au CAPRIFLORE à Vinalmont a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 13 Mai 2018 11h51
Début : 20 Mai 2018 10h00
Fin : 20 Mai 2018 18h00

Dimanche 20 mai (10-18h) au CAPRIFLORE à 4520 Vinalmont (rue Rouvreux 6/1)
Infos: www.wanze.be/economie-et-emploi/services-economiques/agence-de-developpement-local/evenements/rendez-vous-champetre 

Envoyer

Empreinte carbone alimentaire - Une étude internationale

ajouté par Protagoras, le 13 Mai 2018 11h49

L’étude compare les émissions de CO2 de 130 pays en fonction de leurs habitudes alimentaires grâce aux données de la FAO, l’organisation de l’ONU dédiée à l’alimentation et à l’agriculture. Ses résultats ne se limitent pas à présenter les émissions de carbone liées à l’alimentation par pays et par type de produits, mais donnent aussi une évaluation précise de l’économie d’émissions que l’on fait en échangeant un kilo de viande par un kilo de produits végétariens.
Le but affiché de l’étude est d’informer sur les conséquences écologiques de la consommation excessive de produits animaux et d’encourager les citoyens à changer leurs habitudes alimentaires afin de réduire leur empreinte carbone ...
Si les habitudes alimentaires sont difficiles à changer, il apparaît, selon les rédacteurs, que les jeunes semblent plus conscients de la problématique environnementale, et qu'ils sont nombreux à choisir de devenir végétariens.

Envoyer

Suisse - Mercosur : les mêmes craintes chez les agriculteurs suisses

ajouté par Protagoras, le 13 Mai 2018 11h40

Une délégation de 50 personnes constituée des représentants des milieux économiques, scientifiques, politiques et agricoles a accompagné le Conseiller fédéral suisse Johann Schneider-Ammann lors d'un périple d'une semaine au Brésil, en Argentine, en Uruguay et au Paraguay, membres du Mercosur avec lequel la Suisse, à l'instar de l'UE, négocie un accord de libre échange.
On lira avec intérêt cet article.
Les suisses expriment les mêmes craintes par rapport à la viande : peur de voir le marché inondé ...
On relèvera, notamment, l'opinion du Conseiller fédéral au sujet des normes sanitaires, sujet largement commenté sur ce site : "On entend souvent dire que le Mercosur produit de la viande aux hormones, mais ce n'est pas vrai. La législation est là-bas aussi stricte que la nôtre. Cela doit maintenant être reconnu et accepté."

Envoyer

Les marchés mondiaux du lait et de la viande a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 12 Mai 2018 12h11
Début : 30 Mai 2018 09h30
Fin : 31 Mai 2018 17h00

La 7è édition des conférences "Les marchés mondiaux du lait et de la viande - Risques et opportunités pour les filières françaises et européennes en 2018" se tiendront, à Paris, les 30 et 31 mai 2018.
idele.fr/no_cache/recherche/publication/idelesolr/recommends/prenez-date-pour-les-conferences-marches-mondiaux-2018.html 

par caroloo, le 12 Mai 2018 19h44

Dans ce type de rencontre il a juste les multinationales qui en tire profit pour les consommateur de l'UE .... OUBLIER ... les producteurs nationaux marginalisé ou spolier ..... et le reste c'est les politiciens qui voyage a l’œil et se rince la pense !!!

Envoyer

Balades commentées à travers champs a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 12 Mai 2018 11h56
Début : 20 Mai 2018 13h30
Fin : 20 Mai 2018 17h30

Balades à la rencontre de nos veaux et vaches de 10 races le dimanche 20 mai de 13h30 à 17h30 à l'Elevage de la petite Suisse à 6463 Lompret, rue Joaris 32
www.facebook.com/events/195486891087033/ 

Envoyer

Nos forêts souffrent du réchauffement climatique, de nouvelles essences d’arbres à la rescousse

ajouté par Benoît GEORGES, le 12 Mai 2018 01h21

Pour aider la forêt à s'adapter, la Société Forestière de Belgique et un groupe de scientifiques cherchent de nouvelles essences qui pourraient enrichir nos forêts. Un projet de réseau d'arboretums est lancé.

Envoyer

À Geer, Hesbaye Frost surveille ses champs d’épinards depuis le ciel!

ajouté par Benoît GEORGES, le 12 Mai 2018 01h03

La technologie de pointe au service des petits pois et des épinards : voilà le crédo de Hesbaye Frost. Pour éviter l’emploi excessif de pesticides et d’engrais, un drone survole les cultures afin d’établir une cartographie précise des champs. En fonction des données recueillies, l’épandage est modulé. Il s’agit d’une première en Belgique pour la culture de légumes. Reportage avec Guillaume Fraipont.

Envoyer

Au Chant du Coq du 13 mai 2018

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 22h18

Au Chant du Coq s’intéresse ce dimanche au service de remplacement agricole qui existe depuis de 40 ans en Wallonie. En cas de maladie, de coup dur ou d'une simple envie de détente, les ouvriers de remplacement se déplacent dans les fermes membres du réseau. Nicole Lathuraz, agricultrice à Rosée, Namur, Belgium (Florennes) nous partagera son expérience. (Vidéo facebook)

par Neeven, le 12 Mai 2018 10h47

Bon anniversaire aux services de remplacements !
Voilà un outil qui mérite d'être mit en avant et de soutenir . Combien de fois nous ont ils sortis du pétrin ? Que ce soit pour raison de santé, d'accident, de problème temporaire de MO, ou tous simplement de pouvoir prendre quelques jours de vacances, ... .
Encore merci à eux .

Envoyer

2 Spécialistes en matière agricole et agroalimentaire (M/F/X)

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 22h11

Le Service Public de Wallonie recherche 2 Spécialistes en matière agricole et agroalimentaire (M/F/X) au sein de la Direction générale opérationnelle de l'Agriculture, des Ressources naturelles et de l'Environnement (DGO3).

Envoyer

AgoJobs recherche 60 intérimaires et 100 étudiants agricoles pour la période des moissons 2018 dans les provinces de Namur, Liège et Luxembourg!

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 14h14

Infos:
www.jobat.be/fr/etudiants-pour-les-moissons/job_1265955.aspx 
www.jobat.be/fr/ouvriers-agricoles/job_1265956.aspx 

Envoyer

99% des semis de betteraves sont réalisés. Les conditions chaudes permettent une bonne croissance des betteraves

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 12h41

Au niveau national, 99% des semis de betteraves étaient réalisés le 06 mai. La comparaison des dates de semis 2018 avec celles des dix dernières années montre que 2018, tout comme 2016, est une des années les plus tardives.

Envoyer

La science au service de la pérennité des forêts wallonnes.

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 12h30

Le Gouvernement wallon a marqué son accord sur la proposition du Ministre wallon de l’Agriculture et de la Forêt, René COLLIN, de transférer les missions de recherche scientifique en technologie du bois et en génétique forestière au sein du CRA-W - Centre wallon de recherche agronomique – qui complète désormais son panel de recherches qui était consacré aux productions végétales et animales.

Envoyer

AgoJobs Namur recherche 60 intérimaires et 100 étudiants agricoles

ajouté par college des producteurs, le 11 Mai 2018 12h13

(Emploi) Urgent - AgoJobs Namur recherche 60 intérimaires et 100 étudiants #agricoles ???? !
* disponibles de juin à octobre
* travail dans les entrepôts agricoles
=> postulez au namur@ago.jobs ou contactez le 081 32 00 80.

Envoyer

Visite du moulin de Cherain (Gouvy) a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 09h49
Début : 19 Mai 2018 14h00

Davantage de céréales locales pour l’alimentation humaine. Visite du moulin de Cherain (Gouvy) le samedi 19 mai (14-16h). Séverine, la meunière, expliquera son histoire, son fonctionnement, d'où vient le grain, ce qui fait une bonne farine... Discussion sur les possibilités de renforcer les moulins en Wallonie où seulement 2 % de la farine belge est produite !
Infos et inscriptions : agriculture-natpro.be/2018/04/23/davantage-de-cereales-locales-pour-lalimentation-humaine-des-initiatives-a-decouvrir/ 

Envoyer

Présentation de la nouvelle coopérative "Histoire d'un grain" a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 09h41
Début : 17 Mai 2018 17h30

Jeudi 17/05/18 (17h30) à Val Dieu 227, 4880 Aubel
www.facebook.com/events/204086280197196/ 
Plus d'infos sur la coopérative : www.histoiredungrain.be/ 

Envoyer

"Séminaire européen : stimuler l'innovation - Comment répondre aux enjeux de la Ruralité" a été ajouté à l'agenda

ajouté par Benoît GEORGES, le 11 Mai 2018 09h18
Début : 17 Mai 2018 09h00
Fin : 18 Mai 2018 16h30

Les 17 et 18 mai prochains, le Réseau wallon de Développement Rural organise un séminaire européen.
Agriculture 4.0, approche territoriale, innovation sous contrainte, ... Les thématiques abordées permettront aux participants de réfléchir ensemble à l'innovation en milieu rural.
www.reseau-pwdr.be/event/séminaire-européen-stimuler-linnovation-comment-répondre-aux-enjeux-de-la-ruralité 

Envoyer

Stock

par tdb1250, le 09 Mai 2018 22h29

Bonsoir à tous , j ai tjrs mes p de t en stock je garde le moral .A part cela tous pousses .

par pipo, le 10 Mai 2018 12h55

j ai entendus qu il y a bcp de pdt refusé a cause de coups noir dues a une trop forte croissance au moi d aout . Donc vérifie ce point dans ton stock .entendu aussi que certaine usine fermerait alors qu il y a encore bcp de pdt dans des hangar .....ce que je ne comprend pas c est que le pays n est plus qu un champ de patates tellement il y en a de planté

par PA25, le 10 Mai 2018 20h20

@ tdb1250; après les carottes, les patates, tu pourras faire une bonne potée aux carottes ...

par tdb1250, le 10 Mai 2018 21h33

Ouai pour faire une potion magique !!!!!

Envoyer

La création d’une marque, une solution d’avenir pour l’élevage Blanc-bleu?

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Mai 2018 15h58

Peu de temps après le scandale Veviba, la Foire de Libramont a réuni une dizaine d’éleveurs Blanc-bleu belge pour les aider à s’approprier les constats issus d’une enquête réalisée par The retail academy (Gondola group). L’objectif ? Permettre aux éleveurs de créer une marque, un nouvel écosystème qui leur appartienne et dans lequel producteurs et consommateurs se re-découvrent. Selon l’étude Gondola, le Blanc Bleu Belge reste toujours la race bovine la plus connue pour les Belges.

Envoyer

Le "local" peut-il approvisionner la population ?

ajouté par Gingko, le 09 Mai 2018 12h38

Attention aux messages fallacieux qui vont foisonner en cette période électorale ! Frédéric Hénin s'est penché sur l'agriculture de proximité, celle qui inonde les discours des autoproclamés sauveurs des agriculteurs et de la Planète et ses facultés à approvisionner les villes.
Les résultats ne sont pas ceux que l'on peut croire : les "il n'y a qu'à" ou "il faut qu'on" qui servent d'arguments, ne suffiront pas à garantir la sécurité alimentaire des villes.
Message :
"l’agriculture bio et la relocalisation de l’activité agricole en général ne doivent pas conduire à un enfermement. Il aboutirait immanquablement à des pénuries et à une inflation des prix de l’alimentation."

par detective, le 09 Mai 2018 13h12

On t'a encore reconnu enibob.
sans rancune...

par Gingko, le 09 Mai 2018 14h59

O mon souverain haruspice !
Me voici donc tremblant et seul devant toi ...
Vas-tu aussi nous prédire qu'après la pluie vient le beau temps ?

par Propète, le 09 Mai 2018 17h02

Il n'y a qu'à.. a perdu de sa superbe après son tour dans les cafés Brésiliens.. mais avec des pseudos carnavalesques.. de cinglé kon. Mais il faut de tout pour refaire une agriculture durable et rentable pour nos producteurs locaux.

par Résistants, le 10 Mai 2018 07h08

Ce qui est mauvais c'est que nos chers politiciens sont en train de faire croire à tout le monde que demain tout le monde sera bio et fera des circuits courts...que du blabla électorale.... Moi je fait du conventionnel de très bonne qualité avec passion et respect du vivant...bonne journée

par pipo, le 11 Mai 2018 21h56

pour moi le plus pervers c est de pousser les producteur a investir du temps et des moyen pour vendre du local sur une partie de leurs productions mais de tjrs livré le reste a l industrie en dessous du coup de production .On peut en conclure que l augmentation de la vente direct dan les fermes est une aubaine pour l agro industrie qui ne devrai pas revoir ces prix d achat a la hausse par manque de produit
Un peux bizare comme réflexion mais je pense réaliste

par pipo, le 11 Mai 2018 21h58

pour les footes ...fatigué

par Gingko, le 12 Mai 2018 12h37

Vous avez vu juste MM pipo et Résistant.
Les bons politiques sont ceux qui disent ce que les électeurs aiment entendre ...
Mais, on les attend, les prophètes et haruspices ont une solution ...

par Fawkes, le 17 Mai 2018 22h50

Y en a marre des politiciens qui ne servent à rien. Ils ne font que désinformer le peuple et diaboliser notre agriculture conventionnelle au lieu de la soutenir, c'est une honte. En perte totale de vitesse et cherchant à justifier leur rôle dans notre société, les politiques surfent sur la vague bio par pur intérêt électoraliste et sans aucun raisonnement scientifique. Comme-ci le bio allait permettre aux gens de vivre plus longtemps et en meilleure santé. Les gens pensent qu'en mangeant bio, adieu le cancer, comme-ci le cancer était une maladie monofactorielle et purement environnementale. Est-ce sain de consommer des produits bio sur lesquels ont été appliqué par exemple du cuivre qui est un composé s'accumulant dans le foie ? Hé oui, on épand des produits également en bio, ce que ignorent bien souvent les gens. Et ce n'est pas parce que ce sont des produits naturels qu'ils sont sans danger. Les aliments issus de l'agriculture conventionnelle n'ont jamais été aussi sains pour notre santé qu'à l'heure actuelle. Pourquoi donc alors toujours s'acharner sur l'agriculture conventionnelle et sur les produits issus de celle-ci alors qu'il y a pleins d'autres choses nous entourant qui sont problématiques pour notre santé et au niveau desquelles j'ai l'impression que rien ne bouge vraiment (cigarette, alcool, drogues, produits cosmétiques avec perturbateurs endocriniens, composés organiques volatils provenant des asphaltes des routes, des peintures, des meubles en contreplaqué avec notamment le formaldéhyde et des plastiques que l'on retrouve dans les chambres d'enfants et dans leurs jouets, hydrocarbures des gaz d'échappement de nos chères voitures (vive les courses automobiles), les rayonnements solaires, et même l'eau chaude pourrait être cancérigène et j'en passe ...). Bref, le débat qui a lieu autour des phytos et de manière plus générale autour de l'agriculture, n'est plus du tout un débat scientifique mais cela en devient un débat "religieux", une chasse au sorciè

Envoyer

CHARGÉ DE MISSION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE

ajouté par Benoît GEORGES, le 09 Mai 2018 08h49

Le Collège des Producteurs engage un "CHARGÉ DE MISSION EN AGRICULTURE BIOLOGIQUE " (H/F)

Envoyer


Articles plus anciens  


Mercredi 23
Mai 2018
Saint Didier
"A la Saint-Didier, soleil orgueilleux
nous annonce un été joyeux"
Newsletter :
S'inscrire
  Comment avoir un nom et un code PIN pour envoyer des articles et des commentaires ?

Les infos ICI
les + commentées

L'Argentine pourrait nourrir 660 million...

http://wikiagri.fr/articles/largentine-pourrait-nourrir-660-millions-de-personne...

16 commentaires

Wallons des villes ou des champs, person...

Ce sont les conclusions d'une étude réalisée par l'Institut scientifique de serv...

14 commentaires

Le "local" peut-il approvisionner la pop...

Attention aux messages fallacieux qui vont foisonner en cette période électorale...

8 commentaires

Vos productions labellisées "Prix Juste ...

L’objectif principal de la certification « Prix Juste au Producteur » est de val...

8 commentaires

Bonne nouvelle ?

Au cours du dernier comité de gestion, près de 42.000 tonnes de poudre du stock ...

5 commentaires

les + aimés

Le "local" peut-il approvisionner la pop...

par Résistants

Ce qui est mauvais c'est que nos chers politiciens sont en train de faire croire...

26 j'aime

Wallons des villes ou des champs, person...

par Gingko

Quelques nanogrammes par mètre cube, bref de quoi une fois encore affoler le peu...

24 j'aime

Wallons des villes ou des champs, person...

par Fernand

wallons des villes, wallons des champs, personne n'échappe aux ondes électromagn...

20 j'aime

Wallons des villes ou des champs, person...

par Phil.0

Monsieur Georges, Sur la carte de répartition des stations d' échantillonnage, ?...

18 j'aime

Vos productions labellisées "Prix Juste ...

par LE REALISTE

vous croyez vraiment que les consommateurs vont vouloir payer tout et tout le...

16 j'aime