Publicité



Statistiques

Visites par jour

Aujourd'hui207
Hier438
24 Juin435
23 Juin306
22 Juin273
21 Juin352
20 Juin429


30 derniers jours


Source: Google Analytics


Publicité

















CETA

par Benoit CASSART, le 26 Octobre 2016 08h46

A lire les commentaires de certains qui, manifestement, n'ont pas écouté ou compris mes propos dans l'interview télé (MATELE),je voudrais répéter et préciser mes propos:
1. Je n'ai pas les compétences d'avoir un avis global sur le CETA car le dossier est complexe et concerne une multitude de secteurs que je ne maitrise pas.
2. Je n'ai jamais été partisan d'une mondialisation débridée qui a déstabilisé notre agriculture européenne.
3. Ma prise de position concerne uniquement un contrat particulier (le CETA) et un secteur particulier (la viande bovine). Ma position repose sur une analyse menée par une organisation européenne qui regroupe 53 fédérations du commerce de bétail et viande UE. Les éléments forts de cette analyse sont:
- Le contingent de 45.000 T octroyé au Canada ne représente que 0.6 % de la production UE.
- Pour honorer ce contingent, le Canada doit mettre en place une filière particulière qui répond au cahier de charge UE.
-Le cout de la mise en place de ce cahier de charge et le cout du transport font que le Canada aura probablement intérêt à vendre en Azie (marché porteur) plutôt que sur un marché européen saturé.
-Actuellement les exportations du Canada vers l'UE en viande bovine se limite à quelques tonnes de viande de bisons.
-Il n'a jamais été question d'importer de la viande aux hormones en Europe.
- L'UE exporte déjà de la viande de veaux vers le Canada. Le Canada vient d'agréer 19 pays UE dont la Belgique. Cette viande est freinée par des taxes qui disparaitraient avec le CETA. Aucune limite de quantités n'est prévue, seule une clause de sauvegarde pourrait stopper nos exportations en cas de grave crise agricole.
-Compte tenu de l'effondrement de la consommation UE, nos exportations sont vitales.
4.Dans ce contexte, le CETA pourrait être favorable aux producteurs de viande bovine UE.
5.J'ai une position totalement différente pour un éventuel accord avec le MERCOSUR pour les raisons suivantes:
-On parle de quantités beaucoup plus grandes
-La monnaie faible du Brésil les rend très compétitifs
-Les couts de production dans cette zone sont les plus bas du monde

J'accepte qu'on ne soit pas d'accord avec moi et j'adore débattre mais je ne peux accepter qu'on me fasse dire des choses que je n'ai jamais dites et que l'on sombre dans le simplisme.
Cordialement. Benoit Cassart

par Cotisant, le 26 Octobre 2016 09h12

Pourquoi encore importer plus de viandes douteuses dans le Ceta avec ce peu de bisons, alors que notre bonne viande indigène est en demande dans notre propre Europe ? Le jeu n'en vaut pas la chandelle pour si peu de tonnes. Il vaut mieux que le Canada traite avec L'ASIE...
Avez-vous d'autres intérêts financiers si vous vendez à l'exportation ? Pas les producteurs de viande bovine belge et la viande de veau exportée, elle vient de quels pays d'Europe....

On parlait du commerce avec ce CETA pour l'instant, vous détournez vos propos sur le Mercosur alors que vous devriez plutôt penser au TTIP et du cheval de Troie.....

par Eric, le 26 Octobre 2016 09h41

@Benoit CASSART Merci pour cette explication un peu plus professionnelle que ce que l'on peut entendre à droite et gauche. On peut être pour ou contre mais il faut avoir les bonnes infos pour se faire une avis.

par LE REALISTE, le 26 Octobre 2016 13h12

la signature du CETA est obligatoire sous peine de "représailles" des autres pays Européens et aussi et surtout de la Flandre (on va tout droit vers une séparation NORD/SUD si blocage par la wallonie).
Alors, une fois la signature faite et validation du traité par le Parlement Européen,la filière bovine doit s'attendre à une restructuration des élevages et à son industrialisation comme cela se passe dans le secteur laitier.
ce n'est pas souhaitable mais la Belgique puisqu'elle produit beaucoup plus que ses besoins n'a pas d'autre choix que d'exporter avec tous les risques liés à cette stratégie et les restructurations que cela induit!!

par L'aveugle, le 26 Octobre 2016 16h33

Avec la libération des quotas laitiers en Europe, beaucoup de vaches noires envahissent le marché européen car les libéraux de l'Europe sont passés par là. Au Canada, ils ont encore les quotas et les producteurs sont subsidiés par l' Etat et ils maintiennent un bon prix pour le lait...
Ont-ils besoin de nos produits laitiers ?
On nous mène en bateau et en avion....Nous avions des doses d'insémination de taureaux canadiens dans la cruche mais on va faire une croix dessus car les veaux mâles ne valent plus rien . Peut-être que les doses de blancs bleus belges exportés font partie du libre échange avec B.Cassart....?

par Benjy, le 26 Octobre 2016 17h01

a chaque fois que l'Europe c'est agrandie, le marché a été pire alors que tout les prévisionnistes parlaient d 'une hausse des marchés car ils étaient déficitaire en lait ou viande, ex Pologne, Roumanie à l'époque.
Ajd on parle du Canada!!
Croyez vous Mr Cassart que les Canadiens sont maigre ?? Je penses pas que ca soit eux qui vont nous acheter plus de viande?? pour quoi faire?? Ils n'attendent pas après nous pour vivre...??
En admettant qu'ils achètent de la viande, si on leur envoi de la poudre de lait, ils vont abolir leurs quotas et se mettre à produire a leur tour??!! Si plus de vaches dira plus de lait, donc plus d'exportation du Canada, et plus de viande si plus de vaches donc plus d'exportation vers l'Europe également dans le futur


par Maka, géant de Charleroi, le 26 Octobre 2016 17h45

Le Ministre Président d'une Région qui pèse 1/4 du PIB belge a trouvé une occasion de se faire mousser.
Cela n’aura échappé à personne, notre professeur de sciences politiques, devenu subitement un fervent défenseur de l’écologie, a visiblement à cœur de promouvoir, au-delà des intérêts stratégiques européens, une conception personnelle de la politique et son avenir personnel.
Peut-être faut-il voir dans l’intitulé de l’un de ses derniers ouvrages, "La gauche ne meurt jamais", la raison profonde de cette attitude irréaliste, reflet de ceux qui n'ont comme raison d'existence que la destruction du capitalisme et le repli sur soi, niant le droit des consommateurs d'accéder à d'autres produits que les "locaux".
A lire, cette analyse au sujet de l’inconsistance des propos tenus par ceux qui affirment que le droit sera tenu par les multinationales :
www.generationlibre.eu/paroles-d-experts/que-reprochent-les-wallons-au-systeme-de-reglement-des-conflits-contenu-dans-le-ceta-2/ 

par Sucelos, le 26 Octobre 2016 18h27

A makaque,
D'autres personnes de gauche sont aussi dans la mouvance du Non mais n'ont pas le "aura" du pouvoir... Donc ils ne font rien mais manifestent en rue. Les produits locaux ont la cote car on peut se parler démocratiquement.. Pourquoi autant de juges internationaux en toges, alors que nous avons encore une cour d'assise neutre ? Le référendum ne tue pas autant. C'est quoi cette Europe d ’hôtel en Belgique l Il faudra bientôt plus de cabinets juridiques à BXL que de travailleurs indépendants....

par figaro2, le 26 Octobre 2016 18h32

L'arbre qui cache la forêt, vous connaissez l'expression ? Elle vaut pour le ceta. Nos hommes politiques veulent prendre position contre l'avis du peuple, il n'y a pas eu de manifestation pro-ceta, à ce que je sache.

par tirelipimpon, le 26 Octobre 2016 20h38

Permettre aux consommateurs d'accéder à d'autres produits que les "locaux" ou permettre à notre industrie de s'approvisionner avec des matières premières moins chères pour augmenter le pouvoir d'achat des consommateurs, tel est l'objectif.
Alors pourquoi ce 7 octobre, l'Europe a décidé de taxer l'acier venant de Chine de 20 à 70 %. Les américains l'avaient déjà taxé à 522 %.

investir.lesechos.fr/marches/actualites/usa-l-acier-anti-corrosion-chinois-lourdement-taxe-1554732.php 

www.lemonde.fr/economie/article/2016/10/08/bruxelles-tente-de-resister-au-dumping-chinois-sur-l-acier_5010309_3234.html 

par Stechou, le 26 Octobre 2016 21h28

Nous sommes dans le monde du libre échange, qui est gagnant, ni nous ni les consommateur, se sera les riches encore plus riches, bien sur aidé par nos cher politicien ( bleu pour ne pas les cité ) . Au final l'Europe citoyenne aura été un fameux l'Eure, ruiner certains et enrichir d'autre et plus de classe moyenne, nous ne sommes au bout, il serai temps que le système mis en place changerai, pour tous !
Enfin courage Fuyons ....

par Point barre, le 27 Octobre 2016 10h11

Il y avait un peu trop de voltage sur la ligne et beaucoup trop de fritures...On a retiré la prise..

www.rtbf.be/info/dossier/ceta-la-wallonie-defie-l-europe-et-le-canada/detail_benoit-lutgen-cdh-nous-pourrons-retirer-la-prise-du-ceta-avant-la-ratification-finale?id=9441278 

par PA25, le 27 Octobre 2016 15h33

Ca y est, c est signé .

en contre partie magnette va avoir une belle maison au canada .

par Noël, le 27 Octobre 2016 18h19

On ne connaît pas les dessous de table...Un accord financier et juridique probablement comme d'habitude................pour la postérité . adieu veau, vaches, cochons, couvées. Démerdez-vous, petits producteurs cela va de mal en pis. J'ai déjà des mammites, des cellules et plus de nourritures... Autant arrêter le cirque qui s'accentue.............................................

par casimir, le 28 Octobre 2016 00h25

dommage que l on ne puisse exporter les mammites et les cellules !
N est ce pas les pros du lait ?L O L

par bordelland, le 30 Octobre 2016 01h32

Très cher Benoit Cassart d'après vous les fermiers sont en faillite ou vont le devenir !!
Alors la viande devient votre préoccupation non non et non
Votre seul préoccupation est de vendre au Canada vos doses de Fabroca tout simplement car les fermiers en Belgique n'ont plus les moyen de vous les achetés et il faut agrandir le marché
Alors félicitations vous avez gagné vive le Canada et bon voyage

Envoyer


Autres actualités

L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole   

ajouté par Benoît GEORGES, le 25 Juin 2019 23h44

Plus forte baisse de l’utilisation d’antibiotiques depuis 2011   

ajouté par Benoît GEORGES, le 25 Juin 2019 22h43

À Lisieux, seconde édition de l'« Agri innovation Summit 2019 »   

ajouté par Benoît GEORGES, le 25 Juin 2019 17h32

La place de l'agriculture : toujours verte ? a été ajouté à l'agenda   

ajouté par Benoît GEORGES, le 25 Juin 2019 02h44

Elevage. Des alternatives au Blanc Bleu Belge   

ajouté par Benoît GEORGES, le 25 Juin 2019 02h20
les + commentées

prix du LAIT !!!!

Je viens de retourner dans mes premieres fiches de paies de mon lait....1990 Le ...

10 commentaires

Journée de démonstration EPEAUTRE

24 juin 2019 (10h) au Centre de Michamps. Introduction générale sur l’épeautre, ...

4 commentaires

Racourcisseur

Bonjour, j ai fait un essai dans une parcelle de blé avec zéro racourcisseur et ...

3 commentaires

2x mieux

2ème mains est devenu une catastrophe pour celui qui s'en sert encore un peu, po...

3 commentaires

A vendre

Qui comme moi à été stupéfaits du " nouveau " remaniement de 2ème mains. J'en su...

2 commentaires

les + aimés

prix du LAIT !!!!

par Stechou

Lda 32 Bmc 30.25 Quant j'étais "jeune " ,donc intéressé pour que faire de mon av...

25 j'aime

2x mieux

par Jeune agri

Du même avis, recherche impossible, je ne m’y retrouve plus ! Va falloir passer...

12 j'aime

2x mieux

par PA25

Quand quelque chose va bien , ils doivent le changer . Pour la recherche de p...

10 j'aime

prix du LAIT !!!!

par LE REALISTE

Pourquoi certains (probablement une minorité qui essaye d'influencer les autres)...

10 j'aime

En pleine ascension, l’agriculture bio e...

par freddy

L'esprit de départ est devenu tout simplement "chasseur de prime tout en travail...

8 j'aime